Fidelite a la Première Présidence

ELDER J. DEVN CORNISH

Of the Seventy, July 2012


 

 

Une des évidences glorieuses de la restauration de la vérité du ciel dans ces derniers jours est la présence dans l'église de Christ de vrais et vivants apôtres et prophètes.  C'est un privilège et une protection pour nous, comme Saints des derniers jours, d'écoute et de suivre leurs conseils.

Quelles prophétiques sont les mots d'un discours donné par Elder Neal A. Maxwell en 1978 (voir Ensign, février 1979, « A Plus Déterminé Disciple »).

« Ne vous y trompez pas, frères et sœurs, dans les mois et les années à venir, il y aura des événements ou il sera exigé à chaque membre de décider si oui ou non il va suivre la Première Présidence....»  Président Marion G. Romney dit, il y a de nombreuses années où Je n’avais « jamais hésité à suivre le Conseil des autorités de l'Église, même si elle interfère ma vie sociale, professionnelle ou politique. »

« C'est une doctrine difficile, mais c'est une doctrine particulièrement vitale dans une société qui devient de plus en plus inique. » En bref, frères et sœurs, ne pas avoir honte de l'Évangile de Jésus Christ comprend ne pas avoir honte des prophètes du Jésus Christ...  Le disciple peut voir le temps où ses convictions religieuses sont réduites.... Ce nouvel impérialisme areligieux cherche à interdire certaines opinions tout simplement parce que ces opinions découlent de convictions religieuses.

« La Résistance à l'avortement peut être vu comme primitive.  La préoccupation par l'institution de la famille sera considérée comme démodé et non-éclairé....Avant la victoire finale des forces de la justice, quelques escarmouches seront perdues.  Même dans ces cas, cependant, permettons-nous d’avoir un registre afin que les choix soient clairs, permettant que les autres prennent leurs choix aux conseils prophétiques...  Jésus dit que lorsque les figuiers pousser leurs feuilles, « l'été est proche. »    « Ainsi ayant été avertis que l'été est sur nous, nous ne devons pas nous plaindre de la chaleur. »

Tout comme Elder Maxwell prédit, le jour est venu quand certains membres de l'Eglise sentent que les conseils de la Première Présidence et du Collège des douze est politiquement incorrect, ne coïncide pas avec les croyances ou les valeurs communément acceptées ne sont pas d’accord avec leurs propres croyances ou inclinaisons.  Ils disent dans leur propre cœur, « je ne suis pas d’accord » ou « Les frères ne comprennent pas la situation; » ou « Je crois que nos dirigeants sont inspirés, mais pas sur ce point. »  Il s'agit de déclarations dangereuses que mettre en péril notre sécurité spirituelle et celle de notre postérité.

Comprenez-vous bien, chers frères et sœurs, la sécurité se trouve en suivant les conseils de nos Prophètes et nos Apôtres vivants.  Ils ne professent pas d’être parfaite individuellement, mais quand ils parlent ensemble comme Première Présidence et comme le Collège des douze apôtres, leurs conseils constituent la parole du Seigneur qui a dit :

« Ce que moi, le Seigneur, ai dit, je ai dit, et je ne m’en excuse pas ; et même si les cieux et la terre passent, ma parole ne passera pas, mais s’accomplira entièrement, que ce soit par ma voix ou par la voix de mes serviteurs, c'est la même chose. » (D & C 1 :38)

Si nous ne sommes pas d’accord immédiatement avec les déclarations de nos dirigeants, aurons-nous la foi et le courage de dire, « je ne comprends pas la position des frères, mais ma famille et moi nous le soutiendrons parce que nous croyons en suivre les Apôtres et les Prophètes du Seigneur. »  Tout comme l’hymne  du  primaire  dit,  «  Dans ceci, il y a la sécurité et la paix. »