Le jeûne nous rapproche de notre Père céleste et de Jésus-Christ

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Aider les enfants à comprendre que le jeûne peut les rapprocher de notre Père céleste et de Jésus-Christ, et qu’il peuvent jeûner et prier pour demander des bénédictions spéciales.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez Marc 9:17-29 et Doctrine et Alliances 88:76 en vous aidant de la prière.

  2. 2.

    Il serait bien d’enseigner cette leçon un dimanche juste avant le jour de jeûne.

  3. 3.

    Si ce film est disponible dans votre région, préparez-vous à regarder «La loi du jeûne» (4 minutes 10 secondes) sur le supplément vidéo de la soirée familiale (53276 140).

  4. 4.

    Documentation nécessaire: préparez les questions suivantes sur des bandes de papier que vous mettrez dans une boîte ou un sachet:

    • Que veut dire jeûner?

    • Qui doit jeûner?

    • Quand nous jeûnons et donnons de notre argent à l’évêque ou au président de branche, comment appelle-t-on cet argent?

    • Que fait l’évêque avec nos offrandes de jeûne?

    • Citez des raisons de jeûner.

    • En quoi le jeûne nous aide-t-il?

    • Quand est le dimanche de jeûne?

    • Qu’est-ce que notre jeûne montre à notre Père céleste et à Jésus-Christ?

    • Seriez-vous prêts à jeûner si vous ou quelqu’un que vous aimez aviez besoin d’aide?

  5. 5.

    Préparez tout ce qu’il faut pour les idées supplémentaires que vous utiliserez.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Si vous aviez donné une tâche pour la semaine aux enfants, voyez ce qu’ils ont fait.

Jeûner signifie se passer de nourriture et de boisson pour une raison juste

Pour capter l’attention

Montrez aux enfants «La loi du jeûne».

Racontez l’anecdote suivante en vos propres termes:

Un dimanche matin, Philippe entre précipitament dans la cuisine où sa mère étudie les Ecritures.

«Qu’est-ce qu’on mange au petit-déjeuner?», demande-t-il: «J’ai faim.»

La mère de Philippe le regarde tristement et dit: «Ton père ne va pas très bien.»

Le père de Philippe a été blessé dans un accident et il est à l’hôpital, incapable de bouger.

«Je croyais qu’il allait mieux», répond Philippe les yeux pleins de larmes.

«Ton père a besoin de notre foi et de nos prières aujourd’hui, Philippe», dit doucement sa mère. «Nous devons nous rappocher de notre Père céleste et de Jésus-Christ maintenant pour demander en prière que ton père aille mieux.»

«Pour cela», poursuit la mère de Philippe, «Nous ne mangerons pas aujourd’hui. Nous nous passerons de nourriture et de boisson. Tu serais prêt à le faire pour ton père?»

«Oui» répondit Philippe.

• Comment appelle-t-on le fait de se passer de nourriture et de boisson pour une raison juste? (Jeûner.)

Expliquez qu’en jeûnant, nous montrons à notre Père céleste et à Jésus-Christ que nous les aimons et avons confiance qu’ils nous aideront et répondront à nos prières.

Notre Père céleste et Jésus-Christ savent qu’il nous est difficile de jeûner. Ils savent que quand nous jeûnons, nos prière sont sincères et que nous avons vraiment besoin de leur aide.

Discussion

Expliquez qu’il n’est pas attendu des petits enfants ni des malades de jeûner. Nous commençons à jeûner après notre baptême. Expliquez que comme le jeûne est requis de ceux qui ont été baptisés, ils doivent commencer à envisager de jeûner quand ils sont presque assez grands pour se faire baptiser.

Expliquez aux enfants qu’au moins un dimanche par mois, il est demandé aux membres de l’Eglise de sauter deux repas. Pendant ce temps, nous ne mangeons et ne buvons pas. Nous appelons ce jour spécial une fois par mois le jour de jeûne.

Expliquez que nos prophètes des derniers jours nous ont aussi demandé de donner à ceux qui sont dans le besoin. Ils nous ont demandé de donner à l’Eglise au moins la somme que nous épargnons en ne mangeant ni ne buvant pendant que nous jeûnons. L’argent que nous donnons est appelé une offrande de jeûne et il sert à aider à acheter de la nourriture et des vêtements pour les pauvres et les nécessiteux.

• Que sont les offrandes de jeûne? (L’argent donné à l’Eglise pour aider les pauvres.)

• A quoi sert cet argent? (A acheter de la nourriture, des vêtements et d’autres produits de base pour les pauvres et les nécessiteux.)

Expliquez que nous pouvons jeûner et prier pour demander de l’aide n’importe quand, tout comme Philippe et sa famille ont fait pour le père de Philippe. Nous et ceux que nous aimons avons tout le temps besoin de l’aide de notre Père céleste, mais parfois, nous avons une difficulté particulière à résoudre ou quelqu’un de très malade dans notre famille. Alors nous jeûnons en plus du dimanche de jeûne.

