Histoire des fils de Mosiah, qui rejetèrent leurs droits au royaume pour la parole de Dieu, et montèrent au pays de Néphi prêcher aux Lamanites; leurs souffrances et leur délivrance — selon les annales d’Alma.

Chapitre 17

Les fils de Mosiah ont l’esprit de prophétie et de révélation — Ils vont, chacun de son côté, annoncer la parole aux Lamanites — Ammon va au pays d’Ismaël et devient serviteur du roi Lamoni — Il sauve les troupeaux du roi et tue ses ennemis aux eaux de Sébus. Versets 1–3, environ 77 av. J.-C.; verset 4, environ 91–77 av. J.-C.; et versets 5–39, environ 91 av. J.-C.

 Et alors, il arriva que comme Alma voyageait du pays de Gédéon en direction du sud, s’éloignant vers le pays de Manti, voici, à son étonnement, il arencontra les bfils de Mosiah en route pour le pays de Zarahemla.

 Or, ces fils de Mosiah étaient avec Alma au moment où l’ange lui apparut pour la apremière fois; c’est pourquoi Alma se réjouit extrêmement de voir ses frères; et ce qui ajouta encore à sa joie, c’est qu’ils étaient toujours ses frères dans le Seigneur; oui, et ils étaient devenus forts dans la connaissance de la vérité, car ils étaient des hommes d’une saine intelligence et ils avaient bsondé diligemment les Écritures afin de connaître la parole de Dieu.

 Mais ce n’est pas tout: ils s’étaient beaucoup livrés à la prière et au ajeûne; c’est pourquoi ils avaient l’esprit de prophétie, et l’esprit de révélation, et lorsqu’ils benseignaient, ils enseignaient avec une puissance et une autorité venant de Dieu.

 Et ils avaient enseigné la parole de Dieu pendant quatorze ans parmi les Lamanites, ayant eu beaucoup de asuccès et en bayant amené beaucoup à la connaissance de la vérité; oui, par la puissance de leurs paroles, beaucoup furent amenés devant l’autel de Dieu, pour invoquer son nom et cconfesser leurs péchés devant lui.

 Or, voici les circonstances dans lesquelles ils se trouvèrent dans leurs voyages, car ils eurent beaucoup d’afflictions; ils souffrirent beaucoup, tant dans leur corps que dans leur esprit, la faim, la soif et la fatigue, et aussi beaucoup de atribulations en esprit.

 Voici maintenant leurs voyages: ayant apris congé de leur père, Mosiah, la première année des juges, ayant brefusé le royaume que leur père désirait leur conférer — et c’était là aussi la volonté du peuple —

 Ils quittèrent néanmoins le pays de Zarahemla, et prirent leurs épées, et leurs lances, et leurs arcs, et leurs flèches, et leurs frondes; et cela, ils le firent afin de se procurer de la nourriture pendant qu’ils étaient dans le désert.

 Et ainsi ils entrèrent dans le désert avec ceux qu’ils avaient choisis, pour monter au pays de Néphi prêcher la parole de Dieu aux Lamanites.

 Et il arriva qu’ils voyagèrent de nombreux jours dans le désert, et ils jeûnèrent beaucoup et aprièrent beaucoup, afin que le Seigneur accordât qu’une part de son Esprit les accompagnât et demeurât avec eux, afin qu’ils fussent un binstrument entre les mains de Dieu pour amener, si c’était possible, leurs frères, les Lamanites, à la connaissance de la vérité, à la connaissance de la bassesse des ctraditions de leurs pères, qui n’étaient pas correctes.

 10 Et il arriva que le Seigneur les avisita par son bEsprit et leur dit: Soyez cconsolés. Et ils furent consolés.

 11 Et le Seigneur leur dit aussi: Allez parmi les Lamanites, vos frères, et établissez ma parole; néanmoins, vous serez apatients et longanimes dans les afflictions, afin de leur donner le bon exemple en moi, et je ferai de vous un instrument entre mes mains pour le salut de beaucoup d’âmes.

