«Levons-nous, et bâtissons!»

Ancien Testament : Doctrine de l’Evangile – Manuel de l’instructeur, 2001


Objectif

Encourager les élèves à contribuer à l’édification de Sion et à faire preuve d’amour chrétien à l’égard de ceux qui s’opposent à l’œuvre du Seigneur.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière les Ecritures suivantes:

    1. a.

      Esdras 1–6. Le roi Cyrus lit son nom dans les prophéties d’Esaïe et est rempli du désir de faire la volonté du Seigneur. Il libère les Juifs qui ont été captifs à Babylone et les invite à retourner à Jérusalem et à reconstruire le temple (Esdras 1). Zorobabel et Josué ramènent une cinquantaine de milliers de personnes à Jérusalem, et ils entreprennent la reconstruction du temple (Esdras 2–3). Les Samaritains se proposent pour participer aux travaux du temple, sont rejetés et essaient d’arrêter l’œuvre; la reconstruction cesse (Esdras 4). Plusieurs années plus tard, les prophètes Aggée et Zacharie exhortent les Juifs à finir le temple; les Samaritains continuent à s’y opposer (Esdras 5; voir aussi Aggée 1). Le roi Darius renouvelle le décret de Cyrus de reconstruire le temple, qui est terminé et consacré vers 515 av. J.-C. (Esdras 6).

    2. b.

      Esdras 7–8. Plus de 50 ans après la consécration du temple, Esdras reçoit la permission du roi de Perse, Ataxerxès, de ramener un autre groupe de Juifs à Jérusalem. Esdras et son peuple jeûnent et prient, et le Seigneur les protège pendant leur voyage.

    3. c.

      Néhémie 1–2; 4; 6. En apprenant que les Juifs qui sont retournés à Jérusalem «sont au comble du malheur et de l’opprobre», Néhémie reçoit du roi Artaxerxès la mission d’aller à Jérusalem reconstruire la muraille de la ville (Néhémie 1–2). Les ennemis des Juifs cherchent à les empêcher de reconstruire la muraille. Néhémie arme les ouvriers et veille à ce que les travaux continuent jusqu’à ce que la muraille soit terminée (Néhémie 4; 6).

    4. d.

      Néhémie 8. Lorsque la muraille qui entoure Jérusalem est reconstruite, Esdras lit les Ecritures au peuple. Quand celui-ci entend les paroles de la loi, il pleure et désire y obéir.

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: Aggée 1.

  3. 3.

    Invitez un élève à se préparer à faire un bref résumé du cadre historique donné au commencement du premier récit scripturaire.

  4. 4.

    Si vous disposez de l’image Temple utilisé dans le passé, utilisez-la pendant la leçon (62300; Jeu d’illustrations de l’Evangile 118).

Idées pour la leçon

Pour capter l’attention

Utilisez l’activité suivante (ou une activité à vous) pour commencer la leçon.

Demandez à un élève de lire la citation suivante de Dallin H. Oaks:

«Nous pouvons… constater qu’un verset d’Ecriture déterminé formulé dans un but tout à fait différent à une époque tout à fait autre donne, sous l’influence de l’interprétation du Saint-Esprit, un message très personnel adapté à nos besoins d’aujourd’hui… Si nous cherchons à appliquer les Ecritures à notre situation, ‹pour notre utilité et notre instruction› (1 Néphi 19:23), notre Père céleste aimant peut les utiliser pour nous faire du bien d’une manière très personnelle» (Studying the Scriptures, discours spirituel donné le 24 nov. 1985 dans le tabernacle de Salt Lake City).

• Avez-vous jamais eu le sentiment, en lisant les Ecritures, qu’un passage particulier s’adressait directement à vous? (Invitez les élèves à faire part de leurs expériences.) Comment les Ecritures ont-elles contribué à orienter votre vie dans un sens bien précis?

Expliquez que les événements traités dans cette leçon ont été mis en route par un homme qui avait constaté qu’un passage d’Ecriture écrit 150 ans avant sa naissance lui parlait personnellement, en fait il l’appelait par son nom.

Commentaire et application des Ecritures

Pendant que vous enseignez les passages d’Ecriture suivants, expliquez en quoi ils s’appliquent à la vie de tous les jours. Encouragez les élèves à faire part d’expériences vécues qui sont en rapport avec les principes scripturaires.

1. Le roi Cyrus permet aux Juifs de retourner à Jérusalem pour reconstruire le temple.

Enseignez et commentez Esdras 1–6.

