Le baptême est une alliance continue

La sainte des derniers jours, Partie A, 2002


Cette leçon a pour objectif de nous encourager à vivre selon les alliances que nous avons faites lors du baptême.

Le baptême nous permet de prendre un nouveau départ

Notre Père céleste désire que ayons tous foi en lui et en son Fils Jésus-Christ et que nous nous repentions de nos péchés. Lorsque cela est fait, nous nous faisons baptiser dans l’Eglise du Christ. Le baptême est nécessaire à notre salut. Mais il ne suffit pas d’être baptisé. Nous adoptons un autre genre de vie au moment du baptême, mais nous devons toujours continuer à progresser vers la perfection.

Après leur baptême, le prophète Alma a demandé à ses compatriotes: «Etes-vous nés spirituellement de Dieu? Votre visage est-il empreint de son image? Avez-vous éprouvé ce grand changement, dans votre cœur?» (Alma 5:14). Avons-nous ressenti ce changement et notre esprit renaître? Nous devrions essayer d’éprouver ces sentiments après notre baptême dans l’Eglise de Jésus-Christ.

Le baptême est le début de ce grand changement que nous devons tous connaître afin de retourner à notre Père céleste (voir Alma 5:13–14 et Mosiah 5:7–9). Quand nous respectons nos alliances, nos désirs et nos actions changent et nous devenons de plus en plus semblables à notre père Céleste. Lors de notre baptême nous sommes plongés dans l’eau. Les Ecritures comparent cela à la mise au tombeau, ou à l’abandon de notre être ancien (voir Romains 6:4; D&A 76:51). Lorsque nous sortons de l’eau, nous sommes lavés de nos péchés et commençons une nouvelle vie. Cette nouvelle vie a commencé par un accord durable avec Dieu et si nous faisons notre part, il fera la sienne. Si nous lui obéissons, il nous aidera à changer et nous ramènera en sa présence.

Beaucoup de gens ont un sentiment de spiritualité lors de leur baptême. Un membre l’a décrit ainsi: «Je n’oublierai jamais cette émotion en mon âme; être propre, prendre un nouveau départ en tant qu’enfant de Dieu… c’était tellement agréable!» (Hartman et Connie Rector, No More Strangers, 3:175).

Notre baptême a représenté un changement important qui a eu lieu en nous. Comme nous nous sommes repenties, le baptême nous a purifiées et nous a donné la possibilité de commencer une nouvelle vie. Nous devrions nous rappeler souvent le sentiment de pureté et de confiance que nous avons éprouvé lors du baptême.

• Demandez à une ou deux sœurs de raconter ce qu’elles ont ressenti quand elles se sont fait baptiser. Demandez-leur en quoi leur vie a changé depuis ce moment-là.

L’alliance du baptême

• Montrez l’aide visuelle 3-a, «Baptême d’un jeune homme».

Une alliance est un accord ou une promesse entre deux ou plusieurs personnes. Au moment du baptême, nous avons contracté une alliance très importante avec Dieu. Comme l’a dit le président Kimball: «Etre baptisé, c’est contracter l’alliance… avec Dieu… d’accomplir des œuvres de justice aussi bien que d’éviter le mal» (Le miracle du pardon, p. 94).

• Dites aux élèves de lire Doctrine et Alliances 20:37. Quelles sont les conditions pour se faire baptiser que mentionne cette Ecriture? Laissez aux sœurs du temps pour répondre; ensuite montrez une affiche contenant les éléments suivants ou montrez les informations inscrites au tableau:

  1. 1.

    Etre humble.

  2. 2.

    Avoir le cœur brisé et l’esprit contrit.

  3. 3.

    Témoigner que l’on est disposé à prendre sur soi le nom de Jésus-Christ.

  4. 4.

    Etre déterminé à servir Jésus-Christ jusqu’à la fin.

• Que signifie prendre sur soi le nom de Jésus-Christ?

Porter le nom de Jésus-Christ signifie être appelés les enfants du Christ (voir Mosiah 5:7, 8). Quand nous portons le nom de quelqu’un, nous avons une obligation vis-à-vis de cette personne. Tout comme nous avons une obligation envers la famille dons nous portons le nom, nous en avons une autre vis-à-vis de Jésus-Christ quand nous prenons sur nous son nom. Nous devons essayer de vivre comme il l’a fait.

