«A cause de ma transgression mes yeux sont ouverts»

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 2001


Objectif

Faire comprendre aux élèves que la Chute était un élément nécessaire du plan de notre Père céleste à notre égard.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière les Ecritures suivantes:

    1. a.

      Moïse 4; 5:10–11; 6:48–49, 55–56. Satan se rend dans le jardin d’Eden et cherche à tromper Eve. Eve et Adam prennent du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal (4:5–12). Ayant chuté, ils sont chassés du jardin (4:13–31). Ils se réjouissent plus tard des bénédictions de la Chute (5:10–11). Enoch parle des effets de la Chute (6:48–49, 55–56).

    2. b.

      Moïse 5:14–15; 6:50–54, 57–62. Grâce à l’expiation de Jésus-Christ, les mortels sont sauvés de la mort physique par la résurrection et peuvent être sauvés de la mort spirituelle par la foi, le repentir, le baptême, le don du Saint-Esprit et l’obéissance aux commandements.

    3. c.

      Moïse 5:1–9, 12. Adam et Eve commencent leur vie de mortels. Ils ont des enfants et leur enseignent les vérités qu’ils ont apprises (5:1–4, 12). Adam offre des sacrifices en similitude du sacrifice du Fils unique (5:5–9).

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: Genèse 2–3; 1 Corinthiens 15:20–22; 2 Néphi 2:5–30; 2 Néphi 9:3–10; Hélaman 14:15–18; Doctrine et Alliances 19:15–19; 29:34–44; deuxième article de foi.

  3. 3.

    Demandez à un élève de se préparer à résumer le récit de la chute d’Adam et Eve (Moïse 4:6–31) et à un autre de se préparer à résumer le récit d’Adam offrant des sacrifices (Moïse 5:5–9).

  4. 4.

    Si vous disposez des documents suivants, vous pourriez les utiliser dans votre leçon.

    1. a.

      «La Chute», séquence de six minutes tirée des Cassettes d’accompagnement de l’Ancien Testament (53224 140).

    2. b.

      L’image Adam et Eve (62461 140; Jeu d’illustrations de l’Evangile 101).

Idées pour la leçon

Pour capter l’attention

Utilisez l’activité suivante (ou une activité à vous) pour commencer la leçon.

Dessinez au tableau l’illustration de la page 13. Dites aux élèves que Bruce R. McConkie a dit que notre salut est rendu possible grâce à «trois événements divins: les trois piliers de l’éternité» (A New Witness for the Articles of Faith, 1985, p. 81). Posez ensuite la question suivante:

• Quels sont les événements qui sont suffisamment importants pour être les «piliers de l’éternité» qui permettent le salut? (Frère McConkie dit que ce sont la Création, la Chute et l’Expiation, qui font toutes partie du plan de Dieu pour notre salut. Ecrivez dans les trois piliers qui se trouvent au tableau les mots Création, Chute et Expiation.

Expliquez que cette leçon nous fait comprendre pourquoi la Chute était un élément nécessaire du plan de notre Père céleste pour réaliser notre immortalité et notre vie éternelle (Moïse 1:39).

Commentaire et application des Ecritures

Pendant que vous enseignez les passages d’Ecriture suivants, expliquez en quoi ils s’appliquent à la vie de tous les jours. Encouragez les élèves à faire part d’expériences vécues qui sont en rapport avec les principes scripturaires.

1. La Chute d’Adam et Eve et ses effets sur eux et sur nous.

Enseignez et commentez Moïse 4; 5:10–11; 6:48–49, 55–56.

Dans le jardin d’Eden, Dieu commanda à Adam et à Eve: «Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre» (Moïse 2:28). Il leur commanda aussi de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal (Moïse 3:17). Tant qu’ils ne prendraient pas du fruit défendu, ils resteraient dans le jardin et ne mouraient pas. Mais ils ne pourraient pas non plus obéir au commandement de multiplier (Moïse 5:11; 2 Néphi 2:23). Notre Père céleste leur donna la liberté de choisir entre les deux commandements.

Passez brièvement en revue le récit de la chute d’Adam et Eve d’après Moïse 4:6–31 ou demandez à un élève désigné de le faire.

• Quels ont été les résultats de la Chute pour Adam et Eve… et pour nous? (Voir Moïse 4:22–29; 5:10–11; 6:48–49, 55–56; 2 Néphi 2:22–23; 9:6; Genèse 3:16–23.) Vous pourriez en indiquer certains au tableau. Faites observer que beaucoup de ces vérités sur la Chute ont été rétablies par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, et ne sont pas connues du monde en général.

  1. a.

    Adam et Eve ont pu avoir des enfants, ce qui nous a permis de venir sur la terre recevoir un corps mortel (Moïse 5:11; 6:48; 2 Néphi 2:23, 25).

  2. b.

    Nous connaissons la mort physique ou la séparation du corps physique et de l’esprit (Moïse 4:25; 6:48; 2 Néphi 9:6).

  3. c.

    Nous connaissons la mort spirituelle ou le fait d’être séparés de la présence de Dieu (Moïse 4:29; 6:49; 2 Néphi 9:6).

