Jésus-Christ aime chacun de nous

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Aider les enfants à savoir que Jésus-Christ aime et bénit tous les enfants.

Préparation

  1. 1.

    Lisez et étudiez dans un esprit de prière Marc 10:13-16 et 3 Néphi 17.

  2. 2.

    Préparez une feuille à distribuer à chaque enfant comme indiqué :

  3. 3.

    Préparez les bandes écrites suivantes :

    Pays-Bas

    Fidji

    Mexique

  4. 4.

    Soyez prêt à indiquer les endroits suivants sur la carte du monde : (a) votre pays, (b) Jérusalem, (c) l’Amérique, (d) Les Pays-Bas, (e) Fidji et (f) Le Mexique.

  5. 5.

    Soyez prêt à enseigner le chant «Partout dans le monde» (Chants pour les enfants)

  6. 6.

    Matériel nécessaire :

    1. a.

      Les découpes suivantes d’enfants dans leur habit national pour illustrer les histoires : un petit Hollandais (découpe 3-7), une petite Fidjienne (découpe 3-8), deux jeunes Mexicains (découpes 3-9 et 3-10).

    2. b.

      Image 3-56, Le Christ et les enfants (62467, Jeu d’illustrations de l’Evangile 216) ; image 3-57, Jésus bénit les petits enfants néphites; et image 3-58, Carte du monde, ou une mappemonde, si vous en avez une.

  7. 7.

    Préparez tout ce qu’il faut pour les idées supplémentaires que vous voudrez utiliser.

Idée pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Si vous aviez donné une tâche pour la semaine aux enfants, voyez ce qu’ils ont fait.

Jésus-Christ aime tous les enfants

Pour susciter l’attention

Montrez l’image 3-58, Carte du monde, et montrez le pays où vous vivez. Dites aux enfants que vous aimeriez qu’ils apprennent quelque chose sur d’autres pays du monde. (Si l’un des exemples suivants concerne le pays dans lequel vous vivez maintenant, choisissez un autre pays).

Montrez la bande «Pays-Bas» et la découpe 3-7. Indiquez les Pays-Bas sur la carte. Expliquez que la plus grande partie du territoire de ce pays était jadis couverte par l’eau. Les gens ont pompé l’eau et construit des digues pour l’empêcher de revenir. Autrefois on utilisait des moulins à vent pour faire marcher les pompes. La population est célèbre pour ses cultures de tulipes et d’autres belles fleurs. Certains, dans les régions agricoles et les villages de pêcheurs, portent des sabots qu’ils appellent klompen. Les sabots sont bruyants sur le carrelage ou d’autres surfaces, mais ils protègent mieux les pieds de l’humidité de la terre que les chaussures de cuir.

Montrez la bande portant le mot «Fidji» et la découpe 3-8. Montrez les îles Fidji sur la carte. Expliquez que les enfants des îles Fidji vivent dans un pays entouré par l’océan. Les gens cultivent la banane, la noix de coco et la canne à sucre. Le climat tropical est très confortable. Certaines personnes appellent cela le pays des beaux levers de soleil, mais les habitants des îles Fidji appellent leur pays les îles heureuses, parce qu’ils s’y plaisent.

Montrez la bande portant le mot «Mexique» et les découpes 3-9 et 3-10. Montrez le Mexique sur la carte. Dites que les Mexicains parlent l’espagnol. Il y a longtemps, ils ont appris à cultiver le maïs et il est devenu leur principale nourriture. Les neuf soirs qui précèdent Noël, amis et voisins se rassemblent et jouent le voyage de Marie et de Joseph à Bethlehem. Après cela les enfants jouent un jeu appelé piñata. Expliquez qu’une piñata est un récipient d’argile ou de papier mâché en forme d’animal et rempli de bonbons, de fruits et de jouets. On le pend au-dessus de la tête des enfants, à qui on bande les yeux, et ils essaient tour à tour de casser la piñata avec un bâton. Quand ils y arrivent, ils se précipitent sur les bonbons et les jouets.

Expliquez que les enfants qui vivent dans ces différents pays sont semblables à certains points de vue et différents à d’autres. Mais qu’ils se ressemblent ou non, cela n’a pas vraiment d’importance : notre Père céleste et Jésus les aiment tout comme ils vous aiment, vous. Notre Père céleste et Jésus aiment tous les enfants et veillent sur eux.

