Jésus-Christ guérit les malades et bénit les enfants

Primaire 4 : Livre de Mormon, 1999


Objectif

Enseigner aux enfants que Jésus-Christ aime chacun de nous et les encourager à avoir de la joie en ayant foi en lui.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez, dans un esprit de prière, 3 Néphi 17. Etudiez ensuite la leçon et décidez de la façon dont vous allez enseigner le récit scripturaire aux enfants. (Voir «La préparation de vos leçons», p. VI, et «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

  2. 2.

    Choisissez les questions pour la discussion et les activités supplémentaires qui feront participer les enfants et les aideront au mieux à atteindre l’objectif de la leçon.

  3. 3.

    Documentation nécessaire:

    1. a.

      Un Livre de Mormon pour chaque enfant.

    2. b.

      Du sel.

    3. c.

      Images 4-46, Jésus guérit les Néphites (Jeu d’illustrations de l’Evangile 317; 62541); 4-47, Jésus prie avec les Néphites (62542); et 4-48, Jésus bénit les enfants néphites.

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Pour capter l’attention

Faites goûter du sel aux enfants et demandez-leur comment ils en expliqueraient le goût à quelqu’un qui n’en aurait encore jamais goûté. Il faudra sans doute leur rappeler qu’ils ne peuvent pas dire que le goût est «salé», parce qu’une personne qui n’a jamais goûté du sel ne saurait pas ce que veut dire le mot. Expliquez qu’il est parfois difficile de décrire ce que vous avez vécu en des termes que les autres puissent comprendre. Les Néphites avaient une si grande joie quand Jésus-Christ leur est apparu qu’ils dirent: «Aucune langue ne peut exprimer, ni aucun homme ne peut écrire, ni le cœur des hommes concevoir des choses aussi grandes et aussi merveilleuses que celles que nous vîmes et entendîmes» (3 Néphi 17:17). Dites aux enfants que s’ils veulent imaginer les événements qu’ils vont entendre dans cette leçon, ils pourront sentir et comprendre avec leur esprit des choses que les paroles ne peuvent décrire.

Récit scripturaire

En utilisant les images en temps voulu, enseignez aux enfants le récit de la guérison des malades et de la bénédiction des enfants par Jésus-Christ (3 Néphi 17). (Vous trouverez des idées pour enseigner le récit scripturaire dans «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII). Soulignez que l’amour du Seigneur pour le peuple était si grand que les mots ne pouvaient pas l’exprimer.

Questions pour la discussion et l’application

Pendant la préparation de votre leçon, étudiez les questions suivantes ainsi que les Ecritures auxquelles on vous renvoie. Posez les questions que vous estimez devoir le mieux aider les enfants à comprendre les Ecritures et à en appliquer les principes dans leur vie. En lisant les passages en classe avec les enfants, vous les aidez à acquérir une meilleure compréhension des Ecritures.

• Qu’est-ce que le peuple devait faire, selon Jésus-Christ, pour comprendre ce qu’il lui avait enseigné? (3 Néphi 17:3). Que signifie méditer? (Réfléchir profondément à quelque chose). Pourquoi est-il important de méditer et de prier sur ce que les dirigeants et les instructeurs de l’Eglise nous enseignent?

• Où le Sauveur va-t-il aller après avoir visité les Néphites? (3 Néphi 17:4). Comment cela montre-t-il que Jésus aime tous les enfants de notre Père céleste?

• Que fait le peuple lorsque le Sauveur dit qu’il part? (3 Néphi 17:5). Que fait-il pour montrer qu’il aime le peuple? (3 Néphi 17:6–8).

• Quelle est, d’après Jésus-Christ, la raison pour laquelle le peuple peut être guéri? (3 Néphi 17:8). Quelle est une des raisons pour laquelle il arrive que les miracles ne se produisent pas? (Ether 12:12, 18).

• Comment les Néphites montrent-ils leur reconnaissance lorsque Jésus-Christ guérit les malades? (3 Néphi 17:10). Quand devez-vous remercier votre Père céleste et Jésus? Comment pouvez-vous montrer votre reconnaissance pour les bénédictions que vous recevez?