Présentez (ou demandez à un élève désigné de présenter) un bref résumé des informations historiques suivantes:

En 721 av. J.-C., lorsque le royaume d’Israël (le royaume du nord, les dix tribus) fut emmené en captivité par l’Assyrie, l’empire assyrien était le plus grand du monde. Mais en 612 av. J.-C. l’empire fut détruit par les Babyloniens. Sous le roi Nebucadnetsar, Babylone gouvernait la plupart des pays qui avaient été conquis par les Assyriens. La conquête babylonienne du royaume de Juda (le royaume du sud) dura d’environ 605 av. J.-C., lorsqu’ils emmenèrent beaucoup de Juifs en captivité, jusqu’en 587 av. J.-C., lorsqu’ils détruisirent Jérusalem.

Lorsque Nebucadnetsar mourut en 562 av. J.-C., la puissance de Babylone déclina rapidement. En 539 av. J.-C., elle tomba devant les Mèdes et les Perses unis sous la direction de Cyrus. Au contraire de Nebucadnetsar, qui traitait avec cruauté ceux qu’il conquérait, Cyrus était un souverain bienveillant. En traitant les peuples conquis avec bonté et en respectant leur religion, il s’acquit la loyauté de ceux qu’il gouvernait.

Peu après avoir conquis Babylone, Cyrus décréta que le temple de Jérusalem devait être reconstruit. Il invita les Juifs de son empire à retourner à Jérusalem reconstruire le temple, et il rendit les vases d’or et d’argent que les troupes de Nebucadnetsar avaient volés dans le temple. (Voir 2 Chroniques 36:22–23; Esdras 1:1–3, 7. La prophétie de Jérémie dont il est question dans ces versets est que les Juifs retourneraient à Jérusalem après 70 années de captivité à Babylone; voir Jérémie 25:11–12; 29:10.)

• Pourquoi Cyrus décrète-t-il qu’il faut de nouveau construire un temple à Jérusalem? (Voir Esdras 1:1–2.) Comment sait-il que le Seigneur veut cela de lui? Les paroles de Cyrus, rapportées dans Esdras 1–2, mentionnent une prophétie qui se trouve dans Esaïe 44:28 et qui cite Cyrus par son nom (voir aussi Esaïe 45:1–5; expliquez que bien que l’histoire de Cyrus précède le livre d’Esaïe dans l’Ancien Testament, Esaïe a vécu environ 150 ans avant la naissance de Cyrus). L’historien juif Flavius Josèphe rapporte que Cyrus lut son nom dans les prophéties d’Esaïe, fut touché par l’Esprit du Seigneur et désira accomplir ce qui y était écrit (Flavius Josèphe, Histoire ancienne des Juifs, traduction Arnauld d’Andilly, adapté en français moderne par J. A. C. Buchon, éditions Lidis, 1968, p. 330).

• Quel effet cela vous ferait-il si vous lisiez les Ecritures et y trouviez une prophétie mentionnant votre nom et décrivant les choses bien précises que vous feriez?

Lorsque Zorobabel et Josué ramènent le premier groupe de Juifs à Jérusalem, ils y trouvent les Samaritains. Expliquez que ceux-ci sont des descendants des Israélites qui ont fui au moment de la captivité et se sont mélangés aux colons assyriens et babyloniens que les rois avaient envoyés occuper le pays.

• Que demandent les Samaritains aux Juifs revenus au pays? (Voir Esdras 4:1–2.) Quelle est la réaction des Juifs à leur demande? (Voir Esdras 4:3. Ils refusent de leur permettre de les aider à reconstruire le temple parce qu’ils estiment que les Samaritains ne sont pas de vrais Israélites.) Que font les Samaritains lorsque les Juifs refusent de leur permettre de les aider? (Voir Esdras 4:4–7, 11–24. Ils essaient d’arrêter la reconstruction du temple en se plaignant aux rois qui succèdent à Cyrus.)

• Les travaux du temple sont finalement arrêtés. Qu’est-ce qui pousse les Juifs à reprendre le travail plusieurs années plus tard? (Voir Esdras 5:1–2; Aggée 1. Les prophètes Aggée et Zacharie les dirigent d’une manière inspirée.) Que dit le Seigneur par l’intermédiaire d’Aggée aux Juifs de Jérusalem à propos du temple? (Voir Aggée 1:3–4, 7–8.) Quelle attitude chez les Juifs empêche la reconstruction du temple? (Voir Aggée 1:2.) Quelle attitude nous empêche de pratiquer régulièrement le culte et le service au temple?

