Enseigner par le pouvoir et sous l’influence du Saint-Esprit

La sainte des derniers jours, Partie A, 2002


Cette leçon a pour objectif de nous aider à enseigner l’Evangile par le pouvoir du Saint-Esprit.

Les instructrices ont besoin d’être guidées par le Saint-Esprit

Le Seigneur nous a commandé de nous instruire mutuellement à propos de son royaume (D&A 88:77). Pour ce faire, nous devons avoir le témoignage de la véracité de l’Evangile rétabli de Jésus-Christ. Nous devons enseigner avec le pouvoir et l’influence du Saint-Esprit.

David O. McKay a dit: «Instructeurs, commencez à préparer vos leçons par une prière. Présentez vos leçons avec une prière dans le cœur. Puis priez pour que Dieu enrichisse votre message… grâce à l’influence de son Saint-Esprit» (Gospel Ideals, 1953, p. 223).

Hartman Rector, fils, raconte une histoire au sujet d’Harold B. Lee:

«Peu de temps après qu’il a été ordonné à l’office de président… un journaliste lui a demandé:

«‹Qu’entendez-vous accomplir pendant que vous présiderez l’Eglise?›…

«‹Eh bien, a-t-il dit, je ne peux répondre à cette question qu’en citant un grand prophète à qui le Seigneur avait demandé de préserver des documents anciens. Il a dit:

«‹«Et j’étais conduit par l’Esprit, ne sachant pas d’avance ce que j’allais faire» (1 Néphi 4:6)›» (Conference Report, octobre 1973, Ensign, janvier 1974, p. 106).

Les instructrices doivent également être guidées par l’Esprit. Pour enseigner l’Evangile de Jésus-Christ, nous devons être guidées par le Saint-Esprit.

• Demandez aux élèves de lire Doctrine et Alliances 42:12–14. Que nous demande-t-on d’enseigner? Où trouve-t-on ces principes? Comment obtient-on l’Esprit pour pouvoir enseigner? Si nous ne recevons pas l’influence du Saint-Esprit, pourquoi ne devons-nous pas enseigner?

L’influence du Saint-Esprit peut porter les paroles de l’instructrice au plus profond du cœur de ses auditeurs. «Car, lorsqu’un homme parle par le pouvoir du Saint-Esprit, le pouvoir du Saint-Esprit porte ses paroles dans le cœur des enfants des hommes» (2 Néphi 33:1).

• Montrez l’image 35-a, «Le roi Benjamin instruit son peuple du haut d’une tour».

Le roi Benjamin a rassemblé son peuple pour lui donner des instructions précises. Il entendait l’affermir spirituellement.

• Demandez aux élèves de lire Mosiah 5:1, 2. Pourquoi les gens ont-ils cru ce que disait le roi Benjamin? Demandez-leur de lire Mosiah 5:3–4. Quel rôle leur foi a-t-elle joué dans cette expérience?

Obtenir les directives du Saint-Esprit

Les fils de Mosiah ont enseigné l’Evangile sous l’influence du Saint-Esprit. Ils ont reçu son aide après avoir fait bien des efforts.

• Demandez aux élèves de lire Alma 17:2–3. Quelles sont les trois étapes que les fils de Mosiah ont suivies pour enseigner avec puissance? Ecrivez-les au tableau.

Après s’être préparée par l’étude, l’instructrice doit prier pour être guidée par le Saint-Esprit.

Marion G. Romney a raconté l’expérience que son épouse a eue en enseignant selon l’Esprit. Elle devait faire une leçon sur la vision que Joseph Smith a eue du Père et du Fils. Elle avait dans sa classe une non-membre qui était universitaire. Sœur Romney craignait que cette femme instruite n’accepte pas la leçon et elle n’était pas sûre elle-même que c’était vrai.

En parlant de ce problème à sa mère, sœur Romney a dit: «‹Je ne pourrai pas faire cette leçon. Je ne sais pas si Joseph Smith a eu cette vision.›

«Sa mère n’était pas une femme instruite mais elle avait un témoignage. Elle dit à sa fille: ‹Tu sais comment le prophète a eu sa vision, n’est-ce pas?›

«‹Oui… il l’a eue en priant Dieu pour avoir la sagesse…›

«Sœur Romney alla dans sa chambre et essaya… Puis, elle donna la leçon d’une manière convaincante, avec un pouvoir dépassant ses capacités naturelles. Comment fut-elle en mesure de le faire? Le Saint-Esprit vint en réponse à ses questions. Elle sentit une chaleur dans son âme. Elle sut que Joseph Smith avait eu cette vision, comme l’avait su Joseph Smith. Elle n’avait pas vu les choses de ses yeux comme les avait vues le prophète, mais elle avait la même connaissance. Elle savait d’après la description de Joseph Smith ce qu’il avait vu, et elle eut le témoignage du Saint-Esprit que son récit était vrai» («Comment obtenir un témoignage», L’Etoile, novembre 1976, pp. 2, 3).

