Le règne des juges

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 2001


Objectif

Encourager les élèves à rechercher les influences qui leur donneront la force de vivre selon l’Evangile dans un monde difficile.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière les Ecritures suivantes:

    1. a.

      Juges 2:6–23. Le cycle de l’apostasie commence lorsque la génération montante des enfants d’Israël abandonne le Seigneur pour servir les dieux des peuples environnants.

    2. b.

      Juges 4:1–16. Barak reçoit le commandement de libérer Israël de Jabin, roi de Canaan (4:1–7). Il accepte de partir si Débora l’accompagne (4:8–9). Débora et Barak délivrent Israël des Cananéens (4:10–16).

    3. c.

      Juges 6–7. Gédéon reçoit l’ordre de délivrer Israël des Madianites (6:1–24). Avec dix hommes, il détruit l’autel de Baal la nuit (6:25–35). Le Seigneur l’assure de son aide en lui accordant deux signes (6:36–40). Gédéon et 300 hommes délivrent Israël des mains des Madianites (7:1–25).

    4. d.

      Juges 13–16. Un ange commande aux parents de Samson de l’élever dans le naziréat (13:1–25). Samson accomplit de grands exploits grâce à sa force mais enfreint beaucoup de ses vœux de naziréat (14–15). Il cède à la séduction de Dalila; elle lui coupe les cheveux et il devient faible. Il est capturé par les Philistins et meurt en démolissant leur temple (16:1–31).

  2. 2.

    Vous pourriez demander à des élèves de se préparer à résumer un ou plusieurs des récits scripturaires de cette leçon.

Idées pour la leçon

Pour capter l’attention

Utilisez l’activité suivante (ou une activité à vous) pour commencer la leçon.

Le président Hinckley raconte qu’un jour il avait planté un jeune arbre dans son jardin mais avait négligé de lui mettre un tuteur pour l’aider à pousser droit. Avec le temps, les intempéries firent pencher fortement l’arbre. Le président Hinckley se rendit compte que s’il avait mis un tuteur à son arbre, celui-ci aurait été soutenu jusqu’au moment où il aurait été suffisamment fort pour résister tout seul au vent. (dans «Oriente le jeune garçon sur la voie qu’il doit suivre», L’Etoile, janvier 1994, p. 67).

Expliquez que nous ressemblons parfois à ce jeune arbre, incapables de résister seuls au vent (les tentations de Satan). Le livre des Juges nous parle des «tuteurs» qui peuvent nous soutenir. Dessinez au tableau un jeune arbre fixé à quatre tuteurs.

A mesure que vous avancez dans les quatre récits scripturaires de la leçon, donnez aux tuteurs les noms suivants:

tree with supporting stakes

Commentaire et application des Ecritures

Pendant que vous enseignez les passages d’Ecriture suivants, expliquez en quoi ils s’appliquent à la vie de tous les jours. Encouragez les élèves à faire part d’expériences vécues qui sont en rapport avec les principes scripturaires.

Conduits par Josué, les Israélites conquièrent une grande partie de la terre promise. Après la mort de Josué, Israël ne sera pas uni sous un seul dirigeant avant l’époque du prophète Samuel et du roi Saül. Pendant cette période, les douze juges seront les gouverneurs et les chefs militaires d’Israël. La plus grande partie de leur règne est tragique, étant donné qu’Israël connaît à de nombreuses reprises le cycle de l’apostasie, de la servitude, du repentir et de la délivrance.

Par contraste avec les parties tragiques de cette histoire, des personnes restèrent fidèles et donnèrent de puissants exemples de foi et de courage dans un monde apostat. Débora et Gédéon furent tous les deux des juges justes que le Seigneur suscita pour délivrer Israël. La foi de Débora contribua en grande partie à délivrer Israël d’une armée cananéenne. La confiance de Gédéon au Seigneur permit à son armée de 300 hommes de battre miraculeusement les Madianites.

1. La force de parents justes et ce qu’il en coûte d’abandonner leurs enseignements.

Enseignez et commentez Juges 2:6–23.

• Dans le livre des Juges, les enfants d’Israël connaissent à plusieurs reprises le cycle de la justice et de l’apostasie (voir le schéma «Cycle de l’apostasie dans les Juges» page 89). Comment la génération montante des Israélites commence-t-elle le cycle de l’apostasie? (Voir particulièrement Juges 2:10, 12, 17, 20, et 22. Suggérez aux élèves de marquer les mots-clés de ces versets. Faites observer que les enfants d’Israël abandonnèrent Dieu ainsi que les voies et les alliances de leurs parents.)

cycle of apostasy

• Pourquoi les enfants abandonnent-ils parfois les enseignements et les voies justes de leurs parents? Comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants à être fidèles? Comment vos parents ou d’autres membres de votre famille vous ont-ils incités à mener une vie juste?

