Reconnaître la révélation personnelle

Se préparer à l’exaltation : Manuel de l’instructeur, 1999


Objectif

Enseigner aux élèves à mieux comprendre et recevoir les révélations personnelles, et à agir en conséquence.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez, à l’aide de la prière, Doctrine et Alliances 6:14–15; 9:7–9; le 9e article de foi.

  2. 2.

    Familiarisez-vous avec les Ecritures suivantes. Elles décrivent des manières dont peut parvenir la révélation: Genèse 41:1–36; Luc 1:26–38; 1 Néphi 4:1–18; 8; 16:10; Doctrine et Alliances 6:22–23; Moïse 1:8; Joseph Smith, Histoire 1:30, 33, 59, 62.

  3. 3.

    Si vous le souhaitez, vous pouvez inviter votre évêque ou quelqu’un d’autre (avec l’accord de l’épiscopat) à parler de la manière dont la révélation personnelle a changé sa vie (cela se passe à la fin de la leçon; la personne invitée n’a pas besoin d’être présente pendant toute la durée du cours).

  4. 4.

    Matériel nécessaire: Un jeu d’Ecritures et un crayon de couleur pour chaque élève. Recommandez aux élèves d’apporter leurs Ecritures en classe chaque semaine.

Note pour l’instructeur

La Première Présidence a dit: «L’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours doit son origine, son existence et ses espoirs d’avenir au principe de la révélation continue» (Church News, 10 janvier 1970, p. 12). Le prophète reçoit des révélations pour l’Eglise entière, mais tout le monde peut recevoir des révélations pour ses besoins personnels. Aidez les élèves à se rendre compte de l’importance de la révélation personnelle dans leur vie.

Idées pour la leçon

Dieu communique avec ses enfants par la révélation

Activité

Ecrivez la lettre R au tableau et demandez aux élèves quel mot, se rapportant à l’Evangile, elle représente. Si les élèves ne devinent pas tout de suite le mot révélation, ajoutez une par une les lettres, jusqu’à ce que les élèves le devinent.

Commentaire

• Qu’est-ce que la révélation? (Le moyen par lequel Dieu communique avec ses enfants sur terre.)

Demandez à un élève de lire l’extrait suivant du dictionnaire de la Bible (Bible Dictionary, p. 762):

«La révélation divine est l’un des plus grands concepts et principes de l’Evangile de Jésus-Christ. Sans elle, l’homme ne peut connaître les choses de Dieu et être sauvé dans un degré d’exaltation éternelle. La révélation continue de Dieu à ses saints, par l’intermédiaire du Saint-Esprit… rend possible une aide quotidienne sur des chemins fiables, et conduit l’âme fidèle à obtenir le salut éternel dans le royaume céleste.»

• Certaines Eglises croient que la révélation a cessé, que Dieu ne communique plus avec ses enfants sur terre. Pourquoi est-il important de savoir que la révélation existe encore?

Tous les membres dignes de l’Eglise ont le droit de recevoir des révélations personnelles

Citation et discussion

• Qui peut recevoir des révélations? (Vous pouvez écrire les réponses des élèves au tableau.)

Demandez à quelqu’un de lire la déclaration suivante de Boyd K. Packer:

«Le Prophète n’est pas le seul à recevoir des révélations. Les Autorités générales en reçoivent aussi.

«… Les pères et les mères peuvent aussi recevoir l’inspiration, la révélation… pour les aider à guider leur famille. Et bien sûr, chacun d’entre nous, s’il en est digne, peut recevoir une communication spirituelle pour être guidé» (Ensign, mai 1974, p. 93).

Expliquez que tous les membres dignes de l’Eglise ont le droit de recevoir des révélations, mais que chacun d’entre nous ne reçoit des révélations qu’en rapport avec ses responsabilités et son intendance.

  • Qui a le droit de recevoir des révélations pour toute l’Eglise? (Le prophète.)

  • Et pour la paroisse? (L’évêque.)

  • Et pour la Primaire de la paroisse? (La présidente de la Primaire de la paroisse.)

  • Et pour votre famille? (Votre père et votre mère.)

  • Et pour vous? (Vous.)

Faites remarquer que chaque élève, s’il essaie de vivre de manière juste, a le droit et la prérogative de recevoir des révélations personnelles.

Les révélations viennent de plusieurs façons

Discussion à l’aide du tableau

Expliquez que les révélations de Dieu parviennent de façons très diverses.

• Quelles méthodes Dieu utilise-t-il pour communiquer avec ses enfants?

Ecrivez les réponses des élèves au tableau. Lorsque les élèves mentionnent une méthode, demandez-leur s’ils peuvent citer un événement des Ecritures ou de l’histoire de l’Eglise, au cours duquel cette méthode de révélation a été utilisée. (Ne passez que quelques minutes à cette discussion.)

