Chapitre 26

Ammon se glorifie dans le Seigneur — Les fidèles sont fortifiés par le Seigneur et reçoivent la connaissance — Par la foi, les hommes peuvent amener des milliers d’âmes au repentir — Dieu a tout pouvoir et comprend tout. Vers 90–77 av. J.-C.

 Et maintenant, voici les paroles d’Ammon à ses frères, qui disent ceci: Mes frères de sang et mes frères en la foi, voici, je vous le dis, comme nous avons lieu de nous réjouir! Car aurions-nous pu penser, lorsque nous sommes apartis du pays de Zarahemla, que Dieu nous aurait accordé d’aussi grandes bénédictions?

 Et maintenant, je vous le demande, quelles grandes bénédictions nous a-t-il conférées? Pouvez-vous le dire?

 Voici, je réponds pour vous; car nos frères, les Lamanites, étaient dans les ténèbres, oui, dans l’abîme le plus sombre, mais voici, acombien d’entre eux sont amenés à contempler la lumière merveilleuse de Dieu! Et c’est là la bénédiction qui nous a été conférée: nous sommes devenus des binstruments entre les mains de Dieu pour réaliser cette grande œuvre.

 Voici, des amilliers d’entre eux se réjouissent et ont été amenés dans la bergerie de Dieu.

 Voici, le achamp était mûr, et vous êtes bénis, car vous avez lancé la bfaucille et vous avez moissonné de toutes vos forces, oui, vous avez travaillé tout le jour; et voyez le nombre de vos cgerbes! Et elles seront rassemblées dans les greniers, afin de ne pas être gaspillées.

 Oui, elles ne seront pas couchées par la tempête au dernier jour; oui, elles ne seront pas non plus déchirées par les tourbillons; mais lorsque la atempête viendra, elles seront rassemblées en leur lieu propre, afin que la tempête ne puisse pénétrer jusqu’à elles; oui, elles ne seront pas non plus chassées par des vents impétueux là où l’ennemi trouve bon de les transporter.

 Mais voici, elles sont entre les mains du Seigneur de la amoisson, et elles lui appartiennent; et il les bressuscitera au dernier jour.

 Béni soit le nom de notre Dieu! aChantons ses louanges, oui, rendons bgrâces à son saint nom! Car il accomplit ce qui est juste à jamais.

 Car si nous n’étions pas montés hors du pays de Zarahemla, ceux-ci, qui sont nos frères tendrement aimés, qui nous ont si tendrement aimés, auraient toujours été tenaillés par la ahaine à notre égard, oui, et ils auraient aussi été étrangers à Dieu.

 10 Et il arriva que lorsqu’Ammon eut dit ces paroles, son frère Aaron le réprimanda, disant: Ammon, je crains que ta joie ne t’entraîne à te vanter.

 11 Mais Ammon lui dit: Je ne ame vante pas de ma force, ni de ma sagesse; mais voici, ma bjoie est pleine, oui, mon cœur déborde de joie, et je me réjouirai à cause de mon Dieu.

 12 Oui, je sais que je ne suis rien; pour ce qui est de ma force, je suis faible; c’est pourquoi je ne ame vanterai pas de moi-même, mais je me vanterai de mon Dieu, car, avec sa bforce, je peux tout faire; oui, voici, nous avons accompli, dans ce pays, beaucoup de grands miracles pour lesquels nous louerons son nom à jamais.

 13 Voici, combien de milliers de nos frères n’a-t-il pas déliés des souffrances de al’enfer; et ils sont amenés à bchanter l’amour rédempteur, et cela à cause du pouvoir de sa parole qui est en nous; n’avons-nous donc pas tout lieu de nous réjouir?

 14 Oui, nous avons lieu de le louer à jamais, car il est le Dieu Très-Haut et a délié nos frères des achaînes de l’enfer.

 15 Oui, ils étaient enveloppés par les ténèbres et la destruction éternelles; mais voici, il les a amenés à sa alumière éternelle, oui, au salut éternel; et ils sont enveloppés par la générosité sans pareille de son amour; oui, et nous avons été des instruments entre ses mains pour accomplir cette œuvre grande et merveilleuse.

 16 C’est pourquoi, aglorifions-nous, oui, nous nous bglorifierons dans le Seigneur; oui, nous nous réjouirons, car notre joie est pleine; oui, nous louerons notre Dieu à jamais. Voici, qui peut trop se glorifier dans le Seigneur? Oui, qui peut en dire trop sur sa grande puissance, et sur sa cmiséricorde, et sur sa longanimité à l’égard des enfants des hommes? Voici, je vous le dis, je ne peux pas dire la plus petite partie de ce que je ressens.

 17 Qui aurait pu penser que notre Dieu aurait été miséricordieux au point de nous arracher à notre état affreux, pécheur et souillé?

 18 Voici, nous allions avec colère, proférant de grandes menaces de adétruire son Église.

 19 Oh alors, pourquoi ne nous a-t-il pas condamnés à une affreuse destruction, oui, pourquoi n’a-t-il pas fait tomber sur nous l’épée de sa justice et ne nous a-t-il pas condamnés au désespoir éternel?

 20 Oh, mon âme s’enfuit presque, pour ainsi dire, à cette pensée. Voici, il n’a pas exercé sa justice contre nous, mais, dans sa grande miséricorde, il nous a amenés au-delà de ce agouffre éternel de mort et de misère pour le salut de notre âme.