• Comment pouvons-nous reconnaître les premiers signes de l’apostasie? Comment une personne peut-elle rompre le cycle de l’apostasie? Comment pourrions-nous aider un membre de notre famille ou un ami qui semble s’écarter de la vérité?

2. Débora: la force d’une amie juste.

Revoyez brièvement l’histoire de Débora et de Barak dans Juges 4:1–16 ou demandez à un élève désigné de le faire.

• Qu’est-ce que le Seigneur commande à Barak de faire? (Voir Juges 4:6–7.) Quel est le sentiment de Barak à l’égard de cette mission? A quelle condition est-il disposé à aller au combat contre Sisera et ses 900 chars? (Voir Juges 4:8.) Pourquoi était-il disposé à affronter Sisera si Débora l’accompagnait?

• Qu’est-ce qui vous impressionne chez Débora? Quelles qualités avait-elle que Barak n’avait peut-être pas? (Voir Juges 4:4–9, 14.)

• Que peut nous apprendre Débora sur la façon d’être un véritable ami? (Nous pouvons apprendre que les vrais amis nous incitent à revenir au Seigneur et nous donnent la force de faire ce qui est bien.) Comment vos amis vous ont-ils aidés à affronter des situations difficiles ou à obéir aux commandements du Seigneur? Comment pouvons-nous être de meilleurs amis pour les autres?

Proposez aux élèves de noter le nom de leurs amis et se demander (1) s’ils sont comme Débora avec leurs amis et (2) si leurs amis sont comme Débora.

3. Gédéon: la force de la foi en Dieu.

Revoyez brièvement l’histoire de Gédéon dans Juges 6–7 ou demandez à un élève désigné de le faire.

• Qu’est-ce que le Seigneur commande à Gédéon de faire? (Voir Juges 6:14.) Quelle est la première réaction de Gédéon? (Voir Juges 6:15.)

• Comment le Seigneur assure-t-il à Gédéon qu’il lui a commandé de délivrer Israël et qu’il sera avec lui et l’aidera? (Voir Juges 6:16–23, 36–40; 7:9–15.)

• Quand Gédéon croit que le Seigneur lui a vraiment commandé de délivrer Israël, il va de l’avant avec foi. Pourquoi le Seigneur veut-il que l’armée de Gédéon, composée de 32.000 hommes, soit réduite à 300 pour combattre les Madianites? (Voir Juges 7:2. Le Seigneur veut que les Israélites lui fassent confiance et s’appuient sur sa puissance et non sur leur force.) Comment le Seigneur nous enseigne-t-il aujourd’hui à avoir confiance en lui et à reconnaître son pouvoir?

• Qu’arrive-t-il lorsque Gédéon et ses 300 hommes affrontent les Madianites? (Voir Juges 7:16–23.) Pourquoi Gédéon fait-il crier par ses hommes: «Epée pour l’Eternel et pour Gédéon»? (Voir Juges 7:20. Gédéon sait et veut que ses hommes sachent que le Seigneur est avec eux.)

• Qu’est-ce que Gédéon peut nous apprendre? Comment le Seigneur vous a-t-il aidés à accomplir quelque chose de difficile qu’il vous a demandé de faire? (Laissez les élèves raconter leurs expériences et témoignez que quand le Seigneur nous commande de faire quelque chose, il nous aide à l’accomplir.)

4. Samson: la force des alliances et ce qu’il en résulte quand on les enfreint.

Revoyez brièvement l’histoire de Samson dans Juges 13–16, ou demandez à un élève désigné de le faire.

• Comment la mère de Samson, qui est stérile, apprend-elle qu’elle va avoir un fils? (Voir Juges 13:2–3.) Que lui dit l’ange à propos du fils qu’elle va enfanter? (Voir Juges 13:4–5. Expliquez que les naziréens faisaient alliance avec le Seigneur de se séparer des choses du monde et de devenir saints pour lui. Le vœu de naziréat est exposé dans Nombres 6:2–6, 8.)

• Quelles bénédictions le Seigneur accorde-t-il à Samson pour l’aider à s’acquitter de sa mission de délivrer Israël des Philistins? (Voir Juges 13:24–25; 14:5–6, 19; 15:14–15. Le Seigneur lui donne la force spirituelle et physique.)

• En tant que naziréen et membre de la maison d’Israël, Samson a fait des alliances avec le Seigneur. Mais il ne tarde pas à enfreindre son vœu de naziréat et ses alliances comme membre de la maison d’Israël. Quel vœu et quelles alliances enfreint-il? (On en trouvera la liste ci-dessous.)

  1. a.