Les réponses peuvent inclure:

  1. 1.

    Des messagers célestes (l’apparition de Moroni à Joseph Smith; l’apparition de l’ange Gabriel à Marie, la mère de Jésus).

  2. 2.

    Des visions et des rêves (la vision que Moïse a eue de la création de la terre; le songe de Léhi; l’interprétation du rêve de Pharaon par Joseph; le rêve que Brigham Young a eu de Joseph Smith, dont il est fait mention à la leçon 14).

  3. 3.

    Des instruments sacrés (l’utilisation du Liahona par Léhi pour se diriger; l’utilisation de l’Urim et du Thummim par Joseph Smith pour traduire le Livre de Mormon).

  4. 4.

    L’inspiration (Grâce au Saint-Esprit, Oliver Cowdery a reçu la paix et un témoignage et Néphi a pu décider de la façon d’obtenir de Laban les plaques d’airain).

• Quelle méthode de révélation la plupart des membres de l’Eglise connaîtront-ils probablement? (L’inspiration.)

Présentation par l’instructeur

Rappelez aux élèves que l’inspiration est donnée au moyen du Saint-Esprit, par le biais de sentiments, de pensées ou de paroles. Révisez, dans la leçon 14, les façons dont le Saint-Esprit peut nous inspirer (voir pages 75–76).

Expliquez que la révélation personnelle peut aussi nous parvenir au moyen des Ecritures ou d’une tierce personne. Le Saint-Esprit peut nous pousser à lire un certain verset dans les Ecritures, ou il peut inspirer un parent, un instructeur ou un dirigeant de l’Eglise à nous dire ce que nous avons besoin d’entendre. (Par exemple, lorsque Joseph Smith cherchait à savoir à quelle Eglise se joindre, lorsqu’il a lu, dans la Bible, Jacques 1:5, il a été poussé à prier.) Les bénédictions de la prêtrise peuvent également être des sources précieuses de révélation personnelle.

Note pour l’instructeur

De nombreux élèves ont reçu l’inspiration du Saint-Esprit et l’ont reconnue. Cpendant, certains n’ont peut-être pas reçu ou reconnu cette inspiration. Selon les besoins, encouragez les élèves qui savent ce que sont les murmures du Saint-Esprit, à parler de leurs expériences aux autres.

Il peut être nécessaire de faire remarquer aux élèves que Satan essaye d’imiter les incitations du Saint-Esprit. Reportez-vous à la troisième idée supplémentaire pour y trouver des informations sur la manière de distinguer la véritable révélation personnelle des incitations contrefaites de Satan.

Histoires et commentaire

Racontez les histoires suivantes dans vos propres termes. Commentez avec les élèves la manière dont le personnage de chaque histoire a reçu des révélations personnelles par le biais de l’inspiration.

Histoire 1

En 1921, David O. McKay (qui est devenu par la suite le neuvième président de l’Eglise) et Hugh J. Cannon, ont visité des missions aux quatre coins du monde. Alors qu’ils se trouvaient à Hawaï, ils ont visité le volcan Kilauea, le plus grand volcan en activité du monde, en compagnie de plusieurs missionnaires. Ils ont découvert un balcon naturel juste à l’intérieur du volcan et frère McKay, ainsi que plusieurs missionnaires, y est descendu. Sur ce balcon, ils étaient hors de portée du vent glacial et avaient un merveilleux spectacle de l’intérieur du volcan. Après un moment, frère McKay a dit: «Mes frères, je ressens que nous devrions sortir d’ici.» A peine étaient-ils revenus au bord du volcan, que le balcon sur lequel ils s’étaient tenus s’est effrité et est tombé dans la lave en fusion qui se trouvait plus bas (voir Cherished Experiences from the Writings of President David O. McKay, comp. Clare Middlemiss, édition révisée, 1976, pp. 51–53.)

Histoire 2

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, recommander aux élèves d’apporterne ayant l’office d’ancien de l’Eglise, alors dans l’armée, était en garnison en Australie. Il fit la connaissance d’une famille qui vivait près de là, dans une ferme, et passa pas mal de temps avec elle lorsqu’il avait des moments de liberté. Les membres de la famille s’intéressèrent à l’Evangile et voulurent en savoir davantage. Dans sa jeunesse, le jeune homme avait assisté au séminaire, aux classes de la prêtrise et d’Ecole du Dimanche, mais il ne se sentait pas capable d’enseigner l’Evangile à cette famille. Il décida cependant de faire de son mieux et pria pour recevoir de l’aide. Il expliqua plus tard qu’en instruisant cette famille, il cita de nombreuses Ecritures qu’il avait oubliées depuis longtemps.

