«Fortifie-toi et prends courage»

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 2001


Objectif

Encourager les élèves à vivre l’Evangile de Jésus-Christ avec force et courage.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière les Ecritures suivantes:

    1. a.

      Josué 1. Le Seigneur appelle Josué à succéder à Moïse et lui commande d’être fort, d’avoir du courage, d’étudier les Ecritures et de garder les commandements. Josué prépare les Israélites à posséder le pays que le Seigneur leur a promis.

    2. b.

      Josué 3–4; 6. Les Israélites traversent le Jourdain à pied sec et dressent 12 pierres pour commémorer leur traversée. Grâce à la foi des Israélites, Jéricho est détruite.

    3. c.

      Josué 23; 24:14–31. Josué et son peuple font alliance de servir le Seigneur.

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: Josué 7; 14.

  3. 3.

    Demandez à un élève de se préparer à raconter le récit de la bataille de Jéricho comme s’il en était le témoin oculaire (Josué 6). Demandez à un ou deux autres élèves de se préparer à raconter une expérience qui leur rappelle la puissance et l’amour de Dieu.

  4. 4.

    Si vous utilisez l’activité pour capter l’attention, procurez-vous une feuille de papier, du papier adhésif ou un élastique et un livre. Si vous utilisez les questions sur les pièges, apportez un petit piège, comme un piège à souris, pour illustrer la discussion.

Idées pour la leçon

Pour capter l’attention

Utilisez l’activité suivante (ou une activité à vous) pour commencer la leçon.

Expliquez que la leçon est sur Josué, le prophète qui conduisit les enfants d’Israël lors de la conquête de la terre promise. Lorsqu’il appela Josué à être prophète, le Seigneur lui recommanda: «Fortifie-toi et prends courage» (Josué 1:6). Ecrivez ces mots au tableau. Montrez une feuille de papier et un livre. Demandez à un élève de mettre le papier sur sa tranche et d’essayer de mettre le livre en équilibre au-dessus.

Lorsque l’élève a essayé, expliquez qu’il y a une manière de rendre un papier suffisamment fort pour soutenir le livre. Roulez le papier en un tube et fixez-le avec un élastique ou du papier adhésif. Mettez le tube debout sur une surface plane. Placez précautionneusement le livre au-dessus. (Il faudra que vous y exercez avant le cours.)

Expliquez que Josué est devenu fort parce qu’il a permis à Dieu de façonner sa personnalité. De même, lorsque nous laissons Dieu façonner notre personnalité, nous pouvons devenir forts et accomplir ce que le Seigneur veut de nous.

Commentaire et application des Ecritures

Pendant que vous enseignez les passages d’Ecriture suivants, expliquez en quoi ils s’appliquent à la vie de tous les jours. Encouragez les élèves à faire part d’expériences vécues qui sont en rapport avec les principes scripturaires.

Pendant les 40 années de séjour des Israélites dans le désert, Moïse leur avait donné la loi de Dieu. Il avait joué le rôle de porte-parole de Dieu et leur avait servi de guide. Il fut le seul dirigeant que toute une génération d’Israélites eût connu. Mais le Seigneur le prit à la fin de leur séjour, juste au moment où ils devaient affronter une grande épreuve. Se souvenant de ses promesses à Israël, le Seigneur suscita Josué, un nouveau dirigeant, qui put diriger de manière efficace la conquête et la colonisation de la Terre Promise.

1. Le Seigneur appelle Josué.

Enseignez et commentez Josué 1.

• De quelles tâches difficiles Josué doit-il s’acquitter lorsque le Seigneur l’appelle à succéder à Moïse à la tête des Israélites? (Il doit conduire Israël dans la conquête et la colonisation de Canaan, ce qui est une grande entreprise. Il prend aussi la place d’un grand dirigeant.) Quelle assurance le Seigneur lui donne-t-il au moment où il se prépare à entrer dans la terre promise? (Voir Josué 1:5.) Comment cette assurance peut-elle nous aider dans nos nouveaux appels ou dans de nouvelles tâches difficiles? Comment le Seigneur vous a-t-il aidés dans de telles situations?