• Montrez l’aide visuelle 3-b, «Jeune femme renouvelant son alliance du baptême en prenant la Sainte-Cène». Demandez aux élèves de lire Doctrine et Alliances 20:77.

Nous renouvelons notre alliance du baptême quand nous prenons la Sainte-Cène. Quand nous honorons notre alliance de nous souvenir de Jésus-Christ et de garder ses commandements, une bénédiction nous est promise.

• Qu’est-ce que notre Père céleste promet à ceux qui gardent ces alliances? Comment la compagnie de son Esprit nous aide-t-elle à le servir et à garder ses commandements?

Notre progression après le baptême

L’Evangile de Jésus-Christ nous enseigne que le baptême dans l’Eglise du Christ est un début. Mais il ne suffit pas d’être baptisé. Nous devons accomplir beaucoup de choses après notre baptême pour obtenir la vie éternelle.

• Demandez à une élève de lire Moroni 6:4–9. Quelles sont nos obligations après le baptême? Laissez du temps pour la réponse puis montrez une affiche comportant la liste suivante ou montrez les informations inscrites au tableau:

  1. 1.

    Prier notre Père céleste.

  2. 2.

    Jeûner pour des besoins particuliers.

  3. 3.

    Assister et participer aux réunions de l’Eglise.

  4. 4.

    Prendre régulièrement la Sainte-Cène.

  5. 5.

    S’inquiéter du bien-être d’autrui.

  6. 6.

    Se repentir de ses péchés.

  7. 7.

    Suivre la direction du Saint-Esprit.

• Demandez aux élèves de vérifier la liste inscrite au tableau puis de se poser la question «En quoi ai-je besoin d’amélioration dans le respect des alliances de mon baptême?»

Lors du baptême, nous commençons à renaître spirituellement. Nous devons continuer cette nouvelle vie en faisant ce que Moroni indique. Mais alors que nous nous acquittons de nos devoirs, que nous prenons soin de notre famille et de notre foyer, que nous faisons nos études et que nous remplissons nos responsabilités quotidiennes, nous sommes assaillis par les problèmes de ce monde et nous oublions parfois nos alliances.

Parfois nous commettons des fautes. Il nous faut alors nous repentir pour honorer notre contrat de baptême. Lorsque nous admettons ouvertement que nous avons péché et que nous nous repentons (voir la leçon 2, «Le repentir»), nous progressons à nouveau vers la perfection. Quand nous recherchons honnêtement l’aide du Saint-Esprit en priant, nous sommes guidés et aidés pour surmonter les erreurs et les éviter à l’avenir.

• Comment pouvons-nous augmenter notre spiritualité et garder les alliances de notre baptême?

Le chemin de la perfection

Respecterons-nous totalement l’alliance de notre baptême? Peut-être pas dans cette vie, mais nous devons continuer à nous parfaire, à remplacer des mauvaises habitudes par des bonnes. Le président Kimball a dit: «Le chemin de la perfection consiste à changer sa vie: à substituer le bon au mal dans chaque cas. Les changements se dérouleront mieux si nous entreprenons une chose à la fois. En effet si quelqu’un paye un dixième de ses revenus annuellement, il est parfait pour ce qui est de la dîme. Il n’est pas difficile de devenir parfait en ce qui concerne de s’abstenir de jurer, car si on ferme la bouche devant les gros mots et les jurons, on est en route vers la perfection dans ce domaine. Si l’on étudie les Ecritures avec dévouement et zèle, on approche de la perfection dans ce domaine-là aussi» («Be Ye Therefore Perfect», dans Speeches of the Year, 1974, p. 241–242).

Le prophète Néphi a dit que nous devons nous empresser d’avancer et endurer jusqu’à la fin. Le Seigneur nous a promis la vie éternelle en sa présence si nous lui montrons notre amour en obéissant et en respectant notre alliance du baptême (voir 2 Néphi 31:19–21). Le vrai bonheur sur terre et la joie éternelle découlent ddu respect de l’alliance du baptême que nous avons faite avec le Seigneur.

