«L’Eternel est à jamais témoin»

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 2001


Objectif

Encourager les élèves à être fidèles à leurs amis, comme l’étaient Jonathan et David et à éviter d’être rongés par la jalousie et la haine comme Saül.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière les Ecritures suivantes:

    1. a.

      1 Samuel 18:1–16. Jonathan et David font une alliance d’amitié (18:1–4). David est honoré par les Israélites pour son succès au combat (18:5–7). Saül devient jaloux de David et essaie de le tuer à l’aide d’un javelot (18:8–16; notez que dans la traduction de Joseph Smith, 1 Samuel 18:10 dit que le mauvais esprit qui venait sur Saül n’était pas de Dieu).

    2. b.

      1 Samuel 18:17–30; 19:1–18. David combat les Philistins en échange du droit d’épouser la fille de Saül, ignorant que celui-ci espère qu’il mourra sur le champ de bataille (18:17–25). Il triomphe des Philistins et épouse Mical, fille de Saül (18:26–28). Jonathan dit à David de se cacher et essaie de convaincre Saül de ne pas le tuer (19:1–7). Saül échoue dans une nouvelle tentative de tuer David d’un coup de javelot (19:9–10). Mical sauve David d’un nouvel attentat de Saül contre sa vie (19:11–18).

    3. c.

      1 Samuel 20. Jonathan et David renouvellent leur alliance d’amitié et de paix (notez que cette alliance n’était pas seulement entre eux mais aussi entre leurs maisons). Lorsque Saül essaie de nouveau de tuer David, Jonathan prévient celui-ci pour qu’il s’enfuie.

    4. d.

      1 Samuel 23–24. David continue à combattre les Philistins et à fuir Saül. Il le découvre et lui épargne la vie.

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: 1 Samuel 14:1–16; 2 Samuel 1.

Idées pour la leçon

Pour capter l’attention

Utilisez l’activité suivante (ou une activité à vous) pour commencer la leçon.

Posez aux élèves la question suivante:

• Quelles sont les qualités que vous recherchez chez un ami? (Vous pourriez écrire les réponses des élèves au tableau. Réponses possibles: la loyauté, l’intégrité, le désintéressement, la gentillesse et la charité.)

Expliquez qu’une partie de cette leçon enseigne l’importance d’être un véritable ami.

Commentaire et application des Ecritures

Pendant que vous enseignez les passages d’Ecriture suivants, expliquez en quoi ils s’appliquent à la vie de tous les jours. Encouragez les élèves à faire part d’expériences vécues qui sont en rapport avec les principes scripturaires.

1. Jonathan et David font une alliance d’amitié. Saül devient jaloux de David et essaie de le tuer.

Enseignez et commentez 1 Samuel 18:1–16.

David devient rapidement un héros après avoir tué Goliath. Le roi Saül et le royaume tout entier l’honorent. Mais nul n’est aussi fidèle à David que Jonathan, fils de Saül. • Quels sont les sentiments de Jonathan et de David à l’égard l’un de l’autre? (1 Samuel 18:1, 3.) Pourquoi aurait-il été facile à Jonathan d’être jaloux de David?

  1. a.

    En tant que fils de Saül, Jonathan est en première place pour être roi. Toutefois c’est David que le prophète Samuel a oint pour devenir le prochain roi (1 Samuel 16:6–13).

  2. b.

    Alors que David reçoit beaucoup d’honneurs de la part du peuple pour son succès à la bataille, on ne fait guère attention à ceux de Jonathan sur le champ de bataille (1 Samuel 14:1–16).

• Pourquoi Jonathan n’est-il pas jaloux de David et n’est-il pas menacé par lui? (1 Samuel 18:1, 3.) Comment lui montre-t-il son soutien? (Voir 1 Samuel 18:4. Il lui remet ses vêtements royaux et ses armes.)

