Je peux être obéissant

Primaire 1 : Je suis enfant de Dieu, 1998


Objectif

Fortifier le désir des enfants d’obéir à notre Père céleste et à Jésus-Christ et d’obéir à leurs parents.

Preparation

  1. 1.

    Etudiez, en vous aidant de la prière, Daniel 3, Jean 14:15 et Ephésiens 6:1. Voir aussi Principes de l’Evangile (31110 140), chapitre 35.

  2. 2.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Un jeu d’Ecritures.

    2. b.

      Image 1-5, Famille avec un bébé (62307); image 1-8, Distribution de la Sainte-Cène (62021); image 1-9, Prière matinale (62310); image 1-46, Enfants donnant des fleurs à leur mère; image 1-55, Le sermon sur la montagne (Jeu d’illustrations de l’Evangile 212, 62166); image 1-56, Trois hommes dans la fournaise ardente (Jeu d’illustrations de l’Evangile 116; 62093).

  3. 3.

    Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

Idees pour la leçon

Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

Pour susciter l’attention

Demandez poliment aux enfants de faire plusieurs actions, comme se lever, faire demi-tour, tendre les bras en l’air, toucher leurs orteils et s’asseoir. Remerciez-les d’avoir fait ce que vous avez demandé. Expliquez que ce qu’ils ont fait c’était d’être obéissants. Ils ont obéi à vos instructions.

Notre Père céleste et Jésus veulent que nous obéissions à nos parents

Montrez l’image 1-5, Famille avec un bébé.

• Que montre cette image?

Montrez le bébé sur l’image et expliquez que chacun de nous était bébé quand il est venu au monde. Rappelez aux enfants que du fait qu’un bébé est si petit et si incapable de faire quelque chose, il faut quelqu’un de plus grand et de plus âgé pour prendre soin de lui.

• Qui s’est occupé de vous quand vous étiez bébés?

• Qui s’occupe de vous maintenant?

Expliquez aux enfants que ceux qui s’occupent d’eux, leurs parents et d’autres membres de la famille, les aiment et veulent qu’ils soient en sécurité et heureux.

• Qu’est-ce que vos parents vous apprennent à ne pas faire?

Mentionnez des choses que les enfants pourraient faire qui pourraient leur faire du mal ou les rendre malheureux comme jouer dans la rue, toucher un poêle brûlant, ramasser un couteau coupant, descendre en courant une forte pente ou se battre avec leurs frères et leurs sœurs.

• Pourquoi vos parents ne veulent-ils pas que vous fassiez ce genre de choses?

Parlez des choses que les enfants peuvent faire en toute sécurité comme jouer avec leurs jouets, visiter divers endroits avec leurs parents et être gentils avec leurs frères et leurs sœurs.

• Pourquoi vos parents vous laissent-ils faire ces choses-là?

• Pourquoi devez-vous obéir à vos parents?

Expliquez que nos parents nous aiment et veulent que nous fassions ce qui va assurer notre sécurité et notre bonheur.

Activité

Dites aux enfants de se lever et de faire le poème gestuel suivant:

Mes jambes aiment courir (courez silencieusement sur place),
Mes mains aiment jouer (agitez les mains).
Mais quand maman [ou papa] me dit de venir (faites le geste de la main),
J’obéis et j’y vais.

• Que ressentez-vous quand vous obéissez à vos parents et que vous venez quand ils vous appellent?

• Que ressentez-vous quand vous faites d’autres choses que vos parents vous demandent de faire?

Expliquez que quand nous obéissons à nos parents, nous pouvons nous sentir heureux. Nos parents sont également heureux quand nous obéissons. Dites que notre Père céleste et Jésus veulent que nous obéissions à nos parents. Lisez et expliquez Ephésiens 6:1.

Chant

Chantez ou dites les paroles des trois couplets de «Je veux obéir» (Chants pour les enfants, p. 71).

Quand maman m’appelle, j’obéis toujours.
Je veux lui plaire et faire mieux, bien mieux chaque jour.
Quand papa m’appelle, j’obéis toujours.
Je veux lui plaire et faire mieux, bien mieux chaque jour.
Dans les cieux, mon Père me bénit toujours.
Je veux lui plaire et faire mieux, bien mieux chaque jour.

Notre Père céleste et Jésus veulent que nous obéissions aux commandements

Montrez l’image 1-55, Le sermon sur la montagne.

• Qui voit-on sur cette image?

Expliquez que quand il était sur la terre, Jésus a enseigné aux gens ce que notre Père céleste voulait qu’ils fassent. Ces enseignements sont appelés commandements. Montrez les Ecritures. Dites que les commandements sont contenus dans les Ecritures.

Activité

Ouvrez votre Bible et lisez Jean 14:15. Expliquez que c’est Jésus qui parle. Expliquez que garder signifie obéir. Que les enfants répètent plusieurs fois cette Ecriture avec vous.

