La traversée de la mer

Primaire 4 : Livre de Mormon, 1999


Objectif

Aider les enfants à vouloir être dignes de la compagnie constante du Saint-Esprit.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez, dans un esprit de prière, 1 Néphi 18. Etudiez ensuite la leçon et décidez de la façon dont vous allez enseigner le récit scripturaire aux enfants. (Voir «La préparation de vos leçons», p. VI, et «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

  2. 2.

    Lecture supplémentaire: Principes de l’Evangile, chapitre 7.

  3. 3.

    Choisissez les questions pour la discussion et les activités supplémentaires qui feront participer les enfants et les aideront au mieux à atteindre l’objectif de la leçon.

  4. 4.

    Documentation nécessaire:

    1. a.

      Un Livre de Mormon pour chaque enfant.

    2. b.

      Un morceau de tissu à utiliser comme bandeau.

    3. c.

      Images 4-15, Le Liahona (Jeu d’illustrations de l’Evangile 302; 62041); 4-19, Néphi ligoté; et 4-20, Léhi et les siens arrivent à la terre promise (Jeu d’illustrations de l’Evangile, 304; 62045).

Idées pour la leçon

Demandez à un enfant de faire la prière d’ouverture.

Pour capter l’attention

A l’aide de chaises ou d’autres objets, faites une petite course d’obstacles à l’avant de la classe. Demandez un volontaire pour lui bander les yeux. Faites pivoter plusieurs fois l’enfant sur lui-même, puis expliquez-lui qu’un autre enfant va le guider le long de la course d’obstacles en chuchotant ou en lui donnant des instructions à voix basse. Répétez cette activité, cette fois-ci en demandant aux autres enfants de donner de mauvaises directions en parlant fort pour que l’enfant aux yeux bandés doive se concentrer pour écouter la voix basse.

Demandez à l’enfant à qui on a bandé les yeux de parler de la différence entre les deux expériences.

• Qui est le Saint-Esprit? Comment vous aide-t-il? (Voir Principes de l’Evangile, chapitre 7).

• En quoi l’expérience d’être guidé le long de la course d’obstacles ressemble-t-elle au fait d’écouter le Saint-Esprit?

• Quelles influences mauvaises ou «voix fortes» autour de nous peuvent nous perturber ou essayer de nous conduire sur de mauvais chemins?

Récit scripturaire

Enseignez l’histoire de la traversée de la mer par la famille de Léhi (1 Néphi 18). Utilisez les images en temps voulu. (Vous trouverez des idées pour enseigner le récit scripturaire dans «Enseigner à partir des Ecritures», p. VII).

Questions pour la discussion et l’application

Pendant la préparation de votre leçon, étudiez les questions suivantes ainsi que les Ecritures auxquelles on vous renvoie. Posez les questions que vous estimez devoir le mieux aider les enfants à comprendre les Ecritures et à en appliquer les principes dans leur vie. En lisant les passages en classe avec les enfants, vous les aidez à acquérir une meilleure compréhension des Ecritures.

• Comment Néphi a-t-il pu construire un bateau capable de transporter sa famille saine et sauve de l’autre côté de l’océan? (1 Néphi 18:1–3).

• Qu’est-ce que Laman, Lémuel, les fils d’Ismaël et leurs femmes ont fait pour que le Liahona cesse de marcher? (1 Néphi 18:9–12). Qu’est-ce que notre Père céleste nous a donné pour nous guider, qui ressemble au Liahona? (le Saint- Esprit). Qu’est-ce qui peut nous amener, nous et notre famille, à perdre la direction du Saint-Esprit?

• En quoi la désobéissance de Laman et de Lémuel a-t-elle affecté leurs parents et le reste de la famille? (1 Néphi 18:12–19). En quoi notre obéissance ou notre désobéissance affectent-elles nos parents et les autres membres de notre famille?

• Quelle est la réaction de Néphi quand ses frères le maltraitent? (1 Néphi 18:16). Pourquoi loue-t-il le Seigneur plutôt que de se plaindre pendant qu’il souffre?

• En quoi aimeriez-vous ressembler davantage à Néphi?

• Comment pouvons-nous recevoir l’inspiration du Saint-Esprit? (Cela peut être un sentiment de paix ou de réconfort, une pensée qui nous inspire à faire le bon choix, des instructions données discrètement, un sentiment qui nous avertit d’un danger, et ainsi de suite).

• Invitez les membres de la classe à parler d’occasions où ils ont senti l’influence du Saint-Esprit. Que pouvons-nous faire pour nous préparer à reconnaître l’influence du Saint-Esprit?

• Quels choix Néphi a-t-il faits pour être digne de la compagnie du Saint-Esprit? (1 Néphi 18:3, 10, 16). Quels choix faites-vous quotidiennement pour être dignes de la compagnie du Saint-Esprit?

Activités supplémentaires

Utilisez une ou plusieurs des activités suivantes pendant la leçon ou comme révision, résumé ou invitation à l’action.

  1. 1.

    Ecrivez sur des petites feuilles de papier des mots et expressions tels que prière, choix des amis, mots que nous utilisons, programmes de télévision, programmes vidéo, musique, films, obéissance aux parents, respect des commandements, gentillesse envers les frères et sœurs, respect des autres, service, ou d’autres activités appropriées. Mettez les papiers dans un petit récipient. Chaque fois qu’un enfant tire un papier, demandez-lui de le lire à la classe et de dire en quoi ce qui est écrit peut influencer notre capacité d’avoir le Saint-Esprit dans notre vie.

  2. 2.

    Répétez ou chantez les premier et quatrième articles de foi.

  3. 3.

    Expliquez aux enfants comment le fait de suivre les enseignements de Jésus nous permet d’avoir l’influence du Saint-Esprit dans notre vie. Demandez aux enfants de choisir un des enseignements de Jésus qu’ils veulent vivre plus complètement pendant la semaine à venir et de l’écrire sur un papier qu’ils emporteront chez eux pour se le rappeler.

  4. 4.

    Chantez ou lisez les paroles de «Le Saint-Esprit» (Chants pour les enfants, p. 56).

Conclusion

Témoignage

Vous pourriez raconter une expérience que vous avez eue au cours de laquelle vous avez été influencé par le Saint-Esprit. Témoignez de l’importance ou de l’influence du Saint-Esprit dans votre vie et du besoin d’avoir sa compagnie constante.

Lecture à domicile

Proposez aux enfants d’étudier chez eux, comme révision de cette leçon, 1 Néphi 18:5–25.

Echange en famille

Encouragez les enfants à raconter à leur famille une partie précise de la leçon, par exemple une histoire, une question ou une activité, ou à lire avec leur famille les passages proposés pour la lecture à domicile.

Demandez à un enfant de faire la prière de clôture.