Les bénédictions et les ordonnances de la prêtrise

Primaire 3 Choisis le bien B, 1995


But

Aider chaque enfant à comprendre l’importance des bénédictions et des ordonnances de la prêtrise.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière Jacques 5:14-15 et Doctrine et Alliances 42:44, 48-52. Bien que ces Ecritures ne soient pas utilisées dans la leçon, elles vous apporteront la connaissance du contexte scripturaire pour enseigner ce principe.

  2. 2.

    Faites un moulin en papier pour capter l’attention. Pour cela préparez une feuille de papier carrée comme indiqué ci-dessous. Coupez le long des pointillés et ramenez un coin sur deux vers le centre. Puis passez une épingle dans les coins ramenés et dans le centre. Enfoncez ensuite cette épingle dans un crayon ou un batonnet.

    paper windmill
  3. 3.

    Préparez-vous à faire chanter ou réciter aux enfants «La prêtrise est rétablie» (Chants pour les enfants); les paroles se trouvent à la fin du manuel.

  4. 4.

    Si vous en avez la possibilité, préparez des exemplaires de la lettre suivante pour que chaque enfant puisse en emporter une chez lui. Faites-leur remplir le blanc, ou aidez-les, avec un nom qui convient à la situation de chacun (tel que «Maman ou Papa»). Préoccupez-vous des enfants qui ne vivent pas avec leurs deux parents.

    Cher ___________,

    Ai-je déjà reçu une bénédiction de la prêtrise? Peux-tu, s’il te plaît, m’en parler.

    Je t’aime.

  5. 5.

    Matériel nécessaire:

    1. a.

      Un flacon d’huile consacrée.

    2. b.

      Des crayons ou stylos pour que les enfants signent leur lettre.

    3. c.

      L’image 3-11, Jean-Baptiste confère la Prêtrise d’Aaron (62013; Jeu d’illustrations de l’Evangile 407); l’image 3-12, Le rétablissement de la Prêtrise de Melchisédek (62371; Jeu d’illustrations de l’Evangile 408); l’image 3-20, Père se préparant à bénir son enfant malade; l’image 3-21, Père bénissant son bébé.

  6. 6.

    Préparez tout ce qu’il faut pour les idées supplémentaires que vous utiliserez.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Si vous aviez donné une tâche pour la semaine aux enfants, voyez ce qu’ils ont fait.

Les ordonnances de la prêtrise ont été rétablies

Pour capter l’attention

Montrez aux enfants le moulin de papier que vous avez fait (si vous pensez que cela les intéresse, vous pourriez fabriquer le moulin en classe pour leur montrer comment on le fait). Faites venir chaque enfant pour souffler sur le moulin et le faire tourner.

• Qu’est-ce qui fait tourner les moulins à vent? (La puissance du vent.)

• Qu’arriverait-il s’il n’y avait pas de vent?

Expliquez que le vent peut être une force puissante. Il peut pomper de l’eau du sol, ou faire fonctionner de grosses machines. Dites aux enfants qu’aujourd’hui vous allez parler d’un pouvoir plus fort que le vent. Rappelez-leur la récente leçon sur le rétablissement de la véritable Eglise de Jésus-Christ (voir leçon 6). Un but important du rétablissement de l’Evangile était de rétablir la prêtrise sur la terre.

• Pourquoi la prêtrise est-elle si importante? (Faites comprendre aux enfants que c’est le pouvoir d’agir pour notre Père céleste et Jésus-Christ.)

• Que signifie agir pour notre Père céleste et Jésus? (Faire ce qu’ils feraient eux-mêmes.)

• Quelles bonnes choses Jésus-Christ a-t-il faites sur la terre? (Il s’est fait baptiser, il a guéri les malades, rendu la vue aux aveugles, béni les enfants, préparé la première Sainte-Cène, etc.)

• Ces choses peuvent-elles être faites aujourd’hui? (Oui, elles le peuvent et elles sont faites aujourd’hui. Faites comprendre aux enfants que des choses de ce genre ne peuvent être accomplies que par une juste utilisation de la prêtrise et par notre propre foi.)