Chant

Enseignez aux enfants le chant «Partout dans le monde». Dites-leur de le chanter ou de le dire une ou deux fois.

Partout dans le monde, la nuit tombée,
Les enfants de Dieu sont agenouillés.
Ils disent merci chacun à sa façon,
Disent merci, merci chacun à sa façon.
“Gracias” “Màlò” “Wir danken dir”
De tendres accents le monde est rempli.
L’un dit “tak”, l’autre “thank you”
“Kansha shimasu” merci beaucoup.
Du ciel notre Perè entend;
Tout language Dieu comprend.
Il conneût bien ses enfants,
Il chérit tant, oui, tant, chaque enfant.

Image et histoire scripturaire

Montrez l’image 3-56, Le Christ et les enfants et indiquez Jérusalem sur la carte du monde. Expliquez que c’est là que Jésus a vécu quand il a était sur la terre. Racontez en vos propres termes l’histoire de Jésus, de ses apôtres et des petits enfants, qui se trouve dans Marc 10:13-16. Faites ressortir les points suivants :

  1. 1.

    Une grande foule s’était rassemblée autour de Jésus pour l’écouter enseigner.

  2. 2.

    Certaines personnes voulaient amener leurs enfants à Jésus pour qu’il les bénisse.

  3. 3.

    Les apôtres, préoccupés du bien-être du Sauveur, voulaient chasser les enfants.

  4. 4.

    Jésus dit aux apôtres de laisser venir les enfants.

  5. 5.

    Jésus aimait les petits enfants et les bénit.

Image et histoire scripturaire

Montrez l’image 3-57, Jésus bénit les enfants néphites, et montrez où est l’Amérique sur la carte du monde. Racontez en vos propres termes l’histoire suivante tirée de 3 Néphi 17.

Après sa crucifixion, sa résurrection et son ascension, Jésus-Christ rendit visite aux Néphites en Amérique et leur enseigna beaucoup de choses importantes.

Quand vint pour Jésus le moment de partir, le peuple commença à pleurer parce qu’il l’aimait et pouvait sentir le grand amour qu’il avait pour lui. Il voulait qu’il reste plus longtemps.

A cause de la foi et du désir du peuple, le Sauveur resta plus longtemps.

Il dit alors aux pères et aux mères de lui amener leurs petits enfants. Bientôt les petits enfants furent tous rassemblés autour de Jésus.

Il les prit un par un dans ses bras et les bénit. Ensuite il pria notre Père céleste pour eux.

Après cela, il dit aux parents : «Voici vos petits enfants» (3 Néphi 17:23). Tandis que les parents regardaient, les cieux s’ouvrirent, des anges descendirent, firent un cercle autour des enfants et ensuite allèrent parmi eux.

Expliquez que de même que Jésus-Christ a aimé et béni les enfants de Jérusalem et d’Amérique, de même il aime et bénit les enfants qui vivent aujourd’hui dans le monde entier.

Jésus-Christ nous aime et nous bénit aujourd’hui

Découpes et histoire

Montrez les découpes représentant les enfants en costume national. Expliquez que vous voulez qu’ils écoutent des histoires parlant d’enfants de différents pays et de la façon dont notre Père céleste et Jésus les ont bénis.

Aidez un enfant à apposer la découpe du petit Hollandais près des Pays-Bas sur la carte du monde. Racontez ensuite l’histoire suivante :

«Jan Roothoof, onze ans, habite à Rotterdam. Dans le temps, il avait le plaisir d’aller à l’école et à l’église, de jouer avec ses amis et de faire tout ce qu’un garçon aime faire. Et puis, sans crier gare, une maladie douloureuse des yeux lui a fait perdre la vue. Il ne peut plus aller à l’école, ni lire. Il ne peut même pas voir suffisamment bien pour jouer avec ses amis. Chacune de ses journées est remplie d’obscurité et de souffrance.

