Trois NéphiLivre de Néphi Fils de Néphi, qui était fils d’Hélaman

Chapitre 4

Les armées néphites battent les brigands de Gadianton — Giddianhi est tué, et son successeur, Zemnarihah, est pendu — Les Néphites louent le Seigneur pour leurs victoires. Vers 19–22 apr. J.-C.

 Et il arriva que vers la fin de la dix-huitième année, ces armées de brigands, s’étant préparées pour la bataille, commencèrent à descendre et à faire des sorties hors des collines, et hors des montagnes, et du désert, et de leurs places fortes, et de leurs lieux secrets, et commencèrent à prendre possession des terres, tant celles qui étaient dans le pays au sud que celles qui étaient dans le pays au nord, et commencèrent à prendre possession de toutes les terres qui avaient été adésertées par les Néphites et des villes qui avaient été laissées désolées.

 Mais voici, il n’y avait pas de bêtes sauvages ni de gibier dans ces terres qui avaient été désertées par les Néphites, et il n’y avait pas de gibier pour les brigands, sauf dans le désert.

 Et les brigands ne pouvaient exister que dans le désert, à cause du manque de nourriture; car les Néphites avaient laissé leurs terres désolées, et avaient rassemblé leurs troupeaux de gros et de petit bétail et tous leurs biens, et ils étaient en un seul corps.

 C’est pourquoi, les brigands n’avaient pas l’occasion de piller et de se procurer de la nourriture, si ce n’est en livrant ouvertement bataille aux Néphites; et les Néphites étaient en un seul corps, et étaient très nombreux, et s’étaient réservé des provisions, et des chevaux, et du bétail, et des troupeaux de toute espèce, afin de subsister pendant sept ans, temps pendant lequel ils espéraient détruire les brigands de la surface du pays; et ainsi passa la dix-huitième année.

 Et il arriva que la dix-neuvième année, Giddianhi s’aperçut qu’il était nécessaire d’aller livrer bataille aux Néphites, car ils n’avaient aucun moyen de subsister, si ce n’est en pillant, et en commettant des actes de brigandage et des meurtres.

 Et ils n’osaient pas se répandre sur la surface du pays de manière à pouvoir faire pousser du grain, de peur que les Néphites ne tombassent sur eux et ne les tuassent; c’est pourquoi Giddianhi donna à ses armées le commandement d’aller, cette année-là, livrer bataille aux Néphites.

 Et il arriva qu’ils allèrent livrer bataille; et c’était le sixième mois; et voici, grand et terrible fut le jour où ils vinrent livrer bataille; et ils étaient ceints à la manière des brigands; et ils avaient une peau d’agneau autour des reins, et ils s’étaient teints de sang, et ils avaient la tête rasée et couverte d’un casque; et grand et terrible était l’aspect des armées de Giddianhi, à cause de leurs armes et à cause du sang dont elles s’étaient teintes.

 Et il arriva que les armées des Néphites, lorsqu’elles virent l’aspect de l’armée de Giddianhi, tombèrent toutes à terre et élevèrent leurs supplications au Seigneur, leur Dieu, pour qu’il les épargnât et les délivrât des mains de leurs ennemis.

 Et il arriva que lorsque les armées de Giddianhi virent cela, elles commencèrent à crier d’une voix forte, à cause de leur joie, car elles pensaient que les Néphites étaient tombés de crainte à cause de la terreur qu’inspiraient leurs armées.

 10 Mais en cela elles furent déçues, car les Néphites ne les craignaient pas, mais ils acraignaient leur Dieu et le suppliaient pour qu’il leur accordât protection; c’est pourquoi, lorsque les armées de Giddianhi se jetèrent sur eux, ils étaient prêts à les affronter; oui, c’est dans la force du Seigneur qu’ils les reçurent.

 11 Et la bataille commença ce mois-là, qui était le sixième; et grande et terrible fut la bataille, oui, grand et terrible fut le massacre, de sorte qu’on n’avait jamais connu d’aussi grand massacre parmi tout le peuple de Léhi depuis qu’il avait quitté Jérusalem.

 12 Et malgré les amenaces et les serments que Giddianhi avait faits, voici, les Néphites les battirent, de sorte qu’ils se replièrent devant eux.

 13 Et il arriva que aGidgiddoni commanda à ses armées de les poursuivre jusqu’aux régions frontières du désert et de n’épargner aucun de ceux qui leur tomberaient entre les mains en chemin; et ainsi, ils les poursuivirent et les tuèrent, jusqu’aux régions frontières du désert jusqu’à ce qu’ils eussent accompli le commandement de Gidgiddoni.

