Aides pour l’instructeur

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Ce manuel a été conçu pour enseigner aux enfants qu’en suivant l’exemple de Jésus-Christ, ils peuvent choisir le bien, se faire baptiser et devenir membres de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Message aux instructeurs de la Primaire

C’est de notre Père céleste que vient votre appel sacré d’enseigner l’Evangile de Jésus-Christ aux enfants et de les aider à l’appliquer. En servant les enfants et en les invitant individuellement à «aller au Christ», vous serez une bénédiction pour eux. Vous pouvez les aider à commencer à comprendre les bénédictions de notre Père céleste et à acquérir des témoignages de son Evangile. De plus, vous progresserez personnellement et les enfants vous apprendront beaucoup. Servir à la Primaire peut vous apporter beaucoup de joie. En servant les enfants de la Primaire, vous servez également notre Père céleste (voir Mosiah 2:17).

En vivant selon les principes de l’Evangile, en étudiant les Ecritures, en suivant les conseils des dirigeants de la Prêtrise, et en vous rapprochant de notre Père céleste par la prière, vous recevrez l’inspiration du Saint Esprit pour les enfants que vous instruisez. Rendez souvent votre témoignage aux enfants et laissez le Saint Esprit agir par votre intermédiaire dans cet appel important. Ainsi l’Esprit vous guidera pour que tout ce que vous ferez à la Primaire soit conforme à ce que notre Père céleste souhaite pour ses enfants.

Renseignements sur la classe

L’emblème des CLB, qui se trouve au début du manuel, et la bague CLB sont utilisés dans plusieurs leçons. CLB signifie «Choisis le bien». Le fait de porter la bague CLB aidera les enfants à se rappeler de choisir le bien. Si elle est disponible dans votre région, demandez à l’évêque ou au président de branche s’il est possible de fournir les fonds nécessaires pour en acheter une pour chaque enfant.

Période de classe

Prière

Chaque période de classe doit commencer et se terminer par une prière. Donnez à chaque enfant l’occasion de faire régulièrement la prière. Faites de la prière une partie significative de la leçon en donnant des instructions ou en faisant des suggestions, et en demandant aux enfants des idées précises à inclure dans la prière. Centrez vos suggestions sur les besoins de la classe et le message de la leçon.

Leçon

Préparez les leçons soigneusement et en vous aidant de la prière pour que les enfants les comprennent et les apprécient et pour que vous soyez guidé par l’Esprit. Ne lisez pas les leçons aux enfants. Ils réagiront mieux si vous les présentez dans vos propres termes.

Choisissez dans la leçon ce qui convient à votre classe. Les idées supplémentaires qui se trouvent à la fin de chaque leçon doivent être utilisées au cours de la leçon au moment que vous jugerez bon. Toutes les idées ne seront pas adaptées aux enfants de votre classe. Choisissez celles auxquelles ils réagiront le mieux. Si vous avez de jeunes enfants dans votre classe, utilisez fréquemment au cours de la leçon des chants ou des jeux de doigts pour retenir leur attention. Vous pouvez répéter plusieurs fois un chant ou un jeu de doigts si les enfants l’apprécient. Au lieu de bandes de mots, pour les plus jeunes, vous pouvez illustrer l’idée enseignée en utilisant des dessins que vous aurez faits ou des images que vous aurez découpées dans des magazines.

Le manuel «L’enseignement, pas de plus grand appel» (33043.140) peut vous être une aide importante pour enseigner les leçons.

Rendez souvent brièvement votre témoignage pour que les enfants puissent recevoir le message de l’Evangile selon l’Esprit.

Musique dans la classe

La musique peut amener l’Esprit du Seigneur dans la classe. Le fait de chanter ensemble peut rendre vos leçons plus intéressantes et aider les enfants à mieux se souvenir des idées de la leçon.

Les paroles des chants qui sont utilisés plusieurs fois sont imprimés à la fin du manuel. Les paroles des chants qui ne sont utilisés qu’une seule fois dans le manuel sont dans la leçon. La musique de ces chants se trouve dans «Chants pour les enfants».

