Je peux être pur et juste

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Aider les enfants à désirer être purs et justes.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez 3 Néphi 27:27; Mormon 1:1-4, 13-17;2:1,16-19; et Doctrine et Alliances 100:16.

  2. 2.

    Préparez-vous à aider les enfants à chanter ou à réciter «Choisir le bien» (Chants pour les enfants); les paroles figurent à la fin de ce manuel.

  3. 3.

    Documentation et matériel nécessaires:

    1. a.

      Un exemplaire du Livre de Mormon et de Doctrine et Alliances pour chaque enfant, si vous en avez.

    2. b.

      Une salière et une poivrière (pleines), si vous en avez.

    3. c.

      L’emblème et la bague CLB.

    4. d.

      L’image 3-34, Mormon en train d’abréger les plaques (62520; Jeu d’illustrations de l’Evangile 306)

  4. 4.

    Préparez tout ce qu’il faut pour les idées supplémentaires que vous utiliserez.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Si vous aviez donné une tâche pour la semaine aux enfants, voyez ce qu’ils ont fait.

Mormon était pur et juste

Pour capter l’attention

Montrez la salière et la poivrière que vous avez apportées. Versez du sel dans votre main et montrez-le à la classe. Expliquez que dans votre main, vous avez du sel pur. Il est pur parce que vous n’avez rien d’autre que du sel bon et propre.

Saupoudrez du poivre dans le sel que vous tenez dans la main. Expliquez que le sel n’est plus pur parce qu’il contient maintenant d’autres choses que le sel. Quand les gens laissent des pensées injustes ou méchantes entrer dans leur esprit ou lorsqu’ils font le mal ou des choses méchantes, ils ne sont plus purs. Ils sont comme le mélange de sel et de poivre. Soulignez que les gens purs essaient toujours d’avoir de bonnes pensées et de faire le bien.

Histoire tirée des Ecritures

Expliquez que vous allez parler d’un personnage du Livre de Mormon qui était pur et juste. Racontez l’histoire suivante en vos propres termes:

Quand il était jeune, Mormon a été reconnu comme une personne exceptionnelle. Quand il n’avait que dix ans, on lui a dit que lorsqu’il serait adulte, il serait responsable des plaques de Néphi. L’histoire des Néphites était inscrite sur ces plaques. On lui a dit de veiller sur son peuple et, à vingt-quatre ans, d’écrire son histoire. Aidez les enfants à comprendre que c’était là une responsabilité importante.

• A votre avis, quelles étaient les qualités de Mormon, à dix ans, qui ont fait qu’il a été choisi pour être le responsable des plaques suivant? Quelle sorte d’enfant était Mormon? (Laissez les enfants discuter des réponses. Pour les aider, lisez Mormon 1:1-2. Faites comprendre aux enfants que Mormon parce qu’il commençait à «posséder quelque instruction dans la science de [s]on peuple» était «un enfant sérieux», ce qui veut dire qu’il était digne de confiance; et il était «rapide à observer», ce qui signifie qu’il remarquait et apprenait beaucoup de choses. Expliquez que Mormon aimait notre Père céleste et obéissait aux commandements, ce qui lui permis de rester pur et juste. Notre Père céleste savait qu’il pouvait confier à Mormon le contenu sacré des plaques de Néphi.)

Expliquez que lorsque Mormon a eu quinze ans, il a eu une expérience merveilleuse. Il a reçu la visite du Seigneur Jésus-Christ (voir Mormon 1:15).

• A votre avis, si vous aviez été à la place de Mormon, quelle impression cela vous aurait-il fait d’être en présence de Jésus-Christ?

• En quoi Mormon était-il pur et juste? (Vous pouvez noter les réponses des enfants au tableau.)

Expliquez que la plupart des gens de l’époque de Mormon étaient très méchants (voir Mormon 1:13-14). Mormon voulait que les gens se repentent et se fassent baptiser afin de pouvoir être justes et heureux (voir Mormon 3:2). Il a dit aux gens de se repentir, mais ils n’ont pas écouté.

