Néphi reçoit un grand pouvoir

Primaire 4 : Livre de Mormon, 1999


Objectif

Enseigner aux enfants que par le pouvoir et l’autorité de la prêtrise, Jésus-Christ guide et bénit ses disciples et son Eglise.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez, dans un esprit de prière, Hélaman 10. Etudiez ensuite la leçon et décidez de la façon dont vous allez enseigner le récit scripturaire aux enfants. (Voir «La préparation de vos leçons», p. VI, et «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: Hélaman 11:1–18.

  3. 3.

    Choisissez les questions pour la discussion et les activités supplémentaires qui feront participer les enfants et les aideront au mieux à atteindre l’objectif de la leçon.

  4. 4.

    Documentation nécessaire: un Livre de Mormon pour chaque enfant.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Pour capter l’attention

Commencez votre classe lumières éteintes. Demandez aux enfants s’ils ont remarqué quelque chose d’inhabituel. Demandez à quelqu’un d’allumer la lumière. Parlez du pouvoir de l’électricité qui donne de la lumière. Parlez des choses qui, chez les enfants, marchent à l’électricité (la cuisinière, le frigo, le ventilateur, les outils, et ainsi de suite). Expliquez que cette leçon parle d’une sorte différente de pouvoir, un pouvoir plus fort que l’électricité: le pouvoir de la prêtrise de Dieu.

Autre activité

Pour les salles de classe sans électricité, voir la première activité supplémentaire.

Récit scripturaire

Enseignez aux enfants l’histoire d’Hélaman 10, où Néphi reçoit le pouvoir de scellement et la protection de la prêtrise pour accomplir l’œuvre de notre Père céleste. (Vous trouverez des idées pour enseigner le récit scripturaire dans «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

Questions pour la discussion et l’application

Pendant la préparation de votre leçon, étudiez les questions suivantes ainsi que les Ecritures auxquelles on vous renvoie. Posez les questions que vous estimez devoir le mieux aider les enfants à comprendre les Ecritures et à en appliquer les principes dans leur vie. En lisant les passages en classe avec les enfants, vous les aidez à acquérir une meilleure compréhension des Ecritures.

• Que fait Néphi pendant qu’il se rend chez lui? (Hélaman 10:2–3). Que signifie méditer? (Réfléchir profondément à quelque chose). Sur quoi devons-nous méditer?

• Pourquoi Néphi se décourage-t-il tandis qu’il travaille à proclamer l’Evangile aux Néphites? (Hélaman 10:3).

• Qu’y a-t-il chez Néphi qui plaît à notre Père céleste et à Jésus-Christ? (Hélaman 10:4). Comment pouvons-nous leur plaire?

• Quelles bénédictions Jésus-Christ promet-il à Néphi? (Hélaman 10:5). Que signifie le fait que Néphi ne priera pas pour quelque chose de contraire à la volonté du Christ? Comment pouvons-nous apprendre à suivre la volonté de Jésus-Christ?

• Quel pouvoir Néphi reçoit-il? (Hélaman 10:6–10).

• Quel est le pouvoir de scellement que Néphi reçoit? (Hélaman 10:7; voir aussi D&A 132:7). Comment ce pouvoir de scellement de la prêtrise peut-il nous apporter aujourd’hui des bénédictions? (Dans le temple, notre famille peut être scellée à jamais). Quel effet cela vous fait-il de savoir que votre famille peut vivre éternellement ensemble?) S’il y a des enfants qui sont allés au temple pour être scellés, vous pourriez leur demander de raconter ce qu’ils ont éprouvé quand ils ont été scellés à leur famille).

• Qu’est-ce que le Seigneur commande à Néphi de dire au peuple? (Hélaman 10:11). Comment Néphi montre-t-il son obéissance quand le Seigneur finit de lui parler? (Hélaman 10:12). De quelles façons le Seigneur nous parle-t-il? Comment pouvons-nous montrer notre obéissance?

• Pourquoi, la révélation du meurtre du grand juge par Néphi, ne change-t-elle pas l’attitude des Néphites? (Hélaman 10:13).