 14 Et il arriva que Giddianhi, qui avait résisté et s’était battu avec hardiesse, fut poursuivi tandis qu’il fuyait; et, fatigué parce qu’il s’était beaucoup battu, il fut rattrapé et tué. Et telle fut la fin de Giddianhi, le brigand.

 15 Et il arriva que les armées des Néphites retournèrent dans leur lieu de sécurité. Et il arriva que cette dix-neuvième année passa, et les brigands ne revinrent plus livrer bataille; et ils ne revinrent pas non plus la vingtième année.

 16 Et la vingt et unième année, ils ne vinrent pas livrer bataille, mais ils s’approchèrent de tous côtés pour mettre le siège autour du peuple de Néphi; car ils pensaient que s’ils coupaient le peuple de Néphi de ses terres et le cernaient de tous les côtés, et s’ils le coupaient de toutes ses possibilités à l’extérieur, ils pourraient l’amener à se rendre, selon leur désir.

 17 Or, ils s’étaient désigné un autre chef, dont le nom était Zemnarihah; ce fut donc Zemnarihah qui fit mettre ce siège.

 18 Mais voici, c’était un avantage pour les Néphites; car il était impossible aux brigands de mettre le siège suffisamment longtemps pour que cela eût un effet sur les Néphites, à cause des nombreuses provisions qu’ils avaient mises en réserve,

 19 et à cause de la rareté des provisions parmi les brigands; car voici, ils n’avaient que de la viande pour leur subsistance, viande qu’ils se procuraient dans le désert;

 20 et il arriva que le agibier sauvage devint rare dans le désert, de sorte que les brigands étaient sur le point de périr de faim.

 21 Et les Néphites sortaient continuellement de jour et de nuit, et tombaient sur leurs armées, et les massacraient par milliers et par dizaines de milliers.

 22 Et ainsi, le peuple de Zemnarihah fut pris du désir de renoncer à son dessein, à cause de la grande destruction qui s’abattait jour et nuit sur lui.

 23 Et il arriva que Zemnarihah donna à son peuple le commandement de lever le siège et de marcher jusqu’aux parties les plus reculées du pays situé du côté du nord.

 24 Et alors, Gidgiddoni, informé de leur dessein, et connaissant leur faiblesse à cause du manque de nourriture et du grand massacre qu’ils avaient subi, envoya ses armées pendant la nuit, et leur coupa la retraite, et plaça ses armées sur le chemin de leur retraite.

 25 Et cela, ils le firent pendant la nuit, et parvinrent, dans leur marche, au-delà des brigands, de sorte que le lendemain, lorsque les brigands entreprirent leur marche, ils furent attaqués par les armées des Néphites, tant sur leurs avants que sur leurs arrières.

 26 Et les brigands qui étaient au sud furent également coupés dans leurs lieux de retraite. Et toutes ces choses se firent sur commandement de Gidgiddoni.

 27 Et il y en eut des milliers qui se livrèrent comme prisonniers aux Néphites, et le reste d’entre eux fut tué.

 28 Et leur chef, Zemnarihah, fut pris et pendu à un arbre, oui, à son sommet, jusqu’à ce qu’il fût mort. Et lorsqu’ils l’eurent pendu jusqu’à ce qu’il fût mort, ils abattirent l’arbre et crièrent d’une voix forte, disant:

 29 Que le Seigneur préserve son peuple dans la justice et dans la sainteté de cœur, afin qu’il puisse faire abattre tous ceux qui chercheront à le tuer pour le pouvoir et à cause des combinaisons secrètes, tout comme cet homme a été abattu.

 30 Et ils se réjouirent et crièrent de nouveau d’une seule voix, disant: Que le aDieu d’Abraham, et le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob protège ce peuple dans la justice tant qu’il binvoquera le nom de son Dieu pour avoir sa protection.

 31 Et il arriva que tous, comme un seul homme, éclatèrent en chants et aen louanges à leur Dieu pour la grande chose qu’il avait faite pour eux en les préservant de tomber entre les mains de leurs ennemis.

 32 Oui, ils crièrent: aHosanna au Dieu Très-Haut. Et ils crièrent: Béni soit le nom du Seigneur Dieu bTout-Puissant, le Dieu Très-Haut.

 33 Et ils avaient le cœur gonflé de joie, au point de verser beaucoup de larmes, à cause de la grande bonté de Dieu qui les avait délivrés des mains de leurs ennemis; et ils savaient que c’était à cause de leur repentir et de leur humilité qu’ils avaient été délivrés d’une destruction éternelle.