• Quel commandement le Seigneur répète-t-il trois fois dans Josué 1:6–9? Pourquoi Josué va-t-il avoir besoin de courage et de force? (Voir Josué 1:7. Faites observer qu’il va falloir du courage à Josué pour mener de nombreuses campagnes militaires, il lui faudra aussi du courage moral, le courage de faire ce qui est juste.) Quelles sont les difficultés que nous affrontons aujourd’hui qui réclament de la force et du courage moral? Quels exemples de courage moral avez-vous observés?

• Qu’est-ce que le Seigneur dit à Josué de faire pour avoir du succès? (Voir Josué 1:8. Expliquez que le livre de la loi, ce sont les Ecritures.) Comment l’étude des Ecritures a-t-elle permis à Josué de réussir dans son appel? Quelle aide nous apporte l’étude régulière des Ecritures?

2. Les Israélites traversent le Jourdain à pied sec; grâce à leur foi, Jericho est détruite.

Enseignez et commentez Josué 3–4 et 6.

• Lorsque les Israélites doivent traverser le Jourdain, il «regorge par-dessus toutes ses rives». Comment le Seigneur montre-t-il aux enfants d’Israël qu’il est avec Josué comme il l’a été avec Moïse? (Voir Josué 3:7–8, 14–17; 4:14. Si c’est nécessaire, expliquez que l’arche d’alliance était un autel portatif contenant des écrits sacrés, parmi lesquels les écrits de Moïse et les tables des dix commandements.) Comment le Seigneur nous montre-t-il qu’il dirige et inspire le prophète vivant comme il l’a fait pour les prophètes du passé?

• Que doivent faire les sacrificateurs qui portent l’arche pour que les eaux du Jourdain s’arrêtent? (Voir Josué 3:13–17. Ils doivent poser la plante des pieds dans la rivière en crue tout en portant l’arche.) En quoi le Seigneur nous demande-t-il parfois des choses du même genre?

Boyd K. Packer a dit:

«Peu après avoir été appelé comme Autorité générale, je suis allé trouver Harold B. Lee pour lui demander conseil. Il a écouté mon problème avec beaucoup d’attention et m’a conseillé d’aller voir le président McKay. Celui-ci m’a recommandé la direction à prendre. J’étais très disposé à obéir, mais je ne voyais pas comment suivre sa recommandation. «Je suis retourné voir frère Lee et lui ai dit que je ne voyais pas comment aller dans la direction que l’on me recommandait. Il me dit: ‹Votre problème, c’est que vous voulez voir le bout de la route dès le départ.› J’ai répondu que j’aimerais voir au moins un ou deux pas devant moi. Et c’est alors que j’ai eu la leçon de ma vie: ‹Vous devez apprendre à marcher jusqu’à la limite de la lumière et ensuite faire quelques pas dans les ténèbres; c’est à ce moment-là que la lumière apparaîtra et vous montrera le chemin›» («The Edge of the Light», BYU Today, mars 1991, pp. 22–23).

• Pourquoi Israël dresse-t-il un monument formé de 12 pierres après avoir traversé le Jourdain? (Voir Josué 4:1–9. Ce devait être un témoignage de la puissance du Seigneur pour les générations futures, leur rappelant que le Seigneur les bénirait comme il avait béni leurs pères.) Quels monuments personnels vous rappelle la puissance de Dieu dans votre vie? (Réponses possibles: la Sainte-Cène, des images du Christ, des temples et des prophètes, les Ecritures et les expériences spirituelles rapportées dans des journaux personnels.) Comment peuvent-ils être une bénédiction dans la vie des autres? (Voir Josué 4:21–24.)

Témoignez que le Seigneur répond aux prières, donne des bénédictions, donne la révélation et accomplit des œuvres merveilleuses pour chaque nouvelle génération. Demandez aux élèves précédemment désignés de raconter des expériences qui leur rappellent la puissance et l’amour de Dieu.

