Leçon 4: Enseignez la doctrine

"Leçon 4: Enseignez la doctrine ," Partie G: Cours Enseigner l’Evangile, ()


Objectif

Aider les élèves à comprendre le pouvoir qui découle de l’étude et de l’enseignement de la doctrine de l’Evangile, qui est énoncée dans les Ecritures et les enseignements des prophètes modernes.

Remarque à l’intention de l’instructeur

Lorsque vous vous préparerez à cette leçon, priez afin d’être guidé de manière à enseigner efficacement en vous basant sur les Ecritures et les enseignements des prophètes modernes. Sous l’influence du Saint-Esprit, parlez des transformations que l’étude et l’enseignement de la doctrine de l’Evangile ont provoquées dans votre vie.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez les passages des Ecritures cités dans la leçon en vous aidant de la prière. Efforcez-vous de les appliquer à l’objectif de la leçon.

  2. 2.

    Etudiez la section de ce manuel intitulée «Enseignez la doctrine» (pp. 49–59) ainsi que les passages suivants de la section «Comment enseigner et diriger dans l’Eglise» du Manuel d’instructions de l’Eglise: «Enseignement des ordonnances et des principes salvateurs de l’Evangile» (p. 301), «Enseignement à partir des Ecritures et des enseignements des prophètes modernes» (p. 302) et «Utilisation du contenu des leçons approuvées par l’Eglise» (p. 304).

  3. 3.

    Demandez à un élève ou à un autre membre de la paroisse de raconter comment le fait d’apprendre un point particulier de la doctrine de l’Evangile a influencé sa vie.

  4. 4.

    Si vous pouvez vous en procurer, apportez en classe des manuels de leçons édités par l’Eglise.

  5. 5.

    Avant le début de la classe, écrivez ce qui suit au tableau:

Développement proposé pour la leçon

Le Seigneur nous a commandé de «nous enseigner les uns aux autres la doctrine du royaume». La doctrine peut avoir un grand effet sur notre esprit et sur notre cœur.

Commentaire d’Ecritures au tableau

Attirez l’attention de la classe sur l’Ecriture et les questions notées au tableau (voir «Préparation», point nº 5).

Expliquez que dans l’Ecriture notée au tableau l’expression «doctrine du royaume» fait référence aux vérités révélées de l’Evangile.

Attirez l’attention de la classe sur les questions que vous avez notées au tableau. Avant de demander aux élèves d’en discuter, demandez-leur de lire les Ecritures suivantes à haute voix:

  1. a.

    Enos 1:1–4 (La doctrine de l’Evangile pénètre profondément notre cœur et nous conduit à nous humilier devant Dieu.)

  2. b.

    Alma 31:5 (La parole de Dieu amène le peuple à faire ce qui est juste et «a un effet plus puissant» sur l’esprit.)

  3. c.

    Alma 32:28 (La parole de Dieu épanouit notre âme, éclaire notre intelligence et nous devient délicieuse.)

  4. d.

    Joseph Smith, Histoire 1:11–12 (La parole de Dieu pénètre notre cœur «avec une grande force».)

Demandez à la classe de discuter des questions notées au tableau.

Exposé d’un élève

Demandez à l’élève ou au membre de la paroisse choisi de venir parler de la façon dont un point particulier de la doctrine de l’Evangile a influencé sa vie.

Nous devons baser notre enseignement sur la doctrine.

Etude de cas

Demandez aux élèves d’imaginer qu’ils font partie de la présidence des Jeunes Gens, des Jeunes Filles ou de l’Ecole de Dimanche. L’un de leurs instructeurs leur dit: «Lorsque j’instruis les jeunes, je passe beaucoup de temps à parler de sport, de sorties ou de films. J’ai l’impression que les jeunes perdraient intérêt pour la leçon si je passais trop de temps à enseigner à partir des Ecritures.»

Discussion et citations

  • Quel conseil donneriez-vous à cette personne afin de l’aider à enseigner la doctrine en se basant sur les Ecritures?

Dans le cadre de cette discussion, demandez à trois élèves de lire les déclarations ci-dessous. Soulignez combien il est important d’enseigner la parole de Dieu aux membres de l’Eglise de tout âge.

Aux instructeurs d’adultes

Joseph Fielding Smith a déclaré: «Cela ne me plaît pas lorsque j’assiste à un service et qu’on invite à parler quelqu’un qui se tient devant l’assemblée et présente, même si c’est sur un ton agréable, des platitudes, une philosophie d’homme – les idées de ceux qui façonnent aujourd’hui la pensée du monde, mais qui dans leur cœur n’ont ni foi en Jésus-Christ ni amour pour lui – ou qui traitent de questions qui ne sont pas en accord avec les principes fondamentaux de l’Evangile» (Doctrine du salut, vol. 2, p. 318).

Aux instructeurs des jeunes gens et des jeunes filles

J. Reuben Clark, fils, a enseigné:

«Les jeunes de l’Eglise ont faim des choses de l’Esprit; ils sont désireux d’apprendre l’Evangile; ils le veulent direct, non dilué…

«Vous n’avez pas à venir subrepticement derrière eux et leur murmurer de la religion à l’oreille… Vous n’avez pas à déguiser les vérités religieuses sous l’apparence des choses du monde; vous pouvez leur apporter ces vérités ouvertement» (The Charted Course of the Church in Education, édition révisée, brochure, 1994, pp. 3, 9).