Histoire 3

A sa naissance, Annie était si petite que l’alliance de sa mère tenait à son poignet. Lorsque sa mère mourut, elle laissa l’alliance à Annie. Annie faisait un jour le ménage en portant l’alliance qui lui était si précieuse. Quand elle eut fini, elle s’aperçut que l’alliance avait disparu. Elle la chercha frénétiquement dans la maison, mais en vain. Elle finit par s’agenouiller et sollicita l’aide de notre Père céleste. Elle fut poussée à chercher dans la chambre. Elle chercha partout dans la pièce, mais ne trouva rien. Déçue, elle alla dans une autre pièce, mais fut poussée, à nouveau, à chercher dans la chambre à coucher. En franchissant la porte de la chambre, elle vit la bague sous le lit.»

Nous pouvons demander à recevoir des révélations personnelles

Commentaire des Ecritures

Expliquez que parfois l’inspiration ou la révélation nous parvient tout simplement, comme cela s’est produit pour frère McKay dans l’histoire précédente. Cependant, il arrive plus souvent que nous devions demander à recevoir la révélation dont nous avons besoin, comme l’ont fait les personnages des deux autres histoires.

• De quelle manière Annie et le jeune militaire ont-ils demandé à recevoir une révélation personnelle? (Par la prière.)

Expliquez que, pendant que Joseph Smith et Oliver Cowdery étaient en train de traduire le Livre de Mormon, le Seigneur a enseigné à Oliver comment rechercher et recevoir la révélation dont il avait besoin pour traduire. Nous pouvons utiliser cette même méthode pour rechercher la révélation personnelle.

Lisez Doctrine et Alliances 9:7–9 avec les élèves et parlez des étapes nécessaires à la révélation qui sont données dans ces versets. Expliquez que nous devons demander à notre Père céleste si une décision est juste, et non lui demander de prendre la décision pour nous.

Faites ressortir que nous ne recevrons pas nécessairement l’inspiration de la même manière qu’Oliver Cowdery. Nous aurons peut-être un sentiment de paix plutôt qu’une chaleur dans notre sein, ou nous nous sentirons mal à l’aise vis-à-vis d’une décision au lieu de l’oublier.

Discussion à l’aide du tableau

• Quels sont des domaines précis pour lesquels, à votre âge, vous pourriez avoir besoin d’une révélation personnelle? (Si votre classe s’y prête, vous pouvez remplacer la première idée supplémentaire par cette discussion.)

Ecrivez les réponses des élèves au tableau. Les réponses peuvent inclure:

  • Résister à la tentation.

  • Comprendre les Ecritures.

  • Supporter la maladie et les épreuves.

  • Surmonter le découragement.

  • Etre en sécurité.

  • Choisir des amis.

  • Recevoir un témoignage.

  • Se préparer à une mission.

  • Remplir des appels dans l’Eglise.

  • Bien réagir envers les membres de la famille.

Citation

Demandez à un élève de lire la déclaration suivante, faite par Lorenzo Snow, cinquième président de l’Eglise: «L’Esprit de Dieu… révélera au [peuple], même par les moyens les plus simples, ce qu’il devra faire, en lui faisant des suggestions. Nous devons essayer d’étudier la nature de cet Esprit, afin de pouvoir comprendre ses suggestions; alors, nous serons toujours capable de faire le bien. Chaque saint des derniers jours a ce grand avantage. Nous savons que nous avons le droit de recevoir des manifestations de l’Esprit, chaque jour de notre vie» (dans Conference Report, avril 1899, p. 52).

Faites remarquer aux élèves qu’ils peuvent rechercher l’aide du Seigneur dans tous les domaines.

Nous devons obéir aux révélations que nous recevons

Histoires et commentaire

Expliquez aux élèves que lorsque nous avons reçu une révélation ou une inspiration au sujet de quelque chose, nous devons agir. Lisez ou demandez à des élèves de lire les histoires suivantes. Discutez ensuite de ce qui serait arrivé si le protagoniste de chaque histoire n’avait pas agi selon l’inspiration.

Histoire 1

Nous montions à cheval au ranch de mon oncle. Papa a dit que mon petit frère, ma petite soeur et moi, nous pouvions faire du cheval dans le champ où travaillait mon oncle. Nous venions de commencer, quand mon frère et ma soeur ont dit tous les deux qu’ils ne voulaient pas y aller. J’ai commencé à traverser le champ, quand il m’a semblé que quelqu’un disait: «Fais demi-tour.» Au début, j’ai continué, mais la voix s’est fait entendre à nouveau. C’était une voix très douce. J’ai arrêté le cheval. A ce moment-même, le cheval a vu un grand serpent et a commencé à se cabrer. J’ai réussi à le faire se retourner et à le calmer, mais s’il s’était cabré au galop, j’aurais été désarçonné et blessé.»

