Chapitre 32

Les anges parlent par le pouvoir du Saint-Esprit — Les hommes doivent prier et acquérir leur propre connaissance par le Saint-Esprit. Vers 559–545 av. J.-C.

 Et maintenant, voici, mes frères bien-aimés, je suppose que vous méditez quelque peu dans votre cœur sur ce que vous devez faire après être entrés par le chemin. Mais voici, pourquoi méditez-vous ces choses dans votre cœur?

 Ne vous souvenez-vous pas que je vous ai dit que lorsque vous auriez areçu le Saint-Esprit, vous pourriez parler dans la blangue des anges? Or, comment pourriez-vous parler dans la langue des anges, si ce n’est par le Saint-Esprit?

 aLes anges parlent par le pouvoir du Saint-Esprit: c’est pourquoi, ils disent les paroles du Christ. C’est pour cela que je vous ai dit: bFaites-vous un festin des paroles du Christ, car voici, les paroles du Christ vous diront tout ce que vous devez faire.

 C’est pourquoi, maintenant que j’ai dit ces paroles, si vous ne pouvez les comprendre, c’est parce que vous ane demandez pas et que vous ne frappez pas; c’est pourquoi, vous n’êtes pas amenés dans la lumière, mais devez périr dans les ténèbres.

 Car voici, je vous le dis encore: si vous voulez entrer par le chemin et recevoir le Saint-Esprit, il vous montrera tout ce que vous devez faire.

 Voici, telle est la doctrine du Christ, et il ne sera pas donné davantage de doctrine avant qu’il ne ase soit manifesté à vous dans la chair. Et lorsqu’il se manifestera à vous dans la chair, les choses qu’il vous dira, vous vous appliquerez à les faire.

 Et maintenant, moi, Néphi, je ne puis en dire davantage; l’Esprit arrête mon discours, et j’en suis réduit à me lamenter à cause de al’incrédulité, et de la méchanceté, et de l’ignorance, et de la roideur de cou des hommes; car ils ne veulent pas rechercher la connaissance, ni comprendre la grande connaissance, lorsqu’elle leur est donnée avec bclarté, d’une manière aussi claire qu’une parole peut l’être.

 Et maintenant, mes frères bien-aimés, je vois que vous méditez encore dans votre cœur; et cela me peine de devoir parler à ce sujet. Car si vous écoutiez l’Esprit, qui enseigne à l’homme à aprier, vous sauriez que vous devez prier; car bl’esprit malin n’enseigne pas à l’homme à prier, mais lui enseigne qu’il ne doit pas prier.

 Mais voici, je vous dis que vous devez atoujours prier, et ne pas vous relâcher; que vous ne devez rien faire pour le Seigneur sans tout d’abord prier le Père, au bnom du Christ, qu’il consacre votre œuvre à vous-mêmes, afin que votre œuvre soit pour le cbien-être de votre âme.