Leçon 10: Préparez tout ce qui est nécessaire

"Leçon 10: Préparez tout ce qui est nécessaire ," Partie G: Cours Enseigner l’Evangile, ()


Objectif

Aider les élèves à préparer des leçons efficaces.

Remarque à l’intention de l’instructeur

En préparant leurs leçons, les instructeurs de l’Evangile doivent se poser trois questions:

  1. 1.

    Que doit-il se produire dans la vie des personnes que j’instruis à la suite de cette leçon?

  2. 2.

    Quels principes précis faut-il enseigner?

  3. 3.

    Comment faut-il enseigner ces principes?

La première question aide l’instructeur à adapter la leçon aux besoins des élèves. Ayant cela à l’esprit, l’instructeur peut décider de ce qu’il va enseigner. C’est une décision importante, en particulier parce que les leçons contiennent généralement plus de matière que l’instructeur ne peut en aborder pendant la durée de la classe. L’instructeur doit choisir des méthodes didactiques qui appuient le sujet, sont en accord avec l’Esprit et incitent les élèves à apprendre avec diligence.

En donnant cette leçon, aidez les élèves à comprendre comment préparer les leçons efficacement et sous la direction de l’Esprit. Souvenez-vous que votre préparation de cette leçon peut servir d’exemple aux élèves pour la préparation des leçons qu’ils donneront.

Préparation

  1. 1.

    Etudiez la section du manuel intitulée «Préparez tout ce qui est nécessaire» (aux pages 96–105).

  2. 2.

    Rappelez aux élèves qu’ils devront être prêts à élaborer le plan d’une leçon qu’ils donneront bientôt. Recommandez-leur d’apporter la documentation pour la leçon, telle que les Ecritures et les manuels de leçons. (Cette tâche leur a été donnée à la fin de la leçon 9.)

  3. 3.

    Apportez en classe un exemplaire d’un manuel de leçons actuel publié par l’Eglise, par exemple le manuel de la Primaire ou le manuel de Doctrine de l’Evangile, dans lequel l’objectif de chaque leçon et les méthodes pédagogiques recommandées sont indiqués.

  4. 4.

    Avant le cours, écrivez le tableau suivant au tableau:

Développement proposé pour la leçon

La préparation personnelle est essentielle pour pouvoir enseigner l’Evangile.

Citation

Demandez à un élève de lire la déclaration de Dallin H. Oaks à la page 96.

Tableau et exposé de l’instructeur

Demandez aux élèves de regarder le tableau que vous avez fait au tableau noir. Demandez-leur de le copier dans leur bloc-notes.

Expliquez qu’il y a trois questions importantes que nous devons nous poser quand nous préparons une leçon.

Expliquez que pendant cette leçon les élèves répondront à ces questions à propos de la documentation pour la leçon qu’ils ont apportée.

1. Décider de ce qui doit se produire dans la vie des gens que nous instruisons à la suite de la leçon.

Bloc-notes et exposé de l’instructeur

Demandez aux élèves de se référer à la documentation de cours qu’ils ont apportée. Demandez-leur de noter le sujet de leur leçon en haut du tableau. S’ils enseignent en s’appuyant sur un bloc d’Ecritures, faites-leur écrire le chapitre et les versets.

Expliquez qu’avec ce sujet à l’esprit, nous pouvons décider de la manière dont la leçon doit influencer les gens que nous instruisons. Par exemple, en donnant une leçon sur la dîme, une instructrice de la Primaire peut décider que les enfants doivent comprendre ce qu’est la dîme et pourquoi nous la payons. En donnant une leçon sur le temple, les parents peuvent décider que leurs enfants doivent éprouver le désir d’être dignes pour se marier au temple. En donnant une leçon sur la soirée familiale, un président de collège d’anciens peut décider que la leçon doit inciter les membres du collège à tenir une soirée familiale de valeur chaque semaine.

Indiquez que beaucoup de manuels de leçons publiés par l’Eglise comportent l’énoncé de l’objectif des leçons. Montrez le manuel de leçons que vous avez apporté en classe, et indiquez aux élèves l’énoncé de l’objectif de l’une des leçons. Expliquez que nous devons utiliser cet énoncé pour nous guider dans notre préparation de la leçon.

Recommandez aux membres de réfléchir aux besoins des gens qu’ils instruisent. Posez-leur ensuite la question suivante:

  • A votre avis, que doit-il se produire dans la vie des personnes que vous instruisez à la suite de cette leçon?

Expliquez qu’un instructeur pourrait répondre en mentionnant ce que les gens doivent comprendre, éprouver, désirer ou faire par suite d’une leçon. Donnez ensuite aux élèves le temps de répondre à la question. Demandez-leur d’écrire leur réponse sur le tableau, dans leur bloc-notes.

Discussion

Quand les élèves ont eu le temps de noter leurs réponses, demandez à quelques-uns de les donner et de les motiver.

Soulignez qu’en préparant une leçon nous devons réfléchir aux besoins des personnes que nous instruisons. Guidés par l’Esprit, nous pouvons connaître l’influence que la leçon aura sur elles. Cela nous aidera à savoir quoi enseigner et comment le faire.