 21 Et maintenant, voici, mes frères, quel est al’homme naturel qui connaît ces choses-là? Je vous le dis, il n’y en a aucun qui bconnaît ces choses-là, si ce n’est le pénitent.

 22 Oui, à celui qui ase repent, et fait preuve de bfoi, et produit de bonnes œuvres, et prie continuellement, sans cesse, à celui-là il est donné de connaître les cmystères de Dieu; oui, à celui-là il sera donné de révéler des choses qui n’ont jamais été révélées; oui, et c’est à celui-là qu’il sera donné d’amener des milliers d’âmes au repentir, tout comme il nous a été donné d’amener ceux-ci, qui sont nos frères, au repentir.

 23 Or, vous souvenez-vous, mes frères, que nous avons dit à nos frères au pays de Zarahemla: Nous montons au pays de Néphi, pour prêcher à nos frères, les Lamanites, et ils nous ont tournés en dérision?

 24 Car ils nous ont dit: Pensez-vous que vous pouvez amener les Lamanites à la connaissance de la vérité? Pensez-vous que vous pouvez convaincre un peuple au acou aussi roide que les Lamanites de l’inexactitude des btraditions de leurs pères, eux dont le cœur met ses délices dans l’effusion du sang, dont les jours se sont passés dans l’iniquité la plus grossière, dont les voies ont été les voies de quelqu’un qui transgresse depuis le commencement? Or, mes frères, vous vous souvenez que tel était leur langage.

 25 Et de plus ils ont dit: Prenons les armes contre eux, afin de les détruire, eux et leur iniquité, dans le pays, de peur qu’ils ne nous envahissent et ne nous détruisent.

 26 Mais voici, mes frères bien-aimés, nous sommes venus dans le désert, non dans l’intention de détruire nos frères, mais dans l’intention de sauver peut-être un petit nombre de leurs âmes.

 27 Or, lorsque notre cœur était déprimé et que nous étions sur le point de faire demi-tour, voici, le Seigneur nous a aconsolés et a dit: Allez parmi vos frères, les Lamanites, et supportez avec bpatience vos cafflictions, et je vous donnerai du succès.

 28 Et maintenant, voici, nous sommes venus, et sommes allés parmi eux; et nous avons été patients dans nos souffrances, et nous avons souffert toutes les privations; oui, nous avons voyagé de maison en maison, nous confiant en la miséricorde du monde — non pas en la miséricorde du monde seulement, mais en la miséricorde de Dieu.

 29 Et nous sommes entrés dans leurs maisons et les avons instruits, et nous les avons instruits dans leurs rues; oui, et nous les avons instruits sur leurs collines; et nous sommes aussi entrés dans leurs temples et leurs synagogues, et les avons instruits; et nous avons été chassés, et on s’est moqué de nous, et on a craché sur nous, et on nous a frappés aux joues; et nous avons été lapidés, et pris et liés de fortes cordes, et jetés en prison; et par le pouvoir et la sagesse de Dieu, nous avons encore été délivrés.

 30 Et nous avons souffert toutes sortes d’afflictions, et tout cela afin d’être, peut-être, le moyen de sauver quelque âme; et nous pensions que notre ajoie serait pleine si nous pouvions, peut-être, être le moyen d’en sauver quelques-unes.

 31 Or, voici, nous pouvons étendre nos regards et voir les fruits de nos travaux; et sont-ils peu nombreux? Je vous le dis, non, ils sont anombreux; oui, et nous pouvons témoigner de leur sincérité, à cause de leur amour envers leurs frères et aussi envers nous.

 32 Car voici, ils ont préféré asacrifier leur vie plutôt que d’ôter la vie à leur ennemi; et ils ont benterré leurs armes de guerre profondément dans la terre à cause de leur amour pour leurs frères.

 33 Or, voici, je vous le dis, y a-t-il eu un aussi grand amour dans tout le pays? Voici, je vous dis que non, il n’y en a pas eu, même parmi les Néphites.

 34 Car voici, ils prendraient les armes contre leurs frères, ils ne souffriraient pas qu’on les tuât. Mais voici, combien de ceux-ci ont donné leur vie; et nous savons qu’ils sont allés à leur Dieu, à cause de leur amour, et de leur haine du péché.

 35 Alors, n’avons-nous pas lieu de nous réjouir? Oui, je vous le dis, il n’y a jamais eu d’hommes qui aient eu autant lieu de se réjouir que nous depuis le commencement du monde; oui, et je suis transporté de joie, au point de me vanter de mon Dieu; car il a tout apouvoir, toute sagesse et toute intelligence; il bcomprend tout, et il est un Être cmiséricordieux pour le salut, pour ceux qui se repentent et croient en son nom.

 36 Or, si c’est là se vanter, alors je me vanterai; car c’est là ma vie et ma lumière, ma joie et mon salut, et ma rédemption d’une misère éternelle. Oui, béni est le nom de mon Dieu, qui s’est souvenu de ce peuple, qui est une abranche de l’arbre d’Israël qui a été perdue loin de son tronc dans un pays inconnu; oui, je le dis, béni soit le nom de mon Dieu, qui s’est souvenu de nous, berrants dans un pays inconnu.

 37 Or, mes frères, nous voyons que Dieu se souvient de tous les apeuples, dans quelque pays qu’ils soient; oui, il dénombre son peuple, et ses entrailles de miséricorde sont sur toute la terre. Or, c’est cela ma joie, et mes grandes actions de grâces; oui, et je rendrai grâces à mon Dieu à jamais. Amen.