7: Occasions pédagogiques dans la famille

"7: Occasions pédagogiques dans la famille ," Partie D: Enseigner à la maison — Enseigner dans la famille, ()


Une grande partie des occasions d’enseigner pour vous, parents, se présentera à des moments inattendus, lors de vos conversations, lorsque vous travaillez avec vos enfants, et lorsque les membres de la famille affrontent des difficultés tous ensemble.

Ces occasions peuvent être d’excellents moments d’enseignement parce qu’ils se rapportent précisément aux expériences que vos enfants sont en train de vivre. Comme ce genre d’occasions peut se présenter et passer rapidement, vous devez les reconnaître et être prêts à enseigner les principes que vos enfants sont prêts à apprendre.

Les suggestions suivantes peuvent vous aider à reconnaître les occasions d’enseigner.

Répondre aux questions et aux préoccupations des enfants

Tous les enfants ont des inquiétudes sur eux-mêmes et sur le monde. Vous pouvez leur montrer que l’Evangile apporte des réponses et des explications pour comprendre et résoudre leurs problèmes. Si un enfant a peur de l’orage, vous pouvez profiter de ce moment pour l’encourager à prier pour obtenir du réconfort. Si un fils adolescent subit des pressions pour regarder un film qui peut être choquant, vous pouvez en discuter avec lui et l’aider à appliquer les principes de l’Evangile pour décider s’il doit aller le voir ou non. Si les enfants se font du souci au sujet d’une décision importante, vous pouvez lire Moroni 7:15–19 avec eux et discuter du conseil de Mormon sur ‹la façon de juger›. Si un membre de la famille est mort, vous pouvez parler à vos enfants du monde des esprits et de la résurrection.

Vous trouverez des suggestions sur la manière de discuter avec vos enfants à la page 139 à la section «Occasions pédagogiques régulières dans la famille».

Discuter des problèmes qui concernent les amis de vos enfants

De temps en temps, vos enfants peuvent mentionner des problèmes qui concernent leurs amis. Leurs amis peuvent avoir un emploi qui les force à travailler le dimanche. Vos enfants connaissent peut-être un jeune homme, membre de l’Eglise, qui a décidé de ne pas faire de mission à plein temps. Ils ont peut-être des amis qui utilisent un langage incorrect ou qui ne sont pas courtois envers les autres. En discutant de ces situations avec vos enfants, vous pouvez utiliser les Ecritures pour leur enseigner des principes de l’Evangile. Cela peut vous aider à guider vos enfants pour qu’ils prennent la bonne décision dans une situation semblable.

Partager des occasions de faire de bons choix

Lorsque vous avez des occasions de faire de bons choix, vous pourriez partager ces expériences avec vos enfants. Par exemple, si on vous rend trop d’argent au magasin, vous pouvez demander à vos enfants ce que vous devez faire. Cela peut entraîner une discussion sur l’honnêteté, le libre-arbitre et les conséquences de nos actes.

Discuter des idées traitées dans les médias

Vous pouvez discuter avec vos enfants des idées traitées dans des films, des émissions télévisées et des chansons populaires. Le journal télévisé donne des occasions de discuter des événements et des problèmes d’actualité. Ce genre de discussions aide les enfants à faire la différence entre les activités édifiantes et les activités qui présentent des philosophies et des actions opposées aux principes de l’Evangile.

Aider les enfants à tirer des leçons de leurs erreurs

Les erreurs peuvent être des occasions d’apprendre. Si un enfant a commis une erreur, vous pouvez lui pardonner, discuter de l’importance de présenter ses excuses et de réparer le mal qui a été fait; si l’enfant a désobéi à un commandement, apprenez-lui comment se repentir.

Si vous avez tort, vous devez présenter vos excuses et demander pardon. Vos enfants peuvent apprendre une grande leçon s’ils vous voient vous efforcer de surmonter vos faiblesses. Réfléchissez à l’histoire suivante qu’un membre de l’Eglise a racontée:

«Lorsque j’avais environ 10 ans, j’ai fait quelque chose qui a déplu à mon père. Il était très en colère et a décidé de me punir. J’étais profondément blessé parce que je trouvais qu’il me punissait plus que je ne le méritais. Je l’ai évité le reste de la journée, et chaque fois qu’il essayait de me parler, je partais en courant. Le lendemain, j’étais toujours en colère contre lui, alors j’ai été très surpris lorsqu’il est venu dans ma chambre et qu’il m’a dit qu’il était désolé de m’avoir puni si sévèrement. Il m’a demandé si je voulais bien lui pardonner. J’ai appris alors que l’on n’est jamais trop vieux pour demander pardon et pour admettre que l’on a eu tort. Cela m’a permis d’apprendre la vraie valeur du repentir.»

Expliquer pourquoi on rend service

Lorsque vous servez dans vos appels à l’Eglise ou d’autres manières, vous pouvez expliquer à vos enfants ce que vous faites et pourquoi vous le faites. Cela les aidera à mieux prendre conscience de l’influence de leurs croyances et de leurs principes sur leur comportement. Si vous préparez un repas pour une personne malade, vous pouvez expliquer pourquoi il est important d’aider cette personne. Lorsque des enfants vous voient préparer une leçon pour l’Eglise, vous pouvez leur parler de l’importance de magnifier ses appels. Vous pouvez leur expliquer pourquoi nous levons la main pour soutenir les dirigeants de l’Eglise et comment nous soutenons ceux que le Seigneur a appelés.

Aider les enfants à maîtriser leur humeur

Lorsque les enfants sont grognons, découragés ou en colère, ils risquent de ne pas se comporter comme il faut. Vous pouvez leur apprendre à reconnaître et à contrôler leurs envies de faire mal aux autres ou de lever le ton. Vous pouvez rappeler les circonstances qui ont provoqué la colère et discuter des meilleures façons de faire par la suite.

Aider les enfants à reconnaître l’influence de l’Esprit

Vous pouvez aider vos enfants à reconnaître l’influence de l’Esprit en attirant leur attention sur ce qu’ils ressentent. Robert D. Hales a raconté l’expérience suivante: «Après mon baptême et ma confirmation, ma mère m’a pris à part et m’a demandé: ‹Qu’est-ce que tu ressens?› J’ai décrit de mon mieux le doux sentiment de paix, de réconfort et de bonheur que j’éprouvais. Elle m’a expliqué que ce que je ressentais était le don que je venais de recevoir: le don du Saint-Esprit. Elle m’a dit que si j’en restais digne, j’aurais ce don continuellement avec moi. Le souvenir de ce moment d’enseignement est resté vivant en moi pendant toute ma vie» («Fortifier la famille, notre devoir sacré», L’Etoile, juillet 1999, p. 38).

Tirer des leçons de la nature

Vous pouvez observer quotidiennement la nature pour enseigner l’Evangile à vos enfants (voir «On trouve partout des leçons», pp. 22–23); «Comparaisons et leçons de choses», pp. 162–163). Par exemple, les commentaires d’un enfant sur la beauté des fleurs printanières peuvent entraîner une discussion sur la résurrection de Jésus-Christ. Le fait de planter des graines ensemble est une excellente occasion de discuter de la comparaison faite par Alma entre la parole de Dieu et une semence (voir Alma 32:28–43).

Si vous êtes attentifs, vous pouvez transformer discrètement et régulièrement un grand nombre des expériences de vos enfants en occasions d’enseigner.