Vous n’avez pas besoin d’être un excellent musicien pour qu’il soit agréable de chanter en classe. Apprenez les chants et entraînez-vous à les chanter lorsque vous préparez la leçon. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous à la directrice des chants ou à la pianiste de la Primaire. (Voyez aussi le chapitre intitulé «La musique en classe» dans le Guide pour l’instruction des enfants [31109.140] p. 48)

Particulièrement avec les plus jeunes enfants, vous pourriez faire des gestes coordonnés aux paroles des chants. Vous pouvez aussi dire les paroles plutôt que de les chanter.

Articles de foi

Les articles de foi constituent une partie importante du programme de la Primaire. Lorsqu’un article de foi est utilisé dans une leçon, encouragez les enfants qui en sont capables à en apprendre par coeur la totalité ou une partie.

Ecritures

Apportez vos ouvrages canoniques en classe chaque semaine pour que les enfants vous voient y lire et en tirer les enseignements. Si les enfants ont leurs propres exemplaires, demandez-leur de les apporter en classe chaque semaine. Aidez les plus grands à trouver et à lire les passages utilisés dans la leçon. De temps à autre rendez votre témoignage de la valeur des Ecritures.

Aides pédagogiques

Images. La plupart des images utilisées dans les leçons sont numérotées et se trouvent à la fin du manuel. Elles doivent y rester. Dans les leçons, vous trouverez après le nom des images: un numéro de référence pour celles qui peuvent se trouver en grand format à la bibliothèque de votre lieu de réunion, et le numéro de celles qui se trouvent dans le «Jeu d’illustrations de l’Evangile».

Musique. Voir «Musique dans la classe« ci-dessus.

Images à découper. Découpez et utilisez ces images pour les leçons prévues. Gardez-les avec le manuel.

Nourriture. Chaque fois que la leçon suggère d’utiliser un aliment, vérifiez à l’avance auprès des parents, qu’aucun des enfants ne présente d’allergie ou de réaction physique à cet aliment.

Autres aides didactiques. Il vous faudra préparer d’autres aides didactiques simples indiquées dans les leçons, comme des bandes de mots, des cartes, des feuilles à distribuer. Gardez ces aides pour les utiliser pour d’autres leçons et pour les années suivantes.

Présentations pour la période d’échange

De temps en temps, votre classe fera une présentation simple sur l’Evangile au cours de la période d’échange de la Primaire. Ces présentations devront découler des leçons. Cherchez des idées lorsque vous préparez et faites les leçons. Vous pouvez aussi choisir un principe de la présentation par les enfants à la réunion de Sainte-Cène de l’année en cours.

Faire enseigner un principe de l’Evangile par les enfants sous votre direction pendant la période d’échange est un moyen efficace de leur faire apprendre et connaître ce principe. Vous pouvez utiliser une partie du temps de la leçon pour préparer la présentation.

Assurez-vous que la présentation est simple et ne nécessite pas trop de répétitions. Voici quelques suggestions pour faire des présentations de classe efficaces et simples:

  1. 1.

    Jouer une histoire ou une situation tirée d’une leçon.

  2. 2.

    Montrer et expliquer l’affiche «Devenir membre de l’Eglise de Jésus-Christ» (voir leçon 7).

  3. 3.

    Demander aux enfants d’exprimer ce qu’ils ressentent au sujet de leur futur baptême. S’il y en a qui ont plus de huit ans et qui se sont fait baptiser, qu’ils fassent part de leurs sentiments au sujet de leur baptême.

  4. 4.

    Raconter une histoire tirée d’une leçon, en utilisant des images, des bandes de mots ou des images découpées.

  5. 5.

    Réciter et expliquer un article de foi.

Voir aussi le «Recueil d’idées pour la période d’échange» (33231.140).

La Primaire et la famille

Encouragez les enfants à parler à leur famille de ce qu’ils ont appris à la Primaire. Invitez les parents à venir en classe de temps en temps, pour participer et enrichir les leçons. Soyez ouverts aux idées des parents qui rendraient la Primaire plus efficace pour leurs enfants.

