Si l’envie nous prend de blâmer


151

Si l’envie nous prend de blâmer

Réfléchi

Cantiques

1. Si l’envie nous prend de blâmer
le prochain pour ses erreurs;
Puissions-nous plutôt rechercher
La faiblesse en notre cœur.
N’offensons jamais nos frères,
Offrons-leur tout notre amour,
Car les mots pleins de colère
Nous reviendront quelque jour.


2. N’entachons jamais par plaisir
Le renom de nos voisins.
Leur honneur veillons à chérir
Comme notre propre bien.
Nous pourrions un jour regretter
Un mot dur, irréfléchi:
Ceux qu’à tort, nous avons jugés
Étaient nos futurs amis.






Brillamment, l'amour du Père (Musique de “Si l’envie nous prend de blâmer”)




1. Brillamment, l’amour du Père
Comme un phare éclaire tout,
Quant à nous, par nos lumières,
Nous guidons autour de nous.


Que nos lampes brûlent, claires,
Indiquant sur le flot noir,
Au marin perdu qui erre,
Le chemin, la vie, l’espoir.


2. Le péché, dans la nuit sombre,
Se déchaîne, menaçant,
Et des yeux inquiets, dans l’ombre,
Vont chercher nos feux brillants.


Que nos lampes brûlent, claires,
Indiquant sur le flot noir,
Au marin perdu qui erre,
Le chemin, la vie, l’espoir.


Texte : D’après un texte anglais anonyme, vers 1863

Musique : de Philip Paul Bliss, 1838–1876