Nous pouvons prier notre Père céleste

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Renforcer le désir de chaque enfant de prier son Père céleste comme l’a fait Jésus-Christ.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez dans un esprit de prière 3 Néphi 17 à 19 inclus.

  2. 2.

    Préparez-vous à chanter ou à dire les paroles de «Merci, ô mon Père divin» (Chants pour les enfants).

  3. 3.

    Préparez une feuille de papier pour chacun des enfants, comme suit :

  4. 4.

    Matériel nécessaire :

    1. a.

      Livre de Mormon.

    2. b.

      Crayon ou crayon de couleur pour chaque enfant.

    3. c.

      Image 3-60, petite fille qui joue (62310) et image 3-61, Jésus prie avec les Néphites (62542).

  5. 5.

    Préparez tout ce qu’il faut pour les idées supplémentaires que vous voudrez utiliser.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Si vous aviez donné une tâche pour la semaine aux enfants, voyez ce qu’ils ont fait.

Nous pouvons parler avec notre Père céleste

Pour susciter l’attention

Montrez l’image 3-60, Une petite fille qui prie.

  • Comment pouvons-nous parler avec notre Père céleste?

  • Pourquoi prions-nous notre Père céleste?

  • Quand pouvons-nous prier notre Père céleste?

Parce que notre Père céleste nous aime tant, il nous a donné la possibilité de parler avec lui. Il veut que nous le remerciions de nos bénédictions. Il veut aussi que nous lui demandions son aide quand nous en avons besoin.

Nous pouvons remercier notre Père céleste

Discussion

Expliquez que quand nous prions, nous devons remercier notre Père céleste de nos bénédictions.

• Quelles sont les bénédictions que notre Père céleste nous a données et dont nous pouvons le remercier? (On pourrait citer notre maison, notre famille, la nature, la nourriture et le vêtement).

Quand nous parlons à notre Père céleste, nous utilisons des mots spéciaux. Quand nous le remercions, nous disons : «Nous te remercions».

Laissez les enfants dire à la classe comment ils remercieraient leur Père céleste d’une bénédiction précise. Demandez à chaque enfant de penser à quelque chose dont il peut remercier son Père céleste en utilisant les mots Je te remercie.

Histoire

Demandez aux enfants d’écouter pendant que vous racontez en vos propres termes l’histoire suivante concernant Marie qui s’est souvenue de remercier son Père céleste :

Cela se passe en Angleterre pendant la guerre. Il fait noir et Marie a peur. Sa grand-mère habite dans un petit village près de Londres et Marie est en route pour lui rendre visite. Elle doit faire trois kilomètres à vélo pour atteindre la grande route. Elle prie de tout son coeur pour être en sécurité.

Pendant qu’elle pédale et prie, elle a presque le souffle coupé par un vent violent et glacé. Elle prie de nouveau pour être en sécurité et pour pouvoir voir le chemin.

Tout à coup, une lumière apparaît au-dessus de la colline. Elle pédale vers la lumière. La lumière reste devant elle tout le reste du chemin.

Elle est très reconnaissante. Elle sait que son Père céleste a répondu à sa prière. Chaque fois qu’elle se le rappelle, elle remercie de nouveau son Père céleste. (Voir Lucile C. Reading, «The Light», Children’s Friend, août 1965, p. 45).

Soulignez que de même que Marie a pensé à remercier son Père céleste, de même chacun de nous doit penser à le remercier de tout ce qu’il lui donne et de l’aide qu’il reçoit.

Chantez ou dites avec les enfants les paroles du premier verset de «Merci, ô mon Père divin».

Merci, ô mon Père divin, pour tes dons, Pour ta grande bonté, ton amour, ton pardon, Et pour mon doux foyer, mes amis, mes parents,Les bénédictions reçues à chaques instant.

Demandez aux enfants de parler d’autres bénédictions dont ils ont remercié leur Père céleste.

Nous pouvons demander de l’aide à notre Père céleste

Image et témoignage

Montrez l’image 3-60, Petite fille qui joue.

Témoignez que quel que soit le genre de problème que nous ayons, nous pouvons demander l’aide de notre Père chaque fois que nous en avons besoin.

• Quelles sont les choses pour lesquelles nous pouvons demander l’aide de notre Père céleste?

(Laissez aux enfants le temps de réfléchir. Ils pourraient citer de l’aide pour faire un discours ou faire les devoirs, de l’aide pour comprendre et apprendre à obéir aux commandements, une protection spéciale et de l’aide pour guérir).

Chant

Chantez ou dites les paroles du deuxième couplet de «Merci, ô mon Père divin». Demandez aux enfants d’écouter les paroles et de dire ce qu’ils pourraient demander à notre Père céleste.

Seigneur, je veux ètre bon, calme et gentil,
En suivant les conseils des parents aujourd’hui.
Au saint nom de Jésus, lui si doux, si aimant,
Je t’en prie, protège et bénis ton enfant.

Nous devons prier souvent, comme Jésus l’a fait

Exposé par l’instructeur

Faites observer que Jésus-Christ a prié de nombreuses fois son Père céleste quand il était sur la terre. Après sa résurrection, il a également prié son Père céleste. Quand il a rendu visite aux Néphites, il les a instruits et les a bénis. Il a également prié pour le peuple et lui a enseigné qu’il devait également prier.

Image

Montrez l’image 3-61, Jésus prie avec les Néphites.