Préparation au baptême

Si vous avez des enfants de sept ans dans votre classe, certains se feront baptiser au cours de l’année. En tant qu’instructeur de la Primaire, vous pouvez soutenir les familles et aider les enfants à se préparer au baptême. Les suggestions suivantes peuvent vous y aider:

  1. 1.

    Si possible, faites plusieurs des leçons sur le baptême (leçons 11, 13, 21, 32 et 33) avant le premier baptême d’enfant de votre classe.

  2. 2.

    Le dimanche qui précède le baptême de chaque enfant, passez quelques minutes de la leçon à parler de l’importance de cette ordonnance.

  3. 3.

    Assistez, si possible, au baptême de chaque enfant avec un membre de la présidence de la Primaire et tous les enfants de la classe qui le peuvent.

  4. 4.

    Faites préparer aux enfants des présentations de classe sur le baptême pour la période d’échange.

Comprendre les enfants

C’est un appel sacré que d’enseigner l’Evangile de Jésus-Christ aux enfants; vous l’avez reçu par l’intermédiaire de votre épiscopat ou de votre présidence de branche. Vous pouvez avoir une grande influence sur ces enfants en les aidant à suivre le Sauveur tout au long de leur vie. Rappelez-vous que les dirigeants de la prêtrise vous ont appelé sous l’inspiration de notre Père céleste.

Dans la classe, ayez toujours une attitude positive et témoignez de l’amour aux enfants. Apprenez à découvrir les talents, les centres d’intérêts et les capacités de chacun. Adaptez les parties des leçons qui nécessitent de la lecture ou de l’écriture aux capacités des enfants.

Aidez les enfants à développer un sentiment de valeur personnelle en les écoutant et en leur accordant autant d’attention individuelle que possible.

Ces leçons ont été écrites pour des classes d’enfants du même âge ou des groupes d’enfants de 4 à 7 ans. Toutefois, il sera peut-être nécessaire d’adapter les leçons à l’âge des enfants de votre classe. Quelle que soit l’organisation de votre classe, vous pourrez enseigner plus efficacement si vous comprenez les caractéristiques propres à chaque groupe d’âge. Cela peut vous aider à comprendre pourquoi les enfants se comportent comme ils le font et à les instruire de la meilleure manière. Le fait de comprendre les enfants, vous aidera aussi à maintenir un sentiment positif dans la classe. Revoyez les caractéristiques suivantes en préparant vos leçons. Souvenez-vous toutefois que chaque enfant se développe à son propre rythme. Ce ne sont que des directives générales.

Les enfants de 4 ans

Quatre ans est l’âge de la découverte. Pourquoi et comment sont deux des mots qu’ils utilisent le plus fréquemment. Ils sont très actifs. Voici les caractéristiques générales de cet âge:

  1. 1.

    Il peuvent courir, sauter, escalader avec plus de facilité que les enfants de 3 ans.

  2. 2.

    Ils peuvent lancer ou taper dans un ballon et construire une maison avec des cubes.

  3. 3.

    Ils aiment dire des choses telles que: «J’ai déjà fait ça; je peux faire autre chose maintenant.»

  4. 4.

    Ils aiment jouer avec d’autres enfants, mais ils ne sont pas socialement prêts pour un grand groupe.

  5. 5.

    Bien qu’ils désirent et aiment jouer avec d’autres enfants, ils jouent le plus souvent sur un plan individuel. Ils peuvent courir ou danser en groupe, mais ils ne prêtent pas beaucoup attention à la manière dont les autres jouent.

  6. 6.

    Non seulement ils posent beaucoup de questions, mais ils peuvent aussi tenir une conversation avec un autre enfant ou avec un adulte.

  7. 7.

    Comme leur expérience s’est principalement limitée au foyer, ils parlent surtout de la maison et de la famille. Les enfants de cet âge aiment beaucoup parler de leur famille à leur instructeur. Ils préfèrent souvent raconter leurs propres histoires plutôt qu’écouter celles des autres enfants. Ils aiment beaucoup les leçons et les activités qui sont centrées sur la famille.

  8. 8.

