9: Reconnaissez et suivez le saint-esprit dans votre enseignement

"9: Reconnaissez et suivez le saint-esprit dans votre enseignement ," Partie B: Principes de base de l’enseignement de l’Evangile — Enseignez selon l’Esprit, ()


Si vous vous êtes préparé correctement, le Saint-Esprit va vous éclairer et vous guider lorsque vous enseignerez. Vous pouvez recevoir des impressions concernant ceux que vous instruisez, ce que vous devriez souligner lorsque vous les instruisez, et la manière dont vous pouvez les instruire le plus efficacement. Vos efforts diligents seront magnifiés si vous obéissez humblement aux chuchotements de l’Esprit. Vous pourrez également aider ceux que vous instruisez à reconnaître l’influence de l’Esprit. Vous serez prêt à connaître l’accomplissement des paroles du Seigneur: «C’est pourquoi, celui qui prêche et celui qui reçoit se comprennent, et tous deux sont édifiés et se réjouissent ensemble» (Doctrine et Alliances 50:22).

Reconnaissez l’Esprit

Dallin H. Oaks a enseigné: «Nous devons savoir que le Seigneur s’adresse à nous par l’intermédiaire de l’Esprit au moment qui lui semble bon et à sa manière… Nous ne pouvons pas forcer les choses spirituelles.

«Dans la plupart des cas, ‹sa manière› n’est pas un coup de tonnerre ou une lumière aveuglante, mais ce que les Ecritures appellent ‹un murmure doux et léger› (1 Rois 19:12; 1 Néphi 17:45; Doctrine et Alliances 85:6) … Nous devons savoir que le Seigneur élève rarement la voix. Ses messages nous parviennent presque toujours dans un murmure» («Teaching and Learning by the Spirit», Ensign, mars 1997, pp. 10–12).

Lorsque le Seigneur s’adresse à nous par l’Esprit, il peut faire en sorte que notre sein brûle de temps en temps au-dedans de nous (voir Doctrine et Alliances 9:8).

Cette chaleur, a expliqué frère Oaks, signifie sûrement un sentiment de réconfort et de sérénité» («Enseigner et apprendre selon l’Esprit», L’Etoile, mai 1999, pp. 20–21).

Le plus souvent nous nous sentons éclairés, joyeux et paisibles (voir Romains 15:13; Galates 5:22–23; Doctrine et Alliances 6:23;11:13).

Howard W. Hunter a expliqué comment discerner les diverses manifestations de l’Esprit:

«Je suis inquiet lorsqu’il me semble que l’on prend une émotion vive ou des larmes abondantes pour la présence de l’Esprit.

Il est certain que l’Esprit du Seigneur peut apporter de vives émotions et même des larmes, mais cette manifestation extérieure ne doit pas être confondue avec la présence de l’Esprit.

«Au fil des années, j’ai observé un grand nombre de mes frères et nous avons ensemble été témoins d’expériences spirituelles rares et ineffables. Ces expériences ont toutes été différentes et chacune importante à sa manière et il peut arriver, mais pas toujours, que ces instants sacrés soient accompagnés de larmes. C’est très souvent le cas, mais parfois ils s’accompagnent d’un silence total, à d’autres moments ils s’accompagnent de joie, mais toujours d’une grande manifestation de la vérité, et de la révélation personnelle.

«Ecoutez pour recevoir la vérité, faites attention à la doctrine et laissez l’Esprit se manifester sous ses formes multiples et diverses. Cantonnez-vous à des principes solides; enseignez d’un cœur pur. Alors l’Esprit pénétrera votre esprit et votre cœur ainsi que ceux de tous vos élèves» (Eternal Investments, discours adressé aux instructeurs de religion, 10 février 1989, p. 3).

