Merci pour mes yeux

Primaire 1 : Je suis enfant de Dieu, 1998


Objectif

Aider les enfants à apprécier leurs yeux et ce que ceux-ci peuvent faire.

Preparation

  1. 1.

    Etudiez, en vous aidant de la prière, Jean 9:1–7 et 3 Néphi 11:1–17.

  2. 2.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Une Bible et un Livre de Mormon.

    2. b.

      Une bobine avec un grand trou et un lacet ou un morceau de ficelle. (Si vous avez une grande classe, apportez plus d’un exemplaire de chacun.)

    3. c.

      Une écharpe ou un tissu pour faire un bandeau.

    4. d.

      Image 1-43, Jésus guérit un aveugle (Jeu d’illustrations de l’Evangile 213; 62380), image 1-44, Jésus enseigne sur le continent américain (Jeu d’illustrations de l’Evangile 316; 62380).

  3. 3.

    Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

Note à l’instructeur: Soyez sensible aux sentiments des enfants de votre classe qui ont un handicap. Mettez l’accent sur ce que leur corps peut faire et non sur leurs incapacités.

Idees pour la leçon

Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

Pour susciter l’attention

Montrez aux enfants combien il est facile d’enfiler le lacet ou la ficelle dans la bobine quand vous avez les yeux ouverts. Fermez ensuite les yeux et essayez d’enfiler le lacet. Donnez à chaque enfant l’occasion d’essayer.

Nos yeux sont une bénédiction pour nous

Expliquez que nous avons des yeux pour pouvoir lire et apprendre, travailler et jouer, et voir notre belle terre.

Expliquez aux enfants en quoi leur vie serait différente s’ils ne pouvaient pas voir.

• Comment mangeriez-vous votre nourriture?

• Comment sauriez-vous quels vêtements porter?

• Comment trouveriez-vous votre chemin dans votre maison?

Activité

Aidez les enfants à dire les paroles du poème suivant:

Deux petits yeux clignant un peu,
Deux petits yeux qui voient,
Mains et pieds, genoux, cheveux,
Ça c’est moi.
Tra la la la la la.
Deux petits yeux qui voient,
Deux petits yeux clignant un peu …
Ça, c’est moi.
(D’après Merrily We Sing, © 1948–1975 de Pioneer Press, Inc., division de Jackman Music. Utilisé avec l’autorisation de l’éditeur.)

Activité

Que les enfants regardent par la fenêtre (ou regardent une belle image) et qu’ils fassent semblant que c’est la première fois qu’ils sont capables de voir. Invitez-les à parler de ce qu’ils voient. Parlez des couleurs et des formes. Aidez les enfants à se rendre compte de la bénédiction que c’est de pouvoir voir.

• Quelles sont les choses que vous préférez regarder?

Expliquez que certaines personnes ont des yeux qui ne voient pas très bien. Ces personnes doivent porter des lunettes ou des lentilles de contact pour mieux voir. Certaines personnes sont non-voyantes et ne peuvent rien voir du tout.

Activité

Expliquez comment les non-voyants peuvent apprendre à se déplacer tout seuls avec un chien-guide ou une canne. Bandez les yeux d’un des enfants et faites semblant que vous êtes un chien-guide. Tendez le bras et dites à l’enfant de vous tenir la main comme si c’était la laisse du chien. Faites faire le tour de la pièce à l’enfant. Que tous les enfants, à tour de rôle, fassent semblant d’être non-voyant ou chien-guide.

Histoire

Montrez l’image 1-43, Jésus guérit un aveugle et racontez l’histoire de la guérison de l’aveugle de naissance qui se trouve dans Jean 9:1–7.

• Qu’est-ce que Jésus a fait avec l’argile? (Voir Jean 9:6.)

• Qu’est-il arrivé quand l’aveugle s’est lavé dans la piscine? (Voir Jean 9:7.)

• Qu’est-ce que l’aveugle a ressenti quand il a pu voir?

Je suis reconnaissant à mon Père céleste de mes yeux

Activité

Dites aux enfants de se mettre debout et de répéter le poème suivant avec vous en montrant chaque partie du corps à mesure qu’elle est citée:

Je suis reconnaissant de mes yeux
Je suis reconnaissant de mes yeux,
Mes oreilles, ma bouche et mon nez;
Reconnaissant de mes mains et mes bras,
Mes jambes, mes orteils et mes pieds.
(D’après un poème de Lucy Picco.)

