4: Aide aux nouveaux membres et aux non-pratiquants

"4: Aide aux nouveaux membres et aux non-pratiquants ," Partie B: Principes de base de l’enseignement de l’Evangile — Aimez vos élèves, ()


Gordon B. Hinckley a donné le conseil suivant: «Ce n’est pas une chose facile de devenir membre de cette Eglise. Dans la plupart des cas, cela implique d’abandonner de vieilles habitudes, de quitter d’anciens amis et connaissances et d’entrer dans une nouvelle société qui est différente et quelque peu exigeante.

«Avec ce nombre toujours croissant de convertis, nous devons faire un effort de plus en plus important pour les aider à trouver leur voie. Chacun d’eux a besoin de trois choses: d’un ami, d’une responsabilité et de nourriture, ‹de la bonne parole de Dieu› (Moroni 6:4). Nous avons l’occasion et le devoir de leur apporter ces choses…

«C’est une tâche qui nous concerne tous. C’est une tâche pour les instructeurs au foyer et pour les instructrices visiteuses.

«Maintenant, mes frères, je demande à chacun d’entre vous d’apporter son aide à cette entreprise. Vos manières amicales sont nécessaires. Votre sens des responsabilités est nécessaire» (L’Etoile, juillet 1997, pp. 54, 56).

En qualité d’instructeur de l’Evangile, vous pouvez servir les personnes qui viennent d’entrer dans l’Eglise ou qui redeviennent pratiquantes. Vous pouvez suivre l’exhortation du président Hinckley en vous en faisant des amis, en leur donnant l’occasion de participer à la leçon et en vous assurant qu’ils sont nourris de la parole de Dieu. Voici quelques idées pour vous y aider.

«Un ami»

La Première Présidence nous a conseillé d’accueillir «amicalement les amis de l’Eglise et les nouveaux membres, en leur témoignant de l’affection». Elle a ajouté: «Cela les aide à se faire de nouveaux amis et à changer de mode de vie» («Aide aux nouveaux membres», documentation jointe à la lettre de la Première Présidence du 15 mai 1977).

Vous pouvez aider les personnes à faire cette transition en les invitant dans votre classe, en les accueillant, en les appelant par leur nom quand elles viennent et en les présentant aux autres élèves.

«Une responsabilité»

Dans les classes de l’Eglise, tous les élèves ont la responsabilité de contribuer à créer une ambiance propice à l’apprentissage (voir pp. 77–78). Cependant, les nouveaux membres et les non-pratiquants auront peut-être besoin d’encouragements pour accepter cette responsabilité. Voici quelques idées pour les aider à participer aux leçons:

  • Dans les discussions en classe, posez-leur des questions auxquelles vous savez qu’ils peuvent répondre.

  • Encouragez-les à rendre leur témoignage et à dire comment ils ont appris les vérités de l’Evangile.

  • Invitez-les à lire à haute voix. Pour leur donner le temps de se préparer, dites-leur à l’avance le passage d’Ecriture ou tout autre texte que vous aimeriez qu’ils lisent.

  • Demandez-leur de faire la prière. Pour ne pas les mettre mal à l’aise, demandez-le leur à l’avance.

  • Si vous distribuez des tâches, faites-le à l’avance afin qu’ils aient suffisamment de temps pour se préparer. Proposez-leur de les aider s’ils ont des questions.

A mesure que les nouveaux membres et les non-pratiquants participeront à la discussion en classe et à d’autres activités d’apprentissage, ils comprendront mieux l’Evangile et s’engageront davantage envers le Seigneur et son Eglise. Ils vous fortifieront également, vous et les autres élèves.

«Nourrir ‹de la bonne parole de Dieu›»

Les nouveaux convertis et les membres qui reviennent à l’Eglise ont généralement le vif désir d’apprendre l’Evangile. Vous pouvez les aider à conserver cet enthousiasme et à accroître leur connaissance de l’Evangile. Voici quelques idées:

  • Exprimez votre enthousiasme pour l’Evangile.

  • Rendez témoignage.

  • Faites sentir votre amour pour les Ecritures.

  • Prenez le temps de parler avec eux en dehors du cours, de vous lier d’amitié avec eux et de vous assurer qu’ils comprennent bien les principes que vous enseignez.

  • Parlez-leur des expériences que vous avez eues en vivant l’Evangile.

  • Recommandez-leur d’étudier les Ecritures par eux-mêmes.