J’aime mes frères et mes sœurs

Primaire 1 : Je suis enfant de Dieu, 1998


Objectif

Encourager les enfants à montrer de l’amour à leurs frères et sœurs.

Preparation

  1. 1.

    Etudiez, en vous aidant de la prière, Exode 1:22–2:10.

  2. 2.

    Avec l’approbation de votre présidente de Primaire, invitez une mère à amener son bébé dans la classe. Demandez-lui de dire comment elle en prend soin, mentionnant ce que sa famille et elle font pour que le bébé soit en sécurité. Invitez-la à parler de l’amour qu’elle éprouve pour son bébé. Si vous ne disposez pas d’une mère et de son bébé, vous pouvez inviter une mère à venir avec des photos de son enfant.

  3. 3.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Une Bible.

    2. b.

      Une poupée représentant un bébé.

    3. c.

      Image 1-2, Moïse dans les joncs (Jeu d’illustrations de l’Evangile 106; 62063); image 1-13, Joseph Smith (Jeu d’illustrations de l’Evangile 400; 62449).

  4. 4.

    Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

Note à l’instructeur: Lorsque vous faites la leçon, soyez attentif aux sentiments des enfants de votre classe qui n’ont pas de frère ou de sœur.

Idees pour la leçon

Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

Pour susciter l’attention

Présentez la maman à la classe et demandez-lui de parler de son bébé. Que les enfants posent à la mère des questions sur le bébé. Demandez à la mère d’expliquer l’émotion de la famille lorsque le bébé est arrivé dans leur foyer.

Nous pouvons aimer nos frères et nos sœurs

• Est-ce qu’il y en a parmi vous qui ont un petit frère ou une petite sœur?

Que les enfants qui ont un frère ou une sœur qui est encore bébé en parlent et disent comment leur famille s’est préparée à le recevoir.

• Y en a-t-il parmi vous qui ont des frères ou sœurs aînés?

Laissez les enfants parler quelques instants de leurs frères et sœurs. Rappelez-leur que vous avez vu dans la leçon précédente que toutes les familles sont différentes. Il y a des gens qui ont beaucoup de frères et de sœurs et d’autres qui n’en ont que quelques-uns ou pas du tout. Quel que soit le nombre de frères ou de sœurs que nous ayons, nous devons les aimer et être gentils avec eux.

Histoire

Montrez l’image 1-13, Joseph Smith, et expliquez que Joseph Smith, le premier président de l’Eglise, avait un frère appelé Hyrum qu’il aimait beaucoup. Hyrum et Joseph étaient de bons amis et se sont entraidés pendant toute leur vie. Racontez en vos propres termes l’histoire suivante où Hyrum a aidé Joseph:

Lorsque Joseph Smith était un jeune garçon, il est tombé gravement malade. Il a eu une infection très douloureuse à la jambe. Sa mère s’est occupée de lui nuit et jour jusqu’à en tomber malade et avoir besoin de repos. Son frère aîné, Hyrum, a demandé s’il pouvait prendre la place de sa mère. Les parents de Hyrum savaient qu’ils pouvaient lui faire con- fiance, qu’il prendrait bien soin de Joseph. Ils ont donc dit oui et Hyrum est resté presque continuellement au chevet de son frère pendant plusieurs jours. Il tenait la jambe de Joseph entre ses mains, parce que c’était la seule manière de diminuer un peu sa terrible souffrance (voir Lucy Mack Smith, History of Joseph Smith, édité par Preston Nibley, Salt Lake City, Bookcraft 1954, p. 55).

• Comment savez-vous que Hyrum aimait son frère Joseph?

Expliquez qu’une des façons de montrer notre amour pour nos frères et sœurs est de les aider.

Nous pouvons aider nos frères et sœurs

• Comment pouvez-vous aider vos frères et sœurs?

• Comment vos frères et sœurs vous aident-ils?

Activité

Décrivez quelques actions qui montrent comment les enfants peuvent réagir vis-à-vis de leurs frères et sœurs. Que les enfants lèvent le pouce si le geste est une façon d’aider un frère ou une sœur et qu’ils baissent le pouce si le geste n’aide pas le frère ou la sœur. Voici quelques idées que vous pouvez utiliser:

  • Partager votre nouveau jouet avec votre sœur.

  • Emprunter la balle de votre frère sans lui demander la permission.

  • Aider votre sœur à ramasser ses jouets.

  • Demander à votre frère de jouer avec sa balle.

  • Refuser de faire un jeu avec votre sœur.

  • Etre gentil quand votre frère est triste.

  • Jouer avec votre sœur quand elle est malheureuse.

Nous pouvons apporter notre aide à nos petits frères et sœurs bébés

Expliquez que c’est parfois difficile lorsqu’un bébé vient de naître parce qu’il exige beaucoup de temps et d’attention de la part des parents. Faites comprendre aux enfants que même si les parents sont occupés par le petit bébé, ils aiment quand même leurs autres enfants. Rappelez qu’un bébé doit être aidé presque pour tout, tandis que les enfants plus âgés (comme ceux de votre classe) peuvent faire beaucoup de choses tout seuls et peuvent en faire pour leur petit frère ou leur petite sœur.

