Le recueillement

La sainte des derniers jours, Partie A, 2002


Cette leçon a pour objectif de nous apprendre à enseigner le recueillement à notre famille et à améliorer le nôtre.

Le recueillement est une qualité de l’âme

• Apposer l’affiche de Lévitique 19:30 ou noter le passage au tableau.

Les prophètes modernes nous ont fait des recommandations au sujet du recueillement. David O. MacKay a dit: «Je considère le recueillement comme l’une des plus nobles qualités de l’âme» (Conference report, octobre 1951, pp 179, 180).

Le récit suivant a été écrit par Spencer W. Kimball pour les membres de l’Eglise:

«Nous sommes un peuple extrêmement béni. Le Seigneur nous a tout donné: l’Evangile de Jésus-Christ, la lumière, la prêtrise, le pouvoir, les promesses, les alliances, les temples, notre famille, la vérité. Nous devrions être le peuple le plus heureux de la terre. Comme nous devrions être également le peuple le plus respectueux, chaque personne et chaque famille devrait faire son examen. Sommes-nous respectueux? Est-ce que nos actes à la maison et à l’église montrent du respect pour notre Créateur?

«On se pose parfois la question. Nous assistons à des réunions de Sainte-Cène et à des conférences où les enfants se promènent dans les allées. Durant des réunions, nous remarquons des adultes qui parlent à leur voisin, des gens qui sommeillent et des jeunes gens réunis à l’extérieur. Nous voyons des familles entrer en retard et s’asseoir bruyamment. Des groupes conversent à haute voix dans la salle de culte après la réunion.

«Nos pensées se tournent vers les amis de l’Eglise et vers ceux dont le témoignage est fragile et en train de croître. Est-ce que nos réunions sont de puissants outils missionnaires où l’Esprit du Seigneur peut régner et entrer dans notre cœur? Ou nous faut-il surmonter bien des distractions avant de pouvoir sentir l’Esprit?

«Examinons le recueillement non seulement du point de vue de la signification et de la place qu’il occupe dans notre vie de saintes des derniers jours, mais aussi pour l’enseigner à nos enfants et pour pouvoir nous améliorer.

«La signification et l’importance du recueillement

«Voici la définition du recueillement: Respect profond, vénération. Respect que l’on a pour les choses saintes. Adorer, honorer (voir le Petit Larousse). On peut aussi le définir comme de la dévotion.

«Beaucoup de nos dirigeants ont déclaré que le recueillement est l’une des plus nobles qualités de l’âme. Cela demande une foi véritable en Dieu et en sa justice, de la culture et l’amour de ce qui est raffiné dans la vie.

«Vénération pour Dieu

«Dans les révélations modernes, le Seigneur nous fait comprendre la signification et l’importance du recueillement.

«Un passage sous-entend que vénérer le Père et le Fils est essentiel pour atteindre le royaume céleste. La section 76 des Doctrine et Alliances, appelée «La Vision», a été donnée à Joseph Smith et Sidney Rigdon en février 1832. En voici un extrait:

«‹Et ainsi nous vîmes la gloire des célestes, qui surpasse en toutes choses – où Dieu, oui, le Père, règne sur son trône pour toujours et à jamais;

«‹devant le trône duquel tout se prosterne en une humble vénération et lui rend gloire pour toujours et à jamais.

«‹Ceux qui demeurent en sa présence sont l’Église du Premier-né, et ils voient comme ils sont vus, et ils connaissent comme ils sont connus, ayant reçu de sa plénitude et de sa grâce.

«‹Et il les rend égaux en pouvoir, en puissance et en domination› (D&A 76:92–95).

«Vénération pour le nom de la Divinité

«Une autre révélation moderne nous indique de vénérer le nom de la Divinité; il nous est dit de ne pas profaner le nom du Père, et même d’éviter d’en faire un usage trop fréquent (voir D&A 107:2–4).

«Nous nous rappellerons donc l’un des dix commandements:

«‹Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain› (Exode 20:7).

«La vénération de Dieu et de son nom est l’une des qualités les plus importantes que nous puissions acquérir.

«Vénération pour la maison du Seigneur

«Dans un autre domaine tout aussi important, le Seigneur a également indiqué par la révélation moderne que nous devions respecter sa sainte maison. Lors de la prière de consécration du temple de Kirtland, donnée par révélation à Joseph Smith, l’instruction a été donnée que celui-ci, comme les autres temples sacrés érigés au Seigneur, devait être un lieu pour le révérer (voir D&A 109:16–21).