  4. d.

    Nous connaissons la misère et le malheur (Moïse 6:48; Genèse 3:16–17).

  5. e.

    Nous sommes capables de pécher (Moïse 6:49, 55; 2 Néphi 2:22–23).

  6. f.

    La terre est maudite, ce qui nous oblige à travailler (Moïse 4:23–25; Genèse 3:17–19).

  7. g.

    Nous pouvons apprendre à distinguer le bien du mal (Moïse 4:28; 6:55–56; 2 Néphi 2:23; Genèse 3:22).

  8. h.

    Nous pouvons avoir de la joie dans cette vie (Moïse 5:10; 2 Néphi 2:23, 25).

  9. i.

    Nous pouvons connaître la joie de notre rédemption (Moïse 5:11).

  10. j.

    Nous pouvons obtenir la vie éternelle (Moïse 5:11).

Pendant que vous parlez de ces résultats de la Chute, montrez en quoi elle nous est profitable. La révélation moderne explique qu’avant même la Création, notre Père céleste avait prévu que notre vie terrestre soit une période de mise à l’épreuve pour nous permettre de lui ressembler davantage (Abraham 3:24–26). Cela exigeait que nous soyons mortels, capables d’apprendre à choisir entre le bien et le mal, ce qui a été rendu possible par la Chute.

• Comment la compréhension correcte de la Chute peut-elle nous aider pendant cette vie?

• Pourquoi est-il important de comprendre que Dieu a prévu la Chute et qu’elle était un élément nécessaire de son plan pour notre salut?

• Satan espérait qu’en amenant Adam et Eve à prendre du fruit défendu il ferait échouer le plan de Dieu (Moïse 4:6). Qu’est-ce que le récit de la Chute nous enseigne sur la capacité de Satan de faire échouer les desseins de Dieu? (Voir D&A 3:1–2.)

2. L’Expiation de Jésus-Christ nous sauve de la mort physique et de la mort spirituelle.

Enseignez et commentez Moïse 5:14–15; 6:50–54, 57–62.

La Chute d’Adam et Eve introduisit la mort physique et la mort spirituelle dans le monde. La mort physique est la séparation du corps et de l’esprit qui se produit à la fin de notre vie sur terre. La mort spirituelle est le fait d’être séparé de la présence de Dieu, ce qui s’est produit lorsqu’Adam et Eve ont été chassés du jardin. Expliquez que nous ne pouvons pas vaincre la mort par nous-mêmes. C’est pourquoi notre Père céleste a envoyé son Fils unique nous racheter de la mort par son sacrifice expiatoire (Alma 22:14).

• Quand les prophètes parlent de la chute d’Adam et Eve, ils parlent souvent aussi de l’expiation de Jésus-Christ (Moïse 5:10–15; 6:48–62; 2 Néphi 9:6–10). Pourquoi est-il important d’enseigner l’Expiation en même temps que la Chute? (La Chute a rendu l’Expiation nécessaire dans le plan de Dieu pour notre salut. Le fait d’enseigner l’Expiation en même temps que la Chute nous aide à comprendre comment nous sommes rachetés de la mort physique et de la mort spirituelle.)

Le président Benson a dit: «Le plan de rédemption devait commencer par le récit de la chute d’Adam. Pour reprendre les paroles de Moroni: ‹Par Adam vint la chute de l’homme. Et à cause de la chute de l’homme est venu Jésus-Christ… et c’est à cause de Jésus-Christ qu’est venue la rédemption de l’homme› (Mormon 9:12). De même qu’on ne souhaite pas vraiment manger tant qu’on n’a pas faim, on ne désire le salut du Christ que lorsqu’on sait pourquoi on a besoin de lui. Personne ne sait vraiment pourquoi il a besoin du Christ tant qu’il n’a pas compris et accepté la doctrine de la chute et son effet sur tout le genre humain» (L’Etoile, juillet 1987, p. 79).

• Comment sommes-nous sauvés de la mort physique? (Voir 1 Corinthiens 15:20–22; 2 Néphi 2:8; 9:6. Nous ressusciterons grâce à l’expiation de Jésus-Christ.)

• Comment pouvons-nous être sauvés de la mort spirituelle? (Voir Moïse 5:14–15; 6:50–52, 59; Hélaman 14:15–18; D&A 19:15–19. Grâce à l’Expiation, nous pouvons être purifiés et rendus dignes de demeurer avec Dieu par la foi en Jésus-Christ, le repentir, le baptême, le don du Saint-Esprit et l’obéissance aux commandements.)

Jacob, prophète du Livre de Mormon, s’est réjoui du fait que nous sommes rachetés de la mort grâce au sacrifice expiatoire du Sauveur (2 Néphi 9:10). Vous pourriez lire ce passage puis rendre votre témoignage et exprimer les sentiments que vous éprouvez à l’égard des bénédictions que nous recevons grâce à l’Expiation. Invitez les élèves à faire de même.

3. Adam et Eve commencent leur vie de mortels, ont des enfants, leur enseignent l’Evangile, adorent Dieu et lui obéissent.

Enseignez et commentez Moïse 5:1–9, 12.

