Chapitre 28

Les Lamanites sont battus au cours d’une épouvantable bataille — Des dizaines de milliers sont tués — Les méchants sont condamnés à un état de malheur sans fin; les justes parviennent à un bonheur qui n’a pas de fin. Vers 77–76 av. J.-C.

 Et alors, il arriva que lorsque le peuple d’Ammon eut été établi au pays de aJershon, et qu’une Église eut aussi été établie au pays de Jershon, et que les armées des Néphites eurent été placées tout autour du pays de Jershon, oui, dans toutes les régions frontières autour du pays de Zarahemla, voici, les armées des Lamanites avaient suivi leurs frères dans le désert.

 Et ainsi, il y eut une épouvantable bataille; oui, telle qu’on n’en avait jamais connu de pareille parmi tout le peuple du pays depuis le moment où Léhi quitta Jérusalem; oui, et des dizaines de milliers de Lamanites furent tués et dispersés au loin.

 Oui, et il y eut aussi un massacre épouvantable parmi le peuple de Néphi; néanmoins, les Lamanites furent achassés et dispersés, et le peuple de Néphi retourna dans son pays.

 Et alors, ce fut un moment où de grands pleurs et de grandes lamentations se firent entendre dans tout le pays, parmi tout le peuple de Néphi —

 oui, le cri des veuves pleurant leurs maris, et aussi des pères pleurant leurs fils, et la fille le frère, oui, le frère le père; et ainsi, le cri des pleurs se fit entendre parmi eux tous, pleurant ceux des leurs qui avaient été tués.

 Et maintenant, assurément ce fut un jour de tristesse; oui, une époque de solennité, et une époque de nombreux ajeûnes et de nombreuses prières.

 Et ainsi finit la quinzième année du règne des juges sur le peuple de Néphi;

 et tel est le récit d’Ammon et de ses frères, de leurs voyages au pays de Néphi, de leurs souffrances dans le pays, de leurs tristesses, et de leurs afflictions, et de leur joie qui adépasse toute compréhension, et la réception et la sécurité des frères au pays de Jershon. Et maintenant, que le Seigneur, le Rédempteur de tous les hommes, bénisse leur âme à jamais.

 Et tel est le récit des guerres et des querelles parmi les Néphites, et aussi des guerres entre les Néphites et les Lamanites; et la quinzième année du règne des juges est finie.

 10 Et de la première année à la quinzième s’est produite la destruction de nombreux milliers de vies; oui, il s’est produit une affreuse scène d’effusion de sang.

 11 Et les corps de nombreux milliers sont ensevelis dans la terre, tandis que les corps de nombreux milliers apourrissent par monceaux sur la surface de la terre; oui, et de nombreux milliers bpleurent la perte des leurs, parce qu’ils ont lieu de craindre, selon les promesses du Seigneur, qu’ils ne soient condamnés à un état de malheur sans fin.

 12 Tandis que de nombreux milliers d’autres pleurent vraiment la perte des leurs, néanmoins, ils se réjouissent et exultent dans l’espérance, et même savent, selon les apromesses du Seigneur, qu’ils sont ressuscités pour demeurer à la droite de Dieu, dans un état de bonheur qui n’a pas de fin.

 13 Et ainsi, nous voyons comme al’inégalité de l’homme est grande à cause du péché, et de la transgression, et du pouvoir du diable, qui vient des bplans rusés qu’il a inventés pour prendre au piège le cœur des hommes.

 14 Et ainsi, nous voyons le grand appel à la diligence pour que les hommes travaillent dans les avignes du Seigneur; et ainsi, nous voyons la grande raison de la tristesse, et aussi de la joie — de la tristesse à cause de la mort et de la destruction parmi les hommes, et de la joie à cause de la blumière du Christ qui mène à la vie.