• Alors, qu’est-ce que la prêtrise? Que peut faire celui qui honore sa prêtrise en toute justice? (Expliquez aux enfants que nous avons besoin de certaines ordonnances pour retourner auprès de notre Père céleste. Ces ordonnances ne peuvent être accomplies que par l’autorité et le pouvoir de la prêtrise.)

• Pouvez-vous citer ces ordonnances de la prêtrise? (La Sainte-Cène, le baptême, la confirmation, l’ordination à la prêtrise, les scellements dans le temple, etc. Si nécessaire, aidez-les par des questions telles que «Que pourra-t-il se passer lorsque vous aurez huit ans?)

D’autres ordonnances nous apportent des bénédictions qui nous aident durant cette vie.

• Quelles bénédictions pouvons-nous recevoir de ceux qui détiennent la prêtrise? (La bénédiction des malades, les bénédictions paternelles, la bénédiction des bébés, etc…. Il faudra peut-être donner des indications.)

Expliquez que nous pouvons recevoir ces ordonnances et bénédictions par notre foi, nos prières et l’autorité de la prêtrise appropriée.

Images

Affichez les images 3-11, Jean-Baptiste confère la Prêtrise d’Aaron, et 3-12, Le rétablissement de la Prêtrise de Melchisédek. Exprimez la reconnaissance que vous avez envers notre Père céleste et Jésus-Christ qui ont permis le rétablissement de ces bénédictions par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète. Dites aux enfants qu’ils auront cette année d’autres leçons sur le baptême, la confirmation, la Sainte-Cène et les temples. Assurez-leur que notre Père céleste a prévu pour eux une famille aimante pour l’éternité, et que, grâce à ces ordonnances, ils pourront retourner à lui.

La prêtrise peut apporter des bénédictions à tout le monde

Discussion

• Votre père, ou un autre détenteur de la prêtrise, a-t-il déjà mis ses mains sur votre tête pour vous donner une bénédiction? (Encouragez les enfants à faire part de leurs expériences. Faites ressortir qui leur a donné la bénédiction et pour quelle raison.)

Discutez avec les enfants des points suivants concernant les bénédictions:

  1. 1.

    Une bénédiction est donnée par quelqu’un qui détient la Prêtrise de Melchisédek. Une personne qui détient la prêtrise a le pouvoir d’agir pour Jésus-Christ. Cette personne peut être votre père, votre frère, votre grand-père, l’évêque ou le président de branche, les missionnaires, vos instructeurs au foyer ou tout autre détenteur digne de la Prêtrise de Melchisédek.

  2. 2.

    Toutes les bénédictions données par l’autorité de la prêtrise peuvent nous aider.

  3. 3.

    Il y a différentes sortes de bénédictions.

Dites aux enfants que vous allez maintenant parler de deux sortes de bénédictions de la prêtrise.

Les détenteurs de la prêtrise peuvent bénir les bébés et leur donner un nom

Image

Affichez l’image 3-21, Père bénissant son bébé.

• Que se passe-t-il sur cette image? (On bénit un bébé et on lui donne un nom.)

Demandez aux enfants de réfléchir à la dernière fois où ils ont assisté à la bénédiction d’un bébé.

• Qu’avez-vous ressenti pendant la bénédiction? (Encouragez les enfants à raconter ce qui s’est passé et ce qu’ils ont ressenti.)

Les détenteurs de la prêtrise peuvent bénir les malades

Article de foi

Dites aux enfants qu’en tant que membre de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, nous croyons en un autre type de bénédiction, appelé la bénédiction des malades. Lisez à haute voix le septième article de foi et faites répéter aux enfants : «Nous croyons au don de guérison». Rappelez aux enfants que des guérisons peuvent résulter de telles bénédictions quand c’est la volonté de notre Père céleste.

Image

Affichez l’image 3-20, Père bénissant son enfant malade. Expliquez que lorsque quelqu’un est malade, les détenteurs de la prêtrise peuvent lui donner une bénédiction spéciale. Il est bien de demander une bénédiction lorsqu’on est malade. Expliquez ce qui suit concernant la bénédiction des malades:

  1. 1.

