1: Instruire les enfants

"1: Instruire les enfants ," Partie C: Instruire des groupes d’âges différents, ()


Lorsque le Sauveur ressuscité exerçait son ministère auprès des Néphites, il a montré combien il aimait les petits enfants:

«Il prit leurs petits enfants, un par un, et les bénit, et pria le Père pour eux…

«Et il parla à la multitude et lui dit: Voyez vos petits enfants.

«Et comme ils regardaient, ils jetèrent les regards vers le ciel, et ils virent les cieux ouverts, et ils virent des anges descendre du ciel comme au milieu d’un feu; et ils descendirent et entourèrent ces petits enfants, et ils étaient environnés de feu; et les anges les servirent» (3 Néphi 17:21, 23–24).

Parlant de ce récit, M. Russell Ballard a déclaré: «Il est clair que ceux d’entre nous a qui ont été confiés des enfants ont reçu une intendance sacrée et noble, car c’est nous que Dieu a chargés d’entourer les enfants d’aujourd’hui d’amour, et de leur donner le feu de la foi et la compréhension de leur identité» («Voici vos petits enfants», L’Etoile, octobre 1994, p. 40). L’exemple du Sauveur nous montre comment nous devons instruire les enfants et de quelle manière nous devons prendre soin d’eux et les influencer.

Nous avons la responsabilité sacrée d’enseigner l’Evangile de Jésus-Christ aux enfants et de les aider à le vivre. Vous devez leur enseigner la vraie doctrine, comme l’a fait le prophète Néphi, qui a dit: «Nous parlons du Christ, nous nous réjouissons dans le Christ, nous prêchons le Christ, nous prophétisons concernant le Christ, et nous écrivons selon nos prophéties, afin que nos enfants sachent vers quelle source ils peuvent se tourner pour obtenir la rémission de leurs péchés» (2 Néphi 25:26).

Vous verrez que vous recevrez des bénédictions particulières en instruisant les enfants. Ils vous donneront de la joie et vous encourageront à être un bon exemple. En découvrant combien les enfants sont fidèles, aimants, confiants et plein d’espoir, vous vous rapprocherez du Seigneur et vous comprendrez mieux son commandement de devenir comme un petit enfant (voir Matthieu 18:3). Avec l’aide de l’Esprit, vous pouvez aimer et instruire les enfants à la manière du Seigneur. Vous pouvez aider chaque enfant à trouver la paix promise à ceux qui suivent le Sauveur: «Tous tes fils seront disciples du Seigneur, et grande sera la prospérité de tes fils» (3 Néphi 22:13).

Directives pour comprendre et instruire les enfants

Les renseignements suivants vous aide- ront à mieux comprendre les caractéristiques des enfants que vous instruisez (voir aussi «Caractéristiques d’âges des enfants», aux pages 110–116, et, si vous enseignez à la Primaire, les pages d’introduction de votre manuel de Primaire).

Les enfants sont confiants. Ils croient ce que vous leur dites. Ils reconnaissent la vérité. Vous avez le devoir de leur enseigner la bonne doctrine, simplement et clairement, avec des mots et des exemples à leur portée.

Les enfants peuvent reconnaître l’influence de l’Esprit. Enseignez-leur que la paix, l’amour et la chaleur qu’ils éprouvent lorsqu’ils parlent de Jésus-Christ et de son Evangile ou lorsqu’ils chantent un cantique, viennent du Saint-Esprit. Aidez-les à comprendre que ces sentiments sont une partie du témoignage.

Les enfants comprennent les choses au sens littéral. Pour eux, tout est réel. Vous pouvez gêner leur compréhension si vous utilisez des métaphores complexes pour leur enseigner des principes sacrés de l’Evangile. Aidez-les à apprendre l’Evangile en leur parlant des événements et des activités qu’ils connaissent bien: le foyer, la famille et le monde qui les entoure. Assurez-vous qu’ils comprennent bien ce que vous enseignez.

Les enfants sont curieux et désireux d’apprendre. Ils aiment apprendre au moyen d’expériences variées et nouvelles. Ils veulent bouger, se servir de tous leurs sens, explorer et essayer de nouvelles choses. Les plus grands aiment chercher des réponses à des questions et résoudre des problèmes. Les enfants de votre classe seront plus attentifs et auront plus envie d’apprendre si vous utilisez des méthodes pédagogiques et des activités variées pour leur enseigner les principes de l’Evangile (voir «Un enseignement diversifié», pp. 89–90).