• Les Samaritains essaient de nouveau d’arrêter la reconstruction du temple lorsque celle-ci reprend. Mais les Juifs expliquent le décret du roi Cyrus, et le roi Darius permet que l’œuvre se poursuive (Esdras 5–6). Que font les Juifs lorsque le temple est terminé? (Voir Esdras 6:15–22.)

2. Esdras ramène un autre groupe de Juifs à Jérusalem.

Enseignez et commentez Esdras 7–8.

• Comme le Seigneur a précédemment incité le cœur du roi Cyrus à libérer les Juifs, il incite le cœur du roi Artaxerxès à laisser le groupe de Juifs d’Esdras retourner à Jérusalem (Esdras 7:27–28; voir aussi les versets 11–26). Donnez quelques exemples où le Seigneur adoucit le cœur des chefs du gouvernement à l’égard de l’Eglise dans les derniers jours? (Voir, par exemple, Thomas S. Monson, dans L’Etoile, juillet 1989, pp. 47–49.) Que pouvons-nous faire pour amener le cœur des dirigeants des gouvernements à s’adoucir à l’égard de l’Eglise? (Réponses possibles: obéir aux lois du pays, faire le bien, se préparer à enseigner l’Evangile au monde entier et prier que le Seigneur adoucisse le cœur des dirigeants. Voir D&A 58:21, 27; 98:4–6.)

• Que fait Esdras pour assurer la protection du groupe de Juifs qu’il emmène à Jérusalem? (Esdras 8:21–23, 31). Quelles bénédictions le jeûne vous a-t-il apportées, à vous, à votre famille ou à d’autres que vous connaissez?

3. Néhémie va à Jérusalem et dirige la reconstruction de la muraille par le peuple pour protéger la ville.

Enseignez et commentez Néhémie 1–2; 4; 6. Faites observer que Néhémie était échanson du roi Artaxerxès de Perse. C’était un poste de confiance car il devait veiller à ce que la nourriture et la boisson du roi ne soient pas empoisonnées. Malgré le fait qu’il avait un poste important en Perse, il se souciait de son peuple de Jérusalem et chercha à l’aider quand il apprit ses difficultés.

• Que fait Néhémie quand il est informé des difficultés que rencontre son peuple à Jérusalem? (Voir Néhémie 1:4–11; 2:1–5.) Quelle est la réaction du roi Artaxerxès à sa demande? (Voir Néhémie 2:6–8. Il lui accorde la permission de partir, lui fournit des gardes et une escorte pour assurer sa sécurité et l’autorise à utiliser le bois de construction de la forêt pour reconstruire la muraille de la ville.) Que nous apprend Néhémie qui soit susceptible de nous guider quand nous sommes troublés par les souffrances des autres?

• Comment Néhémie encourage-t-il le peuple à reconstruire la muraille de la ville? (Voir Néhémie 2:17–18.) Pourquoi le fait de témoigner de la vérité et de raconter des expériences spirituelles peut-il pousser les autres à faire le bien? Comment le témoignage et les expériences spirituelles d’autres personnes vous ont-ils inspirés?

• Sanballat est le gouverneur de la Samarie et son peuple et lui sont ennemis des Juifs qui sont revenus avec Zorobabel. Quelle est sa réaction au projet de reconstruction de la muraille de la ville? (Voir Néhémie 2:10, 19; 4:1–3, 7–8, 11.) Comment réagissent les Juifs aux efforts pour arrêter la construction de la muraille? (Voir Néhémie 4:9, 13–15.)

• Que fait Néhémie quand Sanballat lui demande d’arrêter les travaux et de le rencontrer? (Voir Néhémie 6:1–4.) Comment certaines personnes essaient-elles aujourd’hui de détourner les membres de l’Eglise de l’œuvre du Seigneur? Comment devons-nous réagir à ces tentatives?

