Le pouvoir de surmonter la pornographie

Boyd K. Packer, du Collège des douze apôtres, a dit : « De nos jours l’influence terrible de la pornographie est semblable à un fléau qui balaye le monde, contaminant ici et là, essayant inexorablement d’envahir chaque foyer, le plus fréquemment par l’intermédiaire du mari et père. Les effets de ce fléau peuvent être mortels, malheureusement le sont souvent, sur le plan spirituel. Lucifer cherche à contrecarrer ‘le grand plan de rédemption’, ‘le grand plan du bonheur’. »

Frère Packer a dit que les personnes qui s’adonnent à la pornographique non seulement détruisent leurs relations conjugales mais perdent également l’esprit du Christ et se privent du pouvoir de la prêtrise. Cependant il a souligné que nous avons tous la capacité de choisir et nous serons bénis si nous choisissons de ne jamais nous adonner à de si mauvaises choses ou, si nous l’avons déjà fait, si nous nous repentons et les abandonnons.

Nous avons le choix

Frère Packer a dit : « Le vieux dicton ‘le Seigneur vote pour moi, Lucifer vote contre moi mais c’est mon vote qui compte’ décrit la certitude doctrinale que notre libre arbitre est plus puissant que la volonté de l’adversaire. Le libre arbitre est précieux. Nous pouvons le céder stupidement et aveuglément mais il ne peut nous être enlevé de force.

« Nous connaissons cette excuse séculaire : ‘C’est le diable qui me l’a fait faire.’ Il n’en est rien ! Il peut vous tromper et vous égarer mais il n’a pas le pouvoir de vous forcer, ni vous ni personne, à transgresser ni de vous contraindre à rester dans la transgression. »

La prêtrise est l’antidote

Frère Packer a dit : « La prêtrise détient le pouvoir suprême. Elle peut vous protéger du fléau de la pornographie, et c’est un fléau, si vous succombez à son influence. À celui qui est obéissant, la prêtrise peut montrer comment se débarrasser d’une habitude et même supprimer la dépendance. Les détenteurs de la prêtrise ont cette autorité et doivent s’en servir pour combattre les mauvaises influences.

« Les détenteurs de la prêtrise portent en eux l’antidote qui ôte les images terribles de la pornographie et qui fait disparaître la culpabilité. La prêtrise détient le pouvoir de délivrer de l’emprise de nos habitudes, de briser les chaînes de la dépendance, quelle que soit la force de l’étreinte. Ce pouvoir peut guérir les cicatrices de fautes passées. »

La puissance de la prêtrise pour contrecarrer de telles influences doit être accompagnée du repentir qui, comme l’a dit frère Packer, « est comme un détergent. » Il a ajouté : « Même les taches incrustées du péché s’en iront. »

Des anges vous prépareront

Frère Packer a enseigné : « Chaque âme confinée dans la prison du péché, de la culpabilité ou de la perversion possède la clé de la porte. Cette clé s’appelle le ‘repentir’. Si vous savez comment utiliser cette clé, l’adversaire n’a pas d’emprise sur vous. Les deux principes indissociables que sont le repentir et le pardon dépassent en force le pouvoir terrifiant du tentateur. Si vous êtes liés par une habitude ou une dépendance indigne, vous devez cesser toute conduite néfaste. Des anges vous prépareront et les dirigeants de la prêtrise vous guideront à travers ces moments difficiles.

« On ne voit nulle part une plus grande manifestation de la générosité, de la tendresse et de la miséricorde de Dieu que dans le repentir. Avez-vous conscience de la perfection du pouvoir purificateur de l’Expiation accomplie par le Fils de Dieu, notre Sauveur, notre Rédempteur ? Il a dit : ‘Moi, Dieu, j’ai souffert ces choses pour tous afin qu’ils ne souffrent pas s’ils se repentent.’ Dans cet acte divin d’amour, le Sauveur a payé le châtiment de nos péchés afin que nous n’ayons pas à le faire. »

Il y a un moyen de vous en libérer

Dallin H. Oaks, du Collège des douze apôtres, a mis les membres en garde contre les dangers de la justification. Il a ajouté que nous ne pouvons pas minimiser la gravité de la pornographie, quelle qu’en soit la forme ou la dose.

Frère Oaks a dit que toute personne en proie à cette dépendance a le moyen de s’en libérer. Il explique : « Premièrement, reconnaissez le mal. Ne le défendez pas ni n’essayez de vous justifier. Deuxièmement, demandez l’aide du Seigneur et de ses serviteurs.

« Troisièmement, faites tout ce que vous pouvez pour éviter la pornographie. » « Si jamais vous vous trouvez en sa présence, ce qui peut arriver à n’importe qui dans le monde dans lequel nous vivons, suivez l’exemple de Joseph d’Égypte. Lorsque la tentation l’a pris dans son étau, il la laissa et ‘s’enfuit au dehors’ (Genèse 39:12).

« Enfin, n’apportez pas votre soutien financier à la pornographie. Ne vous servez pas de votre pouvoir d’achat pour soutenir la dégradation morale. Et vous, jeunes filles, s’il vous plaît, comprenez que, si vous vous habillez de manière impudique, vous aggravez ce problème en devenant de la pornographie pour certains hommes qui vous regardent.

« S’il vous plaît, écoutez ces avertissements. Améliorons tous notre comportement et redoublons d’efforts pour protéger nos êtres chers et notre environnement des attaques de la pornographie qui menace notre spiritualité, notre mariage et nos enfants. »