Les enfants sont aimants et veulent se sentir aimés et acceptés. Cherchez des occasions d’encourager le comportement bon et aimant que les enfants adoptent spontanément. Les enfants aiment faire plaisir et aider les autres; n’hésitez donc pas à leur donner des occasions de servir. Demandezleur de porter vos livres, de tenir des images ou de répondre à des questions. Encouragezles à s’entraider. Témoignez-leur de l’amour. Aidez-les à développer leur estime personnelle en exprimant votre appréciation pour leurs efforts chaque fois que c’est possible. Ecoutez-les attentivement.

Les enfants commencent à préparer leur avenir. Bien qu’ils aient l’impression que l’âge adulte est très loin d’eux, les enfants se préparent aujourd’hui aux responsabilités qu’ils auront plus tard au sein de leur famille, de l’Eglise et du monde du travail. Vous pouvez les aider à comprendre en quoi ce qu’ils vivent aujourd’hui peut les y préparer. Par exemple, vous pouvez dire: «Marie, je t’ai vue aider Kévin à trouver cette Ecriture. Tu as été très patiente et très gentille. Un jour, quand tu seras maman, je suis sûr que tu enseigneras beaucoup de merveilleuses choses à tes enfants.» Ou bien vous pouvez dire: «Mathieu, un jour, tu seras un grand missionnaire parce que tu as appris à te fixer des buts et à les atteindre. Je suis très fier de toi!»

Les enfants suivront votre exemple. Vous enseignez toujours, même lorsque vous n’y pensez pas. Vous enseignez souvent plus par votre comportement et par votre exemple que par vos paroles. Par exemple, les enfants remarqueront si vous traitez les Ecritures avec respect. Ils verront comment vous parlez de notre Père céleste et de Jésus- Christ. Ils regarderont comment vous vivez les principes que vous enseignez. Votre bon exemple les aidera à éprouver plus d’amour et de respect pour leur Père céleste et pour son Fils.

Les petits enfants n’ont pas une grande capacité de concentration et ils ne peuvent pas rester longtemps assis calmement. Ne leur en demandez pas trop. Sachez reconnaître qu’un manque de concentration peut signifier qu’ils sont fatigués, qu’ils ont faim, qu’ils ne comprennent pas quelque chose que vous avez dit, qu’ils ont besoin de bouger ou qu’ils s’ennuient. Le meilleur moyen de garder leur attention et de les aider à apprendre est de les encourager à participer aux leçons. Comme ils ont beaucoup d’énergie, prévoyez des moyens de leur permettre de bouger ou de voir, d’entendre, de sentir ou de toucher quelque chose au cours de la leçon. Ils aiment apprendre par répétition et au moyen d’histoires, de chants et d’activités simples.

Fortifier la famille

Si vous êtes instructeur ou dirigeant, vous pouvez aider les parents à enseigner l’Evangile à leurs enfants. Dites aux parents ce que vous enseignez dans votre classe pour qu’ils puissent mettre l’accent sur ces principes de l’Evangile au foyer (voir «Occasions pédagogiques régulières dans la famille», pp. 137–139). Encouragez les enfants à parler de ce qu’ils apprennent à leur famille.

Ils peuvent participer aux soirées familiales par des chants, des Ecritures, des jeux et des principes qu’ils ont appris dans leur classe ou au cours des activités de la Primaire. De temps à autre, vous pouvez faire un rapport sur les leçons et les activités auxquelles l’enfant a participé, afin d’expliquer à sa famille ce qu’il a appris. Vous pouvez aussi dire aux parents quand leur enfant a été particulièrement serviable ou quand celui-ci doit faire une prière ou un discours. Vous pouvez demander aux parents de parler de leurs expériences ou de leur témoignage pendant une leçon.

Souvenez-vous que lorsque vous aidez un enfant à obtenir un témoignage et à vivre l’Evangile, il peut avoir une bonne influence sur sa famille. En enseignant l’Evangile à des enfants et en leur apprenant à le vivre, vous contribuez à affermir leur famille.