• Comment Néphi est-il protégé quand il annonce la parole de Dieu à ces personnes? (Hélaman 10:15–17). Qu’est-ce que cela veut dire: «le pouvoir de Dieu était avec» Néphi? Comment la prêtrise peut-elle nous bénir et nous protéger aujourd’hui?

• Quel effet les enseignements de Néphi ont-ils sur ces gens? (Hélaman 10:18).

• Comment le pouvoir de la prêtrise a-t-il été une bénédiction pour vous et pour votre famille?

Activités supplémentaires

Utilisez une ou plusieurs des activités suivantes pendant la leçon ou comme révision, résumé ou invitation à l’action.

  1. 1.

    Dites aux enfants que vous pensez à un mot. Demandez-leur d’écouter les descriptions suivantes et de lever la main quand ils connaissent le mot.

    • C’est le pouvoir de Dieu.

    • Grâce à ce pouvoir, le Seigneur bénit ses enfants et son Eglise.

    • Ceux qui détiennent ce pouvoir représentent le Seigneur Jésus-Christ.

    • Ceux qui détiennent ce pouvoir sont désignés pour faire ce que le Seigneur veut qu’on fasse.

    • Comment s’appelle ce pouvoir? (La prêtrise).

  2. 2.

    Montrez les bandes de mots suivantes: «Diacre», «Instructeur», «Prêtre», «Ancien», «Douze», «Quatorze», «Seize», «Dix-huit».

    Lisez une à une les descriptions suivantes aux enfants et invitez-les à trouver les deux bandes de mots qui correspondent à la description et à les mettre au tableau. Pour les enfants les plus âgés, ce sera plus intéressant si les descriptions sont lues dans le désordre. (Les descriptions des devoirs de la Prêtrise d’Aaron sont tirées de Doctrine et Alliances 20:46–59). La description de l’office d’ancien dans la Prêtrise de Melchisédek est tirée de Doctrine et Alliances 20:38–45; 107:11–12).

    1. a.

      La Prêtrise d’Aaron m’a été conférée. Je distribue la Sainte-Cène. Je peux servir de messager aux dirigeants de la prêtrise. Je recueille les offrandes de jeûne. Je participe à l’entretien des bâtiments et des jardins de l’Eglise. Qu’est-ce que je suis? Quel âge ai-je quand je peux être ordonné? (Bandes: «Diacre», «Douze»).

    2. b.

      Je détiens la Prêtrise d’Aaron. J’ai tous les devoirs et pouvoirs du diacre, et je prépare le pain et l’eau pour la Sainte-Cène. On peut me charger d’être instructeur au foyer. Qu’est-ce que je suis? A quel âge puis-je être ordonné? (Bandes: «Instructeur», «Quatorze»).

    3. c.

      Je détiens la Prêtrise d’Aaron. j’ai tous les devoirs et pouvoirs du diacre et de l’instructeur, et je peux bénir la Sainte-Cène. J’ai l’autorité de baptiser, d’aider à l’ordination d’autres détenteurs de la Prêtrise d’Aaron et de prendre la direction des réunions quand il n’y a pas de détenteurs de la Prêtrise de Melchisédek présents. J’aide les membres de l’Eglise à vivre les commandements. Qu’estce que je suis? A quel âge puis-je être ordonné? (Bandes: «Prêtre», «Seize»).

    4. d.

      Je détiens la Prêtrise de Melchisédek. Je peux faire une mission à plein temps. Je suis appelé à enseigner, expliquer, exhorter, baptiser et veiller sur l’Eglise. Je peux recevoir le don du Saint-Esprit, diriger les réunions, bénir les petits enfants, faire l’imposition des mains aux malades et bénir les membres de ma famille. Qu’est-ce que je suis? A quel âge puis-je être ordonné? (Bandes: «Ancien», «Dix-huit»).

    Demandez aux enfants de citer une chose qu’ils ont apprise concernant les devoirs de ces quatre offices dans la prêtrise.

  3. 3.