• A votre avis, que ressentait Mormon en sachant qu’il était l’une des rares personnes qui essayaient d’être justes?

Montrez l’image 3-34, Mormon abrège les plaques.

Expliquez que Mormon a écrit l’histoire de son peuple sur des plaques de métal comme cela le lui avait été commandé. il a aussi organisé les histoires que d’autres peuples avaient écrites.

• Où trouvons-nous l’histoire écrite par Mormon?

Montrez un exemplaire du Livre de Mormon et montrez aux enfants le nom de Mormon dans le titre. Expliquez que le livre porte le nom de Mormon parce qu’il a organisé les écrits, qu’il en a pris soin et qu’il était juste.

Nous pouvons être purs en pensées, en paroles et en actions

Commentaire d’Ecritures

• Comment pouvons-nous être purs?

Pour répondre à cette question, lisez aux enfants la déclaration de Jésus-Christ figurant dans 3 Néphi 27:27: «Quel genre d’hommes devez-vous être? En vérité, je vous le dis, vous devez être tels que je suis moi-même.»

• Quel genre de personnes devons-nous être?

Expliquez aux enfants que tout ce que Jésus pensait, disait et faisait était bon. Pour être comme lui, nous devons essayer de penser, de dire, et de faire les mêmes choses que nous croyons que Jésus penserait, dirait ou ferait. Chaque fois que nous sommes tentés de faire quelque chose de mal, nous devons nous demander: «Qu’est-ce que Jésus voudrait que je fasse?» Cela peut nous aider à rester pur et juste.

Emblème et bague CLB

Montrez aux enfants l’emblème et la bague CLB. Rappelez-leur que ces choses peuvent les aider à se rappeler de faire ce que Jésus veut. S’ils continuent à éviter les mauvaises pensées et les mauvaises actions en choisissant toujours le bien, ils resteront purs et justes.

Chant

Aidez les enfants à chanter ou à réciter les paroles de «Choisir le bien».

Histoire

Racontez l’histoire suivante qui parle d’une petite fille qui a bien agi, même si cela a été difficile:

L’oncle préféré de Diane a été très contrarié que Diane et sa famille soient devenus membres de l’Eglise. Il a refusé de leur rendre visite pendant près d’un an. Quand il a fini par venir, il a demandé à Diane de se joindre à sa famille pour une randonnée avec sac à dos dans les montagnes. Diane était contente.

Le deuxième jour de la randonnée, Diane a fait tomber sa bouteille thermos et l’a cassée. Le soleil était chaud et, petit à petit, Diane a pris du retard sur les autres. Elle avait la bouche sèche; elle voulait boire de l’eau.

Plus haut dans la montagne, elle a vu que les autres s’étaient arrêtés et buvaient. Elle s’est pressée pour pouvoir boire un peu elle aussi.

Quand elle a atteint le groupe, quelqu’un lui a dit: «Viens boire un coup, Diane.»

Elle a remarqué alors que la personne tenait une cannette de bière à la main. D’abord, Diane n’a pensé qu’à la soif qu’elle avait. Diane avait appris l’Evangile et s’était fait baptiser et elle savait qu’elle ne devait pas boire de bière. Puis elle a pensé encore qu’elle avait très soif. Diane voulait bien agir. Elle avait fait tous les efforts pour garder les commandements depuis son baptême et elle avait prié pour y arriver. A présent, elle avait besoin d’aide pour résister.

«Je ne bois pas de bière. Avez-vous autre chose, s’il vous plaît?», a dit Diane en regardant la personne droit dans les yeux.

Un court instant, l’oncle Jean a eu l’air fâché. Puis il a dit: «Diane est mormone. Donnez-lui autre chose à boire.» Puis il a ajouté: «Pardon, Diane.» Diane était reconnaissante d’avoir suivi les commandements.

Discussion

• Qu’a fait Diane pour rester pure et juste?

