L’affrontement entre le prophète Jacob et Shérem

Primaire 4 : Livre de Mormon, 1999


Objectif

Fortifier le témoignage que les enfants ont de Jésus-Christ pour qu’ils aient la capacité de résister aux influences mauvaises.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez, dans un esprit de prière, Jacob 7:1–23 . Etudiez ensuite la leçon et décidez de la façon dont vous allez enseigner le récit scripturaire aux enfants. (Voir «La préparation de vos leçons», p. VI et «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: 1 Néphi 18:7, 2 Néphi 2:1–4, 11:2–3, Jacob 1:17–19 et Guide des Ecritures: Jacob – fils de Léhi.

  3. 3.

    Choisissez les questions pour la discussion et les activités supplémentaires qui feront participer les enfants et les aideront au mieux à atteindre l’objectif de la leçon.

  4. 4.

    Documentation nécessaire:

    1. a.

      Un Livre de Mormon pour chaque enfant.

    2. b.

      Un bout de fil cassable d’environ 60 cm. de long et une corde solide de 60 cm.

    3. c.

      Une feuille de papier et un crayon pour chaque enfant.

    4. d.

      Image 4-9, Jésus le Christ (Jeu d’illustrations de l’Evangile 240; 62572).

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Pour capter l’attention

Donnez à un enfant le bout de fil de 60 cm. Dites-lui de le casser. Demandez-lui ensuite d’essayer de casser la corde. Demandez à quelques autres enfants d’essayer de la casser. expliquez que notre témoignage commence comme des petits bouts de fil mais qu’il peut être fortifié jusqu’à ce qu’il devienne impossible de le briser. Nous pouvons tous acquérir un témoignage fort qui nous aide lorsque les autres essaient de s’opposer à nous et à nos croyances ou essaient de nous tromper. Dites aux enfants que cette leçon traite de Jacob, dont le témoignage ne pouvait être brisé.

Récit scripturaire

Racontez l’histoire de Jacob et de Shérem (Jacob 7:1–23). Utilisez l’image en temps voulu. (Vous trouverez des idées pour enseigner le récit scripturaire dans «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

Questions pour la discussion et l’application

Pendant la préparation de votre leçon, étudiez les questions suivantes ainsi que les Ecritures auxquelles on vous renvoie. Posez les questions que vous estimez devoir le mieux aider les enfants à comprendre les Ecritures et à en appliquer les principes dans leur vie. En lisant les passages en classe avec les enfants, vous les aidez à acquérir une meilleure compréhension des Ecritures.

• Qui était Jacob? (Un des frères cadets de Néphi). Combien d’années environ avant la naissance du Christ Jacob et Shérem ont-ils vécu? (Voir le bas de la page dans Jacob 7).

• Comment Jacob connaissait-il l’existence de Jésus-Christ, qui n’était pas encore né? (Jacob 7:5, 10–12).

• Qu’est-ce que Shérem a fait pour essayer de convaincre le peuple que Jésus- Christ ne viendrait pas? (Jacob 7:2–4). Que signifie faire usage de flatteries? (Faire des éloges excessifs ou qui ne sont pas sincères, ce qui est une forme de malhonnêteté).

• Qui influence Shérem? (Jacob 7:4, 18). Comment Satan essaie-t-il de nous influencer?

• Quels sont les mensonges de Shérem? (Jacob 7:7, 9–10, 19).

• Pourquoi Jacob peut-il résister à la mauvaise influence de Shérem? (Jacob 7:5, 8, 10–12). Même si nous ne voyons pas d’anges, ni n’entendons la voix de Dieu, que pouvons-nous faire pour être forts quand on nous tente de faire le mal? Racontez une expérience ou invitez un enfant à en raconter une dans laquelle il a résisté à la mauvaise influence de quelqu’un.

• Pourquoi Jacob ne veut-il pas montrer de signe à Shérem? (Jacob 7:13–14). Pourquoi la recherche de signes n’est-elle pas une bonne manière d’obtenir le témoignage du Christ? (D&A 63:7–12). Expliquez que les signes peuvent nous être donnés une fois que nous avons fait preuve de foi et d’obéissance, mais que nous ne devons pas les rechercher. Passez en revue les situations des leçons précédentes où Laman et Lémuel ont manqué de foi en dépit du fait qu’ils avaient eu des signes. (Révision par l’instructeur: 1 Néphi 3:29–31; 16:39; 17:45; 18:20).

• Quel effet la confession et la mort de Shérem ont-elles sur le peuple? (Jacob 7:21–23).

• Pourquoi devons-nous avoir un témoignage fort de Jésus-Christ? Comment pouvons-nous acquérir et fortifier notre témoignage du Sauveur? (Voir idée supplémentaire 2). Comment pouvons-nous faire connaître notre témoignage aux autres? Pourquoi notre témoignage devient-il plus fort lorsque nous le rendons aux autres?

Activités supplémentaires

Utilisez une ou plusieurs des activités suivantes pendant la leçon ou comme révision, résumé ou invitation à l’action.

  1. 1.

    Ecrivez sur des bandes de papier des situations dans lesquelles quelqu’un essaie de convaincre un enfant de faire quelque chose de mal et la référence d’un commandement correspondant dans les Ecritures. Par exemple, ton ami t’accompagne au magasin et essaie de te persuader de voler des bonbons (Exode 20:15 ou Mosiah 13:22), quelqu’un te propose de goûter une boisson alcoolisée (D&A 89:7), ou tu es tenté de rester à la maison et de ne pas aller à l’église (D&A 59:9). Demandez aux enfants de trouver et de lire chaque Ecriture. Montrez comment le fait de savoir ce que les Ecritures enseignent fortifie notre témoignage de Jésus-Christ et nous aide à résister aux influences mauvaises.

    Vous pourriez demander aux enfants de mimer ces situations et de faire deviner par les autres enfants de quoi il s’agit.

  2. 2.

    Divisez la classe en deux groupes. Confiez Alma 5:46 à l’un des deux et Alma 37:35 à l’autre. Demandez aux enfants de trouver dans ces Ecritures des façons de fortifier leur témoignage de Jésus-Christ. Résumez leurs réponses au tableau.

  3. 3.

    Chantez ou lisez les paroles de «Je serai vaillant» (Chants pour les enfants, p. 85) ou «Fais donc le bien» (Chants pour les enfants, p. 80).

Conclusion

Témoignage

Dites aux enfants combien il est important d’acquérir et de fortifier notre témoignage de Jésus-Christ pour pouvoir résister aux influences mauvaises qui nous entourent. Témoignez de la divinité du Sauveur. Invitez les enfants à choisir une manière de fortifier leur témoignage et à l’écrire sur une feuille de papier qu’ils emporteront chez eux afin d’y travailler pendant la semaine.

Lecture à domicile

Proposez aux enfants d’étudier chez eux, comme révision de cette leçon, Jacob 7:1–23.

Echange en famille

Encouragez les enfants à raconter à leur famille une partie précise de la leçon, par exemple une histoire, une question ou une activité, ou à lire avec leur famille les passages proposés pour la lecture à domicile.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.