La première prière de Joseph Smith


14

La première prière de Joseph Smith

Solennel

Cantiques

La nature était parée
De rayons d’or radieux.
Les oiseaux sous la ramée,
Chantaient l’Etre glorieux.
Dans la forêt parfumée
Joseph invoqua les cieux.
Dans la forêt parfumée
Joseph invoqua les cieux.


Prosterné devant le Père,
Joseph priait dans les bois.
De Satan la force entière
L’accabla de tout son poids.
Mais plus fort que l’adversaire,
Il vainquit grâce à la foi.
Mais plus fort que l’adversaire,
Il vainquit grâce à la foi.


La clarté parut, soudaine,
Voilant l’astre de midi,
Et dans une gloire extrême,
De lumière le remplit.
Il vit Elohim lui-même,
A sa droite Jésus-Christ.
Il vit Elohim lui-même,
A sa droite Jésus-Christ.


«Joseph, voici», dit le Père,
«Mon Fils aimé, le Sauveur:
Entends - le, par lui espère,
C’est la voix de ton Seigneur.»
Lorsqu’il les vit apparaître
Une extase emplit son cœur.
Lorsqu’il les vit apparaître
Une extase emplit son cœur.


Texte : D’après le texte anglais de Georges Manwaring, 1854–1889

Musique : de Sylvanus Billings Pond, 1792–1871 Adaptation de A. C. Smyth, 1840–1909