«Qu’ils sont beaux sur les montagnes»

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 2001


Objectif

Fortifier le témoignage des élèves concernant l’expiation de Jésus-Christ.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière les passages d’Esaïe 50–53 qui sont traités dans cette leçon. Ils sont centrés sur le sacrifice expiatoire du Sauveur.

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: Mosiah 14–15.

  3. 3.

    Si vous utilisez l’activité de la rubrique «pour capter l’attention», chargez deux ou trois élèves de choisir leur cantique préféré sur l’amour et le sacrifice du Sauveur et de se préparer à parler à la classe du message du cantique et de l’influence qu’il a eue sur eux. Vous pourriez parler d’un de vos cantiques préférés sur le Sauveur.

Idées pour la leçon

Pour capter l’attention

Utilisez l’activité suivante (ou une activité à vous) pour commencer la leçon.

Expliquez que beaucoup de cantiques de l’Eglise nous aident à comprendre l’amour que le Sauveur nous a montré par son sacrifice expiatoire. Invitez chacun des élèves désignés à parler de leur cantique préféré sur l’amour et le sacrifice du Sauveur. Etant donné que la musique peut contribuer à introduire l’Esprit du Seigneur dans la classe, demandez aux élèves de chanter l’un des cantiques dont il a été parlé.

Expliquez que cette leçon va traiter de prophéties d’Esaïe sur la vie et la mission du Sauveur.

Commentaire et application des Ecritures

Pendant que vous enseignez les passages d’Ecriture suivants, expliquez en quoi ils s’appliquent à la vie de tous les jours. Encouragez les élèves à faire part d’expériences vécues qui sont en rapport avec les principes scripturaires.

1. Esaïe parle de messagers qui apportent de bonnes nouvelles.

• Dans Esaïe 52:7, Esaïe décrit poétiquement des gens qui apportent un important message. Pourquoi parle-t-il de leurs pieds? (Dans le monde antique, antérieur aux communications électroniques, les messages importants étaient souvent apportés par des coureurs se déplaçant à pied. Esaïe utilise les pieds des messagers pour symboliser les messagers eux-mêmes.) Que pense-t-il d’eux?

• Comment Esaïe décrit-il le message qui est apporté? (Ce sont de bonnes nouvelles, un message de paix et de salut.) Abinadi, prophète du Livre de Mormon, a expliqué que les messagers décrits par Esaïe étaient les prophètes et aussi le Seigneur luimême (Mosiah 15:13–18). Quel important message de paix et de salut ces messagers ont-ils apporté? (Voir 2 Néphi 2:6–8.)

• Qui d’autre apporte le message de l’Evangile au monde? Vous pouvez demander aux élèves de parler d’expériences qu’ils ont vécues lorsqu’ils ont parlé du message de l’Evangile. Vous pouvez également demander aux élèves de dire ce qu’ils ressentent à l’égard de ceux qui leur ont apporté ce message.

2. Esaïe prophétise le sacrifice expiatoire du Sauveur.

Parlez des prophéties suivantes concernant le sacrifice expiatoire du Sauveur et les bénédictions qu’il nous apporte.

  1. Esaïe 50:5–7. Qu’est-ce que ce passage enseigne sur l’attitude du Sauveur vis-à-vis du grand sacrifice qu’il devait faire pour nous? Que nous enseignent Matthieu 26:39 et Philippiens 2:8 sur l’attitude du Sauveur au moment d’affronter de grandes souffrances?

  2. Esaïe 51:6. Quelle comparaison fait-on dans ces versets? Combien de temps dureront les effets de l’Expiation? (Voir aussi Mosiah 16:9; Alma 34:10, 14.)

  3. Esaïe 51:22. Pour qui le Sauveur plaide-t-il? Comment l’Expiation lui permet-elle d’être notre Avocat? (Voir D&A 45:3–5.) Qu’est-ce que la «coupe d’étourdissement» que Jésus a bue pour nous? (Voir D&A 19:15–20.) Que devons-nous faire pour recevoir toutes les bénédictions offertes par l’Expiation?

  4. Esaïe 52:3. Que signifie être racheté, mais pas à prix d’argent? (Voir 2 Néphi 26:27–28; Esaïe 55:1–3.)

  5. Esaïe 53:2–4. Qu’est-ce que ces versets nous disent sur la vie du Sauveur? Pourquoi peut-il comprendre nos chagrins et notre douleur? (Voir Alma 7:11–13; Hébreux 2:16–18; 4:15.) Comment avez-vous senti qu’il comprend vos chagrins et votre douleur?

