Je servirai Jésus-Christ en servant les autres

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Aider les enfants à comprendre qu’ils peuvent témoigner de leur amour pour Jésus-Christ en servant les autres

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière Mosiah 2:17 et Luc 10:30-37 et soyez prêt à expliquer ces Ecritures aux enfants.

  2. 2.

    Soyez prêt à fredonner «Nous aidons avec joie» (Chants pour les enfants) et «Donne, dit le ruisseau» (Chants pour les enfants).

  3. 3.

    Soyez prêts à réciter les paroles de «C’est notre évêque (voir dans la leçon).

  4. 4.

    Parlez de son enfance à votre évêque ou à votre président de branche. Demandez-lui de vous dire comment il a rendu service à son prochain quand il était jeune. Préparez une courte présentation sur lui afin que les enfants puissent deviner qui vous décrivez. Si possible, empruntez une photo d’enfance de votre évêque ou de votre président de branche. (Vous pouvez également préparer cette présentation à propos de la présidente de la Primaire ou d’un autre dirigeant ou d’une autre dirigeante.)

  5. 5.

    Confectionnez pour chaque enfant une fleur en papier suivant l’exemple ci-dessous. Faites-la suffisamment grande pour pouvoir inscrire un court message au dos.

    paper flowers
  6. 6.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Livre de Mormon et Bible.

    2. b.

      Paille ou bâtonnet pour chaque enfant, si vous en avez.

    3. c.

      Bande adhésive transparente, si vous en avez.

    4. d.

      Crayon à papier ou crayon de couleur pour chaque enfant.

    5. e.

      Vase ou bouteille.

    6. f.

      Craie, tableau noir et effaceur.

    7. g.

      Image 3-63: le bon Samaritain (62156; Jeu d’illustrations de l’Evangile 218).

  7. 7.

    Faites les préparatifs nécessaires pour toutes les idées supplémentaires que vous utiliserez.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Nous témoignons de notre amour pour Jésus-Christ en servant les autres

Pour capter l’attention

Demandez aux enfants de dire comment ils ont témoigné une fois de leur amour pour Jésus-Christ, la semaine dernière (voir leçon 36). Expliquez que vous aimeriez leur parler davantage d’un moyen de montrer qu’ils aiment Jésus-Christ.

Expliquez aux enfants qu’ils vont faire un jeu qui les aidera à comprendre une manière très importante de montrer leur amour pour Jésus-Christ. Expliquez que vous allez fredonner un chant. Quand ils pensent reconnaître le nom du chant, ils peuvent lever la main. Vous pouvez vous arrêter de fredonner et demander à un enfant de deviner de quel chant il s’agit, ou attendre d’avoir fini de fredonner le chant entier avant de demander.

Fredonnez «Nous aidons avec joie». Quand un enfant a deviné le nom du chant, posez cette question:

• De quoi ce chant parle-t-il? (d’aider.)

Ecrivez Aider au tableau.

Fredonnez «Donne, dit le ruisseau». Quand les enfants ont deviné le nom du chant, posez-leur cette question:

• De quoi ce chant parle-t-il? (de donner.)

Ecrivez Donner sous Aider au tableau.

• Trouvez un autre mot qui veut dire aider et donner? (Servir. Au besoin, donnez-leur d’autres indices jusqu’à ce qu’il l’ai deviné.)

Expliquez que lorsqu’on sert les autres, on peut aider et donner. Nous servons souvent les autres en les aidant et en leur donnant quelque chose.

Article de foi

Aider les enfants à répéter ensemble la partie suivante du treizième article de foi: «Nous croyons…. que nous devons faire du bien à tous les hommes.»

Ecriture

Lisez Mosiah 2:17. Expliquez que cela signifie que lorsque nous servons les autres de bon gré, nous servons aussi notre Père céleste et Jésus-Christ. Nous pouvons montrer à notre Père céleste et à Jésus-Christ que nous les aimons en nous servant les uns les autres.

