Chapitre 20

Le Seigneur envoie Ammon à Middoni délivrer ses frères emprisonnés — Ammon et Lamoni rencontrent le père de Lamoni, qui est roi de tout le pays — Ammon oblige le vieux roi à approuver la libération de ses frères. Vers 90 av. J.-C.

 Et il arriva que lorsqu’ils eurent établi une Église dans ce pays, le roi Lamoni désira qu’Ammon l’accompagnât au pays de Néphi afin de le montrer à son père.

 Et la voix du Seigneur parvint à Ammon, disant: Tu ne monteras pas au pays de Néphi, car voici, le roi cherchera à t’ôter la vie; mais tu iras au pays de Middoni; car voici, ton frère Aaron, et aussi Muloki et Ammah sont en prison.

 Alors, il arriva que lorsqu’il eut entendu cela, Ammon dit à Lamoni: Voici, mon frère et mes frères sont en prison à Middoni, et je m’en vais les délivrer.

 Alors, Lamoni dit à Ammon: Je sais qu’avec la aforce du Seigneur tu peux tout faire. Mais voici, j’irai avec toi au pays de Middoni, car le roi du pays de Middoni, dont le nom est Antiomno, est un ami à moi; c’est pourquoi je vais aller au pays de Middoni, afin de flatter le roi du pays, et il fera sortir tes frères de bprison. Alors Lamoni lui dit: Qui t’a dit que tes frères étaient en prison?

 Et Ammon lui dit: Personne ne me l’a dit, si ce n’est Dieu; et il m’a dit: Va, délivre tes frères, car ils sont en prison au pays de Middoni.

 Alors, quand il eut entendu cela, Lamoni commanda à ses serviteurs de préparer ses achevaux et ses chars.

 Et il dit à Ammon: Viens, je descendrai avec toi au pays de Middoni, et là je plaiderai avec le roi pour qu’il fasse sortir tes frères de prison.

 Et il arriva que tandis qu’ils se rendaient là-bas, Ammon et Lamoni rencontrèrent le père de Lamoni, qui était roi ade tout le pays.

 Et voici, le père de Lamoni lui dit: Pourquoi n’es-tu pas venu à la afête en ce grand jour où j’ai fait une fête pour mes fils et pour mon peuple?

 10 Et il dit aussi: Où vas-tu avec ce Néphite, qui est un des enfants d’un amenteur?

 11 Et il arriva que Lamoni lui raconta où il allait, car il craignait de l’offenser.

 12 Et il lui dit aussi toute la raison pour laquelle il s’était attardé dans son royaume, de sorte qu’il n’était pas allé auprès de son père à la fête qu’il avait préparée.

 13 Et alors, quand Lamoni lui eut exposé toutes ces choses, voici, à son étonnement, son père fut en colère contre lui, et dit: Lamoni, tu vas délivrer ces Néphites, qui sont les fils d’un menteur. Voici, il s’est livré au brigandage contre nos pères; et maintenant ses enfants sont aussi venus parmi nous, afin de nous tromper par leur ruse et leurs mensonges, afin de pouvoir de nouveau se livrer au brigandage contre nos biens.

 14 Alors le père de Lamoni lui commanda de tuer Ammon par l’épée. Et il lui commanda aussi de ne pas aller au pays de Middoni, mais de retourner avec lui au pays ad’Ismaël.

 15 Mais Lamoni lui dit: Je ne tuerai pas Ammon, et je ne retournerai pas non plus au pays d’Ismaël, mais j’irai au pays de Middoni afin de libérer les frères d’Ammon, car je sais que ce sont des hommes justes et de saints prophètes du vrai Dieu.

 16 Alors, quand il eut entendu ces paroles, son père fut en colère contre lui, et il tira son épée afin de l’abattre à ses pieds.

 17 Mais Ammon s’avança et lui dit: Voici, tu ne tueras pas ton fils; néanmoins, il avaudrait mieux qu’il tombe que toi, car voici, il bs’est repenti de ses péchés; mais si tu tombais en ce moment, dans ta colère, ton âme ne pourrait être sauvée.

 18 Et de plus, il est nécessaire que tu t’abstiennes, car si tu atuais ton fils, comme il est innocent, son sang crierait de la terre vers le Seigneur, son Dieu, pour que la vengeance s’abatte sur toi; et tu perdrais peut-être ton bâme.

 19 Alors, quand Ammon lui eut dit ces paroles, il lui répondit, disant: Je sais que si je tuais mon fils, je répandrais le sang innocent; car c’est toi qui as cherché à le faire périr.

 20 Et il étendit la main pour tuer Ammon. Mais Ammon résista à ses coups et lui frappa aussi le bras, de sorte qu’il ne put l’utiliser.

 21 Alors, quand le roi vit qu’Ammon pouvait le tuer, il commença à supplier Ammon de lui épargner la vie.

 22 Mais Ammon leva son épée, et lui dit: Voici, je vais te frapper, à moins que tu ne m’accordes que mes frères sortent de prison.

 23 Alors le roi, craignant de perdre la vie, dit: Si tu m’épargnes, je t’accorderai tout ce que tu demanderas, même jusqu’à la moitié du royaume.

 24 Alors, quand il vit qu’il avait agi sur le vieux roi selon son désir, Ammon lui dit: Si tu accordes que mes frères sortent de prison, et aussi que Lamoni conserve son royaume, et que tu ne sois pas mécontent de lui, mais accordes qu’il agisse selon son désir dans atout ce qu’il pense, alors je t’épargnerai; sinon je t’abattrai à mes pieds.

 25 Alors, quand Ammon eut dit ces paroles, le roi commença à se réjouir à cause de sa vie.

 26 Et lorsqu’il vit qu’Ammon n’avait pas le désir de le faire périr, et lorsqu’il vit aussi le grand amour qu’il avait pour son fils Lamoni, il fut extrêmement étonné et dit: Parce que c’est là tout ce que tu as désiré, que je libère tes frères et souffre que mon fils Lamoni conserve son royaume, voici, je t’accorderai que mon fils conserve son royaume dorénavant et à jamais; et je ne le gouvernerai plus;

 27 et je t’accorderai aussi que tes frères soient sortis de prison, et que toi et tes frères veniez auprès de moi, dans mon royaume; car je désirerai grandement te voir. Car le roi était grandement étonné des paroles qu’il avait dites, et aussi des paroles qui avaient été dites par son fils Lamoni; c’est pourquoi il adésirait les apprendre.

 28 Et il arriva qu’Ammon et Lamoni poursuivirent leur voyage vers le pays de Middoni. Et Lamoni trouva grâce aux yeux du roi du pays; c’est pourquoi les frères d’Ammon sortirent de prison.

 29 Et lorsqu’il les rencontra, Ammon fut extrêmement attristé, car voici, ils étaient nus, et ils avaient la peau extrêmement écorchée, parce qu’ils avaient été liés de fortes cordes. Et ils avaient aussi souffert de la faim, de la soif et de toutes sortes d’afflictions; néanmoins, ils avaient été apatients dans toutes leurs souffrances.

 30 Et il se trouva que le sort les avait fait tomber entre les mains d’un peuple plus endurci et au cou plus roide; c’est pourquoi celui-ci n’avait pas voulu écouter leurs paroles, et il les avait chassés, et les avait frappés, et les avait pourchassés de maison en maison, et de lieu en lieu jusqu’à ce qu’ils fussent arrivés au pays de Middoni; et là ils avaient été pris et jetés en prison, et liés de afortes cordes, et gardés de nombreux jours en prison, et ils furent délivrés par Lamoni et Ammon.