  6. Esaïe 53:5. Pourquoi le Sauveur était-il disposé à subir la souffrance d’être blessé, brisé et frappé pour nous? (Voir 1 Néphi 19:9.)

  7. Esaïe 53:6–7. Quelles qualités de caractère le Sauveur a-t-il manifestées lorsqu’on l’a opprimé, affligé et qu’il a été obligé de porter notre iniquité? Comment nous arrive-t-il d’errer plutôt que de nous soumettre à la volonté de notre Père céleste? Comment l’exemple du Sauveur peut-il nous aider à nous soumettre à sa volonté?

  8. Esaïe 53:10. Que veut dire Esaïe lorsqu’il déclare que «il a plu à l’Eternel de… briser» le Sauveur? Qu’est-ce que ce passage nous enseigne sur l’amour de notre Père céleste pour nous? (Voir aussi Jean 3:16–17.)

  9. Esaïe 53:8–11. Expliquez qu’Abinadi, prophète du Livre de Mormon, a fait un puissant commentaire de ces versets lorsqu’il parlait aux méchants prêtres du roi Noé (Mosiah 15:10–13). Selon Abinadi, qui sera la postérité du Sauveur? (Voir aussi Mosiah 5:7–8.)

  10. Esaïe 53:12. Expliquez qu’à la fin d’une bataille, le chef de l’armée victorieuse partage le butin entre ses fidèles. Quel est le butin de la victoire du Christ sur le péché et la mort qu’il est disposé à partager avec nous? (Voir Romains 8:16–17; 2 Timothée 4:7–8.)

3. Esaïe décrit nos responsabilités.

• Comme indiqué dans Esaïe 51 et 52, quelles responsabilités avons-nous, nous qui avons accepté l’expiation du Sauveur?

  1. a.

    Esaïe 51:1, 4, 7. Ecouter le Seigneur et lui obéir, ne pas craindre les outrages des hommes.

  2. b.

    Esaïe 51:12–13. Nous souvenir du Seigneur, qui est le Créateur. Ne pas craindre Satan.

  3. c.

    Esaïe 52:1–2. Nous éveiller et nous revêtir de la force de la prêtrise. (Voir D&A 113:7–8.) Nous revêtir de la parure de la justice. (Voir Apocalypse 19:7–8.) «Détache les liens de ton cou.» (Voir D&A 113:9–10.)

  4. d.

    Esaïe 52:11. Nous éloigner de la méchanceté du monde. Ne rien toucher d’impur; être pur.

• Comment pouvons-nous mieux nous acquitter de ces responsabilités?

Conclusion

Revoyez Mosiah 15:18, où le prophète Abinadi décrit le Sauveur comme un messager dont les pieds sont beaux sur les montagnes. Expliquez qu’une des raisons pour lesquelles ses pieds sont beaux est qu’ils portent les empreintes des clous, signes de son amour expiatoire. Témoignez de la façon dont les enseignements d’Esaïe ont renforcé votre amour du Sauveur et votre désir d’être dignes des bénédictions de son sacrifice expiatoire. Demandez aux élèves de dire comment leur témoignage a également été fortifié.

Autres idées

Voici des idées supplémentaires pour la leçon. Vous pouvez en intégrer une ou deux à votre cours.

1. Marcher dans la lumière.

Revoyez Esaïe 50:10–11 et faites ressortir le choix qu’Esaïe nous laisse dans ces versets. Si nous décidons de craindre l’Eternel, d’obéir à la voix de ses serviteurs et de nous confier en lui, nous aurons sa lumière pour nous guider et nous ne marcherons pas dans les ténèbres (Jean 8:12; 12:46). Le Seigneur nous avertit que si nous décidons de marcher selon notre propre lumière, qui est comparée à la lumière donnée par des torches, nous nous coucherons dans la douleur.

2. L’œuvre missionnaire.

Si vous disposez de la Cassette d’accompagnement de la soirée familiale (56736 140), vous pourriez passer, au cours de la leçon, «Le service missionnaire, notre plus grande responsabilité», séquence de cinq minutes.