Histoire et image

Montrez l’image 3-63, Le bon Samaritain, au bon moment pendant que vous racontez l’histoire suivante en vos propres termes:

Jésus-Christ a enseigné le service dans l’histoire du bon Samaritain. Il parlait d’un homme qui se rendait de Jérusalem à Jéricho. En chemin, il est agressé par des brigands qui lui volent ses vêtements, le battent et le laissent pour mort. Un prêtre arrive et passe de l’autre côté du chemin lorsqu’il voit l’homme blessé. Ensuite un lévite - c’était un homme qui aidait les prêtres à faire leur devoir - est arrivé, mais il est passé lui aussi de l’autre côté du chemin pour éviter l’homme.

Enfin est arrivé un Samaritain - un homme d’un peuple que les Juifs détestaient; il s’est arrêté pour aider le blessé; il lui a lavé et pansé ses plaies. Le Samaritain a mis l’homme sur sa propre monture, l’a emporté à une hôtellerie et est resté avec lui toute la nuit. Le lendemain, le Samaritain a payé l’hôtellier et lui a dit que si le blessé avait besoin de plus de soins qu’il ne pouvait payer avec cet argent, il reviendrait et lui en donnerait davantage.

• A votre avis, pourquoi le prêtre et le lévite sont-ils passés à côté du blessé sans lui porter secours? (On pourra répondre, entre autres: Peut-être qu’ils étaient pressés. Peut-être qu’ils avaient peur du blessé. Peut-être qu’ils ne voulaient pas s’occuper des problèmes de quelqu’un d’autre.)

• Pourquoi laissons-nous parfois des gens qui ont besoin de notre aide se débrouiller tout seuls?

Expliquez que les enfants peuvent être de bons Samaritains en aidant ceux qui en ont besoin. Parlez-leur de cas de personnes qui ont besoin d’aide et demandez aux enfants de montrer comment ils apporteraient leur aide. Servez-vous des cas suivants:

• Les jouets sont éparpillés par terre, le bébé est en train de pleurer et votre mère essaie de préparer à manger.

• Une fille vient d’emménager à côté de chez vous. Elle vient d’un autre pays et elle ne parle pas très bien le français. Quand elle sort pour jouer, elle à l’air toute seule.

• Soeur Castro vient à l’Eglise toutes les semaines, mais personne ne semble faire attention à elle. Elle est vieille, elle est toujours assise toute seule et elle a l’air triste.

• Votre petite soeur est fâchée parce que le jouet qu’elle préfère est cassé.

Expliquez que Jésus est content lorsque nous nous rendons service de bon gré. Dites aux enfants qu’ils peuvent rendre service.

Nous pouvons témoigner de notre amour pour Jésus-Christ en servant dans son Eglise

Présentation d’une image

Expliquez qu’il y a beaucoup de membres de l’Eglise qui servent Jésus-Christ en aidant les autres chaque semaine: les instructeurs de la Primaire, les directeurs de choeur, les organistes, les prêtres et les diacres qui bénissent et distribuent la Sainte-Cène et beaucoup d’autres.

Si possible, montrez la photo de l’évêque ou du président de branche quand il était petit, mais ne dites pas qui c’est aux enfants.

Expliquez qu’il s’agit de la photo d’un garçon qui est devenu quelqu’un d’important dans votre paroisse ou votre branche. Dites qu’il est heureux de rendre service aux membres de votre paroisse ou de votre branche, chaque semaine.

Présentation de l’instructeur

Dites aux enfants ce que vous savez à propos d’un homme qu’ils connaissent bien. Expliquez qu’il rendait service quand il était petit. Demandez aux enfants de deviner qui c’est. Si besoin est, donnez-leur d’autres indices jusqu’à ce qu’ils devinent. (Par exemple: il nous aide à choisir le bien; il nous aide quand nous avons des problèmes; nous lui donnons notre dîme.)

Expliquez que l’évêque passe de nombreuses heures à rendre service aux membres de la paroisse, chaque semaine. Il nous aide non seulement le dimanche, mais aussi les autres jours de la semaine.