    Ils vivent complètement dans le moment présent. Hier et demain ont peu de signification. Toutefois, ils s’enthousiasment pour des événements futurs, et comme ils ne maîtrisent pas la notion de temps, ils peuvent demander: «Est-ce qu’on est demain?»

  9. 9.

    Ils aiment écouter les histoires et les comptines. Ils veulent entendre et réentendre leurs histoires favorites sans la moindre modification. Après avoir entendu l’histoire, ils aiment jouer les personnages.

  10. 10.

    Ils peuvent apprendre à prier avec un peu d’aide.

Les enfants de 5 ans

Les enfants de 5 ans sont plus sûrs d’eux et on peut généralement leur faire confiance. Ils ont appris à faire ce que l’on attend d’eux à la maison. Ils jouent bien avec d’autres enfants, mais ils peuvent aussi s’amuser seuls de nombreuses manières, comme en sautant à pieds joints ou en dessinant. Voici les comportements typiques des enfants de 5 ans:

  1. 1.

    La coordination de leurs grands muscles continue de s’améliorer. Ils peuvent maintenant sauter à pieds joints, à la corde et sur un pied. Ils peuvent facilement tirer une luge ou un chariot.

  2. 2.

    La coordination de leurs petis muscles leur permet maintenant de faire des collages, des découpages et des coloriages, bien qu’ils puissent déborder un peu. Beaucoup savent aussi lacer leurs chaussures.

  3. 3.

    On peut leur faire davantage confiance et ils sont plus indépendants que les enfants de 4 ans. Ils aiment souvent aider dans la maison et sont heureux quand ils peuvent travailler avec leurs parents.

  4. 4.

    Ils sont sérieux quand ils demandent: «A quoi cela sert?» ou «Comment est-ce que cela fonctionne?» Ils attendent et doivent recevoir des réponses précises et honnêtes, et dans un langage et avec des explications qu’ils puissent comprendre.

  5. 5.

    Ils aiment beaucoup leurs instructeurs et pensent que c’est un privilège que de s’asseoir à côté d’eux. Ils sont ravis quand des instructeurs leur demandent de l’aide pour la leçon, en leur faisant tenir des images ou aider d’une autre manière.

  6. 6.

    Ils aiment les projets en petits groupes et les sketchs sur le foyer et la famille.

  7. 7.

    Ils aiment écouter et raconter des histoires et ils réclament la même histoire sans se lasser. La répétition est leur principal moyen d’apprentissage. Ils peuvent souvent raconter une histoire presque mot pour mot en tournant les pages d’un livre.

  8. 8.

    Ils sont habituellement amicaux, gentils, affectueux et serviables, mais lorsque la situation ne se déroule pas comme ils le souhaitent, ils peuvent devenir très querelleurs.

  9. 9.

    Ils aiment avoir de nouveaux privilèges pour montrer qu’ils sont plus grands et plus âgés.

  10. 10.

    Ne pouvant concentrer leur attention plus de 10 à 12 minutes, ils changent rapidement d’activités. Ils commencent à penser qu’ils sont trop grands pour les jeux de doigts et ils veulent des activités ou des exercices de détente pour plus grands.

  11. 11.

    Ils exigent souvent de jouer avec quelque chose qu’un autre enfant utilise déjà. Essayez de régler ces situations avec précaution; enseignez aux enfants qu’il faut attendre son tour.

  12. 12.

    Ils préfèrent les petits groupes. Ils jouent plutôt avec leur meilleur ami, qu’avec un groupe de dix.

  13. 13.

    Ils n’ont pas encore appris à distinguer l’imaginaire du réel. Ainsi un enfant peut dire que sa pendule est en or, que son père est le plus grand de tous les pères, ou que le poisson qu’il a péché était énorme. Les adultes doivent comprendre que c’est une phase normale dans la vie d’un enfant et qu’il lui faut du temps pour apprendre à distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas. Cette phase disparaît à mesure que l’enfant se développe.

  14. 14.

    Ils sont assoiffés de connaissance. Comme notre Père céleste est très réel pour eux, ils s’intéressent beaucoup à lui et posent beaucoup de questions à son sujet. Ils aiment prier et peuvent être capables de prier sans aide.