Marvin J. Ashton a fait la recommandation suivante: «Il y a des gens et des organisations qui essaient de nous inciter aux querelles à coups de calomnies, d’insinuations et de classifications inconvenantes. Ce serait un manque de sagesse de notre part dans la société d’aujourd’hui que de nous laisser énerver, déconcerter ou offenser parce que d’autres semblent trouver plaisir à énoncer faussement notre position ou l’orientation de nos efforts. Nos principes, notre niveau ne seront pas inférieurs à ce qu’ils sont à cause de ce que disent les chercheurs de querelles. Notre tâche est d’expliquer notre position par la raison, la persuasion amicale et des faits précis. Il nous appartient de rester fermes et inexorables en ce qui concerne les questions morales de notre époque et les principes éternels de l’Evangile, mais nous ne devons nous quereller avec aucun homme ni aucune organisation… Nous devons nous faire entendre et enseigner. Nous devons non seulement éviter les querelles, mais veiller à ce que ce genre de choses soit éliminé» (L’Etoile, octobre 1978, p. 12).

4. Le peuple se réjouit lorsque Esdras lui lit les Ecritures.

Enseignez et commentez Néhémie 8.

• Que demande le peuple à Esdras lorsqu’il a fini de reconstruire la muraille? (Voir Néhémie 8:1–2. Notez que la plupart des Juifs ont été si longtemps en captivité qu’ils n’ont jamais entendu ni lu les Ecritures.)

• Combien de temps Esdras lit-il au peuple? (Voir Néhémie 8:3, 17–18.) Comment réagit celui-ci? (Voir Néhémie 8:3, 6, 9, 12.) Comment pouvons-nous être plus attentifs quand nous lisons les Ecritures? (Expliquez comment être plus attentif aux Ecritures elles-mêmes et aux chuchotements de l’Esprit qui se produisent pendant que nous lisons les Ecritures.) Comment pouvons-nous acquérir le même intérêt pour les Ecritures que ces gens avaient?

• Que fait Esdras pour aider son peuple à comprendre les Ecritures? (Voir Néhémie 8:8.) Qu’est-ce qui vous a aidés dans vos efforts pour comprendre les Ecritures et pour aider votre famille à les comprendre? (Invitez les élèves à mentionner des choses précises qu’ils ont faites pour améliorer leur étude personnelle et familiale des Ecritures.)

• Que disent Esdras et les autres dirigeants quand le peuple se met à pleurer en entendant les Ecritures? (Voir Néhémie 8:9–11.) Comment les Ecritures vous ont-elles amenés à vous réjouir?

Conclusion

«L’énergie, les capacités, le patriotisme désintéressé et l’intégrité de Néhémie firent renaître, une fois de plus, un Juda nouveau et exubérant. La restauration de Jérusalem, qui était restée en ruines pendant un siècle et demi, fut entreprise. Esdras, un sacrificateur juste et dévoué, s’unit à Néhémie dans cette œuvre et ensemble, ils réussirent à recréer une communauté juive à Jérusalem» (Ancien Testament, 1 Rois–Malachie, Manuel de l’étudiant, 1987, p. 314).

Expliquez que de même que les Juifs avaient la responsabilité de rebâtir Jérusalem, de même les saints des derniers jours ont la responsabilité d’édifier Sion dans le monde entier. Pour ce faire, nous devons suivre les enseignements des Ecritures et faire l’œuvre du temple. Témoignez de la véracité des Ecritures et de l’importance de l’œuvre du temple.

Rappelez aux élèves que certaines personnes essaient d’arrêter l’œuvre du Seigneur. Nous devons faire preuve d’amour chrétien à leur égard mais ne pas leur permettre de nous détourner de nos efforts pour édifier le royaume de Dieu.

Autres idées

Voici des idées supplémentaires pour la leçon. Vous pouvez en intégrer une ou deux à votre cours.

1. «L’ouvrage est considérable et étendu, et nous sommes dispersés» (Néhémie 4:19).

Pendant la reconstruction de la muraille de Jérusalem, les Juifs se dispersent pour pouvoir travailler simultanément à différentes parties de l’ouvrage (Néhémie 3; 4:19). A certains moments, ils sont très éloignés les uns des autres, mais ils travaillent tous au même but et, en travaillant ensemble, ils arrivent à terminer la muraille. Rappelez aux élèves que l’Eglise est divisée en unités différentes (telles que familles, paroisses, branches, pieux, districts et collèges) dans le monde entier. Parfois une unité peut sembler être éloignée des autres. Mais tous les saints travaillent aux mêmes buts et, si chaque personne et chaque unité travaillent avec diligence, l’Eglise toute entière continuera à grandir.

2. «Les temples sont là pour contracter des alliances éternelles».

Si vous disposez de la Cassette d’accompagnement de la soirée familiale (56736 140), passez «Les temples sont destinés à l’accomplissement d’alliances éternelles», séquence de six minutes, dans le cadre de la discussion sur l’importance des temples.