Histoire tirée des Ecritures

Montrez que Jésus-Christ savait que la prière et le jeûne pouvaient être très utiles. Racontez l’histoire suivante tirée de Marc 9:17-29 en vos propres termes. Quand vous avez fini de raconter l’histoire, vous pouvez demander aux enfants de la jouer.

Un jour, Jésus-Christ et ses disciples étaient ensemble et une grande foule de gens était assemblée autour d’eux. Un homme a traversé la foule et s’est avancé vers Jésus. Cet homme a raconté à Jésus la triste histoire de son fils qui était très malade depuis de nombreuses année. Cet homme avait demandé aux disciples de Jésus de bénir le garçon, mais leurs bénédictions ne l’avaient pas guéri. Les larmes aux yeux, le père a demandé à Jésus de guérir son fils. Il savait que son fils pouvait être guéri. Jésus a béni le garçon malade, l’a pris par la main et lui a dit de se lever. Le garçon était guéri.

Les disciples étaient surpris. Quand l’homme est parti avec son fils, les disciples ont demandé à Jésus pourquoi leur bénédiction n’avait pas guéri le garçon. Il a répondu que pour guérir ce garçon, ils devaient faire plus que prier. Ils devaient aussi jeûner.

Dites aux enfants que notre Père céleste entend toujours nos prières, mais que quand nous sommes prêts à jeûner, nous montrons à notre Père céleste et à Jésus-Christ que nous avons réellement foi en eux.

Le jeûne peut nous aider à nous sentir plus proches de notre Père céleste et de Jésus-Christ

Présentation par l’instructeur

Montrez que lorsque nous sommes prêts à prier et à jeûner, nous montrons à notre Père céleste et à Jésus-Christ que nous les aimons et que nous essayons de nous rapprocher d’eux afin de pouvoir recevoir leur aide.

Histoires et discussions

Pour aider les enfants à comprendre que le jeûne et la prière peuvent les rapprocher de notre Père céleste et de Jésus-Christ, demandez-leur d’écouter les histoires qui suivent.

Racontez les histoires suivantes en vos propres termes:

C’était le printemps et les fermiers de la vallée étaient inquiets. L’hiver avait été sec et ils avaient besoin de pluie pour faire leurs semailles.

Le président de pieu a décidé de faire une jeûne spécial et il a demandé à chaque évêque de l’annoncer aux membres de sa paroisse. Il savait que les gens devaient de se rapprocher de notre Père céleste et de Jésus-Christ afin de recevoir l’aide spéciale dont ils avaient besoin. De partout dans le pieu, les gens sont venus à une réunion pour prier et jeûner ensemble. Dans leur prière, ils ont demandé de la pluie ou de la neige afin de pouvoir faire leurs semailles et qu’elles poussent. Ils ont attendu, mais l’eau qu’ils attendaient n’est pas tombée.

Les mois ont passé. Les gens continuaient à jeûner et à prier. Finalement le président de pieu a organisé une autre réunion. «Faites vos semailles» a-t-il dit. «Notre Père céleste a entendu vos prières.»

Les fermiers n’avaient vu aucun signe de pluie, mais ils ont fait comme on le leur demandait. En l’espace de quelques semaines, la réponse de notre Père céleste est venue. Pendant des jours la pluie est tombée, donnant aux semences l’eau dont elles avaient besoin pour pousser. Cette année-là, les fermiers ont eu la meilleure récolte qu’ils avaient jamais vue (voir Carl Danielson, «Rain in Due Season», Ensign, juillet 1978, pp. 68-69).

• Pourquoi les dirigeants locaux de l’Eglise ont-ils demandé aux gens de jeûner et de prier?

• Comment le jeûne et la prière les ont-ils aidés? (Ils les ont rapprochés de notre Père céleste et de Jésus-Christ. Ils ont reçu la pluie dont ils avaient besoin pour que leurs semences croissent.)

Racontez maintenant la deuxième histoire:

Régine, une jeune fille, avait été blessée dans un accident de voiture. Quand sa famille a appris la mauvaise nouvelle, elle s’est précipitée à l’hôpital pour être à ses côtés. Elle était dans le coma, ce qui signifie qu’elle ne pouvait ni bouger, ni parler.

Pendant des jours, sa famille a attendu à l’hôpital en espérant qu’elle se remette et en priant pour cela. Cependant, sans qu’on sache pourquoi, leurs prières ne semblaient pas suffisantes. Les membres de la famille de Régine voulaient se rapprocher de notre Père céleste et de Jésus-Christ pour leur montrer leur amour et pour leur demander de guérir la jeune fille.

Ils ont décidé de jeûner et de prier. Tous les parents, voisins et amis ont voulu se joindre à eux pour jeûner. L’évêque a annoncé le jeûne dans la paroisse et beaucoup de membres de la paroisse ont jeûné avec eux. Ils se sont sentis proches de notre Père céleste et de Jésus-Christ et ils ont su que notre Père céleste les aiderait si c’était ce qui était le mieux pour Régine.