• Quels sont les commandements auxquels notre Père céleste et Jésus veulent que nous obéissions?

En utilisant les images suivantes, parlez des commandements auxquels les enfants peuvent obéir:

Image 1-5, Famille avec un bébé: aimer notre famille. Image 1-8, Distribution de la Sainte-Cène: assister aux réunions de l’Eglise Image 1-9, Prière matinale: prier notre Père céleste Image 1-46, Enfants donnant des fleurs à leur mère: être gentil avec les autres

• Qu’est-ce que notre Père céleste fait quand nous obéissons à ses commandements?

Notre Père céleste nous bénit quand nous obéissons

Histoire

Racontez brièvement l’histoire de Schadrac, Méschac et Abed-Négo, qui se trouve dans Daniel 3. Montrez, au bon moment, l’image 1-56, Trois hommes dans la fournaise ardente. Expliquez qu’un des commandements de notre Père céleste est que nous ne priions que lui. Nous ne prions pas d’autres personnes ni des idoles, qui sont comme des statues. Expliquez que Schadrac, Méschac et Abed-Négo connaissaient les commandements de notre Père et voulaient y obéir. Notre Père céleste a protégé ces hommes du feu parce qu’ils lui obéissaient. Le feu ne les a pas brûlés.

• Pourquoi le feu n’a-t-il pas fait de mal à Schadrac, Méschac et Abed-Négo?

• Qu’ont éprouvé Schadrac, Méschac et Abed-Négo quand notre Père céleste les a protégés du feu?

Témoignage

Dites ce que vous pensez de l’importance d’obéir à nos parents et à notre Père céleste et à Jésus. Dites en quoi l’obéissance aux commandements vous aide à être heureux.

Idees Supplementaires

Faites quelques-unes de ces activités.

  1. 1.

    Chantez ou dites les paroles du premier couplet de «Pour trouver la paix» (Chants pour les enfants, p. 68) ou le deuxième couplet de «Mes petites mains» (Chants pour les enfants, p. 126)

  2. 2.

    Que chaque enfant à tour de rôle donne des instructions à la classe comme «Levez-vous» et «Mettez les mains sur la tête». Que les autres enfants obéissent aux instructions.

  3. 3.

    Utilisez la canne à pêche de la leçon 11 et préparez les poissons en papier sur lesquels se trouvent des inscriptions simples comme «Croisez les bras», «Répétez: ‹Jésus a dit: Si vous m’aimez, gardez mes commandements›», «Marchez silencieusement dans la pièce,» «Souriez aux autres enfants» et «Aidez la classe à chanter ‹Je suis enfant de Dieu›». Que chaque enfant tour à tour attrape un poisson en papier et obéisse aux instructions écrites sur le poisson.

  4. 4.

    Revoyez l’histoire de Noé en soulignant le fait que Noé et sa famille ont été sauvés du déluge parce qu’ils obéissaient aux commandements.

  5. 5.

    Donnez à chaque enfant une feuille de papier sur laquelle vous aurez dessiné un visage joyeux et écrit les mots Je suis heureux quand j’obéis. Qu’il colorie le visage.

Adaptation pour les tout-petits

  1. 1.

    Aidez les enfants à faire les gestes du jeu de doigts suivant:

    Des petits doigts pour saisir (montrez un poing), Qui va nous aider à obéir? «Moi», «Moi», «Moi», «Moi», «Moi» (levez un doigt chaque fois que vous dites «moi» jusqu’à ce que tous les doigts soient levés), Disent les petits doigts.

  2. 2.

    Apportez plusieurs objets qui assurent une protection: souliers, chapeau, gants, par exemple. Demandez aux enfants quelle sorte de protection chaque objet assure (par exemple, les souliers protègent nos pieds, le chapeau nous protège la tête du froid ou les yeux du soleil). Dites aux enfants que quand nous obéissons à nos parents, nous sommes également protégés. Parlez de quelques règles et de la protection qu’elles nous apportent.

  3. 3.

    Tenez les mains en l’air pour montrer aux enfants comment vous pouvez bouger vos doigts. Que les enfants mettent les mains en l’air, bougent les doigts et ouvrent et ferment les mains. Expliquez que nous pouvons faire aller nos mains et nos doigts, mais pas ceux de quelqu’un d’autre. Expliquez que nous pouvons dire à nos mains d’obéir quand quelqu’un nous demande de faire quelque chose. Quand nous faisons cela, nous nous sentons heureux au-dedans de nous.

  4. 4.

    Aidez les enfants à faire les gestes du poème mimé suivant pendant que vous dites les paroles:

    J’aime mes mains

    J’aime mes mains; ce sont mes amies (tenez les mains devant vous et regardez-les).
    Elles sont actives et utiles jusqu’à ce que la journée soit finie (mimez un travail manuel).
    Elles peuvent taper très fort (battez des mains)!
    Ou se croiser silencieusement (croisez les mains)! Quand elles font ce qui est bien, je suis bien content!