Chapitre 11

Déscription du système monétaire mo néphite — Amulek combat Zeezrom — Le Christ ne sauvera pas les gens dans leurs péchés — Seuls ceux qui héritent le royaume des cieux sont sauvés — Tous les hommes ressusciteront à l’immortalité — Il n’y a pas de mort après la résurrection. Vers 82 av. J.-C.

 Or, il était mis dans la loi de Mosiah que tout homme qui était juge de la loi, ou ceux qui étaient désignés pour être juges, devaient recevoir un salaire selon le temps pendant lequel ils travaillaient pour juger ceux qui étaient amenés devant eux pour être jugés.

 Or, si un homme devait à un autre, et qu’il ne voulait pas payer ce qu’il devait, plainte était déposée contre lui devant le juge; et le juge exerçait son autorité, et envoyait des officiers pour que l’homme fût amené devant lui; et il jugeait l’homme selon la loi et les preuves qui étaient apportées contre lui, et ainsi l’homme était obligé de payer ce qu’il devait, ou était dépouillé, ou chassé de parmi le peuple comme voleur et brigand.

 Et le juge recevait comme salaire selon son temps: une sénine d’or pour un jour, ou un sénum d’argent, qui est égal à une sénine d’or; et cela est selon la loi qui était donnée.

 Or, voici les noms des différentes pièces de leur or et de leur argent, selon leur valeur. Et les noms sont donnés par les Néphites, car ils ne comptaient pas à la manière des Juifs qui étaient à Jérusalem; ils ne mesuraient pas non plus à la manière des Juifs; mais ils changeaient leur calcul et leur mesure, selon la volonté et les circonstances du peuple, à chaque génération, jusqu’au règne des juges, ceux-ci ayant été aétablis par le roi Mosiah.

 Or, le calcul se fait comme ceci: une sénine d’or, un séon d’or, un shum d’or et un limnah d’or.

 Un sénum d’argent, un amnor d’argent, un ezrom d’argent, et un onti d’argent.

 Un sénum d’argent était égal à une sénine d’or, soit pour une mesure d’orge, et aussi pour une mesure de toute espèce de grain.

 Or, le montant d’un séon d’or était de deux fois la valeur d’une sénine.

 Et un shum d’or était de deux fois la valeur d’un séon.

 10 Et un limnah d’or avait la valeur de tous les autres.

 11 Et un amnor d’argent était aussi grand que deux sénums.

 12 Et un ezrom d’argent était aussi grand que quatre sénums.

 13 Et un onti était aussi grand que tous les autres.

 14 Or, voici la valeur de leurs plus petites unités de mesure, selon leur manière de compter.

 15 Un shiblon est la moitié d’un sénum; c’est pourquoi, on a un shiblon pour une demi-mesure d’orge.

 16 Et un shiblum est la moitié d’un shiblon.

 17 Et un léah est la moitié d’un shiblum.

 18 Or, ce sont leurs unités de mesure, selon leur manière de compter.

 19 Or, un antion d’or est égal à trois shiblons.

 20 Or, c’était dans le seul but d’obtenir du gain, parce qu’ils recevaient leur salaire selon l’emploi qu’ils avaient, qu’ils excitaient le peuple à des émeutes et à toutes sortes de troubles et de méchanceté, afin d’être plus employés, afin ad’obtenir de l’argent selon les actions en justice qui étaient portées devant eux; c’est pourquoi, ils excitèrent le peuple contre Alma et Amulek.

 21 Et ce Zeezrom commença à interroger Amulek, disant: Veux-tu me répondre à quelques questions que je vais te poser? Or, Zeezrom était un homme qui était expert dans les astratagèmes du diable, afin de détruire ce qui était bon; c’est pourquoi, il dit à Amulek: Veux-tu répondre aux questions que je vais te poser?

 22 Et Amulek lui dit: Oui, si c’est selon al’Esprit du Seigneur qui est en moi; car je ne dirai rien qui soit contraire à l’Esprit du Seigneur. Et Zeezrom lui dit: Voici, j’ai ici six ontis d’argent, et je te les donnerai tous si tu nies l’existence d’un Être suprême.

 23 Alors Amulek dit: Ô aenfant de l’enfer, pourquoi me btentes-tu? Sais-tu que le juste ne cède pas à de telles tentations?

 24 Crois-tu qu’il n’y a pas de Dieu? Je te le dis, non, tu sais qu’il y a un Dieu, mais tu aimes le alucre plus que lui.

 25 Et maintenant, tu m’as menti devant Dieu. Tu m’as dit: Voici, ces six ontis, qui ont une grande valeur, je te les donnerai, alors que l’intention de ton cœur était de me les refuser; et ton seul désir était que je nie le Dieu vrai et vivant, pour avoir une raison de me faire périr. Et maintenant, voici, pour ce grand mal tu auras ta récompense.

