La prêtrise peut être une bénédiction

Primaire 4 : Livre de Mormon, 1999


(Leçon de préparation à la prêtrise)

Objectif

Aider les enfants de onze ans à comprendre les bénédictions et les responsabilités de la prêtrise. Elle doit être enseignée avant que l’élève le plus âgé de votre classe atteigne l’âge de douze ans.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez en vous aidant de la prière le témoignage de Joseph Smith, le prophète, dans Joseph Smith, Histoire 29–54, 59, 66–72; dans Doctrine et Alliances 13, sans oublier le chapeau de la section, et dans Doctrine et Alliances 121:34–46.

  2. 2.

    Etudiez la leçon et décidez de la manière d’enseigner le récit tiré des Ecritures aux enfants (voir «La préparation de vos leçons», p. VI, et «Enseigner à partir des Ecritures», p; VII). Choisissez les questions pour la discussion et les activités supplémentaires qui aideront le mieux les enfants à atteindre l’objectif de la leçon.

  3. 3.

    Documentation nécessaire:

    1. a.

      Un Livre de Mormon pour chaque enfant.

    2. b.

      Un exemplaire de Doctrine et Alliances.

    3. c.

      Une source de lumière, par exemple une lampe torche, une ampoule ou une lanterne.

    4. d.

      Les Images 4-9 Jésus le Christ (Jeu d’illustrations de l’Evangile, 240; 62572); Ordination à la prêtrise (62341; 6-51); et Jean-Baptiste confère la Prêtrise d’Aaron (Jeu d’illustrations de l’Evangile, 407; 62013).

Idées pour la leçon

Invitez un enfant à faire la prière d’ouverture.

Pour capter l’attention

Montrez un objet qui produit de la lumière.

• Que faut-il pour que cette objet produise de la lumière? Si vous avez une lampe torche, expliquez qu’il faut des piles, une ampoule électrique et un interrupteur qui fonctionnent tous correctement pour que la lampe produise de la lumière. Une ampoule électrique a besoin d’un bon filament et elle doit être fixée à la douille qui est reliée à une source d’énergie. L’interrupteur doit également être en position de marche pour permettre le passage du courant électrique.

Demandez aux garçons de votre classe de se lever. Ces garçons ont la possibilité de recevoir la prêtrise qui est une énergie supérieure à celle de l’électricité parce qu’elle est la puissance et l’autorité d’agir au nom de Dieu. C’est par ce pouvoir que les enfants de notre Père céleste peuvent être baptisés et recevoir d’autres ordonnances de l’Eglise. Cependant, un garçon doit être digne et correctement préparé afin de recevoir ce pouvoir et de l’utiliser comme Dieu l’a voulu.

Récit scripturaire

En montrant les images quand il faut, enseignez la réception des plaques d’or par Joseph Smith et son ordination à la Prêtrise d’Aaron, grâce au témoignage qu’il rend dans Joseph Smith, Histoire 29–54, 59, 66–72. Il faudra peut-être revoir brièvement avec la classe les événements qui ont conduit à la réception des plaques par Joseph.

Questions pour la discussion et l’application

Pendant la préparation de votre leçon, étudiez les questions suivantes ainsi que les Ecritures auxquelles on vous renvoie. Posez les questions que vous estimez devoir le mieux aider les enfants à comprendre les Ecritures et à en appliquer les principes dans leur vie. En lisant et en commentant les passages en classe avec les enfants, vous les aidez à acquérir une meilleure compréhension des Ecritures.

• Pourquoi Joseph Smith n’a-t-il pas pu traduire les plaques d’or, recevoir la prêtrise et organiser l’Eglise immédiatement après la Première Vision? (Il n’était pas prêt; il avait besoin de croître en sagesse et en connaissance).

• Quelle a été la première tâche importante que le Seigneur a demandé à Joseph Smith d’exécuter? (Traduire les plaques d’or afin que nous ayons le Livre de Mormon).