Expliquez que le Livre de Mormon nous dit que Jésus-Christ a rassemblé le peuple autour de lui et lui a demandé de s’agenouiller. Lorsque tous se sont agenouillés sur le sol, il s’est mis à genoux, lui aussi, et a prié son Père céleste. Il a fait une si belle prière que le peuple était rempli de joie en entendant ses paroles.

Après lui avoir enseigné beaucoup de choses merveilleuses, Jésus lui a appris qu’il devait prier comme lui.

Commentaire d’Ecriture

Lisez 3 Néphi 18:16

• Selon ce verset d’Ecriture, qu’est-ce que Jésus-Christ a enseigné aux Néphites? (Il leur a enseigné à prier).

Expliquez que Jésus-Christ a quitté les Néphites, mais est revenu. Quand il est revenu, il a de nouveau prié son Père céleste pour le remercier d’avoir aidé ses disciples néphites. Il a aussi demandé à son Père céleste de bénir le peuple. Jésus-Christ a prié de nombreuses fois pendant qu’il était avec les Néphites. Certaines de ses prières se trouvent dans le Livre de Mormon. Le Livre de Mormon nous dit que certaines prières qu’il a faites étaient si belles qu’on n’aurait pas pu les écrire.

Expliquez que chacun de nous doit faire ce que Jésus-Christ a enseigné aux Néphites et prier souvent son Père céleste.

• Quand pouvons-nous prier notre Père céleste? (Laissez répondre et parlez des différentes occasions où les enfants peuvent prier, notamment le matin et le soir, aux repas, avec la famille ou chaque fois qu’ils ont des problèmes ou qu’ils ont besoin d’une aide spéciale).

• Quels mots spéciaux utilisons-nous quand nous parlons à notre Père céleste?

Demandez aux enfants de répéter «je te remercie» et «Je te demande».

Résumé

Activité

Donnez aux enfants les papiers que vous avez préparés ainsi qu’un crayon ou un crayon de couleur. Demandez à chaque enfant de faire, sur chaque moitié du papier, un dessin montrant de quoi il est reconnaissant et ce qu’il doit demander dans sa prière.

Témoignage de l’instructeur

Rendez votre témoignage de la prière. Soulignez que c’est une grande bénédiction que de pouvoir prier notre Père céleste pour le remercier et lui demander de l’aide. Invitez les enfants à dire quotidiennement leurs prières et rappelez-leur qu’ils peuvent prier à n’importe quel moment et partout où ils le veulent.

Pour préparer la prière de clôture, demandez aux enfants de suggérer des choses dont la personne qui fait la prière peut remercier notre Père céleste. Demandez-leur aussi de suggérer des choses qu’ils pourraient demander.

Faites vous-même la prière de clôture en vous souvenant d’utiliser les idées que la classe a proposées.

Idées supplémentaires

Choisissez, parmi les activités suivantes, celles qui marchent le mieux pour vos enfants. Vous pouvez les utiliser dans la leçon elle-même ou comme révision ou résumé. Vous trouverez de plus amples renseignements dans «Période de leçon» sous «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Récitez le poème suivant en faisant les gestes. Ensuite, répétez-le et demandez aux enfants de faire les gestes.

    Nous te remercions, ô Dieu, de ton soleil radieux, (bras en l’air, les doigts se touchent pour former le soleil)
    Pour les oiseaux qui chantent dans les cieux (bras tendus comme si des oiseaux volaient)
    Pour les enfants heureux de partout, (souriez)
    Et pour notre Père céleste qui veille sur nous (tête baissée, mains croisées comme pour la prière).
  2. 2.

    Racontez en vos propres termes l’histoire suivante où la prière d’un petit garçon est exaucée.

    Un garçon de huit ans est sur la table d’opération. Ses parents sont morts, mais il a appris à prier. Il sait que l’opération est grave. Il demande au médecin qui va l’opérer : «Docteur, avant de commencer à faire l’opération, voulez-vous prier pour moi?» Le chirurgien, très étonné, regarde le petit garçon et dit : «Mais je ne peux pas prier pour toi!»

    Alors le petit garçon demande aux autres médecins qui sont là, et tous répondent de la même manière. Alors le garçon dit : «Si vous ne voulez pas prier pour moi, voulez-vous, s’il vous plaît, attendre pendant que je prie pour moi-même?» Il se met à genoux sur la table d’opération, croise les bras et dit : «Père céleste, je ne suis qu’un petit orphelin, mais je suis terriblement malade et ces médecins vont m’opérer. Aide-les à le faire convenablement. Et maintenant, Père céleste, si tu me guéris, je serai sage. Merci de me guérir.»

    Quand il a fini de prier, les médecins et les infirmières ont les larmes aux yeux. Le garçon se couche sur la table et dit : «Maintenant je suis prêt.» (Adapté de George Albert Smith, Sharing the Gospel With Others, sélectionné par Preston Nibley, Salt Lake City, Deseret Book Co., 1948, pp. 144-45).

  3. 3.

    Faites sur une moitié d’une feuille de papier un tableau de prière d’une semaine pour chaque enfant pour qu’il puisse le marquer matin et soir quand il dit dans sa prière. Demandez à l’enfant de faire sur l’autre moitié de la feuille un dessin où il se représente en train de prier. Invitez chaque enfant à mettre son tableau de prière chez lui, là où il peut le voir et se rappeler de le marquer matin et soir.

  4. 4.

    Passez en revue avec les enfants le premier article de foi.