Les réunions de l’Église

La sainte des derniers jours, Partie A, 2002


Cette leçon a pour objectif de nous faire comprendre la raison d’être des réunions de l’Eglise et de nous inciter à y assister régulièrement.

Raison d’être des réunions de l’Eglise

Jésus a dit: «Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait» (Matthieu 5:48). Comme il est fort difficile de devenir parfait, notre Père nous aide. Il a établi son Eglise, appelé des dirigeants et nous a donné des commandements, des principes et des ordonnances. Nous recevons une formation concernant ces choses dans les réunions de l’Eglise. Nous devons obéir aux lois divines et vivre en accord avec elles pour devenir parfaites. Le Seigneur a déclaré: «je vous donne le commandement de vous instruire et vous édifier l’un l’autre lorsque vous êtes assemblés, afin de savoir… comment agir concernant les points de la loi et des commandements que j’ai donnés» (D&A 43:8).

Il y a diverses réunions de l’Eglise auxquelles nous pouvons assister.

La réunion de Sainte-Cène

• Montrez l’image 17-a, «La dernière Cène».

Paul a dit aux saints de Corinthe: «Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,

«et après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

«De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

«Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne» (1 Corinthiens 11:23–26).

Le but de la réunion de Sainte-Cène est de nous permettre de prendre la Sainte-Cène. Ceci nous rappelle le sacrifice que le Seigneur a fait pour nous. Nous renouvelons les alliances du baptême. A ce moment-là, nous sommes devenues membres de son Eglise et avons pris sur nous, son nom, le nom de Jésus-Christ.

• Montrez l’image 17-b, «La Sainte-Cène se fait en souvenir du corps et du sang du Christ».

Dans Doctrine et Alliances 20, on lit: «Il faut que les membres de l’Église se réunissent souvent pour prendre le pain et le vin en souvenir du Seigneur Jésus» (D&A 20:75). Le pain et l’eau que l’on distribue sont «les emblèmes de la chair et du sang du Christ» (D&A 20:40). Les prendre est un honneur très sacré. Personne ne doit le faire sans en être digne (voir 3 Néphi 18:28–29).

• Demandez à la sœur que vous en aurez chargée de faire un rapport sur la section intitulée «Notre attitude quand nous prenons la Sainte-Cène», au chapitre 23 des Principes de l’Evangile.

La réunion de Sainte-Cène concerne tous les membres de la famille, enfants compris. Comme les petits ont souvent du mal à être sages durant la réunion, nous pouvons nous demander s’ils en tirent profit. Néanmoins, chaque enfant a un esprit qui peut apprendre. L’assistance aux réunions de l’Eglise permet d’édifier l’esprit de l’enfant.

Il nous est commandé d’assister à la réunion de Sainte-Cène. Quand Jésus a indiqué aux Néphites le but de la Sainte-Cène et comment la prendre, il a ajouté: «Et je vous donne, le commandement de faire ces choses (prendre l’eau et le pain)» (3 Néphi 18:12).

«L’Eglise ordonne la tenue d’une réunion de Sainte-Cène hebdomadaire dans toutes ses unités. C’est la réunion la plus solennelle et la plus sacrée de l’Eglise. Elle a pour but de permettre aux saints de renouveler leurs alliances en prenant la Sainte-Cène, de recevoir une formation sur la doctrine du royaume et d’adorer le Tout-Puissant par les chants, les prières et les discours» (Bruce R. McConkie, Mormon Doctrine 2e édition 1966, p. 661).

Réunion de jeûne et de témoignage

La réunion de jeûne et de témoignage se tient une fois par mois, habituellement le premier dimanche, lors de la réunion de Sainte-Cène. Elle nous permet de rendre volontairement notre témoignage personnel. Celui-ci doit être la brève expression de notre foi et de notre connaissance de la mission divine de Jésus-Christ, des appels et de l’autorité des dirigeants de l’Eglise et de notre reconnaissance profonde des bontés du Seigneur à notre égard. Cette réunion nous donne du courage. Notre foi et notre obéissance en Dieu augmentent. Lors de la réunion de jeûne et de témoignage, il est convenable d’accomplir la bénédiction et l’attribution d’un nom à un enfant, et la confirmation de nouveaux membres de l’Eglise.

La réunion de prêtrise

Cette réunion se tient chaque dimanche pour tous les frères de l’Eglise de douze ans et plus qui détiennent la Prêtrise d’Aaron ou de Melchisédek. Les amis de l’Eglise et les membres non ordonnés à la prêtrise peuvent être invités à y assister.

Réunions pour les femmes

Chaque semaine se tient une réunion pour les femmes et les jeunes filles aux fins d’étudier l’Evangile. Si ces personnes sont en nombre suffisant, on les divise en deux groupes d’âge. Les femmes assistent à la Société de Secours, les jeunes filles (de 12 à 17 ans) assistent aux réunions des Jeunes Filles.

Enseignement de l’Evangile aux enfants

Les enfants de moins de douze ans se réunissent chaque dimanche à la Primaire pour recevoir l’instruction de l’Evangile. Cet enseignement est dispensé pendant l’Ecole du dimanche, la réunion de prêtrise et les réunions des femmes.

L’Ecole du dimanche

L’Ecole du dimanche a la responsabilité d’enseigner l’Evangile aux membres de l’Eglise de 12 ans et plus au cours d’une classe tous les dimanches.

Contribuer à la réussite des réunions de l’Eglise

Quelle que soit la réunion, nous pouvons participer à son amélioration.