«Dans un sens littéral, ce qu’il a dit des temples sacrés de l’Eglise s’applique à toute ‹maison du Seigneur›, qu’il s’agisse d’une église ou de tout autre endroit où les saints se réunissent pour le culte, ou même d’un foyer saint des derniers jours.

«Le recueillement entraîne le bonheur

«Comme pour tous les autres principes de l’Evangile, le recueillement mène à plus de joie.

«Nous devons nous rappeler que le recueillement n’est pas un comportement grave que nous adoptons momentanément le dimanche. Le véritable recueillement implique le bonheur, aussi bien que l’amour, le respect, la gratitude et la crainte de Dieu. C’est une vertu qui devrait faire partie de notre mode de vie. D’ailleurs les saints des derniers jours devraient être le peuple le plus respectueux de la terre.

«Le recueillement au foyer

«Où commence le recueillement? Comment l’acquérir?

«Le foyer est la clé du recueillement, ainsi que de toute autre vertu divine.

«Je souligne l’importance d’enseigner aux enfants à prier. C’est lors des prières personnelles et familiales que les petits apprennent à incliner la tête, à croiser les bras et à fermer les yeux, pendant que nous parlons à notre Père céleste. Le comportement appris à la maison détermine le comportement dans les réunions de l’Eglise. Un enfant qui a appris à prier chez lui comprend rapidement qu’il doit être sage durant les prières dans les réunions.

«De même, quand on tient régulièrement les soirées familiales, les enfants apprennent qu’il y a des moments particuliers, non seulement à l’église mais aussi à la maison, où nous apprenons qui est notre Père céleste et où tout le monde doit bien se tenir.

«Les enfants adorent la musique. Les cantiques qu’on chante fréquemment à l’église peuvent être chantés également à la maison. C’est très bon pour les petits enfants si leurs parents leur apprennent des cantiques simples chez eux. Ils seront alors heureux de chanter à la réunion de Sainte-Cène et en d’autres occasions.

«Le recueillement à l’église

«Il va sans dire que les parents doivent assister aux réunions dominicales en compagnie de leurs enfants.

«Le père et la mère doivent coopérer pour que la préparation en vue des réunions soit une expérience familiale agréable. Se précipiter à la dernière minute pour rassembler les enfants, s’habiller et se hâter pour aller à la réunion détruit le recueillement.

«Quand une famille acquiert cette mauvaise habitude, elle est souvent en retard à l’église, des paroles blessantes sont échangées, l’amertume s’installe; ensuite les enfants sont énervés et ne tiennent pas en place pendant la réunion. La famille qui se prépare, qui arrive à l’église bien avant le début de la réunion et s’assoit ensemble pour écouter le prélude musical est bien plus recueillie et peut oublier les préoccupations profanes.

«Les parents qui ont de jeunes enfants ont parfois du mal à leur faire apprécier les réunions et à les tenir sages. Pour réussir, il importe d’être ferme et persévérant et de se préparer à la maison. S’ils sont perdus, les jeunes parents peuvent aussi demander l’avis d’un couple plus expérimenté de la paroisse.

«Avant et après les réunions, les membres se groupent souvent dans la chapelle pour parler. Nous sommes des gens amicaux, et le sabbat convient bien pour discuter, nouer des amitiés et pour faire connaissance, cependant en toute innocence, nous manquons de respect. Les parents doivent montrer l’exemple aux enfants en allant parler dans les couloirs ou dans d’autres endroits que la chapelle, avant et après les réunions. Les parents peuvent entretenir l’atmosphère de la réunion chez eux en parlant à leurs enfants d’une pensée, d’un morceau de musique ou d’un autre aspect positif de la réunion.