Les enfants de 6 ans

Les enfants de 6 ans ont acquis une bonne maîtrise de leur corps et ils ont beaucoup d’énergie pour acquérir de nouvelles capacités et pour perfectionner celles qu’ils ont déjà. Par exemple, ils peuvent apprendre à sauter à la corde, à faire rebondir une balle, à siffler, à faire la roue, à faire de la bicyclette. Les enfants de 6 ans peuvent encore avoir des difficultés à utiliser leurs petits muscles, mais ils peuvent apprendre à écrire en lettres bâtons des lettres de l’alphabet, leur nom et quelques autres mots. Voici les caractéristiques générales des enfants de 6 ans:

  1. 1.

    Ils peuvent fixer leur attention plus longtemps. Bien qu’ils puissent être très remuants, ils peuvent aussi se concentrer sur une activité pendant 15 à 20 minutes, selon l’intérêt.

  2. 2.

    Ils apprécient les activités où le corps entier participe, comme grimper aux arbres, jouer sur les équipements des aires de jeux, ou faire la course.

  3. 3.

    Ils aiment les jeux et les compétitions amicales.

  4. 4.

    L’opinion de l’instructeur a beaucoup d’importance pour eux. Ils veulent s’asseoir près de lui et l’aider pendant la leçon en tenant les images ou en rapportant du matériel à la bibliothèque.

  5. 5.

    Ils aiment toujours écouter des histoires, les mimer, faire semblant. Beaucoup aiment s’habiller avec des vêtements d’adultes.

  6. 6.

    Ils sont très généreux, plein d’affection et agréables tant que tout va comme ils veulent, sinon ils peuvent être très querelleurs.

  7. 7.

    Ils aiment les petites fêtes.

  8. 8.

    Ils ont pu perfectionner leurs capacités dans le saut, la course, les déplacements à cloche-pied, et ils aiment utiliser ces capacités dans les jeux.

  9. 9.

    Ils se soucient beaucoup de ce qu’est une bonne ou mauvaise conduite.

  10. 10.

    Leur foi en notre Père céleste et en Jésus-Christ grandit. La plupart des enfants de 6 ans savent prier seuls s’ils en ont eu l’expérience chez eux ou dans d’autres classes.

Les enfants de 7 ans

A 7 ans, les enfants sont encore attachés à leurs parents; ils apprécient leur amour, leur attention, leur affection, mais ils commencent à s’occuper davantage des gens et des situations extérieurs au foyer. Ils ont des goûts personnels et veulent avoir la possibilité de prendre quelques décisions par eux-mêmes. Ils sont pleins de vie, enthousiastes et extrêmement intéressés par tout ce qui les entoure. Ils explorent de nombreuses activités et aiment répéter celles qui leur plaisent. Voici d’autres caractéristiques générales des enfants de 7 ans:

  1. 1.

    Ils contrôlent bien leurs grands muscles, et ils acquièrent plus de grace, de rapidité et d’agilité.

  2. 2.

    Le contrôle de leurs petits muscles se développe. Ils peuvent écrire en lettres bâtons plus facilement et avec plus de justesse.

  3. 3.

    Beaucoup aiment les jeux très physiques, refaisant les mêmes sans cesse.

  4. 4.

    Ils sont pleins d’énergie mais se fatiguent facilement. Les périodes de repos sont importantes.

  5. 5.

    Ils sont souvent remuants et agités.

  6. 6.

    Ils aiment collectionner des choses et en parler. Ils aiment aussi parler de ce qu’ils ont fabriqué tout seul ou en groupe.

  7. 7.

    Ils peuvent concentrer leur attention plus longtemps; ils peuvent faire un exercice allant de 20 à 25 minutes, si cela les intéresse. Toutefois, ils ont encore besoin de changement d’activité dans la plupart des leçons.

  8. 8.

    Les garçons et les filles commencent à avoir moins d’activités communes.

  9. 9.

    Ils deviennent moins dominateurs et moins déterminés à faire ce qu’ils veulent.

  10. 10.

    Ils deviennent plus indépendants et plus logiques dans leur manière de penser.

  11. 11.

