Merci pour mes mains

Primaire 1 : Je suis enfant de Dieu, 1998


Objectif

Aider les enfants à apprécier leurs mains et ce qu’elles peuvent faire.

Preparation

  1. 1.

    Etudiez, en vous aidant de la prière, Matthieu 19:13–15 et Doctrine et Alliances 20:70; 35:6; 42:43–44.

  2. 2.

    Préparez un sac ou une boîte contenant des objets usuels ayant une texture et une forme différentes, par exemple un caillou, une feuille, un morceau de tissu, une cuillère, un peigne et un crayon. Prévoyez au moins un objet par enfant de la classe.

  3. 3.

    Si possible, faites une copie de la feuille de langage des signes (qui se trouve à la fin de la leçon) pour chaque enfant.

  4. 4.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Une Bible.

    2. b.

      Un petit objet comme par exemple un bouton ou une pièce de monnaie.

    3. c.

      Image 1-8, Distribution de la Sainte-Cène (62021); image 1:11, Baptême d’un garçon (62018); image 1-12, Confirmation d’une fille (62020); image 1-39, Bénédiction d’un bébé; image 1-40, Imposition des mains aux malades (62342).

  5. 5.

    Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

Note à l’instructeur: Soyez sensible aux sentiments des enfants de votre classe qui ont un handicap. Mettez l’accent sur ce que leur corps peut faire et non sur leurs incapacités.

Idees pour la leçon

Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

Pour susciter l’attention

Demandez à un enfant de plonger la main dans le sac ou la boîte que vous avez préparée, sans regarder ce qu’il y a dedans. Demandez-lui de toucher l’un des objets, de dire comment il est (mou, dur, lisse, rugueux) et d’essayer de deviner ce que c’est. Puis demandez à l’enfant de retirer l’objet du sac ou de la boîte et de le montrez à la classe. Que les autres enfants le tâtent. Continuez jusqu’à ce que tous les enfants aient eu leur tour.

• Qu’avez-vous utilisé pour aller dans le sac (la boîte)?

• Qu’avez-vous utilisé pour tâter l’objet?

Expliquez que nos mains sont une grande bénédiction pour nous. Nous pouvons les utiliser de différentes façons.

Nous pouvons faire beaucoup de choses de nos mains

Demandez aux enfants de tenir les mains devant eux et de les regarder. Parlez de ce qu’ils peuvent faire de leurs mains. Ils peuvent ramasser quelque chose avec leurs doigts et leur pouce; ils peuvent tenir quelque chose dans leurs paumes; ils peuvent agiter la main et la tourner dans tous les sens.

Activité

Utilisez un petit objet, par exemple un bouton, une pièce de monnaie, et que les enfants, à tour de rôle, ramassent l’objet sans utiliser leur pouce. Rappelez aux enfants que chaque partie de notre corps est importante.

Activité

• Comment vos mains vous ont-elles aidés à vous préparer à venir à l’église?

Demandez aux enfants de mimer les activités du matin, par exemple se laver le visage, s’habiller, se coiffer, manger et se brosser les dents.

• Comment vos mains vous aident-elles à jouer?

Demandez aux enfants de mimer la façon dont ils utilisent leurs mains quand ils jouent, par exemple faire rebondir une balle, donner à manger à une poupée, construire avec des blocs ou du sable ou jouer du tambour.

• Comment vos mains vous aident-elles à travailler?

Que les enfants miment la façon dont ils utilisent leurs mains au travail, par exemple pour ramasser des jouets, mettre la table, faire un lit ou donner à manger à un animal de compagnie.

• Comment vos mains vous aident-elles quand vous venez à l’église?

Que les enfants miment la façon dont nous utilisons nos mains à l’église, par exemple, pour serrer la main aux autres, tenir une image, lever la main pour répondre à une question ou prendre la Sainte-Cène.

Faites comprendre aux enfants que nos mains sont une grande bénédiction pour nous et que notre Père céleste et Jésus veulent que nous utilisions nos mains pour nous aider nousmêmes et aider les autres. Expliquez que notre Père céleste et Jésus ne veulent pas que nous utilisions nos mains pour être méchants avec les autres, pour frapper, pincer ou griffer. Ils veulent que nous apprenions à utiliser nos mains de la bonne manière.

Certaines personnes utilisent leurs mains pour nous aider

• Comment vos parents et les autres membres de votre famille utilisent-ils leurs mains pour vous aider?

Dites comment notre famille prépare notre nourriture, lave nos vêtements, lace nos chaussures, joue avec nous et fait beaucoup d’autres choses pour nous.

Expliquez que les hommes qui détiennent la prêtrise peuvent nous bénir par l’imposition des mains. Montrez, une à une, les images reprises dans la section«Préparation» et que les enfants identifient les différentes sortes de bénédictions que nous pouvons recevoir des mains des détenteurs de la prêtrise. Faites-leur comprendre que nous pouvons recevoir une bénédiction quand nous sommes tout petits. Nous pouvons être baptisés à l’âge de huit ans, nous pouvons être confirmés après le baptême et recevoir le don du Saint-Esprit, nous pouvons prendre le pain et l’eau qui sont bénis et distribués chaque semaine pendant la Sainte-Cène par les détenteurs de la prêtrise; et nous pouvons recevoir des bénédictions quand nous sommes malades.

Histoire

Ouvrez votre Bible à Matthieu 19:13–15 et racontez l’histoire de Jésus bénissant les enfants. Lisez à haute voix la première partie du verset 13 (jusqu’à pria pour eux). Dites comment Jésus a utilisé ses mains pour bénir les enfants.