Histoire

Montrez à tout le monde l’image 1-44, Jésus enseigne sur le continent américain, et demandez à chaque enfant de dire une chose qu’il voit sur l’image. Racontez l’histoire de la visite de Jésus en Amérique, qui se trouve dans 3 Néphi 11:1–17.

• Qui les gens ont-ils vu?

• Qu’est-ce qu’ils ont ressenti quand ils ont vu Jésus? (Voir 3 Néphi 11:16–17.)

• De quelle couleur était la robe de Jésus? (Voir 3 Néphi 11:8.)

Expliquez que nous ne voyons peut-être pas Jésus en personne, comme le peuple de Néphi, mais que chaque fois que nous voyons notre belle terre, nous pouvons nous rappeler son amour pour nous.

Témoignage

Faites part aux enfants de votre reconnaissance pour vos yeux. Dites que les belles créations que vous voyez chaque jour vous rappellent l’amour de Jésus et de notre Père céleste pour vous. Rappelez aux enfants de remercier leur Père céleste pour leurs yeux.

Idees Supplementaires

Faites quelques-unes de ces activités.

  1. 1.

    Invitez les enfants à examiner soigneusement les yeux, les paupières, les sourcils et les cils des autres enfants. Expliquez que nos paupières, nos sourcils et nos cils servent à empêcher la saleté, la poussière et la transpiration d’entrer dans nos yeux.

  2. 2.

    Avant la leçon, utilisez un objet pointu, comme une épingle, pour faire des trous dans un morceau de papier pour former le contour d’un cercle et d’un carré. En classe, bandez les yeux aux enfants l’un après l’autre et demandez-leur de toucher les bosses sur le papier et de dire quelles formes elles représentent. Expliquez que c’est comme le braille, et que c’est de cette manière que les non-voyants peuvent lire.

  3. 3.

    A l’aide de sacs en papier, faites, pour chaque enfant, des yeux qui s’ouvrent et qui se ferment (voir illustration à la fin de la leçon). Ecrivez sur chaque sac en papier: Je suis reconnaissant de mes yeux. Demandez aux enfants de colorier les yeux et de dessiner des cheveux sur leurs sacs en papier. En utilisant les yeux du sac en papier, mimez avec les enfants les moments où nous ouvrons et fermons les yeux, par exemple quand nous nous éveillons ou que nous allons dormir, quand nous prions et quand nous avons peur.

    paper bag faces
  4. 4.

    Si possible, emmenez les enfants faire une promenade dans la nature. Demandez-leur de croiser les bras et de marcher très silencieusement pour pouvoir se concentrer sur l’utilisation de leurs yeux. Quand ils reviennent en classe, invitez-les à dire à tour de rôle ce qu’ils ont vu.

Adaptation pour les tout-petits

  1. 1.

    Chantez ou dites les paroles de «Ouvrant ma fenêtre» (Chants pour les enfants, p. 118). Expliquez que les fleurs de l’abricotier ressemblent à du pop-corn.

    • Si vous regardiez par la fenêtre, comme le dit le chant, verriez-vous du pop-corn éclater sur un abricotier? Qu’est-ce que vous voyez quand vous regardez par la fenêtre?

      Demandez aux enfants de regarder par la fenêtre ou conduisez-les un instant à l’extérieur. Revenez en classe et puis parlez de ce qu’ils ont vu.

    • Qu’avez-vous utilisé pour voir tout cela? (Les yeux.)

      Expliquez que nous devons être reconnaissants de nos yeux à notre Père céleste.

  2. 2.

    Dites aux enfants de se lever et de dire les paroles de «Touchez vos yeux» en faisant les gestes indiqués par les paroles:

    Touchez vos yeux,
    Touchez votre nez,
    Touchez vos oreilles,
    Touchez vos pieds.
    Levez les mains
    Bien haut Vers le ciel Là-haut.
    Baissez les mains
    A votre aise; Asseyez-vous bien Sur votre chaise.
  3. 3.

    Montrez aux enfants un petit objet. Expliquez que vous allez le mettre quelque part dans la pièce et qu’ils vont devoir se servir de leurs yeux pour le trouver. Dites-leur de fermer les yeux et mettez l’objet à un endroit où il est visible mais pas trop. Que les enfants ouvrent les yeux et trouvent l’objet sans bouger ni faire de bruit. Dites-leur de croiser les bras quand ils auront trouvé l’objet. Rappelez aux enfants qu’ils doivent être silencieux pour laisser les autres trouver l’objet avec leurs yeux. Répétez aussi souvent que souhaité.