Plus tard, pendant qu’ils étaient agenouillés en prière, les parents de Régine ont senti que leur fille allait guérir. Quand ils sont entrés dans sa chambre d’hôpital, ce matin-là, elle a levé les yeux et leur a adressé la parole. Par la suite, elle a été capable de s’asseoir dans son lit et de manger. Régine allait guérir. L’évêque a également dit à la famille que grâce à ce jeûne, les membres de la paroisse étaient devenus plus solidaires et avaient montré plus d’amour les uns pour les autres que jamais auparavant.

• Quel a été le résultat de ce jeûne spécial? (La jeune fille a été bénie et a guéri. Les membres de la paroisse sont devenus plus solidaires et ont fait preuve de plus d’amour les uns envers les autres.)

Rappelez aux enfants que parfois, notre Père céleste a autre chose en vue pour ceux qui sont malades ou blessés. Quand ils ne guérissent pas après le jeûne et la prière, nous devons accepter la volonté de notre Père céleste, sachant que sa connaissance est bien supérieure à la nôtre.

Témoignage de l’instructeur

Témoignez de l’importance du jeûne en parlant d’une expérience qui encouragera les enfants à vouloir jeûner. Il pourrait s’agir d’une expérience personnelle ou de quelque chose qui est arrivé à quelqu’un que vous connaissez. Expliquez que jeûner et prier volontairement constituent l’un des moyens de montrer à notre Père céleste et à Jésus-Christ que nous voulons nous rapprocher d’eux et recevoir leur aide.

Laissez les enfants raconter des expériences qu’ils connaissent sur le jeûne.

Résumé

Discussion

Aidez les enfants à revoir ce qu’ils ont appris sur le jeûne et la prière. Demandez à chaque enfant de tirer une question du récipient que vous avez préparé et d’essayer d’y répondre.

• Que veut dire jeûner? (Se passer de nourriture ou de boisson pour une raison juste.)

• Qui doit jeûner? (Tout ceux qui le peuvent.)

• Quand nous jeûnons et donnons de notre argent à l’évêque ou au président de branche, comment appelle-t-on cet argent? (l’offrande de jeûne.)

• Que fait l’évêque avec nos offrandes de jeûne? (Il s’en sert pour aider les pauvres et les nécessiteux.)

• Citez des raisons de jeûner. (Pour se rapprocher de notre Père céleste. Pour recevoir de l’aide de notre Père céleste. Pour aider les autres. C’est un commandement.)

• En quoi le fait de jeûner nous aide-t-il? (Cela nous aide à nous sentir plus proches de notre Père céleste et de Jésus-Christ.)

• Quand est le dimanche de jeûne? (C’est généralement le premier dimanche du mois.)

• Qu’est-ce que notre jeûne montre à notre Père céleste et à Jésus-Christ? (Que nos prières sont sincères et que nous avons foi en eux.)

• Seriez-vous prêts à jeûner si vous ou quelqu’un que vous aimez aviez besoin d’aide?

Demandez aux enfants de parler du jeûne à leurs parents et de décider quand et combien de temps ils doivent jeûner.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.

Idées supplémentaires

Choisissez parmi les activités suivantes celles qui conviendront le mieux aux enfants de votre classe. Vous pouvez les utiliser au cours de la leçon, ou pour faire une révision ou un résumé. Vous trouverez d’autres indications au paragraphe «Période de classe» dans «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Pour les plus petits, l’histoire et la discussion suivantes peuvent s’avérer utiles:

    Le père de Janette est parti pour un long voyage. Quand il rentre, Janette est heureuse de le retrouver. Elle l’embrasse et il lui tend un petit paquet de bonbons qui sont des spécialités de la ville où il est allé.

    Janette prend le sac et court au jardin où son petit voisin Daniel est en train de jouer. Sa mère s’occupait de Daniel quand la mère du garçonnnet était malade.

    «Regarde!», crie Janette. «Regarde ce que mon père m’a apporté.»

    Daniel regarde dans le sac.

    • A votre avis, qu’est-ce que Janette a fait après?

    A votre avis, a-t-elle dit: «Tu ne peux pas en prendre» ou «Prends-en»?

    Cela ferait-il plaisir à Daniel si elle disait: «Tu ne peux pas en prendre»? Que penserait son père si elle disait cela? Serait-il heureux ou triste?

    Si elle disait: «Je veux que tu en prennes», Daniel serait-il content? Le père de Janette serait-il content? Notre Père céleste serait-il content? Janette serait-elle contente?

    Eh bien, Janette a dit: «Je veux que tu en prennes» et tout le monde a été content.

    Le jour de jeûne, vous pouvez partager comme Janette. Vous pouvez sauter le petit déjeuner et de cette façon, vous pouvez faire faire des économies à vos parents. Ils peuvent donner le montant correspondant à l’évêque et il le donnera à quelqu’un qui a faim.

    • Cela fera-t-il plaisir à ceux qui ont faim?

    • Cela vous rendra-t-il heureux?

  2. 2.

    Demandez aux enfants de dessiner quelqu’un pour qui ils voudraient jeûner.