• Après avoir guéri les malades, qu’est-ce que Jésus commande au peuple de faire? (3 Néphi 17:11). Que fait-il quand on lui amène les enfants? (3 Néphi 17:13–15). Pourquoi n’a-t-on pas écrit les paroles qu’il dit dans sa prière à son Père céleste? (3 Néphi 17:16–17).

• Pourquoi Jésus pleure-t-il? (3 Néphi 17:20–21). Comment l’Evangile nous a-t-il apporté de la joie? Comment montre-t-il son amour pour les enfants? (3 Néphi 17:21). Quel effet cela vous ferait-il si Jésus-Christ vous tenait dans ses bras, vous bénissait et priait son Père céleste pour vous?

• Quand le Sauveur dit aux parents de regarder leurs petits enfants, qu’est-ce que les parents voient? (3 Néphi 17:23-24). Que font les anges? (Ils servent ou aident les enfants). Que pouvons-nous faire pour servir les autres?

Activités supplémentaires

Utilisez une ou plusieurs des activités suivantes pendant la leçon ou comme révision, résumé ou invitation à l’action.

  1. 1.

    Lisez et commentez la citation suivante d’Ezra Taft Benson, treizième président de l’Eglise:

    «Mes chers enfants, je vous promets que les anges vous serviront aussi. Peut-être ne le verrez-vous pas, mais ils seront là pour vous aider, et vous sentirez leur présence…

    «Mes chers enfants, notre Père céleste vous a envoyés sur terre à notre époque parce que vous êtes parmi ses enfants les plus vaillants. Il savait qu’il y aurait beaucoup de méchanceté dans le monde aujourd’hui, il savait que vous pourriez être fidèles et obéissants» (L’Etoile, juillet 1989, p. 77).

  2. 2.

    Lisez ensemble 3 Néphi 17:20–21. Demandez aux enfants de choisir dans ces versets un mot ou un groupe de mots qu’ils pensent être important, et ensuite qu’ils disent leur sentiment concernant le mot qu’ils ont choisi.

  3. 3.

    Demandez aux enfants de penser aux occasions de leur vie où ils ont été le plus heureux. Posez-leur les questions suivantes à propos de ces événements:

    • Que faisiez-vous?

    • Qu’est-ce qui vous a rendus heureux?

    • Pourquoi est-ce quand nous vivons comme Jésus l’a enseigné que nous sommes le plus heureux?

    • Pourquoi est-ce avec certains amis et membres de la famille que vous êtes le plus heureux?

    Expliquez que nous voulons tout naturellement être avec ceux que nous aimons et qui nous aiment. Si nous obéissons aux commandements, nous pourrons vivre éternellement avec notre Père céleste, Jésus et notre famille. Cela nous donnera la plus grande joie que nous puissions connaître.

  4. 4.

    Comme le peuple néphite qui s’était rassemblé à Abondance n’était pas suffisamment préparé, le Sauveur ne pouvait pas lui dire tout ce que notre Père céleste voulait qu’il sache. Qu’est-ce que Jésus a demandé au peuple de faire? (Demandez aux enfants de remplir les vides de 3 Néphi 17:3).

    C’est pourquoi, rentrez chez vous , et méditez les choses que j’ai dites , et demandez au Père , en mon nom, de pouvoir comprendre (3 Néphi 17:3).

    Que devez-vous faire après une conférence, une réunion de Sainte-Cène ou une Primaire pour mieux comprendre ce que vous avez entendu?

  5. 5.

    Chantez ou lisez les paroles de «Quand Jésus reviendra» (Chants pour les enfants, p. 46).

Conclusion

Témoignage

Témoignez que Jésus-Christ et notre Père céleste aiment tous les enfants et que si nous avons foi en Jésus-Christ et obéissons aux commandements, nous connaîtrons la joie de vivre de nouveau avec eux.

Lecture à domicile

Proposez aux enfants de lire chez eux, comme révision de cette leçon, 3 Néphi 17.

Echange en famille

Encouragez les enfants à raconter à leur famille une partie précise de la leçon, par exemple une histoire, une question ou une activité, ou à lire avec leur famille les passages proposés pour la lecture à domicile.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.