• Comment pourriez-vous aider vos parents à s’occuper du bébé?

Activité

Montrez aux enfants comment tenir correctement la poupée représentant un bébé. Enseignezleur une berceuse facile ou chantez «Je suis enfant de Dieu» (Chants pour les enfants, p. 2) pendant qu’ils tiennent à tour de rôle la poupée.

Je suis enfant de Dieu
Et il m’a mis ici,
Il m’a donné un bon foyer,
Des parents si gentils.
Conduis-moi et marche avec moi
Sur le bon chemin;
Apprends-moi comment agir
Pour le connaître enfin.

Histoire

Expliquez que Moïse avait une sœur aînée qui l’aimait et l’a aidé quand il était bébé. En utilisant l’image 1-2, Moïse dans les joncs, revoyez l’histoire du bébé Moïse, qui se trouve dans Exode 1:22–2:10. Soulignez la façon dont Marie a veillé sur son petit frère.

• Comment Marie a-t-elle aidé le petit Moïse?

Témoignage

Dites qu’il est important que les frères et les sœurs s’entraident et s’aiment. Si c’est possible, racontez une histoire d’enfance où votre frère ou sœur et vous-même vous êtes entraidés. Rappelez aux enfants que quand nous aidons nos frères et sœurs, nous leur montrons notre amour pour eux. Dites combien vous êtes reconnaissant à votre Père céleste de vous avoir mis dans une famille.

Idees Supplementaires

Faites quelques-unes de ces activités

  1. 1.

    Donnez aux enfants du papier et des crayons ou des crayons de couleur, et qu’ils dessinent leurs frères et leurs sœurs. Que les enfants montrent leur image à tour de rôle et parlent de leurs frères et sœurs. Encouragez-les à dire ce qu’ils aiment faire avec leurs frères et sœurs.

  2. 2.

    Procurez-vous une photo de chaque enfant quand il était bébé et que les enfants devinent de qui il s’agit. (Veillez à rendre les photos intactes aux parents.) Rappelez aux enfants qui ont des frères et sœurs plus âgés que ceux-ci ont aidé à prendre soin d’eux quand ils étaient bébés.

  3. 3.

    Chantez ou dites les paroles de «C’est amusant» (Chants pour les enfants, p, 129), en utilisant des expressions telles que «bercer un bébé, c’est amusant» ou «aider ma sœur, c’est amusant». Improvisez les gestes suggérés par les paroles.

  4. 4.

    Chantez ou dites les paroles du premier couplet de «Nous aidons tous avec joie» (Chants pour les enfants, p. 108) en remplaçant maman par frère ou sœur, ou chantez le deuxième couplet de «Un heureux foyer» (Chants pour les enfants, p. 104).

  5. 5.

    Apportez une photo de votre famille et parlez aux enfants de vos frères et sœurs. Vous pourriez raconter quelques moments heureux que vous avez passés ensemble.

  6. 6.

    En utilisant des accessoires tels qu’une poupée représentant un bébé, un petit panier ou une caisse, une couverture et une écharpe, aidez les enfants à jouer l’histoire de Marie et de Moïse, bébé, dans les roseaux.

Adaptation pour les tout-petits

  1. 1.

    Mettez un petit objet pour bébé facilement reconnaissable dans un sac ou une grosse chaussette. Laissez les enfants mettre la main à l’intérieur sans regarder et qu’ils essaient de deviner ce qu’est l’objet en le touchant.

  2. 2.

    Chantez ou dites les paroles des deux couplets de «Un heureux foyer» (Chants pour les enfants, p. 104). Pendant que vous chantez, donnez-vous la main et tournez en rond avec les enfants ou imaginez des gestes simples correspondant à la chanson.

  3. 3.

    Aidez les enfants à faire les gestes du jeu de doigts suivant pendant que vous dites les paroles:

    Voici ce que le bébé fait:
    Tape, tape, tape, tape (battez des mains)!
    Voici ce que le bébé fait: Coucou, je te vois (faites coucou avec les mains)!
    Voici ce que le bébé fait: Pit, pit, pit, pit (faites «marcher» vos doigts en l’air).
    Voici ce que le bébé fait: Dors, dors, dors, dors (appuyez la joue contre les mains jointes).
  4. 4.

    Aidez les enfants à faire les gestes du poème mimé suivant pendant que vous dites les paroles:

    Le bébé Moîse

    Le bébé Moïse était dans un berceau flottant (mettez une main en forme de coupe et placez l’index de l’autre main dedans).
    Cachée dans les roseaux, sa sœur, le surveillant, (regardez entre les doigts de la main placée devant vos yeux).
    Vit la belle princesse qui le découvrit (penchez-vous en avant et baissez la tête)
    Et qui dans ses bras le recueillit (faites semblant de soulever le bébé);
    Elle dit: Je prendrai ce bébé, et de tout mal je le protégerai» (faites semblant de bercer le bébé dans vos bras).
    (D’après Fascinating Finger Fun, par Eleanor Doan. © 1951. Utilisé avec la permission du propriétaire du copyright.)