• Que faisait Joseph la nuit avant l’apparition de l’ange Moroni? (Joseph Smith, Histoire 29–30). Combien de fois Moroni est-il apparu à Joseph Smith avant que Joseph ne voit les plaques d’or pour la première fois? (Joseph Smith, Histoire 30, 44–49). A votre avis, pourquoi Moroni a-t-il encore répété trois fois son premier message?

• Quelles autres instructions Joseph a-t-il reçu avant de pouvoir traduire les plaques d’or? (Joseph Smith, Histoire 53–54). Comment ces instructions ont-elles contribué à la préparation de Joseph Smith à ce qu’il devait faire d’autre? Qu’allez-vous faire pour vous préparer pour l’avenir?

• Quelles obligations spéciales les jeunes garçons de l’Eglise assument-ils à l’âge de 12 ans? (Ils reçoivent la Prêtrise d’Aaron et sont ordonnés diacres).

• Comment Joseph Smith a-t-il reçu la Prêtrise d’Aaron? (Joseph Smith, Histoire 68–70). Comment un jeune homme reçoit-il la Prêtrise d’Aaron de nos jours? (Il a un entretien de dignité et il est ordonné par l’imposition des mains par un homme qui a l’autorité de l’ordonner).

• Comment les garçons doivent-ils se préparer à recevoir la prêtrise? Comment les filles doivent-elles se préparer à recevoir les bénédictions de la prêtrise? (Les garçons et les filles se préparent de la même manière. Ils prient, font preuve de foi, apprennent l’Evangile de leurs parents et instructeurs, vivent dignement, obéissent aux commandements, rendent service aux autres, se respectent mutuellement et sont honnêtes). (Voir Activités supplémentaires, 4).

• Quelles sont les responsabilités des diacres dans l’Eglise? (D&A 20:59). Comment s’acquittent-ils de ces responsabilités? (Ils distribuent la Sainte-Cène, ramassent les offrandes de jeûne, sont messagers de l’évêque pendant la réunion de Sainte-Cène et donnent le bon exemple).

• Qui a été le premier à distribuer la Sainte-Cène? (Jésus-Christ). Pourquoi la Sainte-Cène est-elle très sacrée? (C’est une ordonnance qui représente le sacrifice que Jésus-Christ a fait pour chacun de nous).

• Lisez ou demandez à un élève de lire la citation suivante de Jeffrey R. Holland: «Nous vous demandons, jeunes gens de la Prêtrise d’Aaron, de préparer, de bénir et de distribuer dignement et avec respect ces emblèmes du sacrifice du Sauveur. Quel honneur extraordinaire, quelle responsabilité sacrée donnés à un si jeune âge! je ne vois pas quel plus grand compliment le ciel pourrait vous faire. Nous vous aimons. Comportez-vous de votre mieux et ayez la meilleure présentation possible quand vous participez à la Sainte-Cène du Seigneur» (L’Etoile, janvier 1996, p. 76).

• Comment pouvons-nous tous honorer et soutenir la prêtrise? (En acceptant les appels des dirigeants de la prêtrise; en rendant service aux autres; en parlant avec respect des dirigeants de l’Eglise; et en priant pour notre père, nos frères, les membres de notre famille et d’autres qui détiennent la prêtrise). (voir Activités supplémentaires, 3). En quoi le fait de faire ainsi aide-t-il votre père ou votre frère à respecter sa prêtrise? Comment peuvent-ils vous aider à vous préparer à recevoir la prêtrise ou les bénédictions de la prêtrise?

Activités supplémentaires

Utilisez une ou plusieurs des activités suivantes pendant la leçon ou comme révision, résumé ou invitation à l’action.

  1. 1.