Expliquez que Jésus utilisait aussi ses mains pour aider les gens d’autres façons, par exemple pour les bénir quand ils étaient malades, aveugles ou sourds.

Nos mains peuvent parler

Utilisez vos mains pour faire au-revoir ou pour inviter quelqu’un à s’approcher. Demandez aux enfants ce que vous êtes en train de dire avec vos mains.

Expliquez que certaines personnes qui sont sourdes et ne peuvent ni entendre, ni parler, font, avec leurs mains, des signes qui signifient des mots. Elles parlent avec leurs mains. C’est ce qu’on appelle le langage par signes.

Activité

A l’aide de la feuille qui se trouve à la fin de la leçon, enseignez aux enfants comment on dit «père», «mère» et «je t’aime» dans le langage par signes. Si c’est possible, remettez à chaque enfant un exemplaire de la feuille pour qu’il l’emporte chez lui et en fasse profiter sa famille.

Témoignage

Mettez les mains devant vous et exprimez votre reconnaissance pour elles. Encouragez les enfants à remercier leur Père céleste pour leurs mains et à les utiliser pour s’aider eux-mêmes et aider les autres.

Idees Supplementaires

Faites quelques-unes de ces activités.

  1. 1.

    Tracez le contour des mains de chaque enfant sur une feuille de papier. Ecrivez sur chaque papier Je suis reconnaissant de mes mains et que l’enfant colorie le tracé et l’emporte chez lui.

  2. 2.

    Aidez les enfants à chanter ou à dire les paroles de «Mes petites mains» (Chants pour les enfants, p. 126). Improvisez les gestes suggérés par les paroles.

  3. 3.

    Si le lieu et les conditions atmosphériques le permettent, emmenez les enfants faire une promenade pour toucher des choses qui ont des textures différentes telles que briques, stuc, troncs d’arbres et herbes.

  4. 4.

    Faites l’activité suivante pour aider les enfants à compter leurs doigts et leur pouce:

    Compter les doigts

    Tenez une main devant vous et utilisez un doigt de votre autre main pour montrer et compter, en commençant par le plus petit doigt.

    Un, deux, trois, quatre doigts.

    Et maintenant un pouce, tu le vois? Il y en a cinq sur cette seule main, Notre Père céleste trouve que c’est bien.

    Montrez l’autre main et indiquez et comptez de la même façon

    Un, deux, trois, quatre, doigts.

    Et maintenant un pouce, tu le vois? Il y en a cinq aussi sur cette main. Je dois en prendre bien soin.

    Tenez devant vous les deux mains et pliez chaque doigt à mesure que vous comptez.

    Dix en tout, comptons-les encore une fois. Un et deux et trois, Quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix. (Redressez tous les doigts en même temps.) Ils se tiennent droit à l’exercice.

  5. 5.

    Chantez plusieurs fois «C’est amusant» (Chants pour les enfants, p. 129). Pour chaque couplet, demandez aux enfants de raconter quelque chose que leurs mains peuvent faire, comme faire rebondir une balle, cueillir une fleur, bercer une poupée, jouer du piano ou faire au-revoir.

  6. 6.

    Aidez les enfants à mimer le poème suivant, en faisant les gestes suggérés par les paroles:

    Je les lève bien haut
    Je les lève bien haut
    Je les baisse bien bas
    Je frappe dans mes mains.
    J’écarte fort mes doigts,
    Et maintenant je fais un poing.
    Je les lance en arrière
    Je les lance en avant;
    Je les tape, comme ça.
    Je les pose maintenant:
    Tu vois qu’elles ne bougent pas.

Adaptation pour les tout-petits

  1. 1.

    Aidez les enfants à faire les gestes correspondant au poème de détente suivant pendant que vous dites les paroles:

    J’aime mes mains
    J’aime mes mains; ce sont mes amies (tenez les mains devant vous et regardez-les).
    Elles sont actives et utiles jusqu’à ce que la journée soit finie (mimez un travail manuel).
    Elles peuvent taper très fort (battez des mains)
    Ou se croiser silencieusement (croisez les mains)!
    Quand elles font ce qui est bien, j’en suis bien content!
  2. 2.

    Demandez aux enfants de se mettre en cercle. Décrivez une situation et que les enfants miment ce que leurs mains doivent faire dans cette situation.

    Exemples:

    Montrez-moi ce que vos mains doivent faire avant qu’il ne soit temps de manger. Montrez-moi ce que vos mains doivent faire quand vous écoutez une histoire.

    Montrez-moi ce que vos mains doivent faire quand on vous demande de ramasser vos jouets. Montrez-moi ce que vos mains doivent faire quand vous faites une prière.

    Expliquez que nous devons aider nos mains à toujours faire ce qu’il faut.

  3. 3.

    Récitez le poème suivant avec les enfants en faisant les gestes suggérés par les paroles:

    Frappez dans vos mains
    Frappez dans vos mains.
    Frappez dans vos mains.
    Frappez dans vos mains comme moi.
    Touchez vos épaules.
    Touchez vos épaules. Touchez-les comme moi.
    Frappez vos genoux.
    Frappez vos genoux.
    Frappez vos genoux comme moi.
    Secouez la tête. Secouez la tête.
    Secouez la tête comme moi.
    Frappez dans vos mains.
    Frappez dans vos mains.
    Et maintenant que tranquilles elles soient.