L’Esprit peut vous guider dans votre préparation à l’enseignement

Tandis que vous vous préparez à enseigner, dans un esprit de prière, que vous étudiez les Ecritures et même tandis que vous accomplissez vos tâches quotidiennes, ouvrez votre esprit et votre cœur aux directives venant du Seigneur. Vous recevrez peut-être «des inspirations soudaines» venant de l’Esprit (Enseignements du prophète Joseph Smith, p. 118). Vous pouvez être amené à souligner certains principes. Vous pouvez découvrir la meilleure façon de présenter certaines idées. Vous pouvez découvrir des exemples, des leçons de choses et des histoires inspirantes dans les activités simples de la vie (voir «On trouve partout des leçons», pp. 22–23). Vous pouvez vous sentir poussé à inviter telle ou telle personne à la leçon. Vous pouvez vous rappeler une expérience personnelle à raconter. Ecrivez ces idées et donnez-leur suite en vous aidant de la prière.

C. Max Caldwell a raconté l’histoire suivante: «Il y a quelques années, je me préparais à instruire une classe sur un sujet que je croyais devoir être particulièrement difficile. La veille au voir, j’ai prié pour être guidé et je me suis couché, l’esprit encore troublé. A mon réveil, une pensée m’occupait l’esprit et j’en ai fait part à mes élèves plus tard dans la matinée. Après le cours, un jeune homme m’a parlé en privé et m’a dit: ‹C’est à moi que s’adressait cette leçon. Je sais maintenant ce que je dois faire.› Par la suite, j’ai appris qu’il était venu à ce cours pour reprendre contact avec l’Eglise pour la première fois depuis de nombreuses années. Il a ensuite fait le nécessaire pour mettre sa vie en ordre, puis il a accompli une mission honorable. Il connaît actuellement le bonheur associé au respect d’alliances familiales éternelles» (L’Etoile, janvier 1993, p. 34).

L’Esprit peut vous guider pendant que vous enseignez

En général, vous enseignez selon l’Esprit lorsque vous suivez ce que vous avez préparé en priant et en méditant. En outre, l’Esprit peut parfois vous suggérer des idées pendant que vous enseignez. Comme le Seigneur l’a promis, «ce que vous devrez dire vous sera donné sur l’heure, oui, au moment même» (D&A 100:6). Vous pouvez de temps en temps vous sentir poussé à ne pas inclure quelque chose dans votre leçon ou à y ajouter quelque chose que vous n’avez pas préparé. Vous pouvez vous sentir poussé à rendre témoignage ou à inviter d’autres personnes à le faire. Lorsque les élèves posent des questions, vous pouvez vous sentir incité à laisser de côté ce que vous avez préparé et à discuter de ces questions en profondeur. Assurez-vous que ces inspirations viennent de l’Esprit et pas seulement des questions de vos élèves. Suivez humblement ce que vous ressentez. Laissez l’Esprit travailler par votre intermédiaire afin qu’il touche le cœur de vos élèves.

Vous pouvez aider les autres à reconnaître l’Esprit

En connaissant mieux la voix de l’Esprit, vous pourrez aider vos élèves à reconnaître son influence. Richard G. Scott a dit: «Si vous ne faites rien d’autre dans votre relation avec vos élèves que de les aider à reconnaître et à suivre les murmures de l’Esprit, vous serez une source de bénédictions immenses et éternelles dans leur vie» (Helping Others to Be Spiritually Led, discours adressé aux instructeurs de religion, 11 août 1998, p. 3).

Kristi, huit ans, assistait à une réunion missionnaire spéciale avec son père. Dans le cadre de cette réunion, son père a montré des images de Jésus-Christ et a rendu témoignage du Sauveur. Après la réunion, elle s’est tournée vers son père et a dit: «J’ai envie de pleurer.» Son père a compris qu’elle ressentait l’influence de l’Esprit. Il s’est agenouillé, l’a serrée dans ses bras et lui a dit que ces sentiments tendres étaient les chuchotements du Saint-Esprit, qui l’aidait à savoir que ce qu’elle avait entendu ce soir-là était la vérité.

Il lui a rendu témoignage qu’elle pourrait toujours savoir lorsque quelque chose était vrai en retrouvant le même sentiment agréable que celui qu’elle avait alors.

Saisissez toutes les occasions d’aider les autres à reconnaître la paix et la joie que l’on éprouve lorsqu’on obéit àlavoix douce du Saint-Esprit, et à en être reconnaissants.