    Ecrivez sur des cartes ou des feuilles de papier séparées les bénédictions suivantes qui viennent de la prêtrise:

    • Recevoir un nom et une bénédiction

    • Etre baptisé

    • Recevoir le don du Saint-Esprit

    • Recevoir une bénédiction quand on est malade

    • Prendre la Sainte-Cène

    • Faire une mission

    • Se marier au temple

    Divisez la classe en groupes et donnez l’une des cartes à chaque groupe. Invitez les enfants de chaque groupe à raconter des expériences personnelles ou familiales appropriées qui se rapportent à la bénédiction écrite sur leur carte.

  2. 2.

    Demandez aux enfants de se rappeler quand ils se sont trouvés dans un endroit très sombre. Racontez-leur ensuite l’histoire d’un groupe de touristes qui est entré dans une grotte profonde et sombre. Quand ils étaient à l’intérieur de la grotte, le guide a éteint les lumières, a attendu quelque minutes, puis a demandé à chaque personne de pointer le doigt vers la sortie. Quand la lumière est revenue, les gens pointaient toutes les directions.

    Citez les paroles suivantes de Robert D. Hales: «Si l’autorité de la prêtrise ne se trouvait pas sur terre, l’adversaire serait libre d’écumer la terre et de régner sans restriction. Il n’y aurait pas de don du Saint-Esprit pour nous guider et nous éclairer, pas de prophète pour parler au nom du Seigneur, pas de temple où nous puissions faire des alliances sacrées et éternelles, pas d’autorité pour bénir ni baptiser, pour guérir ni consoler… Il n’y aurait ni lumière ni espérance, seulement les ténèbres» (L’Etoile, janvier 1996, p. 35).

  3. 3.

    Lisez ou racontez l’histoire suivante sur ce qu’une famille a fait pour soutenir le père dans son appel de la prêtrise:

    «J’étais assise [à la conférence générale il y a de nombreuses années] avec six enfants de Ezra Taft Benson dont une jeune fille qui était ma compagne de chambre à l’université. Mon intérêt a été aiguisé quand le président McKay s’est levé et a annoncé l’orateur suivant. J’ai regardé avec respect frère Benson, que je n’avais pas encore rencontré, se diriger vers le micro. C’était un grand homme de plus d’un mètre quatre-vingt. Il avait une maîtrise; il était connu dans le monde entier comme ministre de l’agriculture des Etats-Unis et comme témoin spécial du Seigneur. Il semblait serein et sûr de lui; il avait parlé à des gens de par le monde. Soudain une main m’a touché le bras. Un petite fille s’est penchée vers moi et m’a murmuré précipitamment: ‹Prie pour papa.› «Un peu surprise, j’ai pensé: ‹On fait passer ce message dans la rangée et je dois le transmettre. Dois-je dire: «Priez pour frère Benson»? ou «Vous êtes censé prier pour votre père»›? Me sentant pressée d’agir, je me suis penchée en avant et j’ai simplement murmuré: ‹Prie pour papa.›

    «J’ai vu ce murmure parcourir le rang jusqu’à la place de sœur Benson qui avait déjà incliné la tête.

    «Je me suis souvent rappelé ce message depuis: Prie pour papa, le patriarche du foyer. Prie pour lui, qu’il soit président de district ou instructeur au foyer. Prie pour lui quand il devient secrétaire d’une association, quand ses affaires sont florissantes ou quand son salaire diminue. Prie quand il donne des conseils pendant la soirée familiale. Prie pour papa quand il travaille longtemps pour que Julien puisse partir en mission et Diane à l’université. Prie pour lui quand il fait un discours en réunion de Sainte-Cène ou quand il bénit maman pour qu’elle puisse se remettre d’une maladie. Et le soir, quand il rentre fatigué ou découragé, prie pour lui. Prie pour papa dans toutes ses actions, les petites comme les grandes.

    «Au fil des années, bien des conférences générales sont passées, et chaque fois que le président Benson s’est levé pour parler, j’ai pensé: ‹Ses enfants, qui se trouvent partout en Amérique, sont maintenant unis en prière pour leur père.›

    «Je crois maintenant que ce message bref qui a parcouru le rang il y a si long- temps est le message le plus important pour une famille. Quelle force et quelle foi peut ressentir le père qui vaque à ses occupations quotidiennes ici-bas s’il a une fille ou un fils qui murmure: ‹Prie pour papa›» (Elaine McKay, «Pray for Dad», New Era, juin 1975, p. 33).