• Qu’aurait-il pu arriver, si ce garçon avait ignoré la voix qui lui disait: «Fais demi- tour»?

Histoire 2

J’étais avec des amies. Une des filles n’était pas membre de l’Eglise, et j’ai pensé que je devrais lui expliquer les croyances de notre Eglise. Le simple fait d’y penser m’effrayait. J’ai cru que je ne pourrais pas, mais quelque chose semblait me dire: «Si, tu peux y arriver. Vas-y.» Je lui ai dit que j’aimerais lui parler de notre Eglise. Elle m’a répondu: «D’accord», alors je l’ai fait. Je n’avais pas peur. Elle m’a bientôt posé des questions, et toutes les filles se sont mises à lui parler de l’Eglise. Nous avons discuté un long moment. Je suis contente d’avoir reçu le courage de le lui demander.»

• Qu’aurait-il pu arriver, si cette jeune fille n’avait pas suivi l’inspiration de parler de l’Eglise à son amie?

Faites remarquer que dans ce cas, la jeune fille n’aurait pas été blessée en ignorant l’inspiration, mais son amie n’aurait rien appris de l’Eglise à ce moment-là. Soulignez aussi que si nous n’agissons pas selon l’inspiration que nous recevons, il sera plus difficile de recevoir de l’inspiration la prochaine fois que nous en aurons besoin. Plus nous rechercherons la révélation personnelle et agirons selon elle, plus nous serons sur la bonne longueur d’onde pour la recevoir.

Témoignage

Demandez à l’invité d’expliquer comment la révélation personnelle a changé sa vie. Si vous n’avez invité personne, parlez de la manière dont la révélation personnelle a changé votre vie, ou témoignez de l’importance de la révélation personnelle dans notre vie.

Encouragez les élèves à rechercher l’inspiration à l’aide de la prière quand ils ont besoin d’être guidés dans leur vie.

Idées supplémentaires

Vous pouvez utiliser une ou plusieurs de ces idées durant la leçon.

  1. 1.

    Ecrivez sur différentes feuilles de papier des situations pour lesquelles les élèves peuvent avoir besoin de révélation personnelle (préparez au moins une feuille de papier pour chaque élève). Mettez ces papiers dans un bol, un panier, un bocal et apportez-les en classe. Apportez également une bouteille avec un goulot étroit, par exemple une bouteille de soda.

    Demandez aux élèves de mettre les chaises en cercle. Placez la bouteille sur le sol, au milieu du cercle, et faites-la tourner. Lorsque la bouteille s’arrête, l’élève qui se trouve en face du goulot choisit un morceau de papier et explique comment la révélation personnelle pourrait l’aider, s’il se trouvait dans cette situation.

    Après avoir répondu, l’élève fait tourner la bouteille, et c’est au tour d’un autre de choisir un morceau de papier (si la bouteille pointe vers un élève qui a déjà répondu, faites la tourner à nouveau).

    Situations possibles:

    Vous êtes tenté de prendre de la drogue.

    Votre mère a un cancer. Vous n’avez pas d’ami intime. Vous sentez que vous n’avez pas de témoignage. Votre père a perdu son emploi. Vous voulez mieux comprendre les Ecritures. Vous voulez savoir comment vous préparer à faire une mission. Vous ne vous entendez pas avec votre frère aîné.

  2. 2.

    Si la cassette d’accompagnement du Livre de Mormon (57911 140) est disponible, montrez la séquence de sept minutes: «Je préparerai la voie». Discutez des raisons pour lesquelles la jeune femme avait besoin de la révélation personnelle et comment elle l’a reçue.

  3. 3.

    Expliquez aux élèves que parfois Satan peut nous donner des sentiments profonds que nous pouvons confondre avec la révélation de Dieu. Boyd K. Packer, du Collège des douze apôtres, nous enseigne comment reconnaître un sentiment donné par Satan. Demandez à un élève de lire la déclaration suivante qui a été faite par frère Packer:

    «Il peut y avoir des contrefaçons de révélations, des inspirations du diable… Tant que vous vivrez, l’adversaire essaiera, d’une manière ou d’une autre, de vous égarer… Si vous vous sentez poussé à faire quelque chose qui vous met mal à l’aise, quelque chose que vous savez, dans votre for intérieur, être mal et contraire aux principes de la justice, ne le faites pas!» (L’Etoile, janvier 1995, p. 74.)

    Vous pouvez faire remarquer que dans une telle situation, c’est le sentiment de malaise qui est la véritable révélation. Ce malaise, c’est le Saint-Esprit qui nous avertit que nous faisons fausse route.

    Dites aux élèves que Dieu ne leur donnera jamais de révélation personnelle qui contredise ce qui a déjà été révélé dans les Ecritures.