• Quelle est l’attitude de Saül à l’égard de David après l’exécution de Goliath? (Voir 1 Samuel 18:2, 5.) Il le prend chez lui et le place à la tête des armées.) Comment David montre-t-il sa loyauté au roi Saül? (Voir 1 Samuel 18:5.) Qu’est-ce qui pousse Saül à se tourner contre David? (Voir 1 Samuel 18:6–9.) Pourquoi est-il parfois difficile de se réjouir du succès des autres? Quel effet ont la jalousie et l’orgueil sur notre bien-être spirituel?

Le président Benson a dit:

«Saül devint l’ennemi de David par orgueil. Il était jaloux parce que les femmes israélites chantaient: ‹Saül a frappé ses mille, et David ses dix mille› (voir 1 Samuel 18:7 18:6, 8).

«Les orgueilleux craignent plus le jugement des hommes que le jugement de Dieu… Ils se préoccupent plus de ce que les hommes penseront d’eux que de ce que Dieu pensera d’eux…

«La crainte de ce que pensent les hommes se manifeste dans les efforts pour gagner leur approbation. Les orgueilleux aiment ‹la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu› (Jean 12:42–43). C’est dans les motivations de nos actes que le péché de l’orgueil se manifeste. Jésus dit qu’il faisait toujours ce qui était agréable à Dieu (voir Jean 8:29). Ne ferions-nous pas bien de chercher à plaire à Dieu plutôt que d’essayer de nous élever au-dessus de notre frère ou de causer sa perte?

«Certains orgueilleux se préoccupent moins d’avoir un salaire qui suffise à leurs besoins que d’avoir un salaire supérieur à celui des autres. Ils sont satisfaits quand ils sont au-dessus des autres…

«Quand l’orgueil a prise sur nous, nous perdons notre indépendance vis-à-vis du monde et nous aliénons notre liberté et devenons esclaves du jugement des hommes. Les cris du monde s’entendent davantage que les murmures de l’esprit. Le raisonnement des hommes vient à bout des révélations de Dieu, et les orgueilleux lâchent la barre de fer» (L’Etoile, juillet 1989, p. 4).

• Comment a réagi David après que le Seigneur lui a apporté le succès sur le champ de bataille? (Voir 1 Samuel 18:5, 14–16.) Que pouvons-nous apprendre de cette expérience? Qu’est-ce que cela veut dire de se comporter avec sagesse lorsque nous réussissons?

2. A trois autres reprises, Saül essaie en vain d’ôter la vie à David.

Enseignez et commentez 1 Samuel 18:17–30; 19:1–18.

• Saül propose à David de lui donner une de ses filles s’il combat les Philistins. Quel est son véritable mobile? (Voir 1 Samuel 18:20–25. Il espère que David sera tué par les Philistins.)

• Comment Jonathan se révèle-t-il être un véritable ami lorsque Saül essaie de tuer David? (Voir 1 Samuel 19:1–7.) Que signifie être un véritable ami? En quoi vos amis se montrent-ils fidèles vis-à-vis de vous? A quel point êtes-vous fidèles à vos amis?

• En dépit des efforts de Jonathan pour changer les sentiments de Saül vis-à-vis de David, Saül continue à chercher à ôter la vie à celui-ci (1 Samuel 19:9–10). Comment Mical, femme de David, montre-t-elle qu’elle est fidèle à son mari? (Voir 1 Samuel 19:11–18.)

3. David et Jonathan renouvellent leur alliance d’amitié, et Jonathan sauve la vie à David.

Enseignez et commentez 1 Samuel 20.

• Quelle est la réaction de David devant la haine de Saül et ses efforts pour lui ôter la vie? (Voir 1 Samuel 20:1.) Comment Jonathan continue-t-il à montrer son amitié pendant que Saül cherche à tuer David? (Voir 1 Samuel 20:2–4, 13–17, 23; voir aussi 1 Samuel 20:24–42, qui est traité ci-après.)

• Quelle influence la foi en Dieu a-t-elle sur l’amitié de Jonathan et de David? (Voir 1 Samuel 20:23.) Quel effet notre amour de Dieu a-t-il sur notre amour des autres?

