27: Choix de méthodes efficaces

"27: Choix de méthodes efficaces ," Partie B: Principes de base de l’enseignement de l’Evangile — Utilisez des méthodes efficaces, ()


Les méthodes pédagogiques choisies doivent rendre les leçons claires, intéressantes et mémorables. Chaque fois que vous prévoyez d’utiliser une certaine méthode, posez-vous les questions suivantes pour vous assurer qu’elle sera efficace.

La méthode aidera-t-elle les élèves à comprendre les principes que j’enseigne?

On peut utiliser des méthodes efficaces pour expliquer les principes et illustrer les leçons. Par exemple, une jeune sœur missionnaire enseignait à un contact la nécessité du rétablissement de l’Evangile ici-bas. L’ami de l’Eglise a répondu que son Eglise lui avait enseigné beaucoup de vérités précieuses et qu’elles avaient toujours suffi à sa famille. Pour aider l’ami de l’Eglise à mieux comprendre le sens de l’Apostasie et la nécessité du Rétablissement, la missionnaire a apporté une règle graduée d’un mètre à la leçon missionnaire suivante. Elle a expliqué que la règle graduée mesurait exactement un mètre. Si on ne lui enlevait que quelques centimètres, le reste de la règle serait encore utile pour mesurer certaines distances, mais elle ne mesurerait jamais plus un mètre complet. Après la mort des apôtres, des morceaux de la vérité ont été perdus ici et là. Des changements se sont immiscés dans la doctrine quand il n’y avait plus de prophète pour parler au nom du Seigneur. Des parties de la vérité sont restées, et elles étaient bonnes, mais elles ne représentaient pas la plénitude de la vérité. Pour qu’une Eglise soit celle de Jésus-Christ, elle doit détenir toute la vérité qu’il a enseignée. Autrement, elle n’enseigne qu’une partie réduite de ce qu’elle doit enseigner.

La méthode permettra-t-elle d’utiliser le temps avec sagesse?

Au début de la leçon, de nombreux instructeurs pensent qu’ils ont beaucoup de temps. Ils risquent donc de faire mauvais usage des premières minutes et de consacrer trop de temps à une méthode pédagogique agréable. Puis, au milieu du temps de la leçon, ils se rendent compte qu’ils doivent encore faire la majeure partie de la leçon. Pour rattraper le temps perdu, ils ont tendance à aller vite, en sautant des parties importantes de la leçon. Ils bâclent souvent la conclusion au lieu de profiter de cette occasion pour réunir des idées et aider les élèves à voir comment appliquer les principes qui ont été enseignés.

Choisissez avec soin les méthodes que vous utiliserez dans la leçon et le temps que vous leur consacrerez. Cela vous aidera à utiliser un bon choix de méthodes sans risquer qu’elles deviennent le centre d’intérêt de la leçon.

Assurez-vous que les méthodes que vous utilisez ne prennent pas trop longtemps pour les principes que vous enseignez. Par exemple, le travail en petits groupes peut être une méthode excellente pour étudier un principe complexe, mais comme elle demande pas mal de temps, elle risque de ne pas être la meilleure méthode pour enseigner un principe simple.

La méthode répondra-t-elle aux besoins de mes élèves?

Les méthodes que vous utilisez doivent aider les élèves à comprendre le principe que vous enseignez et leur donner plus envie de l’appliquer. Renseignez-vous sur le milieu de vos élèves, leurs accomplissements, leurs buts, etc. pour mieux choisir des méthodes qui seront instructives, mémorables et inspirantes pour eux. Lorsque vous comprenez vos élèves, vous pouvez éviter les méthodes qui risquent de les offenser ou de les perturber.

Est-ce que j’utilise trop souvent la même méthode?

Même une méthode pédagogique persuasive peut devenir ennuyeuse si on l’utilise trop. Veillez à utiliser diverses méthodes pédagogiques.

Informations supplémentaires

Pour plus de renseignements sur le choix des méthodes, voir les leçons 8 et 9 du cours Enseigner l’Evangile (pp. 222–229).