• Que font Adam et Eve après avoir été chassés du jardin d’Eden? (Voir Moïse 5:1–5, 12.) En quoi la vie d’Adam et d’Eve est-elle semblable à la nôtre? Que peut nous apprendre Moïse 5:1–9, 12 sur le but de notre vie ici-bas?

• Revoyez le récit de Moïse 5:5–9 ou demandez à un élève désigné de le faire. Quel commandement le Seigneur donne-t-il à Adam? (Voir Moïse 5:5.) Pourquoi Adam fait-il des sacrifices sans en connaître la raison? (Voir Moïse 5:6.)

Joseph Smith a dit: «Tout ce que Dieu exige est juste… bien que nous ne puissions en voir la raison que longtemps après que les événements se [sont] produits» (Enseignements du prophète Joseph Smith, p. 206).

• Pourquoi est-il important d’obéir aux commandements du Seigneur même quand on n’en comprend pas toutes les raisons? En quoi avez-vous été bénis parce que vous gardiez un commandement que vous ne compreniez pas complètement?

• Quel était le but des sacrifices qu’Adam offrait? (Voir Moïse 5:7–9. Ils étaient une similitude ou une image du sacrifice que notre Père céleste ferait de son Fils unique. Ces sacrifices devaient rappeler à Adam et à sa postérité que tous les mortels peuvent être rachetés de la Chute par l’expiation de Jésus-Christ.) Quels rappels de cet enseignement nous ont été donnés? Comment pouvons-nous montrer notre reconnaissance de la Chute et de l’Expiation?

Conclusion

Relisez le témoignage d’Eve concernant les bénédictions de la Chute (Moïse 5:11). Exprimez votre reconnaissance à l’égard des actions d’Adam et Eve, de la Chute et de l’Expiation de Jésus-Christ.

Autres idées

Voici quelques idées supplémentaires pour la leçon. Vous pouvez en intégrer une ou deux à votre cours.

1. Le fait de prendre le fruit défendu n’était pas un péché.

Pour expliquer qu’Adam et Eve n’ont pas péché quand ils ont pris du fruit défendu, lisez la déclaration suivante de Dallin H. Oaks.

«Ce fut Eve qui fut la première à transgresser les limites fixées en Eden pour mettre en route l’état mortel. Son geste, quel qu’en ait été la nature, était techniquement une transgression, mais, sous l’angle de l’éternité, était une glorieuse nécessité pour ouvrir la porte à la vie éternelle. Adam a montré sa sagesse en faisant la même chose …

«… Nous acclamons le geste d’Eve et honorons sa sagesse et son courage dans ce grand épisode qui est appelé la Chute… Joseph Fielding Smith a dit: ‹Je n’appelle jamais la participation d’Eve dans cette chute un péché, et je n’accuse pas non plus Adam de péché… C’était une transgression de la loi, mais pas un péché›… «Cette idée de différencier le péché de la transgression nous fait penser au soin avec lequel le deuxième article de foi a été formulé: ‹Nous croyons que les hommes seront punis pour leurs propres péchés et non pour la transgression d’Adam› (italiques ajoutés). Cela fait également penser à une distinction bien connue dans la loi. Certains actes, comme le meurtre, sont des crimes parce qu’ils sont mauvais par essence. D’autres gestes, comme exercer une activité sans permis, ne sont que des délits parce qu’ils sont légalement interdits. En vertu de ces distinctions, l’acte qui a produit la Chute n’était pas un péché – intrinsèquement mauvais – mais une transgression – mauvaise parce qu’officiellement interdite. La nuance entre ces mots n’est pas toujours respectée, mais c’est une distinction qui prend toute sa valeur dans le cas de la Chute» (L’Etoile, janvier 1994, p. 83).

2. Distinction entre les conséquences et la responsabilité de la Chute.

Toute la postérité d’Adam et d’Eve a hérité des conséquences de la Chute, notamment la mort physique et la mort spirituelle, mais pas de la responsabilité de la Chute. Le deuxième article de foi enseigne que «les hommes seront punis pour leurs propres péchés et non pour la transgression d’Adam». Voir aussi Moroni 8:5–23.

3. «Tes désirs se porteront vers ton mari».

Les citations suivantes pourront aider les élèves à comprendre les paroles du Seigneur à Eve dans ce passage: «Tes désirs se porteront vers ton mari et il dominera sur toi» (Moïse 4:22).

Le président Kimball a dit: «Je pose une question concernant le mot dominera. Il donne une fausse impression. Je préférerais utiliser le mot présidera, parce que c’est ce qu’il fait. Un mari juste préside sur sa femme et ses enfants» («The Blessings and Responsibilities of Womanhood», Ensign, mars 1976, p. 72).

M. Russell Ballard a dit: «Dieu a révélé par ses prophètes que les hommes doivent recevoir la prêtrise, devenir pères et, par la douceur et un amour pur et sincère, diriger et éduquer leurs enfants en justice, comme le Sauveur dirige l’Eglise (voir Ephésiens 5:23)» («L’égalité par la diversité», L’Etoile, janvier 1994, pp. 103–104).