«Les saints des derniers jours des Pays-Bas apprennent que le président Joseph F. Smith vient leur rendre visite. Jan y réfléchit longtemps, puis il dit à sa mère : ‹…. Je crois que si tu m’emmènes à la réunion pour qu’il puisse me regarder dans les yeux, je serai guéri.›

«Le dimanche suivant, à la fin de la réunion, lorsque le président Smith se rend au fond de la petite chapelle pour saluer les gens et serrer la main à chacun d’eux, soeur Roothoof aide Jan, qui a les yeux bandés, à aller avec les autres parler à son dirigeant bien-aimé.

«Le président Smith prend la main du petit aveugle et soulève avec une grande tendresse le bandeau et regarde les yeux douloureux de Jan. Le prophète le bénit et lui promet qu’il verra de nouveau.

«De retour à la maison, la mère de Jan lui enlève les bandages des yeux pour pouvoir les baigner comme les médecins lui ont dit de le faire. A ce moment-là, Jan s’écrie avec joie : ‹Maman, mes yeux sont guéris. Je vois bien maintenant, et loin aussi. Et je n’ai plus mal!›»

(«President Smith Took Him By the Hand», Friend, août 1973, p. 36).

• Qu’est-il arrivé à Jan? (Le prophète l’a béni pour qu’il voie de nouveau et son Père céleste l’a guéri).

• Comment notre Père céleste et Jésus-Christ ont-ils montré leur amour pour lui?

Découpes et histoire

Aidez un enfant à apposer les découpes d’enfants mexicains près du Mexique sur la carte. Introduisez l’histoire en expliquant que les enfants s’appellent Miguel et Tomas et que leur mère gagnait sa vie en faisant la lessive pour d’autres personnes.

«Un jour qu’elle rentrait d’avoir livré le linge lavé, [leur mère] était découragée. Elle avait travaillé dur, mais personne n’avait pu la payer ce jour-là, et elle n’avait plus d’argent pour acheter du pain. Elle savait à quel point ses enfants avaient faim parce qu’ils n’avaient plus mangé depuis leur repas de la veille au soir, constitué par du pain. Miguel, l’aîné, avait partagé son bout de pain avec Maria, qui avait encore faim mais qui était trop petite pour comprendre pourquoi il n’y en avait pas davantage. Tomas remarqua que Mama n’avait pas mangé et lui offrit une partie de son pain.

«Miguel et Tomas voulaient aider. Miguel se souvenait des histoires que Maman avait racontées concernant Jésus [Christ] quand il enseignait aux gens de prier pour avoir de l’aide. Miguel et Tomas avaient besoin d’aide, par conséquent ils se mirent ensemble à genoux et prièrent. Après avoir prié, Miguel et Tomas allèrent à la boulangerie et demandèrent à señor Alonzo s’ils pouvaient faire des courses pour lui. Ne sachant pas à quel point les garçons avaient faim, señor Alonzo dit qu’il n’avait pas de travail pour eux. Ils continuèrent à chercher du travail. Le soir, ils avaient gagné un peu d’argent, mais pas assez.

«Les deux garçons, déçus et affamés, se mirent en route pour la maison. Tandis qu’ils marchaient dans la rue, un homme passa à vélo. Il passa sur une bosse et quelque chose sauta de son panier. Miguel courut après lui et lui dit de s’arrêter, mais l’homme poursuivit son chemin. Tomas ramassa le paquet pour voir ce qui était tombé. C’était un pain frais. Ils retournèrent rapidement à la boulangerie de señor Alonzo et expliquèrent ce qui était arrivé. señor Alonzo se souvint qui était l’homme et dit qu’il donnerait un autre pain la prochaine fois qu’il viendrait dans son magasin. Il dit ensuite aux garçons qu’il vendrait le pain légèrement endommagé à moitié prix. Miguel et Tomas comptèrent rapidement leur argent : ils avaient juste assez. Ils achetèrent le pain et rentrèrent chez eux.

«Mama fut surprise de voir le pain. Les garçons lui expliquèrent comment leurs prières avaient été exaucées. Ce soir-là, une famille affamée s’agenouilla et remercia notre Père céleste de leur avoir donné de la nourriture.» (Walk in His Ways : Basic Manuel for Children, Part B, 1979, p. 25).

• Comment notre Père céleste et Jésus ont-ils béni Miguel et Tomas? (En répondant à leurs prières).

