Je peux dire: je regrette

Primaire 1 : Je suis enfant de Dieu, 1998


Objectif

Faire comprendre aux enfants que quand on fait quelque chose de mal, on doit dire qu’on regrette et essayer de réparer le mal qu’on a fait.

Preparation

  1. 1.

    Etudiez, en vous aidant de la prière, Mosiah 27:8–37.

  2. 2.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Livre de Mormon.

    2. b.

      Petit jouet qu’on peut mettre dans une poche.

  3. 3.

    Faites les préparatifs nécessaires pour les idées supplémentaires que vous voulez utiliser.

Idees pour la leçon

Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

Pour susciter l’attention

Au moment où les enfants entrent dans la salle ou se rassemblent pour la leçon, commettez délibérément des erreurs dans la disposition de la classe ou de la préparation de la leçon. Vous pourriez:

  • Laisser tomber quelque chose par terre.

  • Mettre une chaise à l’envers.

  • Mettre une image à l’envers.

  • Commencer à écrire quelque chose au tableau ou sur une feuille de papier et ensuite l’effacer ou le barrer.

Après chaque erreur, dites: «Je regrette, j’ai fait une erreur.» Ensuite corrigez l’erreur.

Demandez aux enfants s’ils ont remarqué toutes les erreurs que vous avez commises. Faites remarquer que tout le monde commet des erreurs.

Parfois nous faisons des choses qui sont mal

Expliquez que pendant que nous progressons et que nous apprenons à choisir le bien, il nous arrive de faire de mauvais choix. Ce ne sont pas seulement des erreurs comme mettre une image à l’envers, il y a des fois où nous faisons des choses qui sont mal, des choses que notre Père céleste, Jésus et nos parents ne veulent pas que nous fassions. En faisant de mauvais choix, nous rendons les autres malheureux et nous aussi.

Histoire

Racontez en vos propres termes l’histoire suivante en utilisant un petit jouet pour l’illustrer:

Thierry et Pierre jouent chez ce dernier. Thierry aime les jouets de Pierre et voudrait bien les avoir pour lui. Il décide d’emprunter quelques-uns des jouets et les met dans sa poche sans demander la permission à Pierre.

Rentré chez lui, il joue avec les jouets, mais cela ne l’amuse pas beaucoup. Sa maman lui demande ce qui ne va pas. Il lui dit qu’il a emprunté les jouets de Pierre sans le lui demander et que maintenant cela le met mal à l’aise.

Sa maman lui dit que c’est mal de prendre quelque chose qui appartient à quelqu’un d’autre. Elle lui demande ce qu’il doit faire pour corriger son mauvais choix. Il veut rapporter les jouets, mais il a peur que Pierre ne soit fâché contre lui. Sa maman lui dit que même si Pierre est fâché, il faut qu’il rende les jouets parce que c’est ce qu’il faut faire. Elle lui dit aussi que s’il dit à Pierre qu’il regrette, il ne se sentira plus mal à l’aise d’avoir fait quelque chose de mal.

Thierry reporte les jouets à Pierre. Il lui dit qu’il regrette d’avoir pris les jouets sans en avoir demandé la permission et promet de ne plus le faire. Pierre est heureux que Thierry ait rapporté les jouets. Thierry est heureux d’avoir dit la vérité et d’avoir réparé (adapté de Pat Graham, “Travis Repents”, Friend, mars 1987, pp. 40–41).

• Qu’est-ce que Thierry a fait de mal?

• Qu’est-ce qu’il a ressenti quand il a pris les jouets de Pierre?

Expliquez que quand nous faisons quelque chose de mal, nous nous sentons mal à l’aise. C’est une façon que notre Père céleste utilise pour que nous sachions que nous avons fait quelque chose de mal.

• Qu’est-ce que Thierry a fait pour que son malaise disparaisse?

• Qu’a-t-il ressenti quand il a rendu les jouets de Pierre et qu’il a dit qu’il regrettait?

Nous devons dire que nous regrettons

• Que ressentez-vous quand vous faites quelque chose de mal?

• Que pouvez-vous faire pour que le malaise disparaisse?

Faites comprendre aux enfants que quand nous savons que nous avons fait quelque chose de mal, nous devons le reconnaître. Ensuite nous devons dire: «je regrette». Nous devons aussi essayer de réparer le mal que nous avons fait et promettre de ne plus recommencer.

Activité

Que les enfants se lèvent et fassent le poème mimé suivant avec vous:

Quand je fais quelque chose de mal (agitez le doigt de gauche à droite),
Je dirai: «Je regrette».
Je me sens mal à l’aise (faites descendre les coins de la bouche avec les doigts et froncez les sourcils),
C’était vraiment bête.
Je ferai mieux (mettez les mains aux hanches et hochez la tête); J’en suis certain.
Je serai heureux (souriez)
Si je fais ce qui est bien (croisez les bras et hochez la tête).

Nous devons faire de notre mieux pour réparer le mal

Histoire

Montrez aux enfants le Livre de Mormon. Dites-leur que le Livre de Mormon nous parle d’un homme qui a fait quelque chose de mal.