«Un effort pour améliorer le recueillement

«Nous avons examiné l’importance du recueillement et certaines de ses significations. Nous vous avons également proposé plusieurs moyens de promouvoir le recueillement à la maison et à l’église. L’amélioration réelle, cependant, se produira lorsque les dirigeants locaux et les familles surmonteront des problèmes spécifiques de recueillement. Nous voulons encourager à un plus grand recueillement dans l’Eglise tout entière…

«Le recueillement véritable est vital, mais il disparaît rapidement dans le monde au fur et à mesure que les forces du mal accroissent leur influence. Nous ne pouvons pas comprendre totalement l’influence bénéfique que nous pourrions exercer si la vie empreinte de recueillement de millions de membres de la véritable Eglise du Christ servait de modèle. Nous ne pouvons imaginer le nombre supplémentaire de personnes que nous influencerions. Et ce qui est peut-être encore plus important, nous ne pouvons pas prévoir l’effet spirituel que cela aurait sur notre famille si nous devenions le peuple emprunt de recueillement que nous devrions être. Puissions-nous tous nous efforcer de faire preuve de plus de recueillement. C’est là ma prière» (We should Be a Reverent People, brochure, 1976, pp. 1–4).

• Comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants à apprécier les réunions de l’Eglise et à faire preuve de plus de recueillement? Lorsque les élèves auront répondu, demandez à quelqu’un de lire les suggestions suivantes:

«Suggestions aux parents pour enseigner le recueillement

«Les parents peuvent aider leurs enfants à apprécier les réunions de l’Eglise en adoptant les moyens suivants:

«1. Participant aux réunions de l’Ecole du Dimanche et de la Sainte-Cène avec leurs enfants.

«2. Se préparant agréablement et sans précipitation à aller aux réunions.

«3. Arrivant cinq à dix minutes avant le début de la réunion.

«4. S’asseyant tous ensemble en famille.

«5. Parlant d’un discours, d’un message, d’un morceau de musique ou d’un autre aspect de la réunion lorsqu’elle est terminée» (Spencer W. Kimball, We Should Be a Reverent People, p. 4).

• Montrez l’aide visuelle 7-a, «Nous devrions faire preuve de respect et enseigner à nos enfants à être respectueux dans la chapelle».

• Comment apprendre le recueillement à de petits enfants? Lorsque les élèves ont répondu, demandez à quelqu’un de lire les suggestions suivantes:

«Les parents ayant de jeunes enfants devraient s’efforcer de –

«1. Aider les enfants à comprendre ce qui se passe.

«Les petits enfants peuvent passer le temps silencieusement avec un livre de coloriage ou un album, mais il importe de leur faire comprendre autant que possible ce qui se passe durant la réunion. Un commentaire fait à voix basse pour clarifier les affaires de la paroisse ou le message de l’orateur permettra à l’enfant de saisir ce qui se déroule. Par exemple, le père pourrait murmurer: ‹C’est le papa de Julie qui parle à présent. Il parle des pionniers.›

«2. Mettre l’accent sur les cantiques.

«Pour les enfants, les chants peuvent être l’une des parties les plus agréables de la réunion. Encouragez l’enfant à s’intéresser aux cantiques en chantant des hymnes simples à la maison et en les lui enseignant. Le directeur de musique de la paroisse peut vous fournir une liste des cantiques qu’on chantera lors des prochaines réunions.

«3. Appliquer les bonnes manières apprises à la maison, à la Primaire et à l’Ecole du Dimanche.

«Rappeler aux enfants de croiser les bras et d’incliner la tête pendant les prières et de rester sagement assis pendant la réunion. Ils doivent comprendre qu’il est incorrect de jouer dans les allées ou de rentrer et de sortir de la chapelle pendant la réunion.

«4. Montrer l’exemple.

«Montrer l’exemple en s’intéressant à la réunion, en communiquant seulement quand c’est nécessaire et uniquement à voix basse et en recommandant aux enfants de faire de même.

«5. S’assurer que les enfants sont prêts pour la réunion.

«On doit les conduire aux toilettes et les faire boire avant que la réunion ne commence» (Spencer W. Kimball, We Should Be a Reverent People, pp. 4, 5).

Conclusion

Quand nous sommes recueillis, nous montrons notre amour et notre respect à notre père Céleste et à son Fils Jésus-Christ. En adoptant une attitude de révérence nous trouvons plus de joie dans la vie et dans les enseignements de l’Evangile de Jésus-Christ.

Tâche

Faites la liste des choses que vous pouvez faire pour devenir plus respectueuse dans votre vie et pour aider les autres, particulièrement les membres de la famille, à le devenir aussi.

Préparation pédagogique

Avant de donner cette leçon:

Préparez l’affiche suggérée dans la leçon ou inscrivez le passage d’Ecriture au tableau.