• En servant les membres de sa paroisse, qui d’autre l’évêque sert-il? (Dieu.)

• En rendant service, qui l’évêque montre-t-il qu’il aime? (Jésus-Christ et les membres de sa paroisse.)

Poème

Demandez aux enfants de réciter les paroles de «C’est notre évêque»

Voici un homme occupé,
C’est notre évêque.
A chacun il sait parler,
C’est notre évêque.
Lorsqu’il rencontre un enfant,
Il lui lui parle gentiment.
Aidons-le d’un coeur ardent,
C’est notre évêque.

Résumé

Activité

Expliquez que vous voulez que les enfants fabriquent un petit cadeau de remerciement pour les heures de service que l’évêque leur donne. Donnez une fleur, un crayon et une paille ou un bâtonnet à chaque enfant. Demandez aux enfants d’écrire ou de dessiner quelque chose qui montre leur amour pour Jésus-Christ d’un côté de la fleur et de signer. Finissez en collant avec du ruban adhésif les fleurs sur les pailles ou les bâtonnets qui serviront de tige.

Quand tout le monde a fini, ramassez les fournitures et demandez à chaque enfant de mettre une fleur dans le vase ou la bouteille que vous avez apportée. Avec les enfants, choisissez un membre de la classe qui ira offrir les fleurs en papier à l’évêque après la classe.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.

Idées supplémentaires

Choisissez parmi les activités suivantes celles qui conviendront le mieux aux enfants de votre classe. Vous pouvez les utiliser au cours de la leçon, ou pour faire une révision ou un résumé. Vous trouverez d’autres indications au paragraphe «Période de classe» dans «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Racontez l’histoire suivante sur Heber J. Grant, septième président de l’Eglise, et commentez sa façon de servir les autres.

    Le père de Heber est mort quand ce dernier n’avait que neuf jours. Sa mère était très pauvre et parvenait difficilement à subvenir à ses besoins et à ceux du petit Heber. Elle assurait leur subsistance en faisant de la couture pour les autres et en prenant des locataires. Il lui arrivait parfois de coudre pendant si longtemps sans se reposer qu’elle n’arrivait presque plus à actionner la pédale de sa vieille machine à coudre. Souvent, Heber s’allongeait sous la machine à coudre et actionnait la pédale à la place de sa mère. Les hivers étaient très froids à Salt Lake City et Heber n’avait qu’un manteau fin et élimé pour se couvrir. Il avait envie d’avoir un manteau chaud mais il savait qu’ils avaient à peine assez d’argent pour se nourrir. Pour son anniversaire, Heber a été ravi quand sa mère lui a offert un manteau d’hiver bien chaud qu’elle avait fait pour lui. Son nouveau manteau était son bien le plus précieux. Quelques semaines plus tard, alors que Heber se pressait pour faire une course, il a vu un garçon à peu près de sa taille qui tremblait de froid. Le garçon portait un maillot fin et Heber se rappelait ce que cela faisait de ne pas avoir de manteau chaud. Heber a enlevé son manteau neuf et a insisté pour que le garçon le mette. Il a dit au garçon de le garder parce qu’il avait un autre manteau à la maison.

    Demandez aux enfants de jouer cette histoire, puis expliquez ce qu’ont ressenti les différents personnages.

  2. 2.

    Demandez aux enfants de s’asseoir en cercle et de transmettre une balle ou un objet mou pendant que vous fredonnez «Nous aidons avec joie». Quand vous vous arrêtez de fredonner, celui qui tient la balle ou l’objet mou indique un moyen d’aider quelqu’un.

  3. 3.

    Sur chaque enfant, fixez à l’aide d’une épingle ou collez avec du ruban adhésif une visage souriant à l’envers avant qu’il ne sorte de la classe. Dites-leur que lorsqu’il rend un service à quelqu’un, il peut remettre le visage souriant à l’endroit.