2. Décider de ce que l’on va enseigner.

Exposé de l’instructeur

Expliquez que nous avons souvent plus de matière que nous ne pouvons en aborder dans le temps qui nous est imparti. C’est vrai, que nous enseignions à partir d’un manuel contenant des leçons préparées d’avance, ou à partir d’autres documents, tels que des articles du Liahona ou des discours de conférence générale. Nous devons alors choisir à l’aide de la prière ce qui sera le plus utile à nos élèves.

Soulignez que quand nous enseignons l’Evangile, nous ne devons pas nous borner à présenter l’information. Ce qui compte le plus, ce n’est pas la quantité de documents abordés mais l’influence de la leçon sur nos élèves.

Tableau et discussion

  • Que pouvons-nous faire qui nous aidera à décider des points précis à enseigner?

(Sans effacer le tableau, notez les réponses des élèves au tableau noir. Des points importants sont indiqués ci-dessous. Mentionnez-les si les élèves ne le font pas.)

  1. a.

    Etudier le contenu de la leçon en s’aidant de la prière.

  2. b.

    Dresser la liste des principes importants abordés dans la leçon.

  3. c.

    Toujours garder en tête les besoins et les antécédents de nos élèves.

  4. d.

    Suivre la direction de l’Esprit.

Recommandez aux élèves de toujours commencer à préparer une leçon au moins une semaine avant de la donner. Cela leur donnera le temps de méditer et de prier à propos du sujet, de le comprendre et de trouver des façons attrayantes de le présenter.

Bloc-notes

Demandez de nouveau aux élèves de se référer à la documentation de leçon qu’ils ont apportée en classe. Recommandez-leur de continuer de réfléchir aux besoins des personnes qu’ils instruisent en répondant à la question suivante. Demandez-leur aussi de réfléchir à ce que les gens qu’ils instruisent sont préparés à recevoir.

  • Dans cette leçon, quelles sont les idées les plus importantes pour les gens que vous instruisez?

Donnez aux élèves le temps de réfléchir à la question. Demandez-leur d’écrire leurs réponses sur le tableau, dans leur bloc-notes, sous le titre «Quels principes précis faut-il enseigner?»

Discussion

Quand les élèves ont eu le temps de noter leurs réponses, demandez à quelques-uns d’entre eux de les donner et de les motiver.

3. Décider de la manière d’enseigner la leçon.

Discussion

Expliquez qu’après avoir décidé de ce que nous allons enseigner, nous devons décider comment le faire. Cela implique de choisir les méthodes qui aideront les gens à comprendre les principes que nous enseignons.

  • Quelles méthodes pouvons-nous utiliser pour enseigner l’Evangile? (Aidez les élèves à se souvenir des méthodes qui ont été démontrées au cours des leçons 8 et 9. Rappelez-leur aussi la liste des méthodes de la page 158 du manuel.)

Rappelez aux élèves que les méthodes pédagogiques doivent édifier les gens que nous instruisons, les inciter à apprendre avec diligence et les aider à comprendre et à appliquer les principes de l’Evangile.

Bloc-notes

Demandez aux élèves de regarder de nouveau le tableau dans leur bloc-notes. Demandez-leur aussi de réfléchir à un principe qu’ils ont noté sous le titre «Quels principes précis faut-il enseigner?» Donnez-leur quelques minutes pour réfléchir à une méthode qu’ils pourraient utiliser pour enseigner ce principe, et pour la noter dans leur tableau.

Montrez le manuel de leçons que vous avez apporté. Indiquez que certaines leçons comportent des idées pour enseigner certains principes de l’Evangile. Les instructeurs peuvent adopter ces idées ou en trouver d’autres adaptées aux besoins des personnes qu’ils instruisent.

Quand les élèves ont eu le temps d’écrire dans leur bloc-notes, demandez à quelques-uns d’entre eux de faire part de leurs idées.

Conclusion

Citation

Lisez cette citation de David O. McKay:

«Trois préoccupations doivent guider tout instructeur: Premièrement s’immerger dans le sujet…; deuxièmement, intégrer le sujet à sa vie; troisièmement, s’efforcer d’amener [les gens qu’il instruit] à intégrer le sujet à leur vie, non pas le déverser en eux, mais les amener à voir ce qu’il voit, à savoir ce qu’il sait, et à éprouver ce qu’il éprouve» (Gospel Ideals, 1953, p. 424).

Recommandez aux élèves d’appliquer les principes abordés dans cette leçon. Assurez-les que s’ils le font en s’aidant de la prière, ils pourront préparer des leçons qui aideront les gens à apprendre la doctrine de l’Evangile et à l’appliquer.

Témoignage

Rendez témoignage si l’Esprit vous y incite.

Tâches

Recommandez aux élèves de:

  1. 1.

    Terminer la préparation de la leçon qu’ils ont commencée en classe. Noter dans leur bloc l’expérience qu’ils ont eue en préparant et en donnant la leçon.

  2. 2.

    Revoir les principes étudiés dans cette leçon, en étudiant la section du manuel intitulée «Préparez tout ce qui est nécessaire» (pp. 96–105).

  3. 3.

    Se préparer pour la leçon de la semaine prochaine en étudiant Matthieu 7:1–5. Se demander s’ils font des choses qui aggravent les difficultés qu’ils rencontrent dans leur rôle d’instructeurs. Réfléchir à ce qu’ils pourraient changer. En le faisant, ils devraient penser à la recommandation du Seigneur dans Ether 12:27, 37, à propos des bénédictions que nous pouvons recevoir si nous reconnaissons humblement nos faiblesses.