    Il se marie en dehors de la maison d’Israël, qui est celle de l’alliance (Juges 14:1–3).

  2. b.

    Il commet l’immoralité avec une prostituée (Juges 16:1).

  3. c.

    Il se fait couper les cheveux (Juges 16:4–20).

• Quelles sont les conséquences de la violation des alliances par Samson? (Voir Juges 16:17–21. Il perd sa force spirituelle et physique, et les Philistins lui crèvent les yeux et le ligotent. Si c’est nécessaire, expliquez que ce ne sont pas les cheveux de Samson qui sont la source de sa force physique. Ils sont le signe de son alliance avec le Seigneur, et lorsqu’on les lui coupe, le Seigneur lui ôte sa force physique parce que l’alliance est rompue.) Qu’arrive-t-il lorsque nous violons nos alliances? Quels signes avons-nous de nos alliances avec le Seigneur?

• Les alliances que nous faisons avec le Seigneur doivent être une source de force, de direction et d’engagement. Quelles alliances faisons-nous avec le Seigneur? Comment vous ont-elles fortifiés? (Les alliances nous fortifient car elles nous aident à résister aux efforts de Satan pour nous aveugler ou nous lier.)

• Samson avait un grand potentiel. L’ange qui annonça sa naissance dit qu’il commencerait à délivrer Israël des Philistins. Le Seigneur lui donna de nombreux dons en bénédiction, y compris une grande force physique. Quelles furent les faiblesses interieures qui causèrent sa chute? (Voir Juges 15:7; 16:1; D&A 3:4. Réponses possibles: le laxisme, l’immoralité, l’esprit de revanche et la violation des alliances.) Comment pouvons-nous vaincre les faiblesses qui risquent de nous empêcher de réaliser notre potentiel?

Conclusion

Expliquez que dans le livre de Josué, les Israélites menèrent et remportèrent beaucoup de batailles physiques contre les Cananéens. Mais dans le livre des Juges, les Israélites commencèrent à perdre des batailles spirituelles, en se laissant influencer par les pratiques profanes et les faux dieux des Cananéens. Nous affrontons le même genre de batailles spirituelles. Témoignez que nous pouvons vaincre dans ces batailles (1) en suivant l’exemple de parents et d’ancêtres justes, (2) en choisissant de bons amis, (3) en augmentant notre foi au Seigneur et (4) en gardant nos alliances.

Autres idées

Voici quelques idées supplémentaires pour la leçon. Vous pouvez en intégrer une ou deux à votre cours.

1. Comment les parents contribuent au matérialisme de leurs enfants (Juges 1:28).

• Le fait que la génération montante d’Israélites ne reste pas fidèle n’est pas entièrement de leur faute. Selon Juges 1:21, 27–33, et 2:1–4, comment les bases de l’échec des enfants ont-elles été posées? (Par le fait que les parents n’ont pas chassé les Cananéens. Si les parents étaient suffisamment forts pour résister à l’influence du monde qui les entourait, leurs enfants ne l’étaient pas.)

• Comment certains parents d’aujourd’hui exposent-ils leurs enfants à l’influence du monde, commettant la même erreur que les parents de la «génération montante» d’Israélites? (Demandez des réponses précises.)

2. Les miracles de nos jours.

• Pourquoi certaines personnes ont-elles, comme Gédéon, le sentiment que le Seigneur a accompli davantage de miracles dans les générations précédentes que dans la leur? (Voir Juges 6:13.) Quel est notre rôle dans l’accomplissement des miracles? (Voir Moroni 7:35–38.) Comment savez-vous que Dieu continue à accomplir des miracles aujourd’hui? Comment pouvons-nous mieux reconnaître les miracles discrets qui se produisent dans notre vie?

3. «[Israël] pourrait en tirer gloire contre moi» (Juges 7:2).

• Pourquoi le Seigneur commande-t-il à Gédéon de renvoyer chez elle la plus grande partie de ses troupes avant d’affronter les Madianites? (Voir Juges 7:2.) Comment certains d’entre nous tirent-ils gloire de ce qu’ils font? (Au lieu de se rendre compte que leurs bénédictions et leur force viennent du Seigneur, certains prétendent avoir mérité tout ce qu’ils ont grâce à leurs efforts.) Comment peut-on surmonter ce problème?

4. Résister à la tentation.

• Pourquoi, alors qu’il savait que Dalila avait essayé à trois reprises de le trahir, Samson lui dit-il le secret de sa force? (Voir Juges 16:15–17.) Mettez en contraste la réaction de Samson vis-à-vis de Dalila et celle de Joseph vis-à-vis de la femme de Potiphar (Genèse 39:7–12). Comment pouvons-nous résister aux tentations persistantes ou les vaincre?