• Si nous mettons la loyauté à Dieu au premier plan de notre vie, que ferons-nous si nos amis commencent à faire ce qui est mal? (Nous essayerons avec amour d’aider nos amis à changer.) Que ferons-nous si nos amis nous demandent de faire ce qui est mal? (Nous ne ferons aucune des choses mauvaises que nos amis nous demandent de faire, quelles qu’en soient les conséquences sur le plan social, et nous essayerons d’inciter nos amis à faire de bons choix.)

• Comment Jonathan devait-il faire savoir à David s’il pouvait rentrer sans danger à la cour de Saül? (Voir 1 Samuel 20:5–7, 18–22.) Quelle est la réaction du roi Saül vis-à-vis de l’absence de David et de la façon dont Jonathan défend son ami? (Voir 1 Samuel 20:24–33.) Comment Jonathan avertit-il David qu’il doit fuir Saül? (Voir 1 Samuel 20:35–42.)

4. Saül est dévoré de haine à l’égard de David. Celui-ci lui épargne la vie.

Enseignez et commentez 1 Samuel 23–24.

• David a la bénédiction d’avoir constamment du succès sur le champ de bataille (1 Samuel 23:1–5). Pourquoi doit-il quitter la ville de Keïla après avoir sauvé ses habitants des Philistins? (Voir 1 Samuel 23:7–13.)

• Quand Saül apprend que David est à Keïla, il prépare ses armées pour détruire la ville tout entière (1 Samuel 23:10). Qu’est-ce qui a transformé Saül d’un bon roi en quelqu’un qui est disposé à détruire une ville entière pour tuer une seule personne? Pourquoi la jalousie et la haine sont-elles aussi dévorantes? Comment pouvonsnous nous débarrasser de la jalousie ou de la haine?

• Pendant que David se cache de Saül, Jonathan lui rend visite et «fortifi[e] sa confiance en Dieu» (1 Samuel 23:16). Qu’est-ce que cela veut dire? Comment pouvons-nous fortifier la confiance de nos amis en Dieu?

• Lors d’une autre tentative pour trouver et tuer David, Saül s’arrête pour se reposer dans une caverne (1 Samuel 24:1–3). Que disent les hommes de David quand ils découvrent Saül? (Voir 1 Samuel 24:4.) Que fait David? (Voir 1 Samuel 24:4–5. Note: David coupe le pan du manteau de Saül, c’est-à-dire le pan du manteau qui symbolise l’autorité.)

• Pourquoi David refuse-t-il de faire du mal à Saül? (Voir 1 Samuel 24:6–12.) Qu’estce que son exemple nous enseigne concernant la vengeance et la façon dont il faut réagir à l’égard de ceux qui nous maltraitent? (Voir 1 Samuel 24:12–15; voir aussi Mormon 8:20.) Que dit Saül lorsque David lui épargne la vie? (Voir 1 Samuel 24:16–19.)

Conclusion

Faites remarquer que l’histoire de Jonathan et de David nous rappelle qu’une amitié et un amour véritables nous rapprochent de nos amis et de Dieu. L’histoire de Saül nous rappelle que la jalousie et la haine peuvent nous consumer et nous éloigner de nos amis et de Dieu. Encouragez les élèves à être fidèles à leurs amis pour pouvoir leur dire: «L’Eternel est à jamais témoin de la parole que nous nous sommes donnée l’un à l’autre» (1 Samuel 20:23).

Autres idées

Evaluer soi-même la qualité de son amitié.

Utilisez l’activité suivante si vous voulez mettre l’accent sur l’importance d’être un véritable ami.

Donnez aux élèves du papier et un stylo ou un crayon. Expliquez que vous allez leur poser quelques questions pour les aider à décider s’ils sont de vrais amis. Demandezleur de noter leurs réponses et assurez-les qu’ils ne devront pas les communiquer aux autres. Posez ensuite les questions suivantes:

  1. 1.

    Quelle est la dernière chose gentille que vous avez faite pour quelqu’un?

  2. 2.

    Que faites-vous lorsque vous entendez quelqu’un dire des méchancetés sur quelqu’un d’autre?

  3. 3.

    Qu’avez-vous fait pour aider vos amis à être meilleurs?