Ouvrez le Livre de Mormon et racontez l’histoire d’Alma, qui se trouve dans Mosiah 27:8–37. Expliquez qu’Alma n’a pas voulu écouter son père. Il a désobéi à son Père céleste et à Jésus. Il a fait beaucoup de choses qui étaient mal. Il a dit aux gens des choses qui n’étaient pas vraies sur l’Eglise. Beaucoup de gens l’ont cru et n’ont pas voulu écouter les dirigeants de l’Eglise.

Expliquez qu’Alma a cessé de faire des choses mauvaises et a commencé à faire de bonnes choses. Il a essayé de réparer le mal qu’il avait fait en enseignant la vérité au peuple.

• Qu’est-ce qu’Alma a ressenti quand il s’est rendu compte qu’il faisait des choses qui étaient mal? (Voir Mosiah 27:29.)

• Comment Alma a-t-il essayé de réparer le mal qu’il avait fait? (Voir Mosiah 27:32, 35–36.)

• Qu’a-t-il ressenti quand il a commencé à enseigner la vérité?

• Quand vous faites quelque chose de mal, pourquoi devez-vous essayer de le réparer?

Racontez une expérience personnelle au cours de laquelle vous avez dit que vous regrettiez. Dites aux enfants ce que vous avez ressenti et comment vous avez essayé de réparer le mal que vous aviez fait.

Récapitulez ce que nous devons faire quand nous savons que nous avons fait quelque chose de mal:

  1. 1.

    Reconnaître que nous avons fait quelque chose de mal.

  2. 2.

    Dire: «Je regrette.»

  3. 3.

    Promettre de ne pas recommencer.

  4. 4.

    Faire de notre mieux pour réparer le mal que nous avons fait.

Expliquez que toutes ces étapes mises ensemble sont appelées le repentir. Notre Père céleste et Jésus sont heureux quand nous nous repentons du mal que nous faisons.

Que les enfants disent comment ils pourraient suivre ces étapes du repentir dans les situations suivantes:

• Qu’est-ce que vous devez faire si vous prenez quelque chose qui ne vous appartient pas?

• Qu’est-ce que vous devez faire si vous avez dit quelque chose de méchant à quelqu’un?

• Qu’est-ce que vous devez faire si vous n’avez pas dit la vérité à vos parents?

• Qu’est-ce que vous devez faire si vous avez fait tomber quelqu’un?

Témoignage

Exprimez votre témoignage que notre Père céleste et Jésus nous aiment même quand nous faisons de mauvaises choses. Dites aux enfants que vous savez qu’ils seront heureux quand ils diront qu’ils regrettent les choses mauvaises qu’ils ont faites et quand ils essayeront de ne plus recommencer.

Idees Supplementaires

Faites quelques-unes de ces activités.

  1. 1.

    Remettez à chaque enfant un morceau d’argile ou de pâte à sel. Montrez aux enfants comment rouler l’argile ou la pâte à sel pour en faire une boule et ensuite l’aplatir. Aidez-les à faire un visage souriant dans l’argile ou la pâte à sel pour leur rappeler que quand ils disent «je regrette», ils se sentent mieux. (Vous trouverez une recette de pâte à sel à la page XV de ce manuel.)

  2. 2.

    Remettez à chaque enfant une feuille de papier et un crayon ou un crayon de couleur. Que chaque enfant dessine un visage souriant. Ecrivez au-dessus de l’image: Je peux être heureux quand je dis que je regrette.

  3. 3.

    Chantez ou dites les paroles de «Je suivrai l’Evangile» (Chants pour les enfants, p. 72).

Adaptation pour les tout-petits

  1. 1.

    Renversez «accidentellement» une boîte de crayons de couleur ou d’autres petits objets par terre. Dites que vous regrettez d’avoir renversé les crayons de couleur et ensuite demandez aux enfants ce que vous devez faire pour corriger la situation. Pendant que vous ramassez, dites que vous serez plus content quand le plancher sera de nouveau propre et rangé. Demandez aux enfants de vous aider à nettoyer.

    Expliquez que nous faisons parfois des choses qui nous rendent tristes ou qui rendent d’autres personnes tristes. Quand cela arrive, nous devons dire: «Je regrette» et essayer d’améliorer les choses. Remerciez les enfants de vous avoir aidé à nettoyer et rappelezleur qu’ils se sentent heureux quand ils aident les autres.

  2. 2.

    Chantez ou dites les paroles de «Soyons gentils» (Chants pour les enfants, p. 83).

  3. 3.

    Demandez aux enfants de dire un long mot comme «hippopotame». Dites-leur qu’il est parfois difficile de dire certains mots. Expliquez qu’il est parfois difficile de dire «je regrette» quand nous avons fait quelque chose de mal. Expliquez que même quand les mots «je regrette» sont difficiles à dire, ils peuvent aider à transformer les sentiments de tristesse en de meilleurs sentiments.

  4. 4.

    Racontez une brève histoire concernant deux enfants qui jouent ensemble. Quand un des enfants cogne l’autre, il lui dit: «Je regrette» et essaie de consoler l’enfant qui s’est fait mal. Ajoutez l’idée de transformer un sentiment triste en un sentiment heureux. Vous pouvez utiliser le visage souriant/triste de la leçon 21. Qu’un enfant tienne le visage et le tourne pour montrer les sentiments des enfants de l’histoire.