 12 Et il arriva que le cœur des fils de Mosiah, et aussi de ceux qui étaient avec eux, prit courage pour aller vers les Lamanites pour leur annoncer la parole de Dieu.

 13 Et il arriva que lorsqu’ils furent arrivés dans les régions frontières du pays des Lamanites, ils ase séparèrent et se quittèrent, confiants dans le Seigneur qu’ils se reverraient à la fin de leur bmoisson; car ils pensaient que l’œuvre qu’ils avaient entreprise était grande.

 14 Et assurément elle était grande, car ils avaient entrepris de prêcher la parole de Dieu à un peuple asauvage, et endurci, et féroce; un peuple qui mettait son plaisir à assassiner les Néphites, et à se livrer à des actes de brigandage sur eux, et à les piller; et leur cœur était tourné vers les richesses, ou vers l’or et l’argent, et les pierres précieuses; cependant, ils cherchaient à obtenir ces choses par le meurtre et le pillage, afin de ne pas travailler de leurs propres mains pour les avoir.

 15 Ainsi, ils étaient un peuple très indolent, dont beaucoup adoraient les idoles, et la amalédiction de Dieu était tombée sur eux à cause des btraditions de leurs pères; néanmoins, les promesses du Seigneur leur étaient offertes, à condition de se repentir.

 16 C’est pourquoi, c’était la araison pour laquelle les fils de Mosiah avaient entrepris l’œuvre, afin de les amener peut-être au repentir, afin de les amener peut-être à connaître le plan de la rédemption.

 17 C’est pourquoi ils se séparèrent et s’en allèrent parmi eux, chacun de son côté, selon la parole et le pouvoir de Dieu qui lui étaient donnés.

 18 Or, Ammon était le chef parmi eux, ou plutôt il pourvoyait à leurs besoins; et il les quitta, après les avoir abénis selon leurs postes respectifs, leur ayant communiqué la parole de Dieu, ou pourvu à leurs besoins avant son départ; et ainsi, ils entreprirent leurs voyages respectifs dans tout le pays.

 19 Et Ammon alla au pays d’Ismaël, pays appelé du nom des fils ad’Ismaël, qui étaient aussi devenus Lamanites.

 20 Et comme Ammon entrait dans le pays d’Ismaël, les Lamanites le prirent et le lièrent, comme c’était leur coutume de lier tous les Néphites qui tombaient entre leurs mains et de les transporter devant le roi; et ainsi, il était laissé au bon plaisir du roi de les tuer, ou de les garder en captivité, ou de les jeter en prison, ou de les chasser de son pays, selon sa volonté et son plaisir.

 21 Et ainsi, Ammon fut amené devant le roi qui régnait sur le pays d’Ismaël; et son nom était Lamoni, et il était descendant d’Ismaël.

 22 Et le roi demanda à Ammon si son désir était de demeurer dans le pays parmi les Lamanites, ou parmi son peuple.

 23 Et Ammon lui dit: Oui, je désire demeurer un certain temps parmi ce peuple; oui, et peut-être jusqu’au jour où je mourrai.

 24 Et il arriva qu’Ammon plut beaucoup au roi Lamoni, et celui-ci fit détacher ses liens; et il voulait qu’Ammon prît une de ses filles pour femme.

 25 Mais Ammon lui dit: Non, mais je serai ton serviteur. C’est pourquoi Ammon devint serviteur du roi Lamoni. Et il arriva qu’il fut placé parmi d’autres serviteurs pour surveiller les troupeaux de Lamoni, selon la coutume des Lamanites.

 26 Et lorsqu’il eut été trois jours au service du roi, comme il était avec les serviteurs lamanites, se rendant avec leurs troupeaux au point d’eau qui était appelé l’eau de Sébus, et tous les Lamanites y conduisent leurs troupeaux, afin qu’ils aient de l’eau —

 27 ainsi donc, comme Ammon et les serviteurs du roi conduisaient leurs troupeaux à ce point d’eau, voici, un certain nombre de Lamanites, qui avaient été avec leurs troupeaux pour les abreuver, se tenaient là et dispersèrent les troupeaux d’Ammon et des serviteurs du roi, et ils les dispersèrent, de sorte qu’ils s’enfuirent dans de nombreuses directions.

