Chapitre 29

Alma désire appeler au repentir avec un zèle d’ange — Le Seigneur accorde des instructeurs à toutes les nations — Alma met sa gloire dans l’œuvre du Seigneur et dans le succès d’Ammon et de ses frères. Vers 76 av. J.-C.

 Oh, que je voudrais être un ange et satisfaire le souhait de mon cœur, d’aller et de parler avec la trompette de Dieu, d’une voix qui fait trembler la terre, et d’appeler tous les peuples au repentir!

 Oui, j’annoncerais à toute âme, comme avec la voix du tonnerre, le repentir et le plan de rédemption, afin qu’elle se repente et avienne à notre Dieu, afin qu’il n’y ait plus de tristesse sur toute la surface de la terre.

 Mais voici, je suis un homme, et je pèche dans mon souhait; car je devrais me contenter des choses que le Seigneur m’a assignées.

 Je ne devrais pas perturber, dans mon désir, le ferme décret d’un Dieu juste, car je sais qu’il accorde aux hommes selon leur adésir, que ce soit pour la mort ou pour la vie; oui, je sais qu’il assigne aux hommes, oui, décrète pour eux des décrets qui sont inaltérables, selon leur bvolonté, qu’ils soient pour le salut ou pour la destruction.

 Oui, et je sais que le bien et le mal sont présents devant tous les hommes; celui qui ne connaît pas la différence entre le bien et le mal est innocent; mais à celui qui aconnaît le bien et le mal, il est donné selon son désir, qu’il désire le bien ou le mal, la vie ou la mort, la joie ou le remords de bconscience.

 Or, puisque je sais ces choses, pourquoi désirerais-je davantage qu’accomplir l’œuvre à laquelle j’ai été appelé?

 Pourquoi désirerais-je être un ange, afin de pouvoir parler à toutes les extrémités de la terre?

 Car voici, le Seigneur accorde à atoutes les nations des gens de leur propre nation et de leur propre blangue, pour enseigner sa parole, oui, avec sa sagesse, tout ce qu’il cjuge bon qu’elles aient; c’est pourquoi, nous voyons que le Seigneur instruit avec sagesse, selon ce qui est juste et vrai.

 Je sais ce que le Seigneur m’a commandé, et j’y mets ma gloire. Mais je ne ame glorifie pas de moi-même, mais je tire ma gloire de ce que le Seigneur m’a commandé; oui, et c’est là ma gloire, de pouvoir, peut-être, être un instrument entre les mains de Dieu pour amener quelque âme au repentir; et c’est là ma joie.

 10 Et voici, lorsque je vois beaucoup de mes frères vraiment pénitents, et venant au Seigneur, leur Dieu, alors mon âme est remplie de joie; alors je me souviens de ace que le Seigneur a fait pour moi; oui, qu’il a entendu ma prière; oui, alors je me souviens de son bras miséricordieux qu’il a étendu vers moi.

 11 Oui, et je me souviens aussi de la captivité de mes pères; car je sais assurément que le aSeigneur les a délivrés de la servitude et a établi ainsi son Église; oui, le Seigneur Dieu, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob les a délivrés de la servitude.

 12 Oui, je me suis toujours souvenu de la captivité de mes pères; et ce même Dieu, qui les a adélivrés des mains des Égyptiens, les a délivrés de la servitude.

 13 Oui, et ce même Dieu a établi son Église parmi eux; oui, et ce même Dieu m’a appelé, par un saint appel, à prêcher la parole à ce peuple, et m’a donné beaucoup de succès, en quoi ma ajoie est pleine.

 14 Mais je ne me réjouis pas seulement de mon asuccès, mais ma joie est encore plus pleine à cause du succès de mes frères, qui sont montés au pays de Néphi.

 15 Voici, ils ont travaillé extrêmement et ont produit beaucoup de fruits; et comme leur récompense sera grande!

 16 Or, lorsque je pense au succès de ceux-ci qui sont mes frères, mon âme est ravie jusqu’à sa séparation du corps, pour ainsi dire, si grande est ma joie.

 17 Et maintenant, que Dieu accorde à ceux-ci, mes frères, de s’asseoir dans le royaume de Dieu; oui, et aussi à tous ceux qui sont le fruit de leurs travaux, de n’en plus sortir, mais de le louer à jamais. Et veuille Dieu que cela se fasse selon mes paroles, oui, comme je l’ai dit. Amen.