  4. 4.

    Quand nous appliquerons l’Evangile, nous serons prêts à accepter les responsabilités et à apprécier les bénédictions de la prêtrise. Lisez «Mes principes de l’Evangile» (Mes journées d’accomplissement [35317 140] dernière page de couverture), en vous arrêtant après chacun d’eux pour laisser les enfants réfléchir sur leur dignité dans l’application de ce principe. Quand vous avez fini de lire la liste, vous pouvez la revoir en utilisant des illustrations ou des mots-clés.

    Mes Principes de l’Evangile

    1. 1.

      Je me rappellerai les alliances que j’ai contractées à mon baptême et j’écouterai le Saint-Esprit.

    2. 2.

      Je serai honnête avec mon Père céleste, avec les autres et avec moi-même.

    3. 3.

      Je chercherai à me faire de bons amis et je traiterai les autres gentiment.

    4. 4.

      Je m’habillerai pudiquement afin de respecter mon Père céleste et de me respecter moi-même.

    5. 5.

      Je ne lirai et je ne regarderai que ce qui est agréable à notre Père céleste.

    6. 6.

      J’écouterai seulement de la musique qui est agréable à notre Père céleste.

    7. 7.

      Je prononcerai le nom de notre Père céleste et de Jésus-Christ avec recueillement. Je ne jurerai pas et je ne dirai pas de gros mots.

    8. 8.

      Je garderai mon esprit et mon corps sacrés et purs.

    9. 9.

      Je ne consommerai rien de ce qui est mauvais pour moi. 10. Le jour du sabbat, je ferai ce qui m’aidera à rester proche de notre Père céleste.

    10. 11.

      Je choisirai le bien. Je sais que je peux me repentir quand je commets une erreur.

    11. 12.

      A partir de maintenant, je vivrai de manière à être digne d’aller au temple et de partir en mission.

    12. 13.

      Je suivrai le plan que notre Père céleste a prévu pour moi.

  5. 5.

    Lisez aux enfants la citation suivante de Gordon B. Hinckley, quinzième président de l’Eglise: «L’Eglise n’appartient pas à son président. Son chef est le Seigneur Jésus-Christ, dont chacun de nous a pris le nom sur soi [au moment du baptême]. Nous sommes tous unis dans cette grande œuvre. Nous sommes ici pour aider notre Père dans son œuvre et dans sa gloire, qui sont de ‹réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme› (Moïse 1:39). Votre obligation est aussi sérieuse dans votre domaine de responsabilité que ma responsabilité dans le mien. [Aucun appel de cette Eglise n’est petit ou sans importance.] Tous, dans l’accomplissement de notre devoir, nous touchons la vie des autres» (L’Etoile, juillet 1995, p. 84).

  6. 6.

    Chantez «Ces mots d’amour» ou lisez-en les paroles (Chants pour les enfants, p. 102).

Conclusion

Témoignage

Si vous le souhaitez, vous pouvez témoigner que la prêtrise a été rétablie et qu’elle est l’autorité d’agir au nom de Dieu. Encouragez les garçons à mener maintenant une vie qui leur permette d’être digne de détenir la Prêtrise d’Aaron et encouragez tous les élèves à être dignes de recevoir toutes les bénédictions de la prêtrise. Encouragez les enfants à honorer et à soutenir les dirigeants de la prêtrise.

Echange en famille

Encouragez les enfants à raconter à leur famille une partie précise de la leçon, par exemple une histoire, une question ou une activité, ou à lire avec leur famille les passages proposés pour la lecture à domicile.

Lecture à domicile

Proposez aux enfants d’étudier chez eux, à titre de révision de cette leçon, Doctrine et Alliances 121:34–46.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.