 26 Et Zeezrom lui dit: Tu dis qu’il y a un Dieu vrai et vivant?

 27 Et Amulek dit: Oui, il y a un Dieu vrai et vivant.

 28 Alors Zeezrom dit: Y a-t-il plus qu’un seul Dieu?

 29 Et il répondit: Non.

 30 Alors Zeezrom lui dit encore: Comment sais-tu ces choses?

 31 Et il dit: Un aange me les a révélées.

 32 Et Zeezrom dit encore: Qui est celui qui va venir? Est-ce le Fils de Dieu?

 33 Et il lui dit: Oui.

 34 Et Zeezrom dit encore: Sauvera-t-il son peuple adans ses péchés? Et Amulek répondit et lui dit: Je te dis que non, car il lui est impossible de nier sa parole.

 35 Alors Zeezrom dit au peuple: Veillez à vous souvenir de ces choses; car il a dit qu’il n’y a qu’un seul Dieu; pourtant il dit que le Fils de Dieu viendra, mais qu’il ne sauvera pas son peuple, comme s’il avait l’autorité de commander à Dieu.

 36 Alors Amulek lui dit encore: Voici, tu as menti, car tu dis que j’ai parlé comme si j’avais l’autorité de commander à Dieu, parce que j’ai dit qu’il ne sauvera pas son peuple dans ses péchés.

 37 Et je te dis encore qu’il ne peut le sauver dans ses apéchés; car je ne peux nier sa parole, et il a dit que brien d’impur ne peut hériter le croyaume des cieux; comment pouvez-vous donc être sauvés, si vous n’héritez pas le royaume des cieux? C’est pourquoi, vous ne pouvez être sauvés dans vos péchés.

 38 Alors Zeezrom lui dit encore: Le Fils de Dieu est-il le Père éternel même?

 39 Et Amulek lui dit: Oui, il est le aPère éternel même du ciel et de la terre, et de btout ce qui s’y trouve; il est le commencement et la fin, le premier et le dernier;

 40 et il viendra au amonde pour bracheter son peuple; et il cprendra sur lui les transgressions de ceux qui croient en son nom; et ce sont ceux-là qui auront la vie éternelle, et le salut ne vient à personne d’autre.

 41 C’est pourquoi les méchants restent comme si aaucune rédemption n’avait été faite, si ce n’est que les liens de la mort seront détachés; car voici, le jour vient où btous ressusciteront des morts, et se tiendront devant Dieu, et cseront jugés selon leurs œuvres.

 42 Or, il y a une mort qui est appelée mort temporelle; et la mort du Christ détachera les aliens de cette mort temporelle, de sorte que tous ressusciteront de cette mort temporelle.

 43 L’esprit et le corps seront de nouveau aréunis sous leur forme parfaite; membres et jointures seront rendus à leur forme propre, comme nous sommes maintenant, en ce moment; et nous serons amenés à nous tenir devant Dieu, connaissant comme nous connaissons maintenant, et ayant le bsouvenir vif de toute notre cculpabilité.

 44 Or, ce rétablissement se fera pour tous, jeunes et vieux, esclaves et libres, hommes et femmes, méchants et justes; et pas même un seul cheveu de leur tête qui sera perdu; mais chaque chose sera arendue à sa forme parfaite, comme elle est maintenant, ou dans le corps, et ils seront amenés et traduits devant la barre du Christ, le Fils, et de Dieu le bPère, et de l’Esprit-Saint, qui sont cun seul Dieu éternel, pour être djugés selon leurs œuvres, qu’elles soient bonnes ou qu’elles soient mauvaises.

 45 Or, voici, je vous ai parlé de la mort du corps mortel, et aussi de la arésurrection du corps mortel. Je vous dis que ce corps mortel est bressuscité à un corps cimmortel, c’est-à-dire de la mort, à savoir, de la première mort, à la vie, de sorte qu’ils ne peuvent dplus mourir; leur esprit s’unissant à leur corps, pour ne jamais être séparés; le tout devenant ainsi espirituel et immortel, de sorte qu’ils ne peuvent plus voir la corruption.

 46 Alors, quand Amulek eut fini ces paroles, le peuple recommença à être étonné, et Zeezrom commença aussi à trembler. Et ainsi finirent les paroles d’Amulek, ou: c’est là tout ce que j’ai écrit.