• A votre avis, comme Diane se sentait-elle après avoir choisi le bien?

• En quoi Diane a-t-elle donné le bon exemple à son oncle?

Histoires et discussion

Dites à la classe que vous allez raconter trois histoires sur des enfants qui voulaient être purs et justes dans leurs pensées, leurs paroles et leurs actions:

  1. 1.

    Quand les nouveaux voisins de Roland ont emménagé à côté de chez lui, il s’est lié d’amitié avec l’un d’entre eux, Thomas, qui avait son âge. Ils jouaient ensemble presque tous les jours. Un jour qu’ils jouaient dehors au ballon avec les autres garçons du quartier, Thomas s’est mis très en colère parce que son équipe perdait la partie et il a commencé à dire des gros mots à l’autre équipe. Les garçons sont allés plus loin parce qu’ils ne trouvaient plus amusant de jouer avec Thomas. Roland est resté pour parler à Thomas. Il a expliqué à Thomas que leurs parents leur avaient appris que c’était mal de parler ainsi aux autres. Il a dit qu’ils n’aimaient pas entendre ce genre de paroles. Roland a dit à Thomas que s’il voulait jouer sans dire de grossièretés, il demanderait aux autres garçons de revenir jouer.

    • Comment Roland a-t-il montré qu’il était pur et juste? (Il n’a pas été grossier et il a essayé d’aider un autre garçon à apprendre que ce n’était pas bien d’être grossier.)

    • Pourquoi est-ce mal d’être grossier? (Expliquez que notre Père céleste et Jésus-Christ veulent que nous parlions gentiment. Ils ne veulent pas que nous nous servions de leur nom avec colère ou avec méchanceté; on appelle cela prendre leur nom en vain. Ceux qui sont grossiers montrent le mauvais exemple. Les paroles grossières peuvent nous donner des pensées méchantes et de mauvais sentiments dans le coeur.)

  2. 2.

    Un jour, Christian jouait dehors et un autre garçon l’a appelé lui et d’autres de ses copains dans un coin du terrain de jeu. Ce garçon avait des cigarettes dans sa poche. Il voulait que les garçons essaient de les fumer. Les garçons se sont tous regardés sans savoir ce qu’ils devaient faire. Finalement, Christian a dit qu’il ne voulait pas fumer. Les autres ont été d’accord avec lui.

    • Comment Christian a-t-il montré qu’il était pur et juste? (Il a refusé de fumer).

    • En quoi cela a-t-il aidé les autres garçons?

    • Qu’est-ce que vous auriez fait si vous aviez été là?

  3. 3.

    Gérard était chez son ami en train de regarder des magazines. L’ami de Gérard a trouvé des photos indécentes dans un magazine et il a voulu que Gérard les regarde. Gérard s’est senti très mal à l’aise quand il a compris quel genre de photos se trouvaient dans le magazine. Il savait que Jésus n’aurait pas regardé ces photos. Gérard a dit qu’il ne voulait pas et il a proposé d’aller jouer dehors.

    • En quoi Gérard a-t-il été juste? (Il a refusé de regarder des photos indécentes.)

    Expliquez que certains magazines, livres, films et émissions de télévision ne sont pas bons et peuvent nous donner de mauvaises pensées. Soulignez qu’il est important de garder l’esprit pur et rempli de bonnes pensées comme Gérard.

Discussion

Expliquez que les films et les émissions de télévision que nous regardons peuvent influencer notre façon d’agir. Ces émissions peuvent nous donner des idées que nous n’aurions jamais. Selon l’émission, ces idées peuvent être bonnes ou mauvaises.

• Vous est-il arrivé de faire comme si vous étiez le personnage que vous avez vu dans un film ou à la télévision?

Expliquez que cela s’appelle imiter. C’est souvent amusant d’imiter quelqu’un qui nous semble être le héros d’un film.

• Certains films et certaines émissions de télévision sont-ils mauvais à voir? (oui).