    Ils sont plus conscients du bien et du mal et sont très critiques pour ceux qui ne font pas ce qu’ils pensent être bien.

  12. 12.

    Ils attendent avec impatience de se faire baptiser.

  13. 13.

    Ils savent prier seuls et attendent souvent une réponse immédiate à leurs prières.

  14. 14.

    Ils sont fiers d’être capables de jeûner au moins un repas le jour de jeûne et de payer la dîme.

Directives spéciales pour faire participer les enfants handicapés

Le Seigneur nous a donné l’exemple de la compassion pour les personnes handicapées. Lorsqu’il rendit visite aux Néphites après sa résurrection, il dit:

«Avez-vous des malades parmi vous? Amenez-les ici. Avez-vous des estropiés, des aveugles, des boiteux, des mutilés, des lépreux, des desséchés, des sourds ou des gens affligés de toute autre manière? Amenez-les ici et je les guérirai, car j’ai compassion de vous» (3 Néphi 17:7).

En tant qu’instructeur de la Primaire, vous êtes très bien placé pour faire preuve de compassion. Même si vous n’avez pas la formation nécessaire pour apporter une aide professionnelle, vous pouvez comprendre et faire progresser les enfants qui ont des handicaps. Il faut faire preuve de sollicitude, de compréhension et avoir le désir de faire participer, dans la mesure du possible, chaque membre de la classe aux activités d’apprentissage.

Les enfants handicapés peuvent être touchés par l’Esprit, quel que soit leur niveau de compréhension. Même si certains ne peuvent pas rester présents pendant toute la durée de la Primaire, il faut qu’ils aient l’occasion d’y assister, ne fût-ce que brièvement, pour ressentir l’Esprit. Il peut être nécessaire qu’une personne sensible aux besoins de l’enfant l’accompagne pendant la Primaire pour le cas où il aurait besoin d’une attention spéciale à l’écart du groupe.

Certains membres de la classe peuvent être gênés par des difficultés d’apprentissage, des handicaps intellectuels, des problèmes de langage ou d’élocution, de vision ou d’audition, des problèmes de comportement et de relation, des maladies mentales, des problèmes moteurs ou des maladies chroniques. Il se peut que certains éprouvent des difficultés dans un milieu linguistique et culturel qu’ils ne connaissent pas. Quelle que soit la situation de chacun, tous les enfants ont en commun le même besoin d’être aimés et acceptés, d’apprendre l’Evangile, de ressentir l’Esprit, de participer avec succès et de servir les autres. Les directives suivantes pourront vous aider à instruire un enfant qui a des handicaps:

  • Regardez au-delà du handicap pour découvrir l’enfant. Soyez naturel, amical et cordial.

  • Renseignez-vous sur les points forts et les difficultés particulières de l’enfant.

  • Faites tout ce que vous pouvez pour enseigner et rappeler aux élèves la responsabilité qu’ils ont de se respecter mutuellement. Le fait d’aider un élève qui a un handicap peut être une expérience de vie chrétienne pour toute la classe.

  • Trouvez les meilleures méthodes pour instruire l’enfant en consultant les parents, d’autres membres de la famille et, lorsque c’est possible, l’enfant lui-même.

  • Avant de demander à un enfant handicapé de lire, de prier ou de participer à une autre activité en classe, voyez ce qu’il en pense. Mettez l’accent sur les aptitudes et les talents de chaque enfant et trouvez le moyen de faire participer chacun d’une manière dans laquelle il se sente à l’aise et où il puisse réussir.

  • Adaptez la matière de la leçon et le cadre aux besoins des enfants handicapés.

Comment réagir en cas de sévices

En tant qu’instructeur, vous pouvez vous rendre compte que des enfants de votre classe souffrent de sévices émotionnels ou physiques. Si vous vous faites du souci pour un enfant de votre classe, parlez-en avec votre évêque. En préparant et en présentant les leçons, priez pour être guidé par le Seigneur. Aidez chaque enfant de votre classe à ressentir qu’il est un enfant précieux de notre Père céleste, et que notre Père céleste et Jésus-Christ aiment chacun de nous et veulent que nous soyons heureux et en sécurité.