Sœur LaRue Longden a raconté cette histoire la concernant: «Je me rappelle avoir dit à une instructrice de l’Ecole du Dimanche, quand j’étais très jeune et croyais tout savoir, que je n’irais plus à la réunion de Sainte-Cène dorénavant parce que c’était trop ennuyeux… L’instructrice m’a regardée et a répliqué: «Que je ne t’entende plus jamais répéter ça! Dieu t’a invitée à cette réunion pour prendre les emblèmes de la souffrance de Jésus-Christ et du don qu’il t’a fait. C’est un grand honneur d’y avoir été invitée. Si tu viens avec un bon esprit à la réunion, tu en repartiras toujours avec quelque chose de valable» («God Has Invited You» Leon R.Hartshorn, Remarkable Stories from the Lives of Latter-day Saint Women, 1973, 1:97–98).

• Qu’est-ce que l’instructrice a dit à sœur Longden de faire? En plus de venir avec un bon esprit, que pouvons-nous faire d’autre pour que la réunion en vaille la peine? Inscrivez les suggestions au tableau.

Pour que la réunion soit un succès, nous devons venir animées d’un esprit de prière. Cela nous permettra de recevoir l’Esprit quand nous y serons. Nous viendrons à l’heure et nous y assisterons régulièrement. Nous serons amicales avec tout le monde. Nous chanterons et nous prierons silencieusement pour ceux qui prennent une part active à la réunion. Nous y ferons preuve de recueillement en concentrant nos pensées sur ce que nous y faisons et ce qui est dit. Nous participerons de bon cœur quand cela nous sera demandé. Nous répondrons rapidement aux chuchotements de l’Esprit et nous rendrons notre témoignage.

Chaque parent a la responsabilité toute particulière de préparer ses enfants pour qu’ils soient contents d’assister aux réunions. En leur donnant à manger et en les habillant à l’heure, ils éviteront une bousculade de dernière minute. En leur expliquant discrètement ce qui se passe, ils leur permettront de comprendre et d’apprécier la réunion. En leur apprenant les cantiques à la maison, ils les inciteront à chanter lors des réunions de l’Eglise.

Spencer W. Kimball a dit: «Nous n’allons pas aux réunions dominicales pour nous amuser… Nous y allons pour adorer le Seigneur… Si vous trouvez que la cérémonie est un échec, c’est vous qui avez échoué. Personne ne peut adorer Dieu à votre place» («The Sabbath-A Delight», Ensign, janvier 1978, pp. 4–5).

Il y avait une sœur presque entièrement sourde qui venait à la réunion de Sainte-Cène chaque semaine. Elle montrait beaucoup d’intérêt pour ce qu’on y disait. Elle disait: «Je me fais une joie d’être en compagnie de ceux que j’aime et qui aiment l’Evangile. Je sens leur esprit sans entendre un mot, et si je suis sur la bonne longueur d’onde, le Seigneur me parle» (cité par Robert K. Thomas, «Listening with the Spirit», Ensign, janvier 1978, p. 40).

Lorsque nous assistons aux réunions de l’Eglise, nous pouvons donner force et soutien tout autant que nous en recevons des autres.

Bénédictions découlant de l’assistance aux réunions de l’Eglise

Nous avons parlé de ce que nous pouvons faire pour contribuer à la réussite des réunions auxquelles nous assistons. Examinons ce que nous pouvons en retirer.

• Demandez aux sœurs de parler des bénédictions qu’elles retirent des réunions de l’Eglise.

L’assistance aux réunions de l’Eglise peut nous aider à devenir plus obéissante aux commandements du Seigneur. Grâce aux réunions, nous cultivons nos talents, nous accroissons notre connaissance de la doctrine et des principes de l’Evangile, et nous acquérons davantage de foi et de témoignage. Les réunions renforcent nos liens avec nos amis et nos voisins, qui nous soutiennent dans nos efforts pour vivre avec intégrité. Elles nous rapprochent de notre Père céleste et de Jésus, notre Sauveur. Elles nous procurent l’Esprit du Seigneur. Le Sauveur a promis: «Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux» (Matthieu 18:20).

Conclusion

L’assistance aux réunions de l’Eglise peut nous conduire à la paix dans cette vie et à la vie éternelle dans le monde à venir. Les réunions sont des bénédictions du Seigneur.

Tâche

• Montrez l’aide visuelle 17-c, «Suggestions pour rendre la réunion de Sainte-Cène plus intéressante».

Lisez les suggestions écrites sur l’aide visuelle 17-c. Choisissez-en au moins une et faites des efforts afin de recevoir les bénédictions de la réunion de Sainte-Cène. Discutez en famille des moyens de rendre les réunions de l’Eglise plus intéressantes pour chaque membre de la famille.

Ecritures supplémentaires

  • Ephésiens 4:11–13 (perfectionner les saints)

  • Doctrine et Alliances 20: 45, 55 (les anciens dirigent les réunions; se réunir souvent)

  • Doctrine et Alliances 59: 9–12 (sanctifier le jour du Seigneur)

Préparation pédagogique

Avant de donner cette leçon:

  1. 1.

    Lisez le chapitre 23 des Principes de l’Evangile «La Sainte-Cène».

  2. 2.

    Demandez à une sœur de faire un rapport sur la section intitulée «Notre attitude quand nous prenons la Sainte-Cène», au chapitre 23 des Principes de l’Evangile.

  3. 3.

    Demandez à des élèves de présenter des histoires, des Ecritures ou des citations de votre choix.