• Y a -t-il de bons films ou de bonnes émissions de télévision? (Oui.)

Demandez aux enfants de dire ceux qu’ils préfèrent. Puis demandez-leur de penser au héros/à l’héroïne de télévision ou de film qu’ils préfèrent. Demandez-leur de répondre aux questions suivantes:

  • Votre héros (ou votre héroïne) obéit-il(elle) toujours aux lois?

  • Votre héros (ou votre héroïne) est-il(elle) parfois grossier(grossière)?

  • Votre héros (ou votre héroïne) agit-il(elle) toujours bien?

  • Votre héros (ou votre héroïne) porte-t-il(elle) des vêtements pudiques et a-t-il(elle) un comportement pudique?

Expliquez que s’ils ont répondu une fois non, ils devraient peut-être choisir quelqu’un de plus juste comme héros(héroïne).

Conseillez aux enfants de parler à leurs parents des films et des émissions de télévision qu’ils choisissent de regarder. Soulignez que si une émission de télévision ou un film qu’ils regardent contient des mauvaises choses, ils peuvent changer de chaîne, éteindre la télévision ou sortir de la salle de cinéma.

Résumé

Témoignage de l’instructeur

Témoignez qu’il est important de garder nos pensées, nos paroles et nos actions pures et justes. Vous pouvez rendre témoignage d’une fois où vous avez pu rester pur et juste malgré la tentation de faire autrement. Aidez les enfants à comprendre qu’il y a de la joie à être juste, même quand c’est difficile.

Demandez aux enfants de réfléchir à ce que Jésus-Christ voudrait qu’ils pensent, disent et fassent chaque fois qu’ils ont des difficultés pour savoir comment choisir le bien.

Ecriture

Lisez Doctrine et Alliances 100:16 à la classe. Expliquez que nous sommes le peuple que notre Père céleste a suscité pour être pur et juste.

Demandez un enfant à faire la prière de clôture.

Idées supplémentaires

Choisissez parmi les activités suivantes celles qui conviendront le mieux aux enfants de votre classe. Vous pouvez vous en servir au cours de la leçon, ou pour faire une révision ou un résumé. Vous trouverez d’autres indications dans le paragraphe «Période de classe» dans «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Montrez que Jésus-Christ veut que nous ressemblions à Mormon, même si les gens qui nous entourent ne sont pas justes. Avec le treizième article de foi, aidez la classe à répéter ensemble la première partie de l’article jusqu’à «hommes». Expliquez qu’être bienveillant signifie être bon et qu’être honnêtes, fidèles, chastes et vertueux signifie être purs et justes.

    Encouragez les enfants à se rappeler cet article de foi.

  2. 2.

    Expliquez qu’il est plus facile d’éviter de regarder de mauvaises émissions si les enfants et leurs parents prévoient les programmes qui seraient bons à regarder.

    Proposez plusieurs émissions de télévision ou films différents aux enfants et demandez-leur si ce serait choisir le bien de les regarder tous.

  3. 3.

    Aidez les enfants à réciter les paroles et à faire les gestes de «J’ai deux oreilles pour écouter».

    J’ai deux oreilles pour écouter. (montrer les oreilles)
    Deux yeux pour voir le bien. (montrer les yeux)
    Et deux pieds pour me déplacer, (marcher sur place)
    Voilà ce qui est mien.
    J’en use avec sagesse,
    Et je dis merci (croiser les bras comme pour prier)
    A mon Père céleste
    De m’avoir fait ainsi.
    Deux lèvres pour la vérité, (montrer les lèvres)
    Deux mains pour travailler. (lever les mains)
    Et puis mon coeur pour bien aimer, (montrer le coeur)
    Tout cela doit m’aider.
    J’en use avec sagesse,
    Et je dis merci (croiser les bras comme pour prier)
    A mon Père céleste
    De m’avoir fait ainsi.

Discutez avec les enfants de la manière dont ce chant peut les aider à garder les pensées et les paroles pures.