    Si vous étiez malades et que vous aviez besoin d’une bénédiction, vous pourriez le dire à vos parents. Si votre père détient la Prêtrise de Melchisédek, il demanderait probablement à un autre détenteur digne de la Prêtrise de Melchisédek de l’Eglise, de l’aider à vous donner une bénédiction. Si votre père ne détient pas la Prêtrise de Melchisédek, vous pourriez demander une bénédiction à vos instructeurs au foyer, à votre grand-père, à votre oncle, à l’évêque ou au président de branche, ou aux missionnaires.

  2. 2.

    Ceux qui donnent la bénédiction utilisent de l’huile d’olive pure qui a été consacrée (qui a reçu une bénédiction spéciale) par deux membres de la Prêtrise de Melchisédek. Montrez aux enfants le flacon d’huile consacrée.

  3. 3.

    Il y a deux parties dans une bénédiction aux malades. Premièrement, l’un des détenteurs de la prêtrise met un peu d’huile sur le sommet de la tête de la personne malade et fait une brève prière. Deuxièmement, les deux détenteurs de la prêtrise mettent leurs mains sur la tête de la personne malade et scellent l’onction en faisant une autre prière spéciale, donnant une bénédiction sous l’inspiration de notre Père céleste.

Expliquez aux enfants que si nous avons la foi et recevons une bénédiction de la prêtrise, notre Père céleste nous bénira selon sa volonté. Il fera toujours ce qu’il y a de mieux pour nous.

Instructeur

Racontez une expérience personnelle ou celle d’une personne malade qui a été guérie après avoir reçu une bénédiction. Dites aux enfants à quel point vous êtes reconnaissant pour la prêtrise et pour le don de guérison.

La bénédiction paternelle

Histoire

Parlez aux enfants d’un autre genre spécial de bénédiction de la prêtrise en leur racontant l’histoire suivante (en racontant l’histoire et en discutant des principes qui s’y rapportent, faites attention aux enfants qui n’ont pas de père qui puisse leur donner une bénédiction de la prêtrise):

Bien qu’elle ait attendu ce moment avec impatience depuis longtemps, Mélissa avait peur d’aller à l’école. C’était la première fois et elle ne savait pas ce qui allait se passer. Elle ne connaissait pas son institutrice, ni les autres enfants de la classe.

La veille au soir, elle sortit les vêtements qu’elle allait mettre et se prépara pour la nuit. Bientôt, elle alla voir ses parents en se frottant le ventre. «Je ne me sens pas très bien», dit-elle, «je crois que je suis malade». Ses parents lui dirent qu’ils allaient s’occuper d’elle. Sa mère l’a prit dans ses bras. Son père lui expliqua qu’il savait qu’elle était inquiéte au sujet de l’école.

Il lui dit qu’il pourrait lui donner quelque chose qui l’aiderait à bien aimer l’école. Il expliqua qu’il pourrait lui donner une bénédiction paternelle par le pouvoir de la prêtrise.

Mélissa répondit qu’elle aimerait bien recevoir une bénédiction. Alors il mit les mains sur la tête de sa fille et lui donna une bénédiction. Il l’a bénit pour qu’elle se fasse beaucoup d’amis et pour qu’elle ait une gentille institutrice qui l’aime et qui l’aide à apprendre.

Après la bénédiction, Melissa embrassa son père et le remercia de lui avoir donné une bénédiction paternelle. Elle lui dit qu’elle se sentait déjà mieux.

• Pour quel genre de problèmes avez-vous eu besoin d’aide?

• Y en a-t-il parmi vous qui ont reçu une bénédiction paternelle et peuvent nous en parler?

Encouragez les enfants à demander une bénédiction parternelle à leur père quand ils ont un besoin particulier. Expliquez-leur que si leur père ne détient pas la prêtrise, tout autre détenteur digne de la Prêtrise de Melchisédek peut leur donner une bénédiction spéciale s’ils en ont besoin, par exemple les instructeurs au foyer, l’évêque ou le président de branche, les missionnaires ou des membres de leur famille comme un oncle ou un grand-père. (Faites attention dans vos propos aux enfants qui viennent de foyers où la prêtrise peut ne pas être bienvenue.)

Chant

Chantez ou dites les paroles de «La prêtrise est rétablie».