Aux instructeurs des petits enfants

Ezra Taft Benson a donné ce conseil: «Tout ce que nous demandons de vous c’est que vous inspiriez le cœur des enfants qui vous sont confiés de telle sorte que rien dans ce monde ne leur soit plus cher que l’Evangile» («Our First Obligation», Children’s Friend, octobre 1950, p. 454).

A tous les instructeurs de l’Evangile

Boyd K. Packer a dit:

«La doctrine correcte, quand elle est comprise, change le comportement.

«L’étude de la doctrine de l’Evangile est plus apte à améliorer le comportement que ne l’est l’étude du comportement» (Conference Report, octobre 1986, p. 20; ou Ensign, novembre 1986, p. 17).

Nous devons veiller à enseigner la bonne doctrine.

Commentaire de citations

Lisez cette déclaration de Marion G. Romney:

«Lorsque je bois à une source, j’aime prendre l’eau à l’endroit où elle sort du sol, pas en aval, où le bétail a marché… J’apprécie l’interprétation d’autres personnes, mais pour ce qui concerne l’Evangile, nous devons savoir ce que dit le Seigneur» (discours adressé aux instructeurs de religion, 13 avril 1973; cité par J. Richard Clarke, dans Ensign, novembre 1982, p. 15).

  • Quelles sources devons-nous utiliser pour aider les personnes que nous instruisons à «savoir ce que dit le Seigneur»? (Parmi les réponses il doit y avoir les Ecritures et les enseignements des prophètes modernes.)

  • Comment pouvons-nous nous assurer que nous enseignons la bonne doctrine?

Dans le cadre de cette discussion, demandez aux élèves de lire Doctrine et Alliances 42:12–13 et 52:9. Soulignez que nous pouvons nous assurer que nous enseignons la bonne doctrine en nous conformant aux Ecritures et aux enseignements des prophètes modernes. Demandez à un élève de lire cette déclaration de Spencer W. Kimball:

«Nul n’a le droit de donner ses interprétations personnelles quand il est invité à enseigner dans les organisations de l’Eglise; il est invité… et ceux qu’il instruit ont le droit de supposer qu’ayant été choisi et soutenu selon l’ordre correct, il représente l’Eglise et que ce qu’il enseigne est approuvé par elle» (The Teachings of Spencer W. Kimball, compilé par Edward L. Kimball, 1982, pp. 532–533).

Si vous avez apporté en classe des manuels de leçons actuels publiés par l’Eglise, montrez-les maintenant.

Indiquez que les manuels publiés par l’Eglise contiennent des suggestions de questions pour l’application, d’activités et de documentation audiovisuelle qui nous aident à baser notre enseignement sur les Ecritures et les paroles des prophètes modernes.

Le Seigneur nous promet de grandes bénédictions si nous apprenons et enseignons diligemment sa doctrine.

Citation

Indiquez que nous devons étudier la doctrine de l’Evangile avant de pouvoir l’enseigner efficacement. Lisez ensuite la déclaration suivante de Spencer W. Kimball:

«Il n’est pas rare que nous ayons quelques passages d’Ecritures à notre disposition, qui flottent, pour ainsi dire, dans notre esprit, et que nous ayons ainsi l’illusion que nous savons beaucoup de choses sur l’Evangile. Dans ce sens, le fait d’avoir une petite connaissance peut se révéler être un problème. Je suis convaincu que chacun d’entre nous, à un moment de sa vie, doit découvrir les Ecritures par lui-même, et ne pas les découvir une fois seulement, mais les redécouvrir maintes et maintes fois» («How Rare a Possession – The Scriptures!», Ensign, septembre 1976, p. 4).

Commentaire d’Ecriture au tableau

Effacez le tableau noir et faites-y le tableau suivant. Expliquez que le tableau indiquera les promesses du Seigneur aux instructeurs qui «redécouvrent les Ecritures maintes et maintes fois». Demandez aux élèves de copier le tableau dans leur bloc-notes. (Ne leur demandez pas d’ouvrir leur livre à cette page.)

Demandez aux élèves de lire les passages d’Ecritures indiqués au tableau. Après la lecture de chaque passage, demandez-leur de dire ce que nous pouvons faire et les bénédictions que nous recevrons en conséquence. Notez leurs idées dans les colonnes correspondantes. Recommandez aux élèves d’écrire ces idées dans leur bloc-notes. Vous trouverez des réponses possibles dans le tableau ci-après.

Application

Demandez aux élèves d’écrire dans leur bloc-notes une chose précise qu’ils veulent faire pour suivre le conseil donné dans ces passages d’Ecriture. Demandez-leur aussi d’écrire en quoi, à leur avis, cette action les aidera à recevoir les bénédictions du Seigneur dans leurs responsabilités d’enseigner.

Conclusion

Témoignage

Si l’Esprit vous y incite, témoignez de la force qu’apportent l’étude et l’enseignement de la doctrine de l’Evangile.

Tâches

Recommandez aux membres de l’Eglise:

  1. 1.

    d’étudier les Ecritures diligemment chaque jour. (Vous pourriez leur recommander de lire «Elaborez un plan personnel pour l’étude de l’Evangile», pp. 16–17 du manuel.)

  2. 2.

    En relation avec la tâche du bloc-notes pendant la leçon, efforcez-vous de faire une chose au cours de la semaine à venir pour améliorer leur étude de l’Evangile. Notez leurs progrès vis-à-vis de cet objectif.

  3. 3.

    Revoyez les principes enseignés dans cette leçon en étudiant la section du manuel intitulée «Enseignez la doctrine», aux pages 49–59.