Joseph Fielding Smith l’a ainsi expliqué:

«L’un des grands buts de la véritable Eglise consiste à enseigner aux hommes ce qu’ils doivent faire après le baptême pour obtenir la plénitude des bénédictions de l’Evangile…

«Nous devons persévérer jusqu’à la fin; nous devons garder les commandements après le baptême… nous devons vivre de façon à acquérir les attributs divins et devenir le genre de personnes qui peuvent connaître la gloire et les merveilles du royaume céleste» («The Plan of Salvation», Ensign, novembre 1971, p. 5).

Une ancienne religieuse catholique convertie à l’Eglise fait part de ses sentiments vis à vis de son baptême:

«Tout ce que j’ai vu et entendu dans l’Eglise m’a beaucoup impressionnée. L’amitié et l’amour tout autant que l’intérêt authentique que chaque membre avait pour les autres m’ont fait comprendre que cette religion avait quelque chose de particulier…

«J’ai alors compris que je n’étais pas dans la bonne Eglise et que l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est la seule véridique sur cette terre. J’ai su aussi que je devais… y adhérer…

«Changer de vie n’a pas été facile, mais ce qui m’a soutenue durant toute cette transition, c’est le renouvellement des alliances de mon baptême, chaque semaine à la réunion de Sainte-Cène: l’alliance de prendre sur moi le nom du Sauveur, de me souvenir toujours de lui, et de garder ses commandements, et l’alliance du Seigneur en retour que son Esprit m’accompagnerait si je respectais ces promesses…

«Je me rappelle ensuite mon baptême et l’immersion complète dans l’eau. Pour moi, cela symbolise la mort de l’égoïsme et du péché et la résurrection dans une nouvelle vie en tant qu’enfant de Dieu. Je pense que l’acte du baptême est symbolique aussi de la manière dont notre Père céleste veut que nous vivions, en surmontant l’égoïsme et en luttant contre la tentation. Ainsi nous «mourons» quant à l’égocentrisme et au péché et nous progressons quotidiennement sur le chemin qui ramène en la présence de notre Père.

«Puis je renouvelle silencieusement l’alliance de prendre sur moi le nom de Jésus-Christ, et je lui dis que je réitère ma promesse de l’accepter, lui, les principes de l’Evangile et ses enseignements, que j’accepte l’Eglise et que je soutiens le prophète et les autres autorités de l’Eglise, les seules qui soient autorisées à nous diriger au nom de Dieu. Dans ma prière silencieuse, j’ajoute que je renouvelle l’alliance de toujours me souvenir de lui, par exemple, de me rappeler sa présence, particulièrement durant la journée, dans les moments de tentation ou de lassitude. Finalement, je renouvelle l’alliance de garder ses commandements, sachant que si je le fais fidèlement, j’aurais son Esprit avec moi» (citée par Hartman et Connie Rector dans No More Stangers, 1971, 3:154, 157, 159).

Conclusion

Au moment de notre baptême, nous avons ressenti un changement dans notre cœur. Nous avons fait alliance de prendre sur nous le nom de Jésus-Christ et de garder ses commandements. Lorsque nous nous efforçons quotidiennement d’agir de la sorte, nous avons son Esprit avec nous. Son Esprit nous aidera à devenir comme lui.

Tâche

Réfléchissez à ce qui s’est produit dans votre vie depuis le baptême. Pensez aux questions posées dans Alma 5:26–31. Si vous avez besoin de vous améliorer, commencez aujourd’hui en vous repentant et en corrigeant ce qui ne va pas.

Ecritures supplémentaires

  • Galates 3:27–29 (être un en Christ, grâce au baptême)

  • 1 Pierre 3:21 (le baptême et la résurrection)

  • Doctrine et Alliances 27:2 (prendre la Sainte-Cène)

Préparation pédagogique

Avant de donner cette leçon:

  1. 1.

    Lisez Les principes de l’Evangile, chapitre 20, «Le baptême».

  2. 2.

    Relisez la leçon 2 de ce manuel, «Le repentir».

  3. 3.

    Préparez les affiches suggérées dans la leçon ou inscrivez les informations au tableau.

  4. 4.

    Demandez à des élèves de présenter les histoires, les Ecritures ou les citations de votre choix.