• Demandez à l’élève préalablement désigné de décrire la chute de Jéricho comme s’il en avait été témoin (Josué 6). Qu’est-ce qui cause la chute des murs de Jéricho? (Voir Hébreux 11:30.) Pourquoi la conduite des Israélites est-elle un acte de foi?

• Quels sont les seuls habitants de Jéricho à être sauvés? (Voir Josué 6:17, 22–25; voir aussi Josué 2:1–15.) Que peut nous apprendre le sauvetage de Rahab et de sa famille?

3. Josué et son peuple font alliance de servir le Seigneur.

Enseignez et commentez Josué 23 et 24:14–31.

• Vers la fin de sa vie, Josué rappelle aux Israélites ce que Dieu a fait pour eux. Il leur donne également des conseils pour éviter les pièges. Si vous avez apporté un petit piège, montrez comment il fonctionne. Si vous ne l’avez pas fait, décrivez comment un piège fonctionne. Que devons-nous faire pour éviter de nous laisser prendre au piège? (Nous devons tout d’abord nous rendre compte que c’en est un et ensuite nous en écarter.)

• Dans ses derniers conseils, Josué exhorte Israël à s’attacher à l’Eternel plutôt que de s’attacher au reste des nations cananéennes (voir Josué 23:8, 12. Remarquez que dans ce cas, le mot s’attacher signifie coller ou unir l’un à l’autre). Comment pouvons-nous nous attacher à l’Eternel plutôt qu’au monde? En quoi le fait de s’attacher aux nations cananéennes pouvait-il être un piège pour les Israélites? Quels sont les pièges du monde que nous devons affronter aujourd’hui?

• Quel conseil important Josué donne-t-il à la fin de sa vie? (Voir Josué 24:14–15.) Qui Josué et Israël font-ils alliance de servir? (Voir Josué 24:15–18, 21–25, 31.) Pourquoi ne peut-on servir en même temps le vrai Dieu et les dieux du monde?

• Pourquoi est-il important de choisir aujourd’hui de servir le Seigneur? Comment pouvons-nous montrer que nous avons décidé de le servir?

Marvin J. Ashton a dit: «Josué nous rappelle l’importance de prendre rapidement des décisions: ‹Choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir… Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel› (Josué 24:15). Pas demain, ni quand nous sommes prêts, ni quand c’est pratique, mais ‹aujourd’hui›, aussitôt, choisissez qui vous voulez servir. Celui qui nous invite à suivre sera toujours devant nous avec son Esprit et son influence pour donner l’allure. Il a jalonné et marqué le chemin, a ouvert les portes et a montré le chemin. Il nous a invités à venir à lui, et le meilleur moment pour jouir de sa compagnie, c’est aussitôt. C’est en faisant comme Jésus que nous pouvons le mieux nous mettre en chemin et rester dessus: nous engager complètement à faire la volonté de son Père» (L’Etoile, octobre 1983, p. 56).

Conclusion

Le dernier conseil donné par Josué aux Israélites contient la même mission que celle que le Seigneur avait donnée quand il l’avait appelé comme prophète: se fortifier et prendre courage (Josué 23:1–6). Cette mission s’applique autant aujourd’hui qu’à cette époque, parce que nous sommes tous engagés dans l’importante bataille spirituelle entre le bien et le mal.

Ezra Taft Benson a dit que deux principes sont essentiels à la sécurité et à la paix: «Premièrement, la confiance en Dieu et deuxièmement la volonté de garder les commandements, de servir le Seigneur, de faire ce qui est juste… Le Seigneur a clairement dit dans les révélations que même si les temps sont difficiles, même si nous sommes environnés de tentations et du péché, même s’il y a un sentiment d’insécurité, même si le cœur des hommes leur manque, que leur âme se remplit d’anxiété, du moment que nous avons confiance en Dieu et que nous gardons ses commandements, nous n’avons rien à craindre» (dans Conference Report, octobre 1950, p. 146).

Autres idées

Voici quelques idées supplémentaires pour la leçon. Vous pouvez en intégrer une ou deux à votre cours.