Exposé par l’instructeur

Expliquez que notre Père céleste et Jésus-Christ bénissent les enfants partout où ils vivent dans le monde. La vraie Eglise de Jésus-Christ est la même dans le monde entier. Expliquez que les enfants de l’Eglise ont l’occasion d’aller à la Primaire, où ils chantent les mêmes chants et entendent les mêmes leçons partout dans le monde. Dans le monde entier, les enfants du même âge que ceux de votre classe portent des bagues CLB pour les aider à se souvenir qu’ils doivent choisir le bien. Les enfants de l’Eglise peuvent être baptisés quand ils ont huit ans, peu importe où ils vivent. Ils peuvent être baptisés dans des fonts-baptismaux dans une église, dans un lac gelé, dans l’océan ou dans un petit cours d’eau ou une piscine. Mais leur baptême est toujours par immersion et toujours accompli par quelqu’un qui détient la prêtrise.

Résumé

Ecriture et témoignage par l’instructeur

Lisez 2 Néphi 26:33, en commençant par les mots «il les invite tous à venir à lui». Ensuite demandez aux enfants tour à tour de dire comment ils savent que Jésus-Christ les aime.

Témoignez que notre Père céleste aime tous les enfants, quels qu’ils soient, où qu’ils vivent, quel que soit le genre de maison où ils habitent, quelle que soit la couleur de leurs cheveux, de leurs yeux ou de leur peau. Notre Père céleste veut que nous soyons tous heureux et que nous retournions vivre avec lui.

Chant

Demandez aux enfants de chanter ou de dire les paroles de «Partout dans le monde».

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.

Feuille à distribuer

Au moment où les enfants partent, remettez-leur une feuille portant la mention «Jésus-Christ m’aime». Invitez les enfants à dire à leurs familles ce qu’ils ont appris sur l’amour de Jésus pour les enfants du monde entier.

Idées supplémentaires

Choisissez, parmi les activités suivantes, celles qui conviennent le mieux à vos enfants. Vous pouvez les utiliser dans la leçon même ou à titre de révision ou de résumé. Vous trouverez des instructions supplémentaires dans «Période de classe» dans «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Apportez une bouteille de limonade vide. Faites asseoir les enfants en cercle sur le sol. Dites-leur que vous allez faire tourner la bouteille (couchée) et que quand elle va s’arrêter, elle va indiquer l’un d’eux. Celui-ci devra mentionner quelque chose qui lui montre que Jésus l’aime. Il fait ensuite tourner la bouteille. Essayez que chaque enfant ait son tour en demandant à ceux qui ont eu leur tour de se retirer un peu du cercle.

  2. 2.

    Racontez aux enfants le poème et les gestes suivants :

    Ils se dépêchent sur leurs petits pieds (montrez les pieds)
    Ils traversent la foule au bout du village (sortez les coudes comme si vous traversiez la foule)
    Pour être près de Jésus, et voir son visage (mettez-vous sur la pointe des pieds et regardez autour de vous).
    Quelques adultes disent : «renvoyez ces enfants (poussez les mains à partir de la poitrine).
    Pour eux, aujourd’hui, il n’a pas le temps» (froncez les sourcils et secouez la tête).
    Mais Jésus dit : «Laissez-les venir à moi» (faites un geste d’invitation des mains).
    «Ils appartiennent au royaume du Père et ils sont aimés de lui et de moi» (serrez-vous dans vos bras).
  3. 3.

    Avec les enfants plus âgés, vous pourriez discuter des principes suivants, qui montrent l’amour de Jésus-Christ pour nous. Soulignez que ces bénédictions nous sont accessibles à tous où que nous vivions.

    • Jésus-Christ nous a donné des commandements pour nous guider.

    • Nous avons des prophètes pour nous diriger.

    • Nous pouvons nous repentir parce que Jésus-Christ a expié nos péchés.

    • Nous pouvons recevoir les bénédictions de la prêtrise.

  4. 4.

    Que les enfants dessinent et colorient une image représentant quelque chose qui montre que Jésus les aime (une famille, des arbres, des fleurs ou des animaux).

  5. 5.

    Encouragez les enfants à faire quelque chose de gentil pour quelqu’un pendant la semaine à venir et à être prêts à en parler à la classe. Si c’est faisable, rappelez-le leur pendant la semaine.