 28 Alors, les serviteurs du roi commencèrent à murmurer, disant: Maintenant le roi va nous tuer, comme il a tué nos frères, parce que leurs troupeaux étaient dispersés par la méchanceté de ces hommes. Et ils commencèrent à pleurer extrêmement, disant: Voici, nos troupeaux sont déjà dispersés.

 29 Or, ils pleuraient à cause de la peur d’être tués. Alors, quand Ammon vit cela, son cœur se gonfla de joie en lui; car, dit-il, je vais montrer ma force à ceux-ci qui sont mes compagnons de service, ou le pouvoir qui est en moi, de rendre ces troupeaux au roi, afin de gagner le cœur de ceux-ci qui sont mes compagnons de service, afin de les amener à croire en mes paroles.

 30 Et c’étaient là les pensées d’Ammon lorsqu’il vit les afflictions de ceux qu’il appelait ses frères.

 31 Et il arriva qu’il les flatta par ses paroles, disant: Mes frères, prenez courage et allons à la recherche des troupeaux, et nous les rassemblerons et les ramènerons au point d’eau; et ainsi, nous préserverons les troupeaux pour le roi, et il ne nous tuera pas.

 32 Et il arriva qu’ils allèrent à la recherche des troupeaux, et ils suivirent Ammon, et ils se précipitèrent avec une grande rapidité, et ils interceptèrent les troupeaux du roi et les rassemblèrent de nouveau au point d’eau.

 33 Et ces hommes se tenaient de nouveau là pour disperser les troupeaux; mais Ammon dit à ses frères: Encerclez les troupeaux pour qu’ils ne s’enfuient pas; et moi, je vais combattre ces hommes qui dispersent nos troupeaux.

 34 Ils firent donc ce qu’Ammon leur commandait, et il s’avança et se tint pour combattre ceux qui se tenaient près des eaux de Sébus; et ils n’étaient pas peu nombreux.

 35 C’est pourquoi ils ne craignaient pas Ammon, car ils pensaient qu’un seul de leurs hommes pouvait le tuer selon leur plaisir, car ils ne savaient pas que le Seigneur avait promis à Mosiah qu’il adélivrerait ses fils de leurs mains; et ils ne savaient rien non plus du Seigneur; c’est pourquoi, ils mettaient leurs délices dans la destruction de leurs frères; et c’est pour cette raison qu’ils se tenaient là pour disperser les troupeaux du roi.

 36 Mais aAmmon s’avança et commença à leur jeter des pierres avec sa fronde; oui, il lança, avec une grande force, des pierres parmi eux; et ainsi, il en tua un bcertain nombre, de sorte qu’ils commencèrent à être étonnés de sa force; néanmoins, ils furent en colère à cause de ceux de leurs frères qui avaient été tués, et ils étaient décidés à le faire tomber; c’est pourquoi, voyant qu’ils cne pouvaient pas l’atteindre de leurs pierres, ils s’avancèrent avec des gourdins pour le tuer.

 37 Mais voici, à tous les hommes qui levaient leur gourdin pour le frapper, Ammon tranchait le bras de son épée; car il résistait à leurs coups en leur frappant le bras avec le tranchant de son épée, de sorte qu’ils commencèrent à être étonnés et commencèrent à fuir devant lui; oui, et ils n’étaient pas peu nombreux; et il les fit fuir par la force de son bras.

 38 Or, six d’entre eux étaient tombés par la fronde, mais il n’en tua aucun de son épée, si ce n’est leur chef; et il trancha tous ceux de leurs bras qui étaient levés contre lui, et ils n’étaient pas peu nombreux.

 39 Et lorsqu’il les eut chassés au loin, il retourna et ils abreuvèrent leurs troupeaux et les ramenèrent au pâturage du roi, et entrèrent alors auprès du roi, portant les bras qui avaient été tranchés par l’épée d’Ammon, de ceux qui avaient cherché à le tuer; et ils furent apportés au roi en témoignage des choses qu’ils avaient faites.