• Quelles sont les étapes que sœur Romney a suivies? Comparez-les aux trois autres inscrites au tableau. Pourquoi le fait d’ajouter la prière à son étude lui a-t-il donné assez de confiance en elle? Comment appelle-t-on le témoignage que sœur Romney a reçu?

• Quelle différence y a t-il entre le simple fait de lire la vérité et d’entendre quelqu’un en qui vous avez confiance vous dire qu’il sait que c’est vrai? Demandez aux sœurs de lire Moroni 10:4–5. Comment le Saint-Esprit nous manifeste-t-il la vérité? Que faut-il faire pour recevoir ce témoignage?

Rendre témoignage

Enseigner avec un témoignage signifie enseigner en sachant que l’Evangile est véridique. Dotées de l’esprit du témoignage, nous aiderons les autres à comprendre l’Evangile rétabli. Le Saint-Esprit rend témoignage de la véracité de l’Evangile aux auditeurs (voir 1 Corinthiens 2:12–13).

• Montrez l’image 35-b, «Deux missionnaires à la porte d’un contact».

Alvin R. Dyer a raconté l’histoire suivante:

«Deux missionnaires ont frappé à une porte en fin d’après-midi… la famille… se préparait à dîner tôt… Les missionnaires ont eu peu de succès en donnant leur message sur le seuil… La femme a commencé à refermer la porte. Pendant qu’elle fermait la porte, les missionnaires ont rendu témoignage de la véracité de l’Evangile. L’un d’eux a élevé la voix sciemment pour que les personnes à l’intérieur puissent l’entendre… Les missionnaires sont partis rapidement.

«Ils avaient fait quelques pas quand ils ont entendu quelqu’un qui les appelait… Un adolescent de quatorze ans environ les a rattrapés et leur a dit: ‹Papa voudrait que vous reveniez›. Ils se sont donc empressés de retourner dans cette maison. Le père a dit que leurs paroles ne l’avaient touché que quand il avait entendu l’un d’eux rendre son témoignage. ‹Alors, a-t-il ajouté, j’ai ressenti une curieuse sensation et j’ai su que j’avais mal agi en vous renvoyant.› L’éveil de cet intérêt, provoqué par le témoignage et l’esprit de conviction, a conduit cette famille au baptême» («When Thou Art Converted», Instructor, juillet 1961, p. 225).

• Pourquoi le père a-t-il fait revenir les missionnaires?

• Demandez aux deux sœurs a qui vous en aurez fixé la tâche de dire ce qu’elles ont ressenti quand on leur a enseigné l’Evangile.

Conclusion

En enseignant sous l’influence du Saint-Esprit, nous accroissons notre connaissance, notre compréhension, notre témoignage et notre foi, et il en va de même pour les personnes que nous instruisons. Nous devons être dignes d’enseigner par le pouvoir du Saint-Esprit et être préparées à le faire. Si nous nous préparons bien, nous enseignerons la vérité avec persuasion. Le Saint-Esprit nous guidera si nous étudions, prions et respectons les commandements de Dieu.

«Et l’Esprit vous sera donné par la prière de la foi; et si vous ne recevez pas l’Esprit, vous n’enseignerez pas…

«Et quand vous élèverez la voix par le Consolateur, vous parlerez et vous prophétiserez comme il me semble bon.

«Car voici, le Consolateur connaît toutes choses» (D&A 42:14, 16–17).

Tâche

Recherchez l’aide du Saint-Esprit en étudiant, en priant et en jeûnant. Ce sont les étapes à suivre pour se préparer à enseigner. Saisissez toute occasion d’instruire enfants, autres membres de la famille, amis et voisins.

Ecritures supplémentaires

  • Luc 24:32 (le cœur des disciples brûle)

  • Jean 14:26 (le Saint-Esprit enseigne toute chose)

  • 2 Néphi 32:7–8 (écouter l’Esprit)

  • Alma 5:43–52 (Alma rend témoignage du Saint-Esprit)

  • Moroni 10:7–10 (les dons proviennent de l’Esprit de Dieu)

Préparation pédagogique

Avant de donner cette leçon:

  1. 1.

    Suivez le processus décrit dans la leçon pour recevoir l’aide du Saint-Esprit.

  2. 2.

    Demandez à deux élèves de raconter ce qu’elles ont ressenti quand on leur a enseigné l’Evangile.

  3. 3.

    Demandez à des élèves de présenter des histoires, des Ecritures ou des citations de votre choix.