Résumé

Lettres

Distribuez les lettres que vous avez préparées. Dites aux enfants ce qu’il y a d’écrit. Aidez-les à mettre le nom du destinataire et à signer en bas. Encouragez-les à parler avec leurs parents des bénédictions de la prêtrise qu’ils ont reçues et de ce qu’ils ont appris à la Primaire à ce sujet.

Témoignage de l’instructeur

Rendez votre témoignage aux enfants du fait que la prêtrise et son pouvoir ont été rétablis sur la terre et que c’est un don spécial de notre Père céleste pour nous bénir. Par l’autorité et le pouvoir de la prêtrise, nous pouvons recevoir les ordonnances et les bénédictions nécessaires pour retourner vivre avec notre Père céleste et pour mieux vivre ici sur la terre.

Demandez à l’enfant qui fait la prière de clôture de remercier notre Père céleste pour les bénédictions spéciales de la prêtrise.

Idées supplémentaires

Choisissez, parmi les activités suivantes, celles qui conviendront le mieux aux enfants de votre classe. Vous pouvez les utiliser au cours de la leçon, ou pour faire une révision ou un résumé. Vous trouverez d’autres indications au paragraphe «Période de classe» dans «Aides pour l’instructeur».

  1. 1.

    Demandez aux enfants de tracer le contour de leur main avec un crayon sur une feuille de papier. Rappelez-leur que lorsque nous sommes malades, un détenteur de la prêtrise plein d’amour peut placer les mains sur notre tête pour nous donner une bénédiction. A quels autres moments avons-nous l’imposition des mains? (Les plus grands enfants pourraient écrire les réponses sur chaque doigt de leur dessin: confirmation, ordinations à la prêtrise, bénédictions paternelles…. Pour les plus petits, parlez simplement de ces autres bénédictions.)

  2. 2.

    Prévoyez qu’un père, avec son bébé, vienne dans la classe parler avec les enfants de la bénédiction de son bébé; puis posez les questions suivantes:

    • Le nom complet du bébé a-t-il été utilisé dans la bénédiction? Quel est-il?

    • Qui a béni le bébé, et quelle autorité détenait-il?

    • Qui a participé à la bénédiction et quelle a été leur participation?

    • Pourquoi était-ce un jour spécial pour le bébé?

    • Quelles bénédictions spéciales le bébé a-t-il reçues? (Ne discutez de cela que si c’est approprié.)

  3. 3.

    Faites sur des petites feuilles séparées des dessins simples comme ceux qui se trouvent à la fin de la leçon, représentant les réponses aux devinettes suivantes. Distribuez les dessins que vous avez faits. Demandez à chaque enfant de montrer son dessin et de dire ce qu’il représente.

    Expliquez que vous allez lire quelques devinettes et les enfants devront trouver quel dessin y répond. Que l’enfant qui tient la réponse place son dessin près de l’image de la bénédiction correspondante. (Certains dessins peuvent correspondre à plus d’une bénédiction.)

    1. a.

      On m’utilise quand un malade reçoit une bénédiction. Le détenteur de la prêtrise me verse sur la tête du malade. Qui suis-je? (Huile consacrée.)

    2. b.

      Je ne sais pas marcher, je ne sais pas parler. Je suis très jeune. J’ai besoin de recevoir un nom et une bénédiction. Qui suis-je? (Un bébé.)

    3. c.

      J’ai besoin d’une bénédiction. J’ai beaucoup de fièvre. J’ai demandé une bénédiction à mon père pour m’aider à aller mieux. Qui suis-je? (Un enfant malade.)

    4. d.

      J’ai reçu un pouvoir spécial appelé prêtrise. J’ai des enfants. Je peux donner une bénédiction paternelle à mes enfants. Qui suis-je? (Un père de famille.)

    5. e.

      Quand une personne malade demande une bénédiction, il faut un minimum d’hommes détenant la Prêtrise de Melchisédek. Je suis ce chiffre. Qui suis-je? (Le chiffre deux.)

    6. f.

      Quand des hommes détenant le prêtrise bénissent un bébé, bénissent un malade ou donnent une bénédiction paternelle, ils nous utilisent. Ils nous placent sur la tête de la personne ou nous utilisent pour tenir le bébé. Qui sommes-nous? (Les mains.)