    Racontez l’histoire suivante sur le pouvoir de la prêtrise:

    Hugh B. Brown était membre du collège des douze apôtres. Lorsqu’il était jeune, il était officier dans l’armée canadienne et fut envoyé en Angleterre pour se battre, pendant la première guerre mondiale, pour le roi d’Angleterre.

    Frère Brown aimait être officier du roi, car il avait le pouvoir de faire beaucoup de choses pour lui.

    Un matin, il reçut un coup de téléphone. Un soldat qui était à l’hôpital voulait qu’il passe le voir. Beaucoup de soldats hospitalisés lui avaient demandé de leur rendre visite. Ils savaient qu’en tant qu’officier, il avait reçu du roi le pouvoir de les renvoyer chez eux. En se rendant à l’hôpital, frère Brown pensait au pouvoir qu’il avait comme officier. Il était heureux de pouvoir parler pour le roi et de décider si les soldats devaient rester ou pouvaient rentrer chez eux.

    Lorsqu’il entra dans la chambre du soldat, celui-ci ne lui demanda pas à être renvoyé chez lui. Il dit: «Frère Brown, voulez-vous me donner une bénédiction? Je crois bien que je vais mourir, et je voudrais que vous demandiez à Dieu de me laisser vivre.»

    Frère Brown fut surpris. Le soldat ne l’avait pas fait venir parce qu’il était officier et pouvait faire le travail du roi. Le soldat l’avait fait venir parce qu’il avait la prêtrise et pouvait faire l’œuvre de notre Père céleste. Frère Brown savait que le pouvoir du roi ne pouvait pas sauver la vie du soldat. Il faudrait le pouvoir de notre Père céleste pour le sauver. Lorsqu’il posa les mains sur la tête du soldat pour lui donner sa bénédiction, il se sentit très humble.

    Lorsqu’il quitta l’hôpital, il ne pensait plus à son pouvoir en tant qu’officier. Il pensait à son pouvoir dans la prêtrise. Il savait que les hommes devaient avoir la prêtrise pour accomplir l’œuvre de notre Père céleste sur la terre. Il était heureux d’avoir la prêtrise et de pouvoir faire l’œuvre de Dieu. (Adapté de Hugh B. Brown, Continuing the Quest, pp. 26–27). 4. Donnez aux enfants chacune des photos suivantes ou des photos similaires des détenteurs de la prêtrise utilisant celle-ci. (Vous pouvez vous procurer les images auprès de votre bibliothèque de chapelle). Demandez aux enfants de montrer leur image et de décrire l’ordonnance qu’elle représente et l’office dans la prêtrise que détient le garçon ou l’homme.

    • Garçon que l’on baptise (62018)

    • Fillette que l’on confirme (62020)

    • Distribution de la Sainte-Cène (62021)

    • Ordination à la prêtrise (62341)

    • Imposition des mains aux malades (62342)

    • Bénédiction de la Sainte-Cène (62343)

  4. 5.

    Lisez et commentez Moroni 3 qui explique comment les prêtres et les instructeurs doivent être ordonnés par les anciens.

  5. 6.

    Lisez et commentez les cinquième et sixième articles de foi. Aidez les enfants à les mémoriser.

  6. 7.

    Chantez ou lisez les paroles de «La prêtrise est rétablie» (Chants pour les enfants, p. 60).

Conclusion

Témoignage

Témoignez de la bénédiction du pouvoir de la prêtrise dans votre vie. Invitez les enfants à raconter des situations où la prêtrise a été une bénédiction dans leur vie.

Lecture à domicile

Proposez aux enfants d’étudier chez eux , comme révision de cette leçon, Hélaman 10:1–12.

Echange en famille

Encouragez les enfants à raconter à leur famille une partie précise de la leçon, par exemple une histoire, une question ou une activité, ou à lire avec leur famille les passages proposés pour la lecture à domicile.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.

Note: Si vous décidez d’utiliser l’activité pour capter l’attention de la leçon de la semaine prochaine, chargez d’avance trois membres de la classe de faire le jeu de rôle.