Commandements d’Alma à son fils Shiblon.

Chapitre 38

Shiblon était persécuté à cause de la justice — Le salut est dans le Christ, qui est la vie et la lumière du monde — Tenez toutes vos passions en bride. Vers 74 av. J.-C.

 Mon fils, prête l’oreille à mes paroles, car je te dis, comme j’ai dit à Hélaman, que si tu gardes les commandements de Dieu, tu prospéreras dans le pays; et si tu ne gardes pas les commandements de Dieu, tu seras retranché de sa présence.

 Et maintenant, mon fils, j’ai l’assurance que tu seras pour moi une grande joie, à cause de ta stabilité et de ta fidélité à Dieu; car de même que tu as commencé dans ta jeunesse à regarder vers le Seigneur, ton Dieu, de même j’espère que tu acontinueras à garder ses commandements; car béni est celui qui bpersévère jusqu’à la fin.

 Je te dis, mon fils, que tu as déjà été une grande joie pour moi à cause de ta fidélité, et de ta diligence, et de ta patience, et de ta longanimité parmi le peuple des aZoramites.

 Car je sais que tu as été dans les liens; oui, et je sais aussi que tu as été lapidé pour l’amour de la parole; et tu as supporté tout cela avec apatience, parce que le Seigneur était bavec toi; et maintenant tu sais que le Seigneur t’a délivré.

 Et maintenant, mon fils Shiblon, je voudrais que tu te souviennes que dans la mesure où tu placeras ta aconfiance en Dieu, dans cette même mesure tu seras bélevé de tes épreuves, et de tes cdifficultés, et de tes afflictions, et tu seras élevé au dernier jour.

 Or, mon fils, je ne voudrais pas que tu penses que je connais ces choses par moi-même, mais c’est l’Esprit de Dieu, qui est en moi, qui me fait connaître ces choses; car si je n’étais pas a de Dieu, je n’aurais pas connu ces choses.

 Mais voici, le Seigneur, dans sa grande miséricorde, a envoyé son aange m’annoncer que je devais arrêter l’œuvre de bdestruction parmi son peuple; oui, et j’ai vu un ange face à face, et il a parlé avec moi, et sa voix était comme le tonnerre, et elle a fait trembler la terre tout entière.

 Et il arriva que je fus trois jours et trois nuits l’âme remplie des souffrances et des angoisses les plus cruelles; et ce ne fut que lorsque je criai au Seigneur Jésus-Christ pour implorer miséricorde que je reçus le apardon de mes péchés. Mais voici, je l’implorai et je trouvai la paix pour mon âme.

 Et maintenant, mon fils, je t’ai dit cela afin que tu apprennes la sagesse, afin que tu apprennes de moi qu’il an’y a pas d’autre chemin ni de moyen par lequel l’homme puisse être sauvé, si ce n’est dans et par l’intermédiaire du Christ. Voici, il est la vie et la blumière du monde. Voici, il est la parole de vérité et de justice.

 10 Et maintenant, comme tu as commencé à enseigner la parole, de même je voudrais que tu continues à enseigner; et je voudrais que tu sois diligent et modéré en tout.

 11 Veille à ne pas être enflé dans l’orgueil; oui, veille à ne pas ate vanter de ta sagesse ni de ta grande force.

 12 Use de hardiesse, mais pas d’arrogance; et veille aussi à tenir toutes tes passions en bride, afin d’être rempli d’amour; veille à t’abstenir de l’oisiveté.

 13 Ne prie pas comme font les Zoramites, car tu as vu qu’ils prient pour être entendus des hommes et pour être loués pour leur sagesse.

 14 Ne dis pas: Ô Dieu, je te remercie de ce que nous sommes ameilleurs que nos frères; mais dis plutôt: Ô Seigneur, pardonne mon bindignité, et souviens-toi de mes frères avec miséricorde — oui, reconnais en tout temps ton indignité devant Dieu.

 15 Et que le Seigneur bénisse ton âme et te reçoive au dernier jour dans son royaume, pour t’asseoir en paix. Or, va, mon fils, et enseigne la parole à ce peuple. Sois sérieux. Mon fils, adieu.