1. Remplacer un excellent dirigeant.

• Beaucoup de personnes, comme Josué et Brigham Young, ont été appelées à prendre la place de grands dirigeants. Quels défis avaient-elles à relever? Qu’est-ce qui les a aidées à réussir? Que pouvons-nous faire qui puisse nous aider à réussir lorsque nous succédons à quelqu’un qui a excellé, que ce soit au travail, à l’église, à l’école ou au foyer?

2. Conséquences des péchés d’une personne sur les autres.

• Enseignez l’histoire d’Acan dans Josué 7. A cause de sa désobéissance, les Israélites se font battre par le peuple d’Aï (Josué 7:1–5). Que fait Acan pour provoquer cela? (Voir Josué 7:20–21. Il entraîne la désapprobation du Seigneur sur Israël en lui désobéissant et en rapportant des vêtements et de l’argent de Jéricho.)

• Qu’est-ce que les conséquences du péché d’Acan nous apprennent sur l’effet que nos péchés personnels peuvent avoir sur les autres? En quoi est-ce fallacieux de penser que ce que nous faisons nous regarde et ne fait de tort à personne? (Vous pourriez donner des exemples montrant comment les actes d’une personne peuvent toucher les autres: un accident causé par un conducteur ivre peut affecter la vie de personnes innocentes mais blessées. Quand une personne perturbe une classe de l’Ecole du Dimanche, il est difficile aux autres de se concentrer et de ressentir l’Esprit. Celui qui commet le péché sexuel ou ne respecte pas la Parole de Sagesse inflige des souffrances aux autres. Le conjoint infidèle peut briser son foyer et causer beaucoup de chagrin aux membres innocents de sa famille. Les membres de l’Eglise qui ne suivent pas le Seigneur peuvent empêcher l’Eglise tout entière d’obtenir les bénédictions du Seigneur.)

James E. Faust a dit: «Les choix personnels ne sont pas personnels… ils ont tous des conséquences publiques… Notre société est la somme du comportement personnel de millions d’individus. Cette somme de conduites personnelles a des conséquences publiques d’un poids énorme. Il n’existe pas de choix entièrement personnel» (L’Etoile, juillet 1987, p. 74).

3. Caleb reçoit le pays d’Hébron.

• Josué 14 raconte comment Caleb reçoit de Josué le pays d’Hébron. Pourquoi reçoitil le pays d’Hébron? (Voir Josué 14:6–14. Notez que l’expression «suivre pleinement la voie de l’Eternel» se retrouve aux versets 8, 9 et 14.)

Le président Kimball a exprimé son admiration pour Caleb et propose quelques leçons qu’il peut nous donner:

«L’exemple de Caleb nous enseigne des leçons très importantes. Tout comme Caleb eut à lutter et à rester sincère et fidèle pour gagner son héritage, de même nous devons nous rappeler que, bien que le Seigneur nous ait promis une place dans son royaume, nous devons toujours lutter constamment et fidèlement afin d’être dignes de recevoir la récompense.

«Caleb termine sa déclaration émouvante par une demande, et la demande d’une difficulté avec laquelle mon cœur est tout à fait en accord. Les Anakims, les géants, habitaient encore la terre de promission et ils devaient être vaincus. Caleb, alors âgé de 85 ans dit: ‹Donne-moi cette montagne› (Josué 14:12).

«C’est le sentiment que j’ai pour l’œuvre en ce moment. Il y a de grandes difficultés devant nous, des possibilités géantes à saisir. Je suis heureux de cette perspective passionnante et j’ai envie de dire au Seigneur, humblement: ‹Donne-moi cette montagne›, donne-moi ces difficultés» (L’Etoile, mai 1980, p. 133).

4. «Choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir».

Si vous disposez des Cassettes d’accompagnement de l’Ancien Testament (53224 140), passez «Choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir», séquence de six minutes sur la mise à l’épreuve de l’obéissance d’un étalon arabe affamé et assoiffé.