6: Occasions pédagogiques régulières dans la famille

"6: Occasions pédagogiques régulières dans la famille ," Partie D: Enseigner à la maison — Enseigner dans la famille, ()


En tant que parents, vous devez chercher à établir des occasions régulières d’enseigner l’Evangile au foyer. Si vous le faites, vos enfants recevront régulièrement des enseignements de l’Evangile qui s’appliqueront à leur vie et qui deviendront leur fondation. Grâce à vos actions, ils pourront voir que croire en l’Evangile signifie l’adopter pour guide dans tous les aspects de notre vie.

Les idées suivantes peuvent vous aider àétablir des occasions régulières d’enseigner l’Evangile à vos enfants.

La prière en famille

Le Sauveur a commandé: «Priez le Père dans vos familles, toujours en mon nom, afin que vos épouses et vos enfants soient bénis» (3 Néphi 18:21).

Les prières en famille sont d’excellentes occasions de montrer aux enfants comment prier. En vous regardant parler à votre Père céleste avec ferveur, ils verront votre foi et vos désirs justes. Ils apprendront à consulter le Seigneur dans toutes leurs actions pour qu’il les dirige dans le bien (voir Alma 37:37).

Votre exemple aidera vos enfants à apprendre le langage de la prière, qui exprime notre amour et notre respect pour notre Père céleste.

Les enfants peuvent apprendre beaucoup sur l’Evangile en entendant les prières des autres membres de la famille. Ils apprennent l’importance du repentir lorsqu’ils enten- dent les autres prier pour obtenir le pardon. Ils apprennent la reconnaissance lorsqu’ils entendent les autres remercier notre Père céleste pour ses bénédictions. Ils apprennent la foi, l’humilité et l’obéissance lorsqu’ils voient leurs parents demander régulièrement l’aide de Dieu. Ils apprennent à honorer et à respecter les dirigeants de l’Eglise lorsque les membres de la famille prient pour eux chaque jour. Ils acquièrent le désir de faire une mission et de recevoir les bénédictions du temple lorsque leurs parents demandent à leur Père céleste d’aider leurs enfants à faire des choix qui leur permettront de rester dignes de recevoir ces bénédictions.

Les enfants apprennent à aimer les autres lorsqu’ils entendent les membres de leur famille prier pour les autres. Et ils ressentent beaucoup d’amour lorsqu’ils entendent les membres de la famille prier pour eux.

Tous les membres de la famille doivent avoir l’occasion de faire la prière familiale. Les petits peuvent prier à leur tour avec de l’aide.

L’étude des Ecritures en famille

L’étude quotidienne des Ecritures est également un excellent moyen d’enseigner l’Evangile aux enfants. Chaque fois que c’est possible, les membres de la famille devraient lire ensemble chaque jour à la même heure. Certaines familles préfèrent le faire tôt le matin. D’autres préfèrent le faire juste avant d’aller se coucher. Même s’il est parfois difficile de faire participer les membres de la famille, vos efforts réguliers pour étudier la parole de Dieu seront une bénédiction pour vos enfants. Ces derniers apprendront la vérité des enseignements de Néphi: «Faitesvous un festin des paroles du Christ, car voici, les paroles du Christ vous diront tout ce que vous devez faire» (2 Néphi 32:3).

En lisant les Ecritures en famille, ils apprennent à aimer les vérités divines de l’Evangile. La langue des Ecritures leur devient familière. Ils apprennent les histoires des Ecritures et comprennent comment appliquer ces paroles divines dans leur vie quotidienne. Ils peuvent aussi apprendre à se servir des cartes, du Guide des Ecritures et des autres aides à l’étude figurant dans les Ecritures (voir pp. 56–58).

Vous pouvez choisir de passer un certain temps à lire chaque jour. Tous les membres de la famille qui savent lire doivent avoir l’occasion de lire les Ecritures. Ils peuvent lire un ou plusieurs versets à tour de rôle. Ceux qui ne savent pas lire peuvent aussi participer en répétant des versets que d’autres leur lisent. Quand la situation le permet, les plus jeunes enfants peuvent regarder les livres d’Ecritures illustrés de l’Eglise ou des images du Jeu d’illustrations de l’Evangile.

Pour aider les membres de la famille à comprendre les Ecritures, vous pouvez paraphraser les passages difficiles en utilisant des termes plus simples ou chercher les mots difficiles dans le Guide des Ecritures. Vous pouvez demander à des membres de la famille de résumer les points essentiels de la lecture du jour. Un petit enfant peut tenir une image de l’histoire étudiée.

Vous pouvez demander à un enfant de réfléchir à une situation de sa vie qui ressemble à l’histoire que vous lisez dans les Ecritures. Par exemple, vous pourriez dire: «Nous venons de lire l’histoire de David et Goliath. Quels sont les Goliaths que tu rencontres dans la vie? Qu’est-ce que tu peux apprendre de David qui t’aidera à vaincre ces difficultés?» Vous pourriez dire aussi: «J’ai remarqué que tu avais aidé ta petite sœur à ranger sa chambre. T’es-tu rendu compte que tu montrais le même genre d’amour que celui dont Jésus a parlé dans cette histoire?»

Si vous ne connaissez pas bien les Ecritures ou si vous avez des difficultés à lire, peut-être vous sentez-vous mal à l’aise ou incompétent si vous lisez avec vos enfants. Il n’y a aucun mal à dire à vos enfants que vous apprenez tous à lire les Ecritures. Si vous remettez à plus tard l’étude des Ecritures en famille jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise, vous privez vos enfants de la nourriture spirituelle dont ils ont tant besoin. Souvenez-vous que l’Esprit peut vous toucher quelle que soit votre expérience.

La soirée familiale

La soirée familiale vous donne d’excellentes occasions d’aider vos enfants à comprendre et à appliquer les principes de l’Evangile. Une soirée familiale peut comprendre une prière en famille, une leçon sur l’Evangile, des cantiques et des chants de la Primaire et des activités en famille.

Lorsque vous planifiez les soirées familiales, pensez aux besoins actuels, aux soucis et aux intérêts des membres de la famille. Par exemple, est-ce qu’un enfant doit se préparer à se faire baptiser ou à être ordonné à un office de la prêtrise? Y a-t-il eu des querelles à la maison? Si vous réfléchissez aux besoins et aux difficultés des membres de la famille, en vous aidant de la prière, vous pourrez mieux décider des principes de l’Evangile que vous devez enseigner.

Les principes permettant un enseignement efficace qui sont présentés dans ce livre peuvent aider les membres de la famille à planifier et à tenir des soirées familiales. De plus, l’Eglise a publié le Recueil d’idées pour les soirées familiales, qui contient des leçons et des idées pour réussir les soirées familiales. Les magazines de l’Eglise peuvent aussi vous aider.

Certaines familles trouvent qu’il est parfois difficile d’organiser régulièrement des soirées familiales. Il arrive que les enfants refusent de coopérer, ou que les parents aient l’impression d’être trop occupés. Cependant, les efforts mis en œuvre pour planifier et faire les soirées familiales apporteront des bénédictions à toute la famille. Un homme a raconté que sa famille n’avait organisé que deux soirées familiales au cours de sa jeunesse. Cependant, ces expériences l’avaient tellement touché qu’après son mariage, il s’en souvenait encore, ainsi que des principes de l’Evangile qu’il y avait appris. Cela l’a encouragé, ainsi que sa femme, à tenir des soirées familiales toutes les semaines dans leur famille.

Les repas en famille

Les repas en famille vous fournissent des occasions d’enseigner des leçons importantes et ils permettent à toute la famille de discuter. Avec les journées chargées, les repas sont souvent les seuls moments où vous pouvez vous retrouver avec vos enfants pour parler des événements de la journée et échanger des idées. Vous pouvez profiter de ces occasions pour parler à vos enfants des principes de l’Evangile, des valeurs familiales, des messages de la réunion de Sainte- Cène et des autres réunions, de l’école, des activités à venir, des événements mondiaux, et d’autres sujets qui vous intéressent. Cela peut être pour vous l’occasion de mieux connaître les soucis, les pensées et les sentiments de vos enfants.

Les repas en famille doivent être des occasions détendues et joyeuses où chacun sent qu’il peut prendre part à la discussion. Lorsque la situation le permet, ces moments devraient être exempts de toute distraction. Ces occasions peuvent contribuer à l’unité et au développement spirituel de la famille.

Les conseils de famille

Vous devez rassembler les membres de la famille pour des réunions de conseil de famille. Vous pouvez utiliser ces réunions pour fixer des buts, résoudre des problèmes, parler des finances, faire des projets, et apporter du soutien et de la force. Vous pouvez tenir des conseils de famille en même temps que les soirées familiales ou à d’autres moments.

En dirigeant des conseils de famille, vous apprenez à vos enfants à écouter et à être respectueux des sentiments et des opinions des autres.

Les entretiens privés

Vous vous rapprocherez de vos enfants en parlant régulièrement avec eux. Vous pourriez organiser des entretiens privés avec chaque enfant pour exprimer votre amour, vos encouragements et pour enseigner les principes de l’Evangile. Vous devez permettre à chaque enfant de parler des problèmes ou des expériences qui sont importants à ses yeux. Si vous vous intéressez sincèrement à leurs soucis et à leur opinion, vos enfants apprendront à vous faire confiance et à vous demander conseil. Ensuite, vous pouvez continuer à leur apprendre à prendre de bonnes décisions, à prier et à étudier les Ecritures pour trouver la réponse à leurs questions.

Servez-vous des Ecritures pour enseigner à vos enfants àexercer correctement leur libre-arbitre. Gene R. Cook a suggéré la manière dont l’un des parents pouvait utiliser les Ecritures pour aider un enfant qui se demande pourquoi la famille ne fait pas certaines choses le dimanche.

«Vous pourriez être tenté de répondre: ‹Parce que je l’ai décidé› ou ‹Parce que l’Eglise l’a décidé›. Mais un parent plus inspiré répondrait: ‹Et bien, tu sais que nous n’avons pas inventé qu’il fallait sanctifier le jour de sabbat. Je vais te montrer quelque chose.› Puis, vous pourriez ouvrir les Doctrine et Alliances à la section 59 et lire [versets 9 à 11]…

«Vous pourriez expliquer ensuite: ‹Comme tu peux le constater, le Seigneur enseigne que le dimanche est un jour saint… C’est un jour destiné à nous reposer de nos labeurs et à présenter nos dévotions au Très-Haut, ce qui signifie que nous devons aller aux réunions de l’Eglise, prendre la Sainte-Cène, nous acquitter de nos autres responsabilités à l’Eglise et rendre visite aux malades, aux pauvres et aux nécessiteux. C’est une journée consacrée au Seigneur, et je te témoigne, ma fille bien aimée, que c’est vrai et que le Seigneur nous a grandement bénis parce que nous avons sanctifié le jour de sabbat›» (Raising Up a Family to the Lord, 1993, pp. 19–20).

Pour trouver des idées qui peuvent s’appliquer aux entretiens privés, voir «Enseigner lors des entretiens», page 153.