Notre Père céleste nous aide lorsque nous prions

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Aider les enfants à comprendre qu’ils peuvent recevoir l’aide de notre Père céleste lorsqu’ils prient.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez 1 Néphi 18:5-23 et 3 Néphi 18:20 en vous aidant de la prière.

  2. 2.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Tableau, craie et effaceur.

    2. b.

      L’image 3-45, Léhi et son peuple arrivent dans la terre promise (62045; Jeu d’illustrations de l’Evangile 304); l’image 3-46, Jésus prie à Gethsémané (62175; Jeu d’illustrations de l’Evangile 227).

  3. 3.

    Préparez tout ce qu’il faut pour les idées supplémentaires que vous utiliserez.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Si vous aviez donné une tâche pour la semaine aux enfants, voyez ce qu’ils ont fait.

Néphi a prié et a reçu de l’aide

Pour capter l’attention

Dessinez l’illustration suivante au tableau, tandis que vous parlez aux enfants:

mountain

Dites aux enfants qu’un père et son fils marié vivaient sur les flancs opposés d’une très haute montagne.

• Comment ce père et son fils pouvaient-ils communiquer sans se rendre de l’autre côté de la montagne?

Dessinez des illustrations telles que les suivantes pour montrer des sugestions aux enfants:

communication devices

• Pourquoi est-il important pour le père et le fils de communiquer? (Pour ne pas se sentir seuls, pour exprimer leur amour, pour recevoir et apporter de l’aide, pour échanger des idées.)

• Qu’arriverait-il s’ils ne communiquaient pas? (Ils ne se sentiraient pas aussi proches l’un de l’autre et leur amour pourrait s’amoindrir. Ils ne pourraient pas s’aider l’un l’autre.)

Expliquez que tout comme nous pouvons communiquer entre nous sur la terre lorsque nous sommes séparés par une grande distance, de même nous pouvons aussi communiquer avec notre Père céleste.

• Comment communiquons-nous avec notre Père céleste? (Par la prière.)

• Pourquoi est-il important de communiquer avec notre Père céleste? (Pour le remercier de nos bénédictions, pour montrer notre foi en lui, pour demander et recevoir son aide et ses bénédictions, pour faire grandir notre amour pour lui.)

Images, histoire tirée des Ecritures et discussion

Rappelez aux enfants la leçon qui parlait de Néphi construisant un bateau. Demandez-leur d’écouter pour savoir comment la prière a aidé Néphi.

Lorsque le bateau de Néphi fut terminé, le père de Néphi, Léhi, reçut le commandement de mettre des semences, de la nourriture et d’autres choses sur le bateau. Puis toute la famille embarqua et ils mirent le cap sur la terre promise.

Montrez l’image 3-45, Léhi et son peuple arrivent dans la terre promise, et faites remarquer le Liahona dans la main de Léhi.

Expliquez que le Liahona était un genre de boussole qui leur indiquait la direction à prendre lorsqu’ils voyageaient dans le désert ou sur la mer. Le Liahona ne fonctionnait que lorsqu’ils agissaient bien.

Après avoir passé de nombreux jours en mer, des frères de Néphi commencèrent à mal agir. Ils parlaient grossièrement à leurs parents et aux autres personnes sur le bateau. Ils avaient oublié à quel point notre Père céleste les avait aidés et bénis. Néphi craignait que leur conduite ne déplaise au Seigneur, alors il leur parla de leur conduite. Laman et Lémuel se mirent en colère. Ils ne voulaient pas que leur jeune frère leur donne des ordres. Ils ligotèrent Néphi et continuèrent de mal agir.

Dès que Néphi fut attaché, le Liahona cessa de fonctionner. Laman et Lémuel ne savaient pas dans quelle direction diriger le bateau. Une grande tempête se leva. Pendant trois jours, le bateau fut tellement balloté par les vagues que tous crurent qu’ils allaient périr noyés. Mais Laman et Lémuel ne voulaient toujours pas libérer Néphi.

La tempête empira. Finalement Laman et Lémuel se rendirent compte qu’ils étaient en danger à cause de leur méchanceté. Ils savaient qu’ils allaient mourir dans la tempête s’ils ne se repentaient pas, alors ils détachèrent Néphi.

Bien qu’il ait les poignets et les chevilles enflés et très douloureux, Néphi ne se plaignit pas à notre Père céleste.

Dès que Néphi fut détaché, le Liahona se remit à fonctionner. Et Néphi put mener le bateau dans la bonne direction.

Néphi pria notre Père céleste. Le vent s’arrêta de souffler et la mer se calma.

La tempête calmée et le Liahona fonctionnant, Néphi dirigea le bateau en toute sécurité vers la terre promise.

• Pourquoi le Liahona ne fonctionnait-il pas quand Néphi était attaché?

• A votre avis, pourquoi Néphi ne se plaignit-il pas à notre Père céleste quand il était attaché?

• Que pouvons-nous apprendre de l’exemple de Néphi?

• Qu’est-ce que Néphi a fait pour que le bateau ne sombre pas dans la tempête?

• Qu’est-ce que notre Père céleste a fait pour aider Néphi?

Notre Père céleste nous aide lorsque nous prions

Image et histoiretirée des Ecritures

Montrez l’image 3-46, Jésus prie à Gethsémané.

• Qu’est-ce que Jésus-Christ fait sur cette image? (Il prie notre Père céleste.)

• Pourquoi Jésus prie-t-il? (Il avait besoin d’être guidé par notre Père céleste.)

Expliquez que lorsque Jésus était sur la terre, il priait souvent notre Père céleste. Nous pouvons aussi prier notre Père céleste lorsque nous avons besoin d’aide.

Histoire

Racontez l’histoire véridique suivante d’une fillette qui a prié pour les besoins de quelqu’un d’autre:

Une nuit, alors que Marie dormait dans son lit, elle fut réveillée par un bruit. En écoutant, elle se rendit compte que c’était son frère de quatre ans qui pleurait et se plaignait d’avoir mal au ventre. Elle entendait aussi sa mère qui le réconfortait tendrement, essayant de le soulager; mais son frère pleurait toujours. Etendue sur son lit, elle avait de la peine pour lui. Elle savait que sa mère faisait tout ce qu’elle pouvait pour lui, mais elle était ennuyée de savoir son frère si malade. Finalement elle décida qu’il y avait quelque chose qu’elle pouvait faire.

• A votre avis, qu’a-t-elle fait?

Elle se glissa doucement hors du lit et s’agenouilla pour prier. Elle demanda à notre Père céleste de bénir son petit frère pour qu’il se sente mieux et puisse se rendormir. Peu de temps après son frère était endormi. Le lendemain matin elle demanda à sa mère comment il allait; celle-ci lui répondit, «Il va bien. Il s’est rendormi la nuit dernière et semble aller bien maintenant.»

Demandez aux membres de la classe de raconter une expérience au cours de laquelle eux-mêmes ou un membre de leur famille ont prié pour avoir de l’aide. Dites-leur de souligner la manière dont notre Père céleste a répondu à leurs prières.

Histoire

Racontez l’histoire suivante à propos de quelqu’un qui a demandé de l’aide, ou bien racontez une histoire personnelle:

Un été, on offrit un agneau à Jacques. Il l’appela Bébé et s’en occupa avec soin. Ils jouaient souvent ensemble dans le champs où le père de Jacques gardait son cheval. Une fin d’après-midi, ils jouaient dans le champ quand la mère de Jacques l’appela pour dîner. Il courut à la barrière et la ferma négligemment derrière lui.

Après dîner Jacques retourna jouer avec Bébé. Mais quand il arriva à la barrière, il la trouva ouverte. Il n’y avait plus ni cheval ni agneau. Jacques avait fermé la barrière si négligemment qu’elle s’était rouverte.

Jacques ne savait pas où commencer à chercher. Il se rappela que son père lui avait dit que lorsqu’il était petit, il s’était perdu en montagne. Il s’était alors agenouillé et avait demandé à notre Père céleste de l’aider. Peu après un berger qui rentrait au camp l’avait trouvé et aidé à rentrer chez lui.

Jacques s’agenouilla dans l’herbe, ferma les yeux et pria: «Père céleste. J’ai besoin de ton aide. J’ai perdu le cheval de papa et mon agneau parce que je n’avais pas fermé la barrière. S’il te plaît, aide-moi à les retrouver.»

Jacques trouva des empreintes d’animaux sur la route. Il les suivit sur la colline, se tenant aux branches pour ne pas tomber. Finalement il entendit l’agneau qui bêlait plaintivement. Le petit garçon se faufila dans les broussailles et trouva rapidement l’agneau pris dans un buisson. Le cheval était à côté. Jacques dégagea les pattes de Bébé. Quand celui-ci tenta de se tenir sur ses pattes, il tomba. Jacques vit qu’il avait une patte cassée.

Jacques demanda à nouveau à notre Père céleste de l’aider. Il attacha sa veste pour porter Bébé, puis il redescendit vers la vallée. Le cheval suivit, avançant avec précaution le long de la forte pente. Bébé était lourd et Jacques trébucha tout le long du sentier.

Alors qu’ils approchaient de la maison, les parents de Jacques accoururent. En soignant l’agneau blessé, le père de Jacques dit: «Heureusement que tu l’as ramené avant qu’il n’ait perdu beaucoup plus de sang. Il aurait pu mourir.»

La mère de Jacques lui demanda: «Comment as-tu fait pour les retrouver?»

«J’ai seulement fait ce que papa aurait fait», répondit Jacques.

«Et qu’est-ce que c’était?» demanda son père.

«Rappelle-toi, lorsque tu étais perdu! Tu as prié notre Père céleste pour qu’il t’aide, et c’est ce que j’ai fait. J’ai prié et notre Père céleste m’a aidé.» (Voir «The Open Gate», Friend, avril 1977, pp. 28-30.)

Résumé

Activité

Revoyez la leçon en posant les questions suivantes. Quand un enfant a répondu à une question, demandez-lui de venir au tableau pour dessiner le contour de l’une de ses mains et écrire son nom à l’intérieur.

• Où Léhi et sa famille allaient-ils? (Vers la terre promise.)

• Le Liahona fonctionnait-il tout le temps? (Non. Il ne fonctionnait que lorsque les gens agissaient bien.)

• Qu’est-ce que le Liahona montrait à Néphi? (La direction dans laquelle il fallait mener le bateau.)

• Qu’arriva-t-il quand Néphi fut attaché? (Une terrible tempête éclata. Le Liahona cessa de fonctionner.)

• Que se passa-t-il lorsque Néphi fut délié? (La tempête se calma. Le Liahona se remit à fonctionner.)

• Pourquoi Néphi a-t-il prié pour avoir l’aide de notre Père céleste?

• Que devons-nous faire lorsque nous avons besoin de l’aide de notre Père céleste? (Prier en ayant foi qu’il nous aidera.)

Continuez à poser des questions sur les histoires de la leçon jusqu’à ce que la main de chaque enfant ait été dessinée. Remerciez les enfants de leur aide.

Témoignage

Rendez votre témoignage de l’amour que notre Père céleste nous porte et de son désir de nous aider si nous prions pour le lui demander.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.

Idées supplémentaires

Choisissez, parmi les activités suivantes, celles qui conviendront le mieux aux enfants de votre classe. Vous pouvez les utiliser au cours de la leçon, ou pour faire une révision ou un résumé. Vous trouverez d’autres indications au paragraphe «Période de classe» dans «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Enseignez aux enfants un court poème sur la prière, et montrez les gestes.

    Nous croisons les bras, nous baissons la tête,
    Nous fermons les yeux, maintenant nous sommes prêts.

    ou

    Les bras nous croisons, la tête nous baissons,
    Et les paroles de la prière nous écoutons.
  2. 2.

    Donnez un crayon et une copie de la feuille à distibuer suivante à chaque enfant. Demandez-leur d’écrire leur nom sur leur feuille, puis de colorier les espaces dans lesquels se trouve une étoile et ils découvriront le sujet de la leçon. Lorsqu’ils ont terminé, faites-leur répéter le mot tous ensemble. Ramassez les